연구 개발 | Innovations polytechniques & universités

Ventélie 73
Avatar de l’utilisateur
NCR452
Messages : 188
Inscription : 08 févr. 2020 18:27

연구 개발 | Innovations polytechniques & universités

Message par NCR452 »

Image
CITÉ-ÉTAT ET ROYAUME DE L'OSTLANGAR
Journal Technologique & autres document académiques.


Technologies possédées [26] [3] [0]
Matériaux composites ▮▮, Monorail ▮, Réseaux électriques souterrain, Ordinateur ▮▮, Hôpitaux ▮▮, Engins de chantiers ▮▮, Téléphonie mobile ▮▮, Robotique simple ▮, Centrale électrique à Charbon ▮▮, Satellite ▮, Chaîne de montage mécanisée ▮, Ponts ▮▮, Radar planaire ▮▮, Antibiotiques ▮▮, Antiaérien mobile ▮▮, Bunker souterrain, Composantes électroniques ▮▮, Système d'exploitation ▮▮, Imagerie médicale ▮▮, Carburant Synthétique, Recyclage mécanique ▮▮, Bactériophagiques ▮, Logiciels ▮▮, réacteur d'avion ▮▮, hélicoptère d'Assaut ▮▮, Télescope, Missile balistique Courts [<800km].
Centrale électrique nucléaire ▮, TGV (Train Grande Vitesse) ▮▮, Carburants à centrale nucléaire.
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
NCR452
Messages : 188
Inscription : 08 févr. 2020 18:27

Re: 연구 개발 | Innovations polytechniques & universités

Message par NCR452 »

Image

BREVETS & INVENTIONS - ÉLECTROTECHNIQUE MINIATURE.



Connaissez-vous la loi, ou plutôt la conjecture, de Beirn ? Celle-ci indique que « la complexité des semi-conducteurs proposés par l’industrie électrotechnique double tous les ans à coût constant. » Cette déclaration de Loïc Beirn, pionnier de la technique CMOS, s'est révélé étonnamment exact et pousse les entreprises du secteur des technologies de l’information à évoluer.

C’est dans la continuation de cette loi mathématique qu’un accord tripartite aura été trouvé entre le conglomérat Ostlangardais Yosae, les principales (bien que désormais affaiblies par la crise) entreprises industrielles du secteur au Gänsernberg représentées par la Perfektion Elektronikfabrik, et bientôt des techniciens de l’empire de l’Uhmali. Ils seront assistés par les échanges associés à l’Empresio Caskar qui offre, lui aussi, le soutient des industries Caskar implantées sur nos sols, mais aussi du Bykova et du Kaiyuan.

L’objectif au long terme de ces investissements est relativement simple : miniaturiser via de nouvelles pratiques de photolithographie la gamme des composants électroniques produits par les différentes parties bénéficiaires à l’accord de recherche qui seront nécessaires pour outrepasser les limitations techniques et physiques (voir la loi de Rock) contemporaines et ouvrir la voie aux innovations.

Image

En effet, sans nouveaux lasers capables de graver avec précision et en grandes séries en dessous de trois cents nanomètres sur les différents wafers de silicium, ce qui demande de grands investissements dans de nouvelles fonderies, la puissance de calcul risque fort peu d’évoluer, quand bien même les ingénieurs et théoriciens voient s’approcher « le mur » des cent nanomètres dans leurs laboratoires, seuil à partir duquel l’information électrique est scientifiquement impossible à contenir, notamment à cause du manque d'atomes.

Cette étape aura donc pour conséquence, non seulement d’améliorer les offres auprès du grand public de manière générale en proposant des composants plus performants et bien plus résiliant, mais aussi de permettre à tous les autres projets de recherche parallèles des différentes nations de franchir une étape essentielle de la conception de leurs prototypes via l'informatisation complexifiée.

L’enjeu est grand pour, d’un côté, les multiples fabriques en électroniques du Gänsernberg ayant déménagé chez nous, cherchant à renouveler leurs fluxs mondiaux, celles-ci sous-traitants bien souvent pour des clients nationaux et étrangers en concurrence avec les divisions EC, mais aussi pour l’Ostlangar qui est tout aussi dépendante de ces techniques pour fournir à sa population les divertissements numériques et appareils dont elle est si friande, tout comme pour agrémenter la production de son district d’usinage.


Image

(HRP : Recherches pour électronique 3. Ancien article du Gänsernberg transcris pour suite.)

Avatar de l’utilisateur
NCR452
Messages : 188
Inscription : 08 févr. 2020 18:27

Re: 연구 개발 | Innovations polytechniques & universités

Message par NCR452 »

Image

BREVETS & INVENTIONS - DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES HARDWARE.



Alors que l'industrie des télécommunications attend avec impatience les nouveaux processeurs miniaturisés pour inclure ceux-ci dans leurs nouveaux produits, c'est le conglomérat Yosae qui, poussé par la récente alliance technologique Chikkai-Ostlandgar, aura investi dans de nouvelles fonderies à haute pureté ainsi que plusieurs forges millimétriques. En effet, si un processeur fonctionne principalement avec l'impression de segments d'instruction sur une plaque de silicium, technique désormais maitrisée et constamment en évolution, tout ceci ne fonctionnerait pas sans l'architecture en circuits imprimés. L'amélioration des moyens de production est donc nécessaire pour obtenir de meilleurs résultats.

Prenez donc l'exemple d'une carte-mère d'un smartphone. Nous savons que le découpage des segments d'alimentation et d'échanges des informations (d'où les notions d'input et d'output) influence la qualité de la transmission, au même titre que la résistance induite par l'alliage freine la capacité électrique, la fréquence d'interconnexion entre les composants. Alors que des forges millimétriques permettront d'éviter les soudures et les gravures les plus dommageables pour l'appareil, celles-ci permettront également d'ajouter quelques couches superposées de plus au sein des circuits imprimés. Conjoint aux nouveaux alliages à hyperconduction, les gains de calcul sont estimés entre 25 et 40 %.

Image

En réalité, la filière minière elle-même fût quelque peu poussée à l'amélioration, les exigences en matière de défauts et d'impuretés du métal ayant drastiquement augmenté. Les minerais « au rabais » sont désormais proscrits, et certains entrevoient déjà une flambée des prix pour les appareils les plus bas de gamme. Outre cela, plusieurs importateurs ont ainsi été exclus de la filière d'approvisionnement des grands conglomérats de l'électrotechnique afin de permettre cette montée en compétence, mais le ministère des industries nous assure que « le marché mondial se porte très bien, et permet une quantité d'acteurs et de qualités nous autorisant ce genre de choix draconiens ».

« Les fonderies ont été supportées par le groupement des industries lourdes Mugeoun, mais nous avons aussi été obligés d'agrandir l'usine principale de Yosae avec une nouvelle aile construite en quelques mois avec l'aide du bureau royal des infrastructures, tout comme l'augmentation en besoin de main d’œuvre se chiffre à trois cents postes qualifiés environ. Cependant, bien que les investissements sont conséquents, produire notre propre gamme de microprocesseurs devient de plus en plus urgent, et de plus en plus rentable sur le long terme, ne serait-ce que pour la branche de Yosae-télécom et ses produits en cours de développement, ou pour réduire nos coûts d'importation », nous indique Ch'ae Sun-Young, présidente directrice générale du conglomérat, « nous espérons des résultats d'ici à la fin de l'année ».


Image


Avatar de l’utilisateur
NCR452
Messages : 188
Inscription : 08 févr. 2020 18:27

Re: 연구 개발 | Innovations polytechniques & universités

Message par NCR452 »

Image

BREVETS & INVENTIONS - L'AVENIR DU SMARTPHONE ET DES PROCESSEURS EMBARQUÉS.



C'est en cette fin du mois de mars que le conglomérat Yosae aura révélé quelques nouveautés sur l'architecture de ses nouveaux téléphones portables. Les smartphones de la série baptisée Geomteoseu seront dotés d'un puissant processeur disposant de quatre cœurs à haute fréquence gravés en 12 nanomètres, celui-ci garantissant un temps de réponse réduit et une meilleure gestion de fonctionnement de programmes multiples en parallèle, le tout adjoint de mémoires actives compressées pour garantir non loin de douze gigaoctets de capacité.

Cette promesse fut notamment rendue possible grâce aux évolutions des prototypes sortis tout droit des nouvelles forges millimétriques du conglomérat, poussées par le fait que le mobile est de loin le plus grand segment du marché mondial d'électronique après l'ordinateur, sa la taille et son importance nécessitant alors une attention toujours plus croissante afin de sécuriser un leadership mondial sur la question.

Une autre nouveauté relativement intéressante est l'usage élargi des bandes de fréquences les plus élevées, permettant notamment la connexion aux réseaux de la cinquième génération de données mobiles, alors que le téléphone portable est de plus en plus vu comme un outil et un compagnon indispensable dans la « vie ultra connectée » des Ostlandgardais. Ajoutons à cela qu'une structure robuste et protégée des chocs, une des premières attentes du public national, s'additionne au charme très élégant des lignes proches de ce que nous pourrions attendre d'un design quasiment futuriste, ou tout du moins cohérent avec le modernisme contemporain en matière de conception des choses.

Image

Cependant, quelques critiques de ses concurrents ont déjà formulé. En effet, le téléphone fait 159 x 80 x 15,6 millimètres niveau dimensions et pèse 272 grammes sur la balance. Autant dire que vous ne l’oublierez pas une fois qu’il est dans votre poche. Mais ceux-ci appuient également sur l'aspect moral de l'appareil. En raison du succès du gacha games, la plupart des plus grands titres Ostlandgardais incluent des mécaniques de collection (n'oubliez pas le succès de ce jeu où vous collectionnez des filles représentant des navires de guerre moé), poussant aux microtransactions à outrance, celles-ci n'étant pas encore régulées par le code Code de la gestion des infrastructures informatisées.

Malgré toutes ces bonnes nouvelles, le prototypage de Yosae sera entaché par un problème d'approvisionnement. Alors que la croissance du secteur est planifiée pour atteindre les 23 % lors de l'introduction des nouvelles générations, elle se trouve soudain confrontée à une crise inattendue : la pénurie de terres rares, induites par quelques télescopages logistiques, ralentit la production et la conceptualisation des composantes les plus critiques. Des nouvelles et quelques contrats sont attendus pour pallier le problème.


Image


Avatar de l’utilisateur
NCR452
Messages : 188
Inscription : 08 févr. 2020 18:27

Re: 연구 개발 | Innovations polytechniques & universités

Message par NCR452 »

Image

BREVETS & INVENTIONS - LA RECHERCHE DE NOUVELLES FRÉQUENCES NUMÉRIQUES.



La cité-État dispose d'un des meilleurs réseaux de télécommunications par fibre optique au monde, mais une autre technologie, elle, est en retard : le réseau des données mobiles. C'est un problème pour le conglomérat de Yosae qui, déjà, commence à intégrer des puces électroniques aux normes « Advanced Long Term Evolution » dans sa nouvelle série de téléphones prototypes. Pour l'heure, les terminaux LTE Cat5 standards installés à Ostlandgar ne permettent qu'un débit maximal d'environ six cents mégas-bytes par seconde à diviser par le nombre d'utilisateurs proches de la cellule. En effet, pendant bien longtemps, c'est l'usage du Wi-Fi et des techniques assimilées qui primait, mais les besoins vis-à-vis des touristes, des districts ruraux, mais aussi de l'adaptabilité internationale des modems sont de plus en plus mis en avant par les usagers.

La solution est cependant toute trouvée. Sous réserve d'immenses investissements pour le remplacement des antennes, les normes peuvent être opérées par des centres de distributions A-LTE de catégorie 8, ceux-ci pouvant débiter entre cinq et huit gigaoctets de données par seconde. Le plus couteux dans cette opération, outre le remplacement physique de tout le matériel de diffusion, se présente aussi sous la forme des fréquences utilisées. En effet, grâce aux évolutions dans les composants miniaturisés et la croissance des capacités de calcul, de plus hautes bandes peuvent être captées et utilisées par un usager lambda, là où des ordinateurs plus performants étaient auparavant nécessaires. Malheureusement, ces fréquences étant déjà utilisées pour d'autres motifs, comme certaines transmissions ou codifications informatiques, le prix de celle-ci est relativement haut. Rien d'impossible pour le champion national de l'électrotechnique, mais une aventure risquée.

Image

L'étude du bureau des infrastructures royale ne se sera pas faite attendre, et la réponse envers le conglomérat aura été sans équivoque : les gains à la couverture de l'entièreté de la ville sont minimes, pour les raisons culturelles et pragmatiques citées plus haut, mais celles-ci sont encouragées dans les principales zones touristiques pour des raisons de praticité. À cela, certains partis politiques en auront profité, notamment le parti écologiste, pour faire remarquer que ces technologies de diffusion des fréquences de données mobiles nécessitent proportionnellement plus d'énergie qu'une technologie filaire, ceci étant notamment lié au fait que ces antennes fonctionnent en continu et de façon capillaire. Acceptant le compris, plusieurs demandes d'urbanisme ont été déposés en conséquences, la réponse étant attendu d'ici une à deux semaines, sous réserve de validation d'une partie du budget pour l'assemblée citoyenne et le gouvernement de Sa Majesté.


Image


Répondre

Revenir à « Ostlandgar »