Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Coralésie 104-105
Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

Image


Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine


███ I. Informations générales
███ II. Géographie physique
███ III. Géographie humaine
███ IV. Système politique
███ V. Société et religion
███ VI. Économie
███ VII. Sécurité Intérieure
███ VIII. Patrimoine culinaire (I/II)

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ I. Données générales

Image


Dénomination officielle :
République Fédérale d’Aiglantine
Nom courant : Aiglantine
Capitale : Balthazard
Gentilé :
En Français: Aiglantin(s), Aiglanaise(s)
En Allemand: Aiglanischer, Aiglanischere

Population (2031): 47 860 000 d’habitants
Langues officielles :
  • Français (parlé par 67% de la population)
  • Allemand (parlé par 62% de la population)
  • Aiglantin (parlé par 52% de la population)

Les plus grandes villes :

Balthazard : ~34 000 000 habitants
Weißstadt : ~3 000 000 habitants
Freeway-dash : ~2 400 000 habitants
Grishka : ~2 000 000 habitants

La monnaie :
Smaragd (Smg). Le symbole est un losange en spirale.

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ II. Géographie physique

Vous trouverez les images en taille réelle dans les liens sous les vignettes.

Image
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06 ... 364744.png

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ III. Géographie humaine

a. Les régions administratives

Vous trouverez les images en taille réelle dans les liens sous les vignettes.

Image
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06 ... 221628.png

Historiquement, les frontières administratives aiglanaises ont toujours été restreintes au stricte nécessaire. Seule les cartes coloniales recouvraient administrativement l'intégralité du territoire, y compris les lieux encore totalement inaccessible et inexploré par les colons. Lors de la signature du traité de réunification en 1800, la toute nouvelle République Fédérale d'Aiglantine classa plus de 60% de son territoire en réserve naturelle (Ce qui peut être un record au niveau mondial). Elles ont aujourd'hui un statut de zone franche où la juridiction aiglanaise n'entre en vigueur qu'en quelques rares cas (principalement en matière de crime). Cette zone est protégée, elle est inconstructible et inhabitable, sauf exception spéciale pour toutes les communautés autochtones vivant au cœur de la jungle.

Petites informations utiles:
  • Trois langues sont visibles dans la nomenclature régionale: l'Allemand, le Français et l'Aiglantin. Historiquement, il s'agit des enclaves humaines autochtones et coloniales.
  • Cette partie du monde entourant l'île d'Aiglantine est nommé "Kodomo" par les aiglantins.
  • Balthazard est la région administrative et la plus peuplé d'Aiglantine.
  • Le Cap-des-Amélies est la principale plateforme commerciale maritime d'Aiglantine, toutes destinations confondu.
  • Le trafic maritime commercial dans le sud du pays est très limités pour protéger la barrière de corail Kodomo.
  • Krystal-Farbe est la région comprenant le plus d'industries lourdes du pays avec ses fonderies, haut-fourneaux et entreprises de voitures.
  • Krystal-Farbe est abondamment recouverte de neige en hiver, soit de juin à octobre. Ce länder est connu pour ses stations de sports d'hivers.
  • Magdenburg est la région la plus rurale d'Aiglantine. Elle nourrit durablement à elle seule 80% de la population aiglanaise.
  • Magdenburg est la seule région où les villages et villes n'ont pas formées de grandes agglomérations au fil des siècles.
  • La Côte-des-Saints est la région la plus volcanique d'Aiglantine. Elle en a par ailleurs perdu des plumes. Dont une ville. St-Pierre.
  • Mastashaâ est la région administrative la plus vieille d'Aiglantine avec ses cinq millénaires d’existence.


Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ IV. Système politique

a. Régime politique
La République Fédérale d’Aiglantine est une démocratie directe.
Les citoyens sont appelés aux urnes tous les derniers week-ends du mois pour valider ou rejeter les projets de lois, de financement et les initiatives populaires tous niveaux confondus (Municipal, régional et fédéral). Les bulletins de votes se présentent sous la forme d’un formulaire à remplir, avec les objets des votations et des cases à cocher variables en fonction des objets :
  • Pour : Le citoyen accepte l’objet
  • Contre : Le citoyen refuse catégoriquement le projet ainsi que tous les compromis
  • A retravailler : Le citoyen n’accepte pas l’objet tel que présenté mais ne le rejette pas pour autant, attendant une nouvelle proposition
  • Sans avis : Choisir cette case, c’est offrir sa voix au maire/président de région/président. La voix de l’élu comptera pour 1 voix (la sienne) plus tous les bulletins « Sans avis ». La fréquence d’usage du « Sans avis » varie en fonction du contexte (Compétence et popularité de l’élu par exemple)
  • Blanc : Le citoyen a coché cette case, plusieurs cases ou aucunes cases pour l’objet, son vote pour cet objet est nul. En votant « blanc », le citoyen refuse de léguer son vote à l’élu. Généralement, le nombre de vote blanc est inversement proportionnel à la popularité de l’élu.


Les citoyens peuvent glisser leur bulletins dans les urnes de la plupart des bâtiments publics tel que leur mairie, banque (non privé), bureau de poste, école ou encore musée. Leur carte de votant papier sera alors tamponnée par l'institution ayant enregistré le bulletin. Les citoyens peuvent également voter par la poste de la manière suivante:
  • Après avoir rempli le bulletin, celui-ci est glissé dans une enveloppe officielle grise scellés et opaque.
  • Cette enveloppe grise est introduite dans une autre enveloppe bleu, scellé et opaque, en plus de la carte de votant postale. (Les citoyens ont deux cartes de votants, dont une pour les votes par la postes)
  • L’enveloppe est ensuite déposé dans n'importe quelle boite au lettre du pays. L’enveloppe contient déjà l'adresse du centre de comptage des votes correspondant et est gratuite.


Les résultats sont annoncés dans les médias publics et privés.
Le vote est obligatoire en Aiglantine. La constitution oblige chaque citoyen à participer à la vie politique et économique du pays dans la mesure de ses compétences et de ses capacités. Evidemment, de nombreux objets complexe échappe à un grand nombre de citoyen, ne serait-ce parce qu’ils ne s’y intéressent pas ou qu’ils n’ont simplement pas les connaissances nécessaires pour se prononcer de manière pertinente. Lorsque c’est le cas, les votants non intéressés par l’objets votent majoritairement « sans avis » en faisant confiance à leur représentant politique, soit « blanc » lorsqu’ils s’en méfient.


b. Pouvoir législatif et exécutif
Il n'y a pas de séparation du pouvoir législatif et exécutif en Aiglantine. Le peuple peut réaliser des lois et des projets dans tous les domaines qu'ils souhaitent, mais aussi demander la destitution d'un membre politique. Pour cela il y a deux moyens :
  • Déposer une initiative à la mairie/préfecture/parlement, avec des chances pour que celle-ci soit retenu.
  • Déposer une initiative populaire signé par au moins 1% de la population de la ville/région/pays à la mairie/préfecture/parlement.


Il faut distinguer Lois et gestion, si la création de lois demandent toujours l'approbation du peuple, les modifications dans la gestion de la ville/länder/pays ne nécessite que la signature du maire/président de région/président (gestion du réseau routier, des hôpitaux, de la police,...). Une telle initiative peut être annulé par une contre-initiative populaire, le peuple exigeant clairement de faire marche arrière.


Gouvernements :

▮▮▮ 2036-2046
Image
► Afficher le texte
▮▮▮ 2026-2036
Image
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ V.Société et religion

a. Morale et valeurs aiglanaises

  • Le respect
    D’autrui, des choses, les aiglantins sont respectueux de tout ce qui les entourent, vivant comme non-vivant. La religions Särkäny n’est pas étrangères à cette réalité : tel un cercle vertueux, les hommes se sont mutuellement poussés à la philosophie et au questionnement. Ainsi, les hommes se respectèrent en tant qu’alliés comme rivaux et respectèrent la faune et la flore au même titre que le père et la mère. Le respect pour la Nature, la famille et celui dans la compétition sont aujourd’hui des valeurs immuables et répandu. « Respecter ce n’est pas blesser, blesser c’est s’excuser », telle est l’une des doctrines qui permet aujourd’hui aux habitants de l’île de vivre sainement et en paix. Des choses à ne surtout pas commettre en Aiglantine, s’en prendre à la famille, à un animal aussi petit soit-il ou encore aux personnes en incapacité de se battre arrivent en tête de liste.
    De même, piétiner un parterre de fleur ou abimer un arbre volontairement vous attirera à coup sûr des ennuis. Ne pas être soigneux de ses possessions est donc mal vu, surtout si une personne est aisée. Ces mœurs couplé à une histoire paisible sans guerres et sans conflits ont mené les aiglantins à développer des villes meilleures, saines, confortables et prospères.
  • La solidarité
    L’Aiglantine est née de la solidarité de ses citoyens. Il est inscrit sur les mairies de chaque ville de du pays « Le peuple est l’unité, l’unité est le peuple » dans les trois langues nationales que sont le français, l’allemand et l’aiglantin ; semblable au célèbre « Un pour tous et tous pour un ». Il est aussi possible de résumer la solidarité aiglanaise par « L’Union fait la force », cette même force qui a permis à la République de devenir un acteur régional important malgré son manque de matière première et de devenir auto-suffisants grâce à la complémentarité de chacun dans le domaine de l’agriculture ou encore l’énergie, et d’innover au même titre que les Dytoliens dans de nombreux domaines tels que les sciences, la mécanique et même l’électronique. Les aiglantins sont réputés altruistes, et cela se voit particulièrement au niveau local. Toutefois, l’altruisme pousse à une certaine naïveté. Deux philosophies se côtoies : l’optimisme aveugle et l’égoïsme justifié, telle la fourmi refusant d’aider la cigale qui chanta tout l’été. Ainsi, les Aiglantins sont partagé entre être les rois du « Trop gentil, trop con » et du « Ne fait pas aux autres ce qu’ils ne feraient pas pour toi ». De manière générale, les aiglantins n’hésiteront pas à s’entre aider. Nombre d’entre eux seront en revanche plus méfiant à l’égard des étrangers. On note une différence notable entre les anciennes et les nouvelles générations : L’une vivant dans l’espoir d’un monde meilleur et juste, l’autre chassant les désillusions d’une humanité triste et malade.
  • La justice
    La solidarité a amené la justice, tout comme la justice a amené la solidarité. Les aiglantins ne supportent tout simplement pas l’injustice, tout domaine confondu. Cette soif de justice est née des groupes indépendantistes durant la période coloniale au début du XXème siècle, elle a été l’un des moteurs qui poussèrent les forces coloniales à quitter les lieux. Aujourd’hui, grâce aux votations populaires, les inégalités sont rapidement fracturées par une entente commune au niveau des lois par exemple. Dans un pays où tout est possible, où l’avide et l’égoïste peut être renversé, les milieux financiers se sont mués en entités sociales garantissant la juste rétribution pour le travail rendu afin d’éviter des sanctions bien plus sévères émanant de la population. Les nationalisations punitives de grandes entreprises aux patrons peu scrupuleux ont été légions des années 50 aux années 70 dans tout le pays grâce aux initiatives populaires.

b. Législation aiglanaise
  • Majorité citoyenne : 18 ans
    Droit de vote : Dès 18 ans et après le service militaire obligatoire.
    Service militaire : Obligatoire.
    Durée : 1 an d'affilé, juste après la sortie du lycée. (6 mois avec l’armée, 6 mois avec la police)
    Age minimal de conduite : 18 ans, la plupart des aiglantins passent leur permis durant leur service militaire (gratuit). Sinon ils le passent avec la police, moyennant finance.
    Age minimal de la retraite : 62 ans hommes comme femmes.
    Age maximal de la retraite : aucun. Tout aiglantin âgée de plus de 62 ans pourra prendre sa retraite sans condition et sans préavis.


▮▮▮ Droits fondamentaux
  • Liberté d'expression : Garantie.
    Liberté de culte en privé: Garantie.
    Liberté de culte en public: Manifester son appartenance religieuse de quelque manière que ce soit est interdit (A l'exception des abords des lieux de cultes déclarés).
    Liberté de rassemblement : Garantie sauf si hors la loi.
    Liberté d'association : Garantie sauf si hors la loi.
    Droit de grève : Garantie.
    Droit d'entreprendre : Garantie.
    Droits des femmes : Garantie.
    Droits des enfants : Garantie.
    Droits des animaux : Garantie.
    Droit d'héritage : Garantie (Non taxé par l’État).


▮▮▮ Législation sur les mœurs
  • Mariage civil: Inexistant
    Mariage religieux: Autorisée
    Mariage de mineurs: Interdite
    Divorce civil: Inexistant
    Divorce religieux: Garantie
    Relation sexuelle hors-majorité : Interdite
    Relation sexuelle hors-mariage : Inexistant
    Relation extra-conjugale : Non légiféré donc autorisé, mais mal vu.
    Relation et mariage consanguin : Interdite
    Polygamie : Non légiféré donc autorisé, avis mitigés de la population selon les cas.
    Contraception : Autorisée et gratuite
    Avortement : Autorisé et gratuit
    Euthanasie : Autorisé mais très strict
    Homosexualité : Non légiféré donc autorisé, courant et largement accepté.
    Mariage homosexuel : Inexistant
    Adoption : Autorisée
    Adoption homosexuelle : Autorisée
    Transsexualisme : Autorisée
    Exhibitionnisme de toutes formes : Autorisé uniquement dans certaines zones balisés (Camps de naturiste, etc...) et dans la Zone Internationale Kodomo.
    Prostitution : Autorisés mais réglementé.
    Pornographie : Autorisés mais réglementé.
    Pédopornographie : Interdite
    Jeux d’argents: Autorisés uniquement dans les casinos ou sur autorisation.
    Critique des religions : Autorisé
    Offense envers les religions : Interdite
    Critique envers l’état, le système, la nation, etc : Autorisé
    Offense envers l’état, le système, la nation, etc : Interdite
    Sectarisme : Interdite


▮▮▮ Législation sécuritaire

  • Protection civile :
    Arme à feu : Autorisés après le service militaire. Chaque citoyen conserve ses armes après le service, elles peuvent être déposé à l’armurerie de leur commissariat s'il juge leur domicile peu sûr pour abriter des armes (par exemple s'il y a présence d'enfants). Un permis d’arme est délivré à chaque citoyen et ces derniers ont des tirs obligatoires à effectuer. Chaque citoyen est entièrement responsable de ses armes et de son utilisation. La plupart des villes en Aiglantine autorise les citoyens à porter leurs armes dans les rues (Selon la règlementation en vigueur).
    Tirer à vue :
    -Autorisé pour les forces de l’ordre si au moins un coup de feu a été tiré.
    -Autorisé pour les gardes nationaux sans justificatif. (Spécificité aiglanaise)
    -Autorisé pour les civils en cas de légitime défense. (mène à des procédure juridiques complexes)
    Espionnage industriel (consistant à voler des informations) : Interdit
    Espionnage domestique : Autorisés pour la police et après approbation d’un juge d’instruction.
    Torture : Autorisés mais jamais pratiqué.
    Peine capitale : En vigueur, très rarement appliqué et très règlementée. Des preuves irréfutables doivent être apportées. Abrogé en 1982, rétablis en 1995.

    Protection sociale :

    Sécurité sociale publique : Obligatoire (rembourse une partie des frais médicaux)
    Assurance privé : Obligatoire à minima contre les dommages causés à autrui (rembourse les dégâts matériels et une partie des frais médicaux)..
    Droit aux soins : Garantie.
    Droit à l’éducation : Garantie.


▮▮▮ Autres législations
  • Métissage : Autorisé
    Clonage : Interdit
    Recherche génétique : Autorisé
    Organisme génétiquement modifié : Interdit
    Engrais et pesticides non-biologiques : Interdit
    Additifs alimentaires : Interdit
    Société secrète : Interdit
    Organisation non gouvernementale : Autorisé
    Consommation d'alcool : Autorisée et règlementé dans les lieux publics.
    Consommation de tabac : Interdite
    Consommation de drogue : Interdite

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ VI. Economie

a. Aperçu du système économique aiglantin
L'économie ailanaise est une économie de marché capitaliste.
La politique économique aiglanaise est à dominance socialiste (Multitude d'entreprise d’États, existence de monopoles publics, salaire minimum et grilles salariales...).

La banque centrale est la seule à pouvoir émettre la monnaie sonnante et trébuchante (billets et pièces de monnaie), elle n’est cependant pas la seul à pouvoir les imprimer. En effet, les banques privées achètent des droits d’impressions auprès de la banque centrale, cela leur octroie le droit d’imprimer une certaine quantité de billets qui leur permet d’assurer le services de leur distributeurs de billet. Notons que la banque centrale est la seule entité autorisé à frapper les pièces de monnaies, les banques privées les commandent donc à la banque centrale.
Les politiques économiques (impressions, taxes, taux de douanes, protectionnisme...) sont fixés par votations populaires selon le contexte social et économique de l'époque. L’Aiglantine se situant dans une zone reculée et peu active du monde, les décennies suivant la crise mondiale des années 1990 n’ont pas facilité les échanges commerciaux. De fait, la politique économique n’a que peu évolué en quatre décennie dans le pays. Le protectionnisme « drastique » voté dans les années 1990, résultats d’une escalade d’une guerre commerciale mené par de nombreux acteurs pour sauver leur économie, a eu les effets escomptés en sortant l’Aiglantine de la crise. Mais tout en y laissant des plumes : la croissance s’en est vu freiné et le pays a été privé d’accès à de nombreuses technologie étrangères. Dans les années 2030, alors que l’économie mondiale semble doucement repartir et que les pays se tendaient de nouveau la main pour commercer, la politique économique mené depuis 40 ans tendait à s’assouplir au profit d’un protectionnisme « raisonné », ouvert sur le monde, favorable aux investissement et au commerce international.
Néanmoins, les générations ayant vécu la crise des années 1990 resteront vigilantes et n’hésiteront nullement à faire capoter des accords bilatéraux avec des nations peu scrupuleuses.


b. Devises monétaires (Zoom sur la devise aiglanaise)
Le Smaragd [SMG] est la devise de l'Aiglantine. Elle servit de valeur refuge lors des grands conflits internationaux, la République se déclarant neutre systématiquement. Fasse au faussaires, la banque centrale élabora l’une des gamme de billet les plus sécurisé dans le monde.
On retrouve les billets aiglantins les éléments suivants:
  • Une Aiglantine, une fleur mauve qui ne pousse que sur l'île du même nom. Elle est un des symbole de la Démocratie aiglanaise.
  • De l'Aigle blanc à crête (Motif de sécurité discret), symbole de la République Aiglanaise et de ses habitants.
  • Un dragon Särkäny (Motif de sécurité discret), symbole de la religion Särkäny, pour rappeler que le Gardien surveille tout détenteurs de ces billets et que l'argent n'est pas l'essence de la vie. Sa présence vise enfin à dissuader quiconque de tenter de les reproduire. Dans les faits, ça fonctionne extrêmement bien pour les aiglantins mais assez peu sur les faussaires étrangers.
  • Les contours de l'île d'Aiglantine (Motif de sécurité discret).
  • La signature (sur le verso du billet) du président de la république d'Aiglantine en fonction au moment de l'impression du billet. La signature de Natasha Alématé est présente sur la majorité des billets puisqu'il a exercé 5 mandats.
  • Le numéro de série du billet.
  • Une thématique pour chaque billet, censé illustrer la culture, le patrimoine, l'environnement ou le savoir-faire aiglantin.


Image
Le billet de 10 Smaragds représente le Krystalberger, le mont le plus haut et le plus sacré du pays. Le Krystalberger est la principale source d'eau douce et d'électricité du pays.

Image
Le billet de 20 Smaragds représente le viaduc ferroviaire de la ligne M2 qui relient Freeway-dash et Weißstadt et qui prend appui sur les pentes abruptes du Krystalberger. Le train et les chemins de fers sont la clé de voute de la République Fédérale d'Aiglantine, ils ont permis aux citoyens et aux marchandises de se déplacer de villes en villes dès la fin du XIXème siècles malgré la topographie extrêmement contraignante de l'île.

Image
Le billet de 50 Smaragds représente le pont autoroutier et ferroviaire passant au dessus de la Grande Barrière de corail Kodomo pour relier Balthazard, capitale de l'Aiglantine, au pays voisin. Ce pont est le pont suspendu le long du Kodomo (nom que donnent les aiglantins à cette région du monde) et l'un des plus long du monde avec ses 195,7 km. Il est le monument emblématique de l’Aiglantine et l'un des ouvrage d'art les plus important de la civilisation aiglanaise.


Image
Le billet de 100 Smaragds représente le siège de la Rex Corporex à Balthazard, entreprise d'état qui a à elle seule été le moteur principale de la croissance du pays depuis la fin du 19ème siècle. Le siège de la Rex Corporex compte 9 tours, dont deux tours jumelles de 140 étages. Ces dernières sont l'un des emblèmes de la capitale aiglanaise et font partis des tours les plus hautes du pays et du Kodomo.

Image
Le billet de 200 Smaragds représente un dragon d'Aiglantine (Plus connu sous le nom de dragon du Kodomo à l'étranger). Il est le plus grand Saurien (espèce des lézard) du monde. Religieusement considérés comme les descendant des dragons sur terre, les contes et légendes racontent que ces reptiles seraient des réincarnations d'hommes parvenu à se repentir et à purifier leur âme. Les dragons d'Aiglantine ont le statut de citoyen d'Aiglantine au même titre que les Êtres-Humains.

Image
Le billet de 500 Smaragds représente le temple Särkäny de Grishka, aussi appelé "Les Jardins de Grishka". Il s'agit du plus grand temple construit par les autochtones de l'île et est considéré comme l'ouvrage le plus important jamais réalisé par la civilisation aiglanaise après la statut du Gardien Balthazard taillé dans la montagne Safïrâa. Il est cependant le temple Särkäny le plus récemment construit (date du 2ème siècle après JC). Sa valeur culturelle, religieuse et symbolique est inestimable aux yeux des aiglantins. Sa superficie de plusieurs dizaines d'hectares en font une "ville dans la ville" avec ses immenses jardins en étages. Grishka est une destination très prisée des fidèles Särkäny, quasiment à même titre le Saint-Siège pour les catholiques par exemple.

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ VII. Sécurité Intérieure

a. Corps de police principaux (existant dans tous les pays membre):
Les forces de l'ordre sont composées de différents corps qui se différencient par leurs équipement et leurs fonctions, néanmoins tous assurent la sécurité des habitants. Les corps de polices reçoivent des entrainement spécifique au lieu où ils exercent (désert, jungle, montagne,…) et disposent d'une base de donnée commune.
  • Le corps municipal
    • La police municipale est composé d'hommes et de femmes élèves ou diplômés des écoles de police et de conscrit pour 6 mois, elle est financé par les municipalités. Leur fonction est principalement de gérer les litiges et urgences courantes (accidents, circulation, bagarres, disputes, agression,...) mais ont la possibilité d'intervenir avec force et rapidité lors d'intervention bien plus grave (braquages, prise d'otages, accidents de grande envergures...). La police municipale est souvent la première à intervenir sur les lieux, elle gère d'office les affaires de son ressort et sert de support aux autres corps de police en cas d'intervention plus grave (Sécurisation du périmètre, reconnaissance, évacuation. La police municipale peut mener des perquisitions. En moyenne, les agents sur les terrains (hors des bureaux) ont entre 18 et 45 ans.

      Les policiers municipaux sont armés et portent des protections lourdes.
  • Le corps fédéral et national
    • La police fédérale et la police nationale sont composés d'hommes et de femmes élèves ou diplômés des écoles de police et sont financé respectivement par les länder et par l’état. Ces deux corps n’ont techniquement pas lieu d’être dissocié l’un de l’autre puisqu’ils ont les mêmes fonctions. En réalité, la dissociation « fédéral » et « national » est dû à la provenance des fonds de financement. Plutôt que de subventionner les länder, ce corps de police est géré et financé par l’état pour assister la police fédérale. Cela permet entre autres d’éviter les détournements et d’exercer un auto-contrôle sur les forces de police fédérale puisque les policiers nationaux ne dépendent pas de ce corps. Leur fonction est principalement d'enquêter sur les crimes et activités mafieuses (Meurtres, vols, grand banditisme, trafics,...) et d'intervenir en force lors d'interventions majeurs (braquages, prise d'otages, accidents de grande envergures...). Leur rôle consiste alors soit en la médiation, soit à contenir le danger dans une zone restreinte jusqu'à l'arrivé du corps de police d'élite. Les polices fédérales et nationale peuvent contrôler les commerces et entreprises sans mandats. En moyenne, les agents sur les terrains (hors des bureaux) ont entre 18 et 53 ans.

      Les policiers fédéraux et nationaux sont lourdement armés et portent des protections lourdes.
  • Le corps d'élite
    • Le Groupe d'Intervention Spécial Aiglantin (GISA) est le corps d'élite de la police aiglanaise. Il est composé d'hommes et de femmes diplômés des écoles de police d'élite et est financé par le pays. Leur fonction est de gérer les situations exceptionnellement dangereuses et dont la vie de civils est immédiatement mise en jeu (fusillades, prise d'otages, attaques de commando...). Tous les moyens sont bon, allant de la médiation à l'intervention armés. Les unités d'élites subissent un entrainement rigoureux et extrêmement exigeant, poussant ses membres à dépasser leur limites physiques et psychologiques.

      Les unités d'élites disposent de tous les moyens d'attaque, de protection et de dissuasion les plus récent.


b. Véhicules et équipements
On distingue plusieurs grand types de véhicules dans la police du Kodomo:
  • Les véhicules d'intervention rapide (Souvent des berlines)
  • Les véhicules de support (Souvent des breaks ou des monospaces)
  • Les véhicules d'interceptions (Souvent des 4x4 ou des pickup)
  • Les véhicules de poursuites (Souvent des coupés et des sportives)
  • Les véhicules entièrement blindés (Principalement des fourgons et des blindés militaires légers)


Voici un aperçu des véhicules d'intervention rapide et des véhicules de supports du pays. Tous ces véhicules sont électriques.

Image
Image


c. Formations et tactiques:
Dans un but d'efficacité et de sécurité, les policiers ne se déplacent jamais seuls et restent toujours au moins en binômes. Voici quelques faits à savoir sur les policiers aiglantins.
  • Les policiers en service se déplacent en patrouille pédestre de six agents.
    • La patrouille est équipé de Gilet pare-balles lourds, de manchettes et gants anti-coupures, de 3x pistolets automatiques, de 3x tasers, de 3x fusils à lunettes automatiques, de 3x fusils d'assaut, de matraques télescopiques, menottes, lampes-torches, radio individuelle, spray au poivres, de 3x grenades étourdissantes et de 3x grenades fumigènes.
  • Le nombre d'agent dans la patrouille est divisé par deux, tout comme leur équipement, dans les villages et les petites villes.
  • Les policiers en services font des patrouille en véhicule de deux agents.
    • La patrouille est équipé de Gilet pare-balles lourds, de manchettes et gants anti-coupures, de 2x pistolets automatiques, de 2x tasers, de 1x fusil à lunette automatique, de 1x fusil d'assaut, de matraque télescopiques, menottes, lampes-torches, de matraques télescopiques, menottes, lampes-torches, radio individuelle, spray au poivres, de 3x grenades étourdissantes et de 3x grenades fumigènes, d'une trousse de premier soin, signalétiques, 100m de rubans, 1 mégaphone, 1 herse, 4 cônes, 4 gilets routier.
  • Les équipes sont toujours composés d'agents armés de fusil à lunettes pour attaquer à distance et de fusils d'assaut pour défendre un périmètre (tir de suppressions). Seul le corps d'élites utilise les fusils d'assaut dans un objectif d'attaque et de neutralisation.
  • Les radios des policiers sont équipé d'un niveau à bulle électronique. Si la radio reste à l'horizontale plus de 5 secondes, la centrale de police est immédiatement alerté et contact le détenteur de la radio. Cela permet de détecter très rapidement les policiers en dangers.
  • Les policiers apprennent à promulguer les premiers secours, y compris liés par les blessures par balles, et reçoivent des formations de maîtrise de soi en cas de blessure par balle (Apprendre à se calmer, respirer, ralentir son pouls...).
  • Les pare-brises et les vitres avant latérale avant de tous les véhicules de polices sont blindés. Les portières avant sont à l'épreuve des balles.
  • Les pare-brises et les vitres latérales peuvent être explosés de l’intérieur grâce à un brise-glace chimique. (Un embout coulé dans un coin de la vitre gonfle jusqu'à faire éclater le verre feuilleté.)
  • ...

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ VIII. Patrimoine culinaire (I/II)

« Tous les aiglantins savent cuisiner ».

C’est l’un des clichés les plus récurent rencontré à l’étranger, derrière celui affirmant que tous les aiglantins s’adonnent au nudisme. Tous les aiglantins ne savent pas cuisiner, ni ne pratique le nudisme, mais c’est un fait : Les aiglantins sont un peuple de gourmet adepte de bons mets (et du bronzage intégrale).

L’Aiglantine est un « pays gastronomique », véritable paradis culinaire pour qui sait apprécier l’art de la cuisine. C’est par fierté que les aiglantins affirmeront que leur pays est l'une des références en matière de cuisine dans le monde, mais jamais n’iront-ils rabaisser les cuisines outre-frontière, bien au contraire. Les aiglantins aiment la bonne nourriture, le mélange des saveurs, les nouvelles expériences gustatives et c’est en ce sens que les aiglantins adorent manger à l’étranger et découvrir le patrimoine culinaire local, faisant d’eux l’une des clientèles les plus dépensières mais aussi exigeantes dans les restaurants de nombreux pays. Le passage à table est l’un des moments les plus important dans la vie sociale de ce peuple si aimant de ces moments conviviaux entre famille et entre amis. Il y a tout d’abord la cuisine en elle-même, source de vie et de bonheur : Véritable réponse à l’ennui de l’Etre Humain mainte fois étudié par les plus savants philosophe, la cuisine stimule les sens et nous rend vivant, conscient, et rassasie autant l’estomac que l’esprit avide de nouveauté. Puis il y a le lieu, l’ambiance, le temps, ciment du souvenir. Le son des rires et des verres s’entrechoquant, le gout de ces pommes de terres croquantes, juste croustillante et si savamment assaisonné, l’odeur du vin tout juste servit dans son récipient de verre, la vue de ces fruits et légumes si vif aux couleurs exotiques parfaitement équilibré dans l’assiette, la texture onctueuse et aérienne de cette mousse au chocolat si subtilement agrémenté de fruit rouges…Qui, parmi les aiglantins de tout âge et de toute époque, ne pourra vous décrire dans sa plus complète exactitude les repas qui les auront repus aussi bien physiquement que spirituellement ? La cuisine est un art, les aiglantins s’en déclarent les fiers artisans.

Image
Les soldats du bon goût.

L’organisation dans les cuisines aiglanaise est rodé, ses orfèvres en sont qualifiés en 1958 de « soldat de bon goût » par Augustus Prunel, chef cuisinier à la renommée internationale et ayant exercé son art à l’Auberge communale d’Oberlikon à Weißstadt. L’organisation quasi-militaire des cuisines aiglanaise remontent à la fin du 16 ème siècle lors de la Renaissance Dytolienne, grâce à l’explosion du commerce via les Routes de la Soie Uhmaléenne et Kayuanaises. L’aluejohtaja Bai Nazdalané du Mastashâa (actuelle région du nord de l’île), représentant élu du peuple aiglantin de l'époque, ordonna la création d’une cuisine d’élite lors de la réception du Prince Cheng Uma Xiwang, émissaire et héritier du trône Uhmaléen, à Grishka, autrefois capitale de l’Aiglantine du Nord. Le pari était le suivant : Impressionner le Prince, et donc l’Empereur, pour s’attirer les bonnes grâce humaléenne et ainsi favoriser le commerce maritime entre les deux territoires. C’est à partir de la fin du XIXème, suite à la révolution industrielle, que la notion de « Grand Restaurant » apparait et généralise la hiérarchie et l’exécution « Nazdalané », aujourd’hui règle d’or de tout restaurant de renom en Aiglantine. Le principe Nazdalané consiste en la division des tâches et des spécialités, sans distinctions de mérites mais avec distinction de hiérarchie. Le Chef Cuisinier, Maître de cuisine, coordonne l’équipe et s’assure du bon fonctionnement de la cuisine. Il en assure l’approvisionnement et la relation avec les clients, autrefois avec l’empereur et l’aluejohtaja. Le Maître de Cuisine est accompagné du Second, il travaille au plus près des membres du personnel. S’en suive les Chef-Cuisinier de Spécialité : le Maître-Saucier, le Maître-Chasseur (pour les plats à base de viande), le Marin-Pêcheur (pour le travail du poisson), le Maitre Pâtissier, le Boulanger-Vienoisier…Le Commis de Cuisine est responsable de la technique de la Cuisine (Vaisselles et entretient), il coordonne les Plongeurs et les Préposés à la Vaisselle (qui préparent les couverts pour les serveurs). Enfin, le Sommelier fut introduit dans les Cuisines Aiglantine en 1812, « Sommelier » provenant des comptoirs Français de la Côte-des-Saints installés au XVIème siècle.

Image
Une histoire d’habitude.

Développer ses sens est une affaire de culture se transmettant de génération en générations. C’est aussi une affaire religieuse, intimement lié à la Culture aiglanaise, où le développement des sens est considéré comme l’une des voies possibles vers le bonheur et la sérénité. Il fut remarquable de constater que, pour de nombreux historiens du XXème, la sensibilité des aiglantins quant à la nourriture, toute classe sociale confondu, était comparable à ce que l’on retrouvait chez les familles riches et éduquée grâce à la hausse générale du niveau de vie. Aujourd’hui et parce que l’accès aux bons produits et à la bonne cuisine est facile (aussi bien du côté de la famille que du côté de la restauration), faire la différence entre de la « bonne » et de la « mauvaise » nourriture est tout aussi aisé et à la portée de tous. De manière générale, le nez et le palais des aiglantins sont souvent sollicités par des goûts et des odeurs nouvelles et complexes qui leur permettent de différencier, de manière aussi bien subjective que qualitative, la « bonne » et la « mauvaise » nourritures. Ainsi, certains aliments qui conviendraient à la plupart des gens, faute d’avoir gouté mieux (Fast-food industriel, conserve premier-prix, nouritures recomposés…) seraient reconnus comme fades, sans gout, voir infects par les aiglantin. Pour bien manger, il faut de bon produits ; car c’est avec de bon produits que l’on fait les meilleurs plats. L’art de la cuisine est répandu et très pratiqué chez soi en Aiglantine. C’est d’abord une affaire de transmission familiale (les recettes de Grand-Mères) avant de devenir une affaire sociétale, où la Cuisine est introduite en atelier dans les écoles élémentaires et enseignés de manière facultative dans les cycles supérieurs. Or culture oblige, ces cours représentent un franc succès. Les Aiglantins savent pour la majorité allier les saveurs et les couleurs, cuisiner est un plaisir et participe activement à l’économie du pays. Car en Aiglantine, on peut compter sur l’industrie réputé des ustensiles de cuisines et des robots ménagers.

Image
De bons produits.

Avec l’arrivé de la mécanisation et de l’industrialisation agroalimentaire, nécessaire pour nourrir un si grand nombre de personne, le destin de la qualité des produits agricoles s’est joué à mainte reprises dans les urnes. L’Aiglantine possède l’une des législations les plus complètes et sévère en matière de sécurité alimentaire et sanitaire du monde. Au contraire de l’industrie agricole traditionnelle, les aiglantins n’ont pas seulement compté sur la sélection empirique et les pesticides pour leurs cultures. Partant d’une recette simple vieille de plusieurs millénaires et efficace, les agriculteurs aiglantins, tout comme leur ancêtre, ne procédait que peu à la sélection empirique (Action de replanter uniquement les graines des plantes dont les caractéristiques présentent un plus grand intérêt, comme le gout, la couleur, la résistance…). Les étalages aiglantin sont en conséquence composé de fruits et légume gros et petit, beau et difforme, vif et terne, goûtu et fade…et surtout résistant ou non aux maladies, parasites et aléas climatiques. Bien sûr, certaines espèces agricoles sont sélectionné pour leur propriété culinaire et cultivé en conséquence, mais cette production reste réservé à la restauration et aux particuliers et ne représentent pas le gros des récoltes. Le reste de la production agricoles finit sur les étalages des marchés, mais surtout dans les usines agroalimentaires. En outre, l’utilisation de pesticide ne se fait que sur ordre des autorités en cas de risque majeur pour les récoltes. De ce fait, leur utilisation ponctuelle et exceptionnelles les rendent d’autant plus efficaces contre les nuisibles qui n’ont pu y développer une résistance. Enfin, couplé au principe de jachère pour régénérer les sols, le rendement agricole aiglantin est comparable aux rendement agricole des cultures intensives.

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

███ IX. Doctrine économique

Le système économique aiglantin a été marqué par les différents Secrétaire Nationaux de l'Economie qui se sont succédé depuis la proclamation de la République Fédérale d'Aiglantine en 1800. En conséquence, il est devenu traditionnel de nommer la doctrine économique contemporaine du nom de son actuel secrétaire national de l'économie, en l'occurence la Doctrine "Leclerc" depuis 1996, date du premier mandat de Jürgen Leclerc. Cette doctrine peut être qualifié de "social-capitalisme" tendant à répartir et faire circuler au mieux les richesses au sein de la population grâce à un retro-contrôle de l'Etat et donc du peuple, via par exemple un système de grille salariale. La doctrine Leclerc repose sur la première doctrine "Dugeai" qui a officiellement été introduite en Aiglantine en 1822 après le oui du peuple aux votations du 30 juin. La doctrine "Dugeai" porte le nom de la Secrétaire National de l'Economie Anaya Dugeai, en poste de 1820 à 1860, et qui a été la précurseur de la justice économique et sociale sous la République Fédérale d'Aiglantine.


███ Une économie collective

La démocratie aiglanaise trouve ses racines au quatrième millénaire avant J-C, lors de la fondation des premières villes aiglanaises – Grishka et Balthazard – qui résultent de la réunion de plusieurs communauté sous un même totem (drapeau). Cette démocratie est en fait semblable à une monarchie « absolue » avec un chef élu et au pouvoir fort, mais dont la population exerce un contre-pouvoir et peut destituer.
De fait, les rapports de forces sont inversés par rapport à la majorité des civilisations, notamment avec une « dictature de la majorité », ce qui est au désavantage des traditionnelle « classe supérieures ».

Le système économique aiglantin est donc plus « juste », tout comme le système social, avec un garde-fou face aux inégalités de traitement et économique. Lorsqu’ailleurs, les citoyens devaient se battre pour leur droit, en Aiglantine on votait et appliquait en conséquence la décision du peuple. Cette meilleure égalité de traitement explique par exemple en grande partie la réussite de la révolution industrielle aiglanaise au XIXème siècle et le développement spectaculaire du niveau de vie, bien devant la Britonie.

A titre d'exemple, la notion de « pollution industrielle » est introduite en 1800, cinq ans après le smog meurtrier de Weißstadt. Le "Code des locations", basé sur "l'Anagakerda" aiglantin, est introduit en 1801. Il fait office de Code du Travail et règlemente la location du travail des individus ou de ses possessions à autrui, notamment la durée maximale du travail de 60 heures à raison de 10 heures par jour, dont une heure de pause, ou le devoir de protection et de sécurités des travailleurs. En 1809, c’est le « Règlement de la protestation » - le droit à la grève – qui est inscrit dans la constitution sur votation populaire. En 1922, ce sont les grilles salariales qui sont introduites en réponse à la grève des ouvriers de Balthazard pour mieux rémunérer le travail.

L’Aiglantine, avec son système démocratique et une grande part de chance, a permis aux aiglantins de jouir du meilleur niveau de vie au monde, qualitativement parlant.

███ Une économie régulée

L’économie aiglanaise est libre et suit les lois de l’offre et de la demande. Elle est cependant encadrée par des lois de protection sociales et économiques. Cette réalité est rendu possible car l'économie aiglanaise est démocratique. Ainsi, des mesures fortes et efficaces ont été introduite au fil de l'histoire de la République Fédérale lorsque ces mesures n'avaient pas été directement tirée des lois de l'Aiglantine ancestrale lors de la signature de la constitution en 1800. Par exemple, après la plus grave crise économique du XIXème siècle, les titres en action sont interdits pour les entreprises du pays qui ne peuvent désormais recourir qu’aux obligations. Dans le même temps, les entreprises se voient l’obligation de souscrire à une « trésorerie mutualisé » destiné à amortir l’impact des crises (Une sécurité sociale pour les entreprises). Autre mesure fondamentale, le métier d’expert-comptable est un métier juridique au même titre que les avocats ou les juges. Les experts-comptables ont un devoir de dénonciation des fraudes ou de suspicions des fraudes de toutes nature. Ou encore, l’Aiglantine impose un salaire minimal mais aussi maximal depuis 1964 qui correspond à un peu plus de deux fois le salaire minimal.

███ Le coefficient de Kreuz-Alkod, indice des inégalités

Albert Kreuz et Alkod Ladazlané établissent en 1822 pour le Secrétariat National de l’Economie un coefficient de répartition des richesses par décile de population, c’est-à-dire par tranche de 10% de la population. Le coefficient de Kreuz-Alkod permet de mesurer le nombre de personne « pauvres », de « classe moyenne » et « aisé » selon des critères de revenu basé sur des observations.

La méthode consiste en établir la répartition de la valeur ajoutée dans un pays pour déterminer quelle part de salaire revient à la population, hors revenus du capital (épargne, bourse, immobilier…) et de le diviser par le nombre de personnes actives hors chômage. Le salaire obtenu correspond à la médiane théorique. Le seuil de pauvreté correspond à 60% de cette médiane théorique.

Ainsi, le salaire minimum autorisé en Aiglantine était fixé sur la valeur de la médiane théorique, permettant à tout à chacun de faire partie de la « classe moyenne » peu importe son travail, pourvu qu’il soit à temps plein.

Voici le graphique de la répartition des salaires en Aiglantine et en Terre-Neuve (pays frontalier à l'Aiglantine, NNJ) selon Kreuz-Alkod.

Image

En Terre-Neuve, 20% de la population se trouvent être en situation de pauvreté (deux premier déciles inférieur à 21UM) tandis que 20% de la population sont considéré comme riche (deux dernier déciles supérieur à 56UM).

En Aiglantine, 50% de la population était considéré "de la classe moyenne" (cinq premier déciles supérieur à 39UM) tandis que 50% sont considéré comme riche (cinq dernier déciles supérieur à 63UM).

Avatar de l’utilisateur
leraptopes
Messages : 1366
Inscription : 06 févr. 2020 18:48

Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

Message par leraptopes »

██████ █ █ █ X.1 Balthazard, la géante.

Image

Politique.
Nom: Balthazard
Länder: Balthazard
Statut: Capitale de la République Fédérale d'Aiglantine.
Surnom: -

Jumelage:
    Gentilé:
    • Balthazien(s), Balthazienne(s)
    • Balthazarer(e), Balthazarerin(e)


    Géographie.
    Population: ~35 000 000
    Densité de population: 10 000 à 1 000 000 personnes/km2
    Topographie: Plane, quelques collines, en bord d'océan, situé sur un Delta.
    Secteurs économiques clés (sans ordre particulier).
    • Tourisme balnéaire et d'affaire
    • Services
    • Loisirs et évènementiels
    • Banques et assurances
    • Véhicules électriques
    • Industrie de Haute et Très-Haute Technologie.
    • Industrie militaire
    • Industrie de manufacture.
    • Éducation et Recherche
    • Ingénierie-Civil Lourde (Gratte-Ciel, ponts, tunnels, hyper-complexe...)
    • Organisations Internationales
    • Bijouterie-Joaillerie
    • Horlogerie
    • Luxe et Ultra-Luxe
    • Mode et textile
    • Astronomie


    Petites informations utiles:
    • Balthazard est une ville d'inspiration aiglanaise dont les fondations remonte jusqu'à -4000 av-JC. Certain temples et bâtiments dans la vieille ville ont été construit durant cette période.
    • Comme toutes les villes d'Aiglantine, les frontières de la ville ne peuvent être repoussé, ce qui oblige la ville à se densifier et construire sur les quartiers plus anciens.
    • Afin de préserver un patrimoine architectural exceptionnel, plusieurs stratagèmes ont été employé pour densifier la ville sans effacer l'Histoire tels que la construction moderne au dessus des bâtiments plus anciens ou le mimétisme architectural.
    • Si Balthazard peut sembler de loin être une ville contemporaine et moderne, l'ambiance générale dans ses avenues est tout autres: Les tours de verre sont souvent construite sur des socles de bâtiments dont l'architecture peut parfois être millénaire. D'un quartier à l'autre, cette architecture varie.
    • La capitale est remplit de statue de pierre représentant des animaux, en particulier des oiseaux et des reptiles, dont des dragons.
    • Bien qu'elle soit sur le podium des villes les plus densément peuplé du monde, elle figure également sur le podium des villes qui comportent le plus de "Grand Parc" et espaces verts de la planète.
    • Des champs et élevages parsèment la capitale au beau milieu des grattes-ciel. La transition entre espace urbain et campagne est saisissant.
    • Balthazard est une hyper-métropole et possèdent parmis les plus grands bâtiments du monde (Palais des Congrès, Universités, Centre commerciaux, Opéra, stade...)
    • Le ton vert de la vieille ville est dû au choix des matériaux de constructions, dont du basalte et de la pierre volcanique, de l'ardoise et du cuivre, et est dû également à de la mousse.
    • Contrairement aux monuments historiques et autres grands palais dytolien, ceux en Aiglantine sont principalement recouvert d'aluminium et non d'or, l'aluminium ayant été découvert de manière très précoce en Coralésie grâce à ses gisements.
    • A comparaison avec d'autre villes de la même trempe, l'immobilier à Balthazard est ridiculement accessible à tout à chacun malgré de grande surface par appartement (en moyenne 60m2). Les tours de logements sont principalement construite par la ville et les loyers/prix au m2 sont défini par la Loi. L'effet d'entassement de la population est donc moindre malgré la taille imposante des tours.
    • La ville possède plusieurs des plus grands gratte-ciel du monde, dont les tours 8 et 9 de la Rex Corporex (667.9, antenne comprise).
    • La Rex Corporex est l'une des plus grande multinationale du monde et est entièrement en main publique. Ses deux tours jumelles (8 et 9) sont le symbole économique de l'Aiglantine à l'International.
    • Le système de métro de la capitale est l'un des plus performant et dense du monde avec des cadences allant jusqu'à un métro par minute et par ligne. Les principales lignes peuvent être triplés (trois lignes de métro côte à côte pour les mêmes destinations).
    • Les parkings souterrains de Balthazard font également office d'abri de protection civils. De fait, il s'agit probablement du plus grand bunker souterrain du monde.
    • Construite sur un delta (multitude de fleuve se jetant dans l'océan), la principale source d'énergie de Balthazard est l'énergie hydraulique.
    • Le pont du Kodomo est l'un des monuments les plus emblématiques de la ville et de la capitale. Il est actuellement l'un des pont les plus long du monde.
    • La ville se démarque dans la quasi-totalité des domaines économiques, culturels et scientifiques grâce à sa taille et à la concentration de ses activités.

    Avatar de l’utilisateur
    leraptopes
    Messages : 1366
    Inscription : 06 févr. 2020 18:48

    Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

    Message par leraptopes »

    ██████ █ █ █ XI. Les Gardiens d'Aiglantine

    Image

    On compte au moins une dizaine de millier de Gardien d'Aiglantine sur tout le territoire, principalement aux abords des lieux hautement spirituels et dans la jungle aiglanaise, bien que toutes n'ont pas été recensé. Les Gardien d'Aiglantine sont des statues d'environs 1,80 mètres de haut taillé dans la pierre volcanique (3). Ces statues sont recouverte d'une armure d'aluminium (1) et sont équipé d'une arme telle qu'une Lâan (4) (lance crantée) ou une Durân (Epé longue). Enfin, les aiglantins accordaient une très grandes importances aux pierres précieuses qu'ils pensaient habités de grands pouvoirs, chaque Gardien d'Aiglantine possède un cœur et des yeux en pierre précieuses destinés à avertir et guider les voyageurs aussi bien sur leur chemin physique que spirituelle. Parmi les pierres les plus répandu, on retrouve des cœurs d'émeraude (guérison), de rubis (passion, joie) ou encore de saphir (protection, avertissement).


    Origine.
    Le Särkäny est la religion originelle et historiques pratiqué en Aiglantine. Ses concepts prônent l'équilibre et est représenté symboliquement par un dragon, Balthazard. Sur Terre, les reptiles sont particulièrement vénérés car lié aux dragons, en particulier les Dragon d'Aiglantine, également connu sous le nom de Dragon du Kodomo. Les historiens s'accordent pour dire que la représentation divine du Gardien Balthazard en tant que dragon est étroitement lié à la proximité Homme-dragon tout comme l'eut été l'Homme et le loup dans d'autre contrés.

    Croyance et Histoire.
    Les premières statues de Gardien d'Aiglantine remontent à -4000 ans av. JC avec la création des premières villes aiglanaises dans la région du Mastashâa et de Balthazard. Les historiens n'ont en pratique pas de mal à dater les statues en se basant sur le type d'armure et d'arme porté, les seaux tribaux et leur détail anatomiques. Ainsi, les statues les plus vieilles étaient "nues" (uniquement en pierre) quand les plus "récente" étaient équipé d'une armure et d'armes en aluminium, un métal qui permit aux aiglantins de se protéger et de se battre efficacement et avec rapidité. Les Gardiens d'Aiglantine furent à l'origine construite afin de marquer les territoires et effrayer les ennemis. De nombreuses légendes ont peu à peu émergé autours de ces gardiens de pierre protégeant hommes et Nature, capable disait-on de s'éveiller et de combattre. Les membres des tribus respectives et des voyageurs avaient pour habitudes de prier, de se repentir et de se confier aux Gardiens qu'ils entretenaient pour que ces derniers ne disparaissent pas sous l'épaisse végétation aiglanaise. Aujourd'hui, on peut retrouver ces gardiens partout dans les villes aiglanaises originelles aux abords des temples et des bâtiments publics (tel que la Mairie de Balthazard), ainsi qu'à travers la jungle et les montagnes du pays. Les Gardiens d'Aiglantine sont à l'Aiglantine ce que les statues de marbres sont à la Grèce et à l'empire romain. Ils sont encore aujourd'hui extrêmement populaire en Aiglantine aussi bien auprès de ses habitants qu'auprès des touristes.

    Aluminium et armures.
    Les Coralésiens ont été parmi les premières civilisations du monde à découvrir puis exploiter l'aluminium, un métal léger et résistant considéré au cours du moyen âge et de la Renaissance comme de l'or blanc, plus précieux encore que de l'or pure. Ainsi, les empereurs de dytolie et de Ventélie exhibaient volontiers leurs possessions d’aluminium que l'on retrouvaient par exemple en tant que couverts de tables. En Aiglantine en revanche, ce métal fut principalement utilisé comme matériaux pour les armes et les armures, ce qui fit des aiglantins des guerriers redoutés car beaucoup plus efficace au combat. Les armures portés par les êtres-humains ressemblaient fortement aux armures qui équipaient les Gardiens d'Aiglantine, la queue en moins mais recouvert de nombreuses épines et excroissances tranchantes pour le combat au corps à corps.

    Avatar de l’utilisateur
    leraptopes
    Messages : 1366
    Inscription : 06 févr. 2020 18:48

    Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

    Message par leraptopes »

    ██████ █ █ █ XII. Lois et règlements de l'Economie

    Image

    • Accompagnement des nouvelles entreprises
      • Sur 5 ans. Services et conseils gratuit (quasi-obligatoire) aux jeunes entreprises (gestion, comptable, logistique, norme, déclaration…), prêt à taux 0% sans limite de plafond après validation du dossier, contrôle et accompagnement régulier.
        • Améliore les chances de réussite des entreprises. Diminue les risque de faillite.
    • Comptable juridique
      • Le métier de comptable en Aiglantine est juridique au même titre que les avocats ou les juges. Toute irrégularité est immédiatement déclarée. Toute fraude est immédiatement dénoncé. Peut déclencher un Audit de la part des autorités fiscales.
        • Diminue les risque de fraudes et de montage financier.
    • Entreprises d'Etat
      • Création d'entreprises publiques soumises au même régime que le privé. Aucun privilèges. Obligation de rendement et d'exemple (image, qualité, social,...)
        • Stimule la concurrence. Diminue les marges à des niveaux raisonnables. Favorise la recherche. Diminue les risque de délocalisation.
    • Exonération d'impôts pour les nouvelles entreprises
      • Sur 5 ans. TVA remboursé à 100%. Pas de cotisation sociale.
        • Avantage les nouvelles entreprises. Constitution d'un fond de prévoyance. Favorise les investissements étrangers.
    • Municipalisation des taxes
      • Toutes les taxes en Aiglantine sont prélevés par les mairies de chaque ville. Le budget des villes dépend de toutes les activités sur leur territoire.
        • Poids économique et décisionnelle des municipalité. Décentralisation financière.
    • Obligations Nationales
      • Toutes les entreprises aiglanaises (fondé en Aiglantine) ne peuvent émettre que des obligations boursières.
        • Augmente la stabilité des entreprises. Pas d'OPA hostile possible. Pas de dividendes à verser. Trésorerie plus stable. Meilleure emprise locale.
    • Plafonnement des loyers
      • Loyer plafoné à un certain % de marge pour le propriétaire, taxe comprise. Prix au m2 définie par le Haut Commissariat des Prix.
        • Empêche la spéculation, améliore l'accès au logement, augmente le pouvoir d'achat.
    • Prêt à taux 0%
      • La Banque Nationale Aiglanaise propose des prêts à taux zéros sans conditions de ressources pour l'achat d'une résidence principale ou d'une voiture neuve.
        • Augmente le pouvoir d'achat. Favorise l'accès au logement. Améliore l'efficacité énergétique.
    • Programme de sauvetage.
      • Nationalisation temporaire en cas de faillite prononcé. Services et conseils. Trouve des clients potentiels (privé ou publique). Finance une reconversion à taux 0%.
        • Diminue les risque de faillite. Augmente les chance de sauvetage des entreprises.
    • Réserve stratégique
      • Achat et stockage d'or, métaux précieux et autres ressources rares lorsque la situation est propice.
        • Constitution d'une réserve d'or. Lissage des fluctuations du marché internationale pour les entreprises aiglanaises.
    • Sauvegarde économique
      • Plan d'urgence figeant l'économie. Tout bénéfices suppérieur à ceux enregistré sur la moyenne des trois dernières années est prélevé à 100%. Mise en œuvre du chômage technique. Utilisation des fonds d'urgences. Utilisation des devises locales.
        • Permet d'encaisser les crises économiques en minimisant grandement les dégâts.
    • Secteur stratégique
      • Création de monopole d'Etat tel que les secteurs de l'énergie, de l'industrie sidérurgique/métallique, exploitation des ressources…
        • Meilleures stabilité des prix. Rentable. Risque faible.
    • Spéculation publique
      • Spéculation sur le marché international avec une partie des fonds propre de l'Aiglantine.
        • Rendement élevé. Risque élevé. Exploitation du capitalisme au service de l'Etat.
    • Taxe d'occupation du sol
      • Taxe universelle de la surface de sol occupé, concerne tout les bâtiments, habitations et activités hors agriculture. Si plusieurs propriétaires vivent sur la même surface les uns au dessus des autres (immeubles), elle est répartie au prorata de la surface de chaque propriétaire.
        • Pousse à la construction en étage.
    • Taxe sur la valeur ajoutée
      • Grille de taxation de tous les biens et services produit et vendu en Aiglantine. Certains produits bénéficient d'exceptions.
        • Pas d'évasion fiscale.
    • Taxe sur les devises
      • La Banque Nationale Aiglanaise est la seule banque à pouvoir créer de la monnaie papier et électronique. Elle vent ces billets et de la monnaies électronique aux autres banques.
        • Entrée d'argent. Meilleure contrôle de la devise.
    • Taxe sur les revenus des capitaux
      • Taxe sur les produits financier, hors fond de placement (retraite, étude, résidence principale…)
        • Entré d'argent. Mesure égalitaire.
    • Taxe sur les transactions financières.
      • Taxe les transactions bancaires et financières à la bourse.
        • Emploi de l'argent liquide répandu. Diminution du nombre de transaction à la bourse. Moins de spéculation. Meilleure stabilité.
    • Taxes de douanes réciproque
      • Taxes appliqués sur les produits étrangers en fonction de la politique douanière de l'autre pays sur les produits aiglantins ET afin de réguler la distorsion de la concurrence. Chaque partenaire commercial de l'Aiglantine est taxé différemment.
        • Juste concurrence.
    • Valorisation des fonds publiques
      • Investissements dans l'immobiliers et les obligations jugées sûr.
        • Rendement moyen. Risque faible.
    • Ultra-luxe
      • Création d'entreprises de luxe et d'ultra-luxe publique (hotel, véhicule, mode, bijoux…)
        • Extrêmement rentable. Participe au soft-power aiglantin.

    Avatar de l’utilisateur
    leraptopes
    Messages : 1366
    Inscription : 06 févr. 2020 18:48

    Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

    Message par leraptopes »

    ██████ █ █ █ XII. Lois et règlements de la Santé Publique

    Image

    • Pas de clinique privé
      • Seuls les hopitaux peuvent réaliser des interventions chirurgicales, y compris plastique.
        • Permet de conserver les opérations les plus rentables dans le domaine public.
    • Devoir de rentabilité
      • L’hôpital doit être rentable. La marge minimale et maximale de chaque opération est décrété par l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) qui travaille étroitement avec les assureurs privés et publics.
        • Diminution du budget de l’État pour la santé. Hausse des cotisations pour les assurances. Contre-poids exercé par l'OFSP.
    • Subventions pour l’efficience de l’hôpital
      • L’hôpital reçoit une subvention pour chaque patient correctement traité, guérit et satisfait. Reçoit une pénalité en cas de retour précoce à l’hôpital, de mauvais traitement…
        • Pose un garde-fou sur la course à la rentabilité et améliore la qualité du service.
    • Taxe sur les consultations non urgente à l’Hôpital
      • Le prix des consultations à l’Hôpital est laissé libre pour les consultations non urgente. Elles sont souvent au minimum deux fois plus cher et jusqu'à cinq fois plus cher en période de forte affluence aux urgences. La Sécurité Sociale ne rembourse que le prix d'une consultation standard. L'assurance privé peut prendre une part à charge. Le reste est à la charge du consultant.
        • Permet de diminuer l'affluence aux urgences et de rediriger les consultations non urgentes chez les généralistes et spécialistes privés.
    • Faveurs aux spécialistes
      • Travailler pour le public dans le domaine médicale lorsque l'on est au moins aide-soignant offre de nombreux avantages dans la vie courante. (Réductions de prix pour les transports, réduction d'impôt, réduction sur les produits d'Etat, prioritaires aux évènements culturels, sportifs,…concerne tout les membres du foyer).
        • Permet d'attirer les médecins et spécialistes dans le public plutôt que dans le privé malgré des salaires plafonnés. Permet d'attirer des spécialistes étrangers.
    • Carte d'Identité multi-fonction
      • La carte d'identité aiglanaise est à puce et fait également office de carte de sécurité sociale, d'identifiant pour les services de l'Etat,…
        • Une seule carte, un seul code.
    • Formations aux Crises
      • Plan de formations du personnel soignants aux situations de crises (catastrophe naturel, pandémie, attentats, accidents de grande ampleur…). Exercices annuels.
        • Augmente la réactivité et l'efficacité des services médicaux.
    • Plan Naâga
      • Le serpent (Naâga) est l'animal de la Médecine. Le Plan Serpent monopolise en urgence tout le personnel médical, y compris militaire si nécessaire.
        • Pour les évènements exceptionnel impliquant beaucoup de malades/blessés.
    • Groupe Pharmaceutique Public
      • Le Groupe Pharmaceutique Aiglantin est une entreprise publique créant ses propres médicaments et matériel médicaux à faible marge. Les entreprises pharmaceutique privé voient leur marges imposés en Aiglantine (mais leur recherches subventionnée) mais pas pour leurs ventes à l'étranger qu'ils vendent à prix libre. Devoir de rentabilité.
        • Rentré d'argent. Diminue fortement le prix des traitements médicaux sans trop fortement impacter les recherches privés (car subventionnée). Diminue drastiquement le prix du matériel médical.
    • Pas de vente de tabac
      • La vente de tabac est interdite. Sa consommation est cependant autorisé en zone internationale. Les paquets de cigarettes, y compris électroniques, sont confisqués à l'entrée sur le territoire. Pas d'exception. Enregistrement des fumeurs étrangers pour accéder gratuitement aux patch et produits alternatifs dans les aéroports et les pharmacies.
        • Diminution drastique des problèmes respiratoires.
    • Taxe sur le sucre et les édulcorants
      • Le sucre et les édulcorants sont taxé.
        • Pousse les entreprises à réduire l'utilisation de sucre rapide dans leur produit. Diminue la consommation d'aliments trop sucrés. Diminue l'obésité.
    • Taxe sur les alcools forts
      • Les alcools forts sont très taxés, exceptions pour les restaurants et bars. Ces derniers sont responsables de leurs clients.
        • Diminue la dépendance et les accidents liés à l'alcool.
    • Drogues récréatives interdites
      • Extrêmement stricte, punis de fortes amendes/travaux d'intérêt généraux.
        • Dissuade légèrement la vente et la consommation de drogue.
    • Drogues dures interdites
      • Strictement interdite. Passible de fortes amendes à la peine de mort.
        • Dissuade la vente et la consommation de drogue dure.
    • Le choix d'Hypocrate
      • Hypocrate choisi de soigner tout ceux qui en avait besoin contrairement aux aiglantins. En cas d'overdose lié à la drogue, les victimes ne sont pas prioritaire quelque soit leur âge et peuvent même se voir refuser des soins. S'ils sont soignés, l'intégralité des frais est à leur charge en plus de risquer une condamnation.
        • Responsabilise les utilisateurs au prix de leur vie. Dissuade la vente et la consommation de drogue dure.
    • Tolérance à l'erreur
      • Être pris au douane à l'entrée sur le territoire aiglantin avec une très faible quantité de drogue dure ou douce vraisemblablement pour l'usage personnel est seulement punis d'une amende et de la confiscation de la drogue. Exception faite pour les drogues à usage médical. Dans le cas de tentative de passe manifeste, le(s) passeur(s) s'exposent à de très lourdes condamnation allant jusqu'à la peine de mort.
        • Tolérance envers les autres cultures étrangères.
    • Suivi et assistance gratuite des victimes de la drogue et de l'alcool
      • Toute personne dépendante peut trouver de l'aide gratuitement auprès des centres de désintoxication du pays. Ils y reçoivent toute l'aide psychologique, humaine et matériel nécessaire (Retour normal à un équilibre psychologique, à la vie social, au travail,...). En faisant cela, et en particulier pour les utilisateurs de drogues, ces derniers sont blanchis de toutes condamnations.
        • Permet de secourir les personnes en situation de détresse lié à l'alcool et à la drogue sans les criminaliser.
    • Drogue à usage médicale sur ordonnance
      • Sur ordonnance seulement. Stock tracés par les douanes. Cultivé sous grand contrôle en Aiglantine par des entités publiques.
        • Limite l'utilisation des drogues pour l'usage médical.
    • Campagnes de sensibilisation
      • Aux risques de l'alcool, de la drogue, du tabac…via des campagnes publicitaires, dans les écoles et des simulations.
        • Population mieux informé aux risques.
    • Remboursement des médecines alternatives
      • Si rendez-vous sur ordonnance du médecin généraliste, remboursement des consultations de médecines alternatives (acupuncture, magnétiseur, cure thermale,…) auprès des spécialistes agréés.
        • Permet d'augmenter les chances de guérisons. Augmente le coût de la santé.
    • Donneur non universel
      • Chaque citoyen doit exprimer l'accord de son vivant pour donner certain de ses organes à sa mort. Il peut l'annoncer auprès de son médecin généraliste ou auprès de ses proches.
        • Cause religieuse, la loi sur les donneur universelle n'a jamais été accepté aux urnes. Organes rares.
    • Droit à l'euthanasie
      • L'Euthanasie est autorisé en Aiglantine pour les personnes souffrantes ou en fin de vie. Démarche rapide en cas de souffrances évidente (maladie grave, fin de vie, paralysie générale…) et démarche de six mois avec suivis psychologique pour les autres cas. Le demandeur doit se donner lui même la mort par injection. En cas d'impossibilité physique, seul le médecin-anestésiste peut donner la mort par injection en présence d'un notaire et d'un huissier de justice.
        • Cause religieuse, la mort n'est pas considéré comme une fin en soi (réincarnation). Pas de concept divin de paradis ou d'enfer (qui serait déjà sur Terre).
    • PMA pour tous/adoption pour tous
      • La PMA et l'adoption sont autorisés pour tous, y compris la PMA par mère porteuse. Elles impliquent un couple durant depuis 5 ans et un suivi par le planning familial.
        • Cause culturelle, le modèle de famille étant large étant donnés que les orphelins étaient souvent placé sous tutelle de couple mixte, d'hommes ou de femmes sans enfants.
    • Changement de sexe
      • Après 18 ans et le service militaire (qui permet d'obtenir la majorité en Aiglantine). Suivit psychologique sur six mois avant validation de l'opération.
        • Permet de diminuer les catastrophes psychiques menant aux suicides par manque de soutient, d'informations, de recul…

    Avatar de l’utilisateur
    leraptopes
    Messages : 1366
    Inscription : 06 févr. 2020 18:48

    Re: Encyclopédie de la République Fédérale d'Aiglantine

    Message par leraptopes »

    ██████ █ █ █ XII. Lois et règlements du Travail

    Image

    • Code du travail
      • Équilibré entre employeurs et employés. Fortes protections pour les deux. L'employé peut par exemple être licencié sans motif moyennant un dédommagement au prorata du temps passé dans l'entreprise. L'employé peut aussi démissionner sans motif et recevoir une prime de départ également au prorata du temps passé dans l'entreprise. L'indemnité et la prime maximale n'a pas de plafond et est établit au prorata du temps travaillé dans l'entreprise. Elle se compose d'un certain nombre de salaires pour la démission, plus les cotisations en cas de licenciement. Chaque année travaillé dans l'entreprise est indemnisé/primé de 0.4 mois de salaire (+ cotisation en cas de licenciement) soit 4 mois de salaire au bout de 10 ans d'expériences, 8 au bout de 20 ans, 12 pour 30 ans et 16 pour 40 ans. L'employé bénéficie du chômage, les employeurs des ressources de l'Etat (aide, soutient, conseil, prêt...) en cas de problèmes financiers, personnel ou de crises.
        • Equilibré, cherche avant tout à être juste.
    • Chômage
      • La seule condition pour toucher le chômage en Aiglantine est de travailler en Aiglantine. Le chômage est proportionnel au nombre de mois travaillé. Pour deux mois travaillé, le titulaire à droit à un mois de chômage. La limite de chômage est de 36 mois. Il touche 100% de son salaire. Le titulaire a le droit à trois mois de repos. A partir du quatrième mois et jusqu'au dernier mois de son chômage, ce dernier doit travailler 20 heures par semaines (répartis comme il le souhaite) au service de l'Etat (si possible dans son domaine, sinon pour les travaux d’entretiens, l'assistanat dans les écoles et les hopitaux, la garde d'enfant...). Le bénéficiaire est aidé pendant une après midi par semaine (en groupe) pour rédiger CV et lettre de motivations. Le Service des emplois se charge ensuite de le diffuser. Les chômeurs ont également droit à des séances de suivis psychologique gratuite en cas de baisse de morale/confiance. Si le chômage se termine et que le bénéficiaire n'a pas pu retrouvé du travail dans son secteur, il reçoit une proposition pour travailler pour l'Etat (y.c les entreprises publiques) au salaire correspondant à la fonction.
        • Le chômage n'est pas une fatalité en Aiglantine, c'est une chance de bien rebondir. Réduit les risques d'impacts psychologiques, améliore la confiance en soi. Chômage bénéfique pour la société.
    • Garde d'enfant subventionnée
      • La garde des enfants est un casse-tête pour les couples et les familles monoparentales qui travaillent. Les enfants sont gardés gratuitement à la crêche et à l'école élémentaire pendant les heures de bureaux. Les gardes d'enfant à domicile la nuit pour les parents travaillant de nuit sont également possible.
        • Permets une meilleure productivité au travail, les parents n'ayant pas besoin de s'absenter pour s'occuper de leurs enfants pendant les heures de travail.
    • Arrêt de travail
      • Concerne les accidents du travail, les arrêts maladies (physique ou psychologique), les arrêts pour cause personnelle (décès de proches, déménagement,...). Les arrêts de travail sont décomptés des fonds d'Urgence de l'entreprise au prorata un mois travaillé égal un mois dû. L'employé tombe sous le coup du chômage technique. Il est payé par l'entreprise jusqu'à un an maximum. Au-delà, c'est la Sécurité Sociale qui prend le relai. L'employé ne peut pas être licencié tant que le montant qui lui est dû n'a pas été totalement versé.
        • Évite les licenciements abusifs et les situations en défaveurs de l’employeur. Permets aux employés de prendre le temps qu'il leur faut avant de retravailler.
    • Grille salariale
      • Edité par l'Office Fédéral du Travail. La grille salariale pose un salaire minimum et maximum en fonction des métiers, de l'âge, de l'ancienneté et du diplôme. La grille est simple à lire et à appliquer et est mise à jour chaque année en fonction de l'inflation. Le facteur de différence entre les emplois les moins bien payé et les mieux payé est de 2.2. Pour les emplois les mieux rémunérés, des avantages en Nature sont souvent de mise (voiture de fonction, transports offert, congés payés supplémentaires...) pour attirer les travailleurs.
        • Contre toutes les formes de dumping salariale, augmente le pouvoir d'achat, augmente la plus-value aiglanaise. Meilleurs contrôle des différence de salaire entre les hommes et les femmes. Il est admis que de manière générale, les personnes les plus agées avec le plus d'ancienneté sont les plus compétente. En fin de carrières, elles travaillent souvent dans les entreprises publiques qui savent tirer profit de leur profil.
    • Bonus générationnel
      • Plus une entreprises a d'employé de différentes tranches d'âge, plus elle obtient un bonus économique (réduction jusqu'à 2% de la TVA et augmentation de la marge jusqu'à 2%).
        • Permet d'augmenter les chances de trouver un emplois peut importe l'âge. Augmente l'efficacité des entreprises. Améliore les liens inter-générationnels.
    • Grève légitime
      • La grève est destiné a apporter un débat, une revendication. Elle peut être effectué librement, sous toutes les formes, tant qu'elle ne mettent pas en péril la vie ou les biens d’autrui (ne concerne pas les capitaux et les biens en cours de commande). La grève doit être réglé à l'amiable, sinon elle peut-être porté aux urnes au niveau municipale, moyennant 1% de signatures des électeurs de la ville. L'employé et les employeurs ont l'obligation de se conforter au résultats des urnes. Toutes actions contrevenantes devient alors illégale.
        • Permet un rétro-contrôle de la population sur les demandes patronale et salariale. Si la grève est historiquement en faveur des employés, il arrive parfois que les aiglantins se range du côté du patron s'ils le jugent légitime.
    • Vacances et congés
      • Les aiglantins ont droit à 5 semaines de congés payés + 13ème salaires et primes ou 9 semaines de congés payés + primes. Pour les entreprises ne pouvant honorer ces conditions (validé par le comptable), c'est l'Etat qui complète. Les vacances sont obligatoires et ne peuvent être décalés par l'employeur qu'une fois par année. L'employeur a également droit à 5 semaines de congés, l'entreprise pouvant être reprise le temps de ses vacances par le comptable (ou les employés) en l'absence d'un second.
        • Favorise grandement les secteurs du tourisme, de la restauration et des loisirs. Meilleure qualité de vie. Pas d'impact sur les petites trésoreries. Certains patrons peuvent tricher et travailler pendant leurs vacances.
    • Pas de Contrat à Durée déterminé
      • Ce type de contrat n'existe pas en Aiglantine. Tous les contrats sont à durée indéterminés à temps plein ou partiel.
        • Diminue le travail précaire. Même règles et droits pour tous. Facilité administrative.
    • Intérim public
      • Le travail en temps qu’intérimaire est géré par l'Etat. Moyennant une petite cotisation mensuel, les entreprises sont enregistré dans les registres d’intérimaire. Lorsqu'une entreprise à besoin ponctuellement de main d’œuvre supplémentaire, l'agence contacte les entreprises du même secteur en recherches de travail proche du demandeur. Il n'est pas possible de postuler en tant qu'individu. L'entreprise demandeur payent les employés de l'autre entreprise normalement, cotisations comprises et sans commissions. Forme de sous-traitance inter-entreprise à prix coutant.
        • Diminue le travail précaire. Augmente les carnets de vente des entreprises. Améliore la qualité des produits et les compétences des employés (Pas de multitâche sans rapport d'un travail à l'autre). Augmente la sécurité de l'emploi. Diminue les risque de faillite.
    • Temps plein et partiel
      • Le travail à temps plein et à temps partiels sont légaux, le temps partiel à 80% (souvent payé à 100%) étant très prisé (temps libre, vie de famille...). Une entreprise peut avoir autant de contrat à temps partiel qu'elle le souhaite et procéder à de '"l’intérim" caché en rompant les contrats à tour de bras en fonction de ses besoins mais les indemnités de licenciement sont plus cher et moins efficace que de passer par l'intérim inter-entreprise.
        • Diminue le travail précaire. Augmente la qualité de vie.

    Répondre

    Revenir à « Aiglantine »