Éhnadie

Avatar de l’utilisateur
wtf1102
Messages : 13
Inscription : 29 avr. 2021 18:07

Éhnadie

Message par wtf1102 »

Formulaire de création de pays – Simpolitique, Second Univers

Pseudo choisi à l'inscription sur le forum : wtf1102 (Zak)

Descriptif du pays imaginé :

Nom du pays: Éhnadie

1-Généralités :

-Codes (n°+continent) souhaités [Rappel : vous avez droit entre 1 et 5 lots de départ] :
- n°13 (Algarbe)
- n°19 (Algarbe)
- n°20 (Algarbe)
- n°30 (Algarbe)
- n°46 (Algarbe)

-PIB souhaité : 100 Milliards USD

-Inspirations culturelles de la nation (*): Maghrébins (Islam Éhnadien, ethnie majoritaire), minorité Kabyle (chrétienne catholique, minorité juive et non reconnu par l'État), minorité Touareg (reconnu par l'État, Islam Éhnadien, province Semi-Autonome), minorité Coréenne (issue de migrations très anciennes et intégrée à bien des égards, la plupart a un bon train de vie par rapport au reste de la population)

Drapeau (EN LIEN sur un hébergeur d'image) :

(Drapeau à choisir je sais pas encore)

-Nom officiel de la nation (*) : République Populaire Démocratique d'Ehnadie

-Nom courant de la nation : R.P.D.E. ou Éhnadie

-Gentilé du pays (*) : Éhnadien, Éhnadienne

-Langue(s) officielle(s) de l'État (*) : Arabe

-Autres langues reconnues (*) : Français (administration), Coréen (minorité Coréenne)

-Devise(s) : "Un seul héros, le Peuple"

-Hymne national [écrite ou en lien url vidéo/son] :

https://youtu.be/dzW4F9LKYhU

-La monnaie (*) : Dinnar Éhnadien

-La capitale (*) : Éhnad

-Dîtes nous en plus sur les régions de votre pays, ses pôles économiques ou autre, ses dynamiques territoriales, ses villes d'importance, etc... :

Le pays est divisé par deux découpages administratifs différents. Les Provinces, au nombre de 7 et la région autonome au sud du pays, qui est peuplé d'une minorité nationale reconnu, les Touaregs.

La minorité Kabyle est chrétienne et n'est pas reconnue comme minorité, ils sont persécutés, n'ont pas le droit de se marier légalement, n'ont pas de passeport et ne sont pas considérés comme citoyens "normaux" (pas de droit de vote, ect...). Ils n'ont plus de lieux de culte car ils ont été fermés ou détruits par les autorités qui veulent leur imposer l'islam comme religion. Sur le fond de ces persécutions, de nombreux enfants en bas âge sont "saisis" et envoyés dans des familles "modèles" et des adultes sont envoyés en "Camp de Rééducation Volontaire Populaire". Le reste de cette population réside dans des territoires contrôlés par des indépendantistes kabyles, ces territoires sont très bancaux et régulièrement attaqués par l'Armée Populaire de Libération.

La minorité Coréenne a bénéficié d'une discrimination positive depuis les débuts de l'État Communiste, ils occupent pour la plupart une place de choix au sein de l'appareil sécuritaire de l'état (DRSSI) et dans plusieurs composantes de l'économie nationale, si ils sont bien intégré à la population à certains égards, ils n'ont pas changé d'implantation depuis leur arrivé et vivent dans certaines provinces où ils sont en extrême majorité (80-95%), par exemple dans la capitale et où le Coréen est une langue très utilisé, en revanche les populations d'ethnie Coréenne parlent aussi l'Arabe car elle reste la langue officielle nationale. Il existe quelques rivalités entre les deux bords, qui sont utilisés par l'actuel Chef de l'État pour maintenir son autorité en rivalisant les institutions des ethnies différentes, par exemple l'Armée Populaire (ethnies Maghrébines) et la DRSSI (ethnie Coréenne)

La province là plus au nord, près des côtes vît principalement de la pêche et de l'agriculture, c'est une des régions les plus productives en nourriture et le poumon agricole du pays. Cette région est parsemée de villages et plus de 20.000.000 d'habitants peuplent la province. Tous travaillent au sein des collectivités agricoles ou pêches. Néanmoins, les collectivités sont très mal dotées en équipement moderne et la plupart en sont encore au stade de l'utilisation d'animaux. Certaines collectivités "modèles" sont bien équipées.

Les autres provinces vivent du pétrole, du gaz et de l'artisanat qui se sont massivement développés ces dernières années suite au plan de développement économique durable des régions du sud et de Sud et Nord-Gézarie.
annoncé en 2043 lors du XIV Congrès du Parti des Travailleurs Éhnadiens, malgré tout le principe reste le même c'est-à-dire qu'ils travaillent gratuitement et que leurs besoins sont pris en charge par l'État, les conditions de travail s'apparentes presque à de l'esclavage moderne.

La voie ferrée et l'autoroute traversant le pays du plein sud jusqu'à la côte au nord sont une des fiertés du régime qui a misé sur des infrastructures digne des pays les plus riches. Néanmoins, la réalité reprend vite le dessus et l'autoroute est utilisé majoritairement par des camions zufranais qui ont l'autorisation de traverser le pays (avec interdiction de dévier de leur route ou de sortir de l'autoroute) ainsi que des voitures hauts de gammes appartenant à la "bourgeoisie rouge".

Le port de Bedna est le poumon économique du pays, c'est par là que transite toutes les marchandises à destination et en provenance de tous les pays du monde (à l'exception de ceux moins conséquents, transportés par avion et ceux transportable par voix terrestre [Zufrana, Kalhouat, Byrsa...), le port est directement desservi par l'autoroute qui relie à la capitale et la Zone Économique Spécial du Quartier Lénine (en hommage à Vladimir Lénine), le quartier où se regroupe toutes les ambassades et où sont cloîtrés tous les expatriés étrangers avec de nombreux avantages par rapport au locaux (accès à internet mais seulement sur des ordinateurs disposés dans des cybers-cafés et surveillés par l'État, les jeux d'argent autorisés, les marques étrangères sont autorisées) car cette zone ne leur est pas accessible sauf à la crème de la haute société. L'Aéroport International Éhnad-Camarade Salah Benyoucef est également situé à côté du Quartier Lénine, tout est fait pour limiter au maximum les sorties des étrangers hors de leur quartier, ces déplacements hors du quartier se font néanmoins avec un guide et une autorisation signé par les autorités. En dehors de la Zone Économique Spécial, toutes les activités économiques proviennent d'entreprise publics détenues à 100% par l'État, par ailleurs, toutes les entreprises Éhnadiennes exerçant des activités en Éhnadie ou à l'étranger sont toutes détenues à 100% par l'État.

La Province Autonome dans le sud du pays est la seul où une minorité reconnu dépasse l'ethnie majoritaire. La province est dans une situation plus difficile que le reste du pays car le manque de ressources et la situation sécuritaire chez les deux voisins qui ne se sont pas complétement remis encore des évènements passés (guerre civile au Zufrana, tribus au Kalhouat) aggrave encore la situation. Du fait, cette région vit surtout grâce à l'artisanat et à la pêche pour ceux qui habitent près du Lac Benyoucef (nommé ainsi pas les autorités de en hommage à l'ancien président).

L'État a également imposé à la population une démographie planifiée qui instaure des normes extrêmement strictes, une famille doit être composée de deux enfants en ville, quatre à la campagne dont la moitié fille et l'autre garçon. Une fois avoir rempli leurs "quotas", les femmes sont stérilisés de force. Cette politique a pour bénéfice d'être sous contrôle et planifié, de plus, le nombre de fille et de garçons dans le pays s'équilibre.

Malgré la fermeture quasi complète du pays, à la frontière avec le Zufrana, de l'argent rentre clandestinement dans le pays ainsi que des objets ou accessoires de marque étrangères revendus à prix d'or illégalement dans les marchés, ce qui se font prendre risque leur vie. Pour un flacon de parfum basic par exemple, le prix peut monter jusqu'à 1.000 USD, ce qui implique le fait que ce soit surtout des familles aisées qui en profite, à noter que pour ce genre de transaction l'utilisation de dollars clandestinement ramené dans le pays est presque voir indispensable.

L'objectif pharaonique du régime est de rendre cultivable les grands espaces séparant l'extrême nord du pays à la capitale. Pour ça, la construction de systèmes de canalisation et d'usine de dessalement d'eau ont été commencé en 2042 pour un achèvement prévu en 2046 et la culture des premières terres en 2048. Ce projet permettrait non seulement de bloquer l'avancée du désert et même de lui gratter une partie de son étendue, mais aussi et surtout de rendre autosuffisant le pays en alimentation et pourrait même en exporter. Sur le creusage des canals et canalisation, plus de 1.500 ouvriers sont morts depuis le début des chantiers.

Le pays a une couverture médicale catastrophique, il existe moins de 20 hôpitaux en dehors de la région de la capitale et tous son mal équipés et sous dimensionnés. Des médecins sont également mobilisés par l'État pour faire des tournées dans les zones dépourvues de centres médicaux. La situation est la même dans la capitale, exception faite du fait qu'il y a beaucoup d'hôpitaux, mais ceux-ci restent sous-équipés, à l'exception de deux hôpitaux pourvus des meilleurs technologies, ils servent à soigner les plus hauts dirigeants du pays, des citoyens sont même victime d'expériences médicales pour soigner les Hauts Fonctionnaires. Ils sont bien plus équipés que les autres hôpitaux du pays.

La "République Souveraine Fédéral Kabyle" est une entité indépendantiste qui contrôle plusieurs territoires et revendique une partie de celui de l'Éhnadie. Tous ces territoires sont entourés et verrouillés par des défenses militaires très bien gardés, les habitants de la zone sont en état de pauvreté extrême et la famine touche 80% de la population de la zone. Ces territoires sont régulièrement attaqués par l'Armée Éhnadienne mais une prise de tous les territoires en une fois n'est pas encore envisagée en vu de la situation actuelle.

-Population (nombre) souhaitée (*) : 140.000.000 (citoyens reconnus) [dont 30 millions à ethnie Coréenne] + 5.000.000 [dont 3 millions dans la zone contrôlée par les nationalistes kabyles] (minorité Kabyle chrétienne, l'existence de ces personnes est officiellement nié par le pouvoir qui considère qu'il n'y a que moins de 200.000 kabyles chrétiens.)


2-Aperçu de votre nation :

-Donnez un bref aperçu (moins de 200 mots) de votre nation et de sa situation intérieure actuelle(*):

Le pays est sûr et ouvert au touristes mais seulement sous surveillance de plusieurs guides et rarement en dehors de la Province Spécial de la capitale. Le moindre pas de travers d'un citoyen ou même d'un étranger est violemment puni. Seul le tourisme culturel est autorisé dans le pays et les touristes ont le choix entre plusieurs possibilités de voyages "tout compris", proposés par une agence de tourisme unique et contrôlée par l'État. Des manifestations contre l'État sont tout bonnement impensable et si la R.P.D.E. venait à être menacé, la menace viendrait presque exclusivement de l'extérieur. Si les territoires kabyles séparatistes sont revendiqués, les nationalistes kabyles sont relativement bien lotti pour le futur car il est pour l'instant impossible à l'armée Éhnadienne de récupérer le territoire. (La situation de ce fait est comme Corée du Nord/Corée du Sud même si le rapport de force est quasi total car la Kabylie est très pauvre et mal équipée, les deux pays ne se reconnaissent pas de jure mais dialogues entre eux de temps à autres se qui signifie une reconnaissance de facto.

3-Institutions gouvernementales :

-Parlez-nous de l'organisation intérieure de vos institutions, les mandats existants, le système de nomination, etc (*):

Le pays est une République Populaire et Démocratique à Parti Unique dont la doctrine officiel repose sur le Socialisme compatible avec l'Islam, religion majoritaire (officiellement seule religion pratiquée) dans le pays. Le coeur de la politique du pays est censé se débattre à l'Assemblée Suprême du Peuple, mais celle-ci n'est que consultative et le pouvoir est entre les mains du Président de la République. L'Assemblée Suprême du Peuple est composée de 24 Représentants du Peuple émanant chaque Province et 18 Représentants du Peuple, émanant de la région autonome. Tous les Représentants du Peuple sont désignés par le Parti parmi les élus des Assemblées Populaire Provinciales. Pour ce présenter à des élections, il faut obligatoirement être membre du Parti des Travailleurs et avoir son avale et avoir plus de 20 ans, c'est-à-dire la majorité, un seul candidat par poste à pourvoir est autorisé par la constitution. Les citoyens de plus de 20 ans votent pour l'élection des Assemblées Populaire Provinciales et pour l'élection de la Direction de la Collectivité si la personne habite à la campagne et pour l'élection de l'Assemblée Populaire Local si elle habite en ville. Comme l'Assemblée Populaire Provinciales, l'Assemblée Populaire Local n'a qu'un simple rôle consultatif face au pouvoir du Maire qui est directement désigné par le Bureau Politique du Comité Central du Parti des Travailleurs. La Direction de la Collectivité a comme fonction de s'assurer du bon fonctionnement des collectivités agricoles et de pêche, s'assure que toutes les ressources sont bien récupérées par l'État, le cas contraire, la Direction peut prendre des mesures concrètes ou radicale et/ou informer les autorités policières ou émanant de la DRSSI. Le pouvoir exécutif est exercé par le Président de la République (par la même occasion Chef du Gouvernement et Ministre de la Défense Nationale), il a le pouvoir de nommer et révoquer tous les ministres. Aucune décision majeure ne peut être prise sans sa signature. Il occupe aussi le poste de Coordinateur du Conseil de Défense de la Nation Socialiste, composé de 20 hauts fonctionnaires et hauts gradés de l'armée et censé prendre les décisions relatives à la sécurité nationale. Le pouvoir judiciaire est exercée par la Cour Populaire Provinciale si le motif est mineur, par la Cour Populaire Nationale si le motif est majeure, par la Cour Suprême Suprême si cela concerne des hauts fonctionnaires de l'état ou des étrangers et la Cour Martial si il s'agit de militaires ou si la Loi Martiale est en vigueur. La Justice du pays ne prévoit pas la présence d'avocats pour les accusés. Le Procureur de la République est chargé de donner les faits commis (ou pas) puis de demander une peine (le plus souvent avec une pointe de propagande) puis le Comité Judiciaire chargé de l'affaire doit attribuer une peine à l'accusé ou le déclarer non-coupable. Le Comité Judiciaire est composé de 5 juges, ils doivent tous être membre du Parti. La peine de mort est en vigueur et est appliqué, de même qu'une peine de prison correspond à du camp de travail. Tous les individus peuvent bénéficier d'une grâce présidentielle ou de l'adoucissement de la peine, accordée par le Président de la République, sans restrictions. L'autorité du Parti sur les institutions de la République est totale et seul ses membres peuvent se présenter lors des élections prévues par la constitution, et uniquement avec l'accord des autorités compétentes au sein du Parti. Le parti compte plus de 40 Millions de membres, ceux-ci sont classés de M au début jusqu'à A. À partir de B, les membres du parti peuvent être envoyé pour travailler à Éhnad, la capitale, où ils occuperont des postes plus ou moins importants mais toutefois prestigieux (puisque dans la capitale) et dans un niveau de vie plusieurs fois supérieur à celui des provinces. Seul les citoyens promus A+ (attribué seulement à une minorité absolue) ou Citoyen Modèle peuvent accéder aux postes importants, c'est-à-dire rejoindre le Comité Central du Parti. Le Secrétaire Général du Parti est l'homme le plus important, il contrôle *de jure* le Parti, *de facto* le pays. En tant que Secrétaire Général, il est aussi Président du Bureau Politique et nomme les 10 membres du Comité Permanent du Bureau Politique du Comité Central ainsi que les 10 membres non-permanents. Le Bureau Politique doit ensuite valider valider l'entrée des nouveaux membres du Comité Central, désigner le Bureau de la Sécurité d'État, la Commission Disciplinaire Centrale, le Bureau du Directoire ainsi que la Commission aux Relations Internationales du Parti.

4-Relations extérieures :

-Si vous avez déjà une connaissance de la scène internationale RP, donnez un aperçu rapide des relations internationales envisagées pour votre pays (*) :

•Les deux Ministères chargés des Affaires Étrangères sont le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération International ainsi que le Ministère des Affaires Algarbiennes et de la Coopération Regional. Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération International est aussi assisté par plusieurs Représentants : Représentant chargé de la Dytolie, Représentant chargé de la Ventélie, Représentant chargé de l'Olgarie/Dorimarie, Représentant chargé de la Coralésie. Le Ministère des Affaires Algarbiennes et de la Coopération Régionale a également un Représentant chargé des relations avec l'OUA.

Si les frontières avec le Zufrana (Socialiste) et la Gézarie sont relativement moins protégés et sont propices au commerce international via des routes assez développées ou même équivalentes aux meilleures routes occidentales, les frontières avec la Kabylie (que l'Éhnadie considère comme son territoire) sont un point de tensions dû au passé commun des deux pays, une zone démilitarisée de deux kilomètres existe entre les deux pays, du côté Éhnadien, la frontière est très surveillée et au delà de la zone démilitarisée (ainsi qu'en général à toutes les frontières avec l'extérieur), un premier barrage barbelés électrifiés et très sécurisé, un no man's land de 10km plate et vierge de tout obstacle) et un second mur séparent l'Éhnadie au reste du monde. Cette no man's land est sous l'autorité unique de l'armée et y être présent sans l'accord préalable des autorités est extrêmement dangereux. Sur cette zone démilitarisée, plus de 15.000 soldats sont mobilisés à la surveillance et arrêter des transfuges qui quittent le pays est récompensé par des médailles et des promotions.

L'Éhnadie s'oppose formellement aux ingérences dans les affaires internes des autres pays, elle apporte aussi un soutien diplomatique sans faille à la plupart des régimes communistes "durs" (Shidao...) et est vivement engagé contre la colonisation (Saint-Coupton) et les interventions militaires "impérialistes" (Guerre en Anmayo).

L'Éhnadie a toujours entretenu de bonnes relations avec son voisin de Gézarie avec qui une coopération militaire (Kabylie) et économique a été signé lors du Sommet d'Éhnad 2041, un évènement visant à rapprocher le deux pays via l'organisation d'événements sportifs, culturels et diplomatique, le tout lors de le Visite d'Amitié du Président Gézarien à Éhnad où il a rencontré de nombreux Hauts Fonctionnaires Éhnadiens dont le Premier Secrétaire du Parti des Travailleurs et

5-Population, mentalité/divers :

-Donnez des informations sur la population de votre pays, ses mentalités, etc :

La population Éhnadienne est divisée en plusieurs catégories : les militaires (de carrière et non ceux en services militaires, les hauts placés ("bourgeoisie"), les privilégiés et le reste du pays. La première catégorie de la population vit majoritairement à Éhnad où elle vit largement au dessus des standard nationaux. En effet, la région de la capitale est le seul endroit du pays où l'argent est en vigueur, dans le reste du pays, les populations travaillent gratuitement pour l'état qui leur fournit leurs besoins en toutes choses, ils peuvent même recevoir une bourse lorsqu'ils ont autorisation de se rendre dans la capitale pour quelques jours ou pour travailler, seul moins de 5% de la population globale peut accéder "librement" à la monnaie. Malgré tout, 25% de la population vit en état de malnutrition car l'état ne fournit pas assez de nourriture et la population est en surcharge de travail, avec du matériel moyenâgeux notamment dans les champs, à l'exception des exploitations d'extraction de gaz ou de pétrole car elles sont récentes (2040) et que le Parti a misé l'avenir économique du pays sur ces exploitations. La population est globalement très fermée aux étrangers car il est interdit de leurs parler et de les regarder avec persistance sans autorisation et désobéir à ces règles est passible de représailles. Quelques familles des plus fidèles au régime accueillent quelquefois des touristes pour un repas chez l'habitant. La plupart des gens essaient d'être le plus fidèle possible au régime pour pouvoir obtenir des logements et un poste important dans la capitale. Le lavage de cerveau extrême que subit la population Éhnadienne depuis 1965 et l'absence d'interaction entre l'extérieur et cette population finit par devenir bénéfique au régime, la plupart de la population a fini par céder et croit désormais que seul le Parti des Travailleurs est capable de les aider et que penser autrement et désobéir au SG du Parti est impossible (physiquement et même moralement). Le culte de la personnalité artificiel a tellement été poussé qu'il devient presque naturel, le pays arrive dans une nouvelle phase de ce son appelle le "culte de la personnalité", celui ci est désormais tel, qu'il dépasse désormais la sphère officiel et l'apparence extérieur. Pour le mariage, certaines familles peuvent donner tout ce qu'elles ont pour pouvoir marier leur fils ou fille à une famille haut placé, il existe encore très peu de mariage d'amour sauf dans les sphères aisées. À noter que l'Éhnadie est l'un des meilleurs pays en ce qui concerne les droits des femmes.

6-Personnages clefs :

-Personnages clefs et titres nominatifs composant la nation sur le champ politique ou autre (*) :

Ghali Mohamed Muhjim Yahyaoui :

Né le 17 Octobre 1973, il est le fils de Brahim Muhjim (1899-1985) (Frère N°2 et 1er Secrétaire du Parti des Travailleurs jusqu'à sa mort) et de Fadila Muhjim (1923-1992). Lors de la création de la Fédération d'Ehnadie en 1961, après plus d'un siècle de colonisation, le Parti du Développement et de la Justice prend le pouvoir et forme un nouvel état anti-communiste et pro-dytolien, il est soutenu par les puissances impérialistes dytoliennes qui maintiennent leur mainmise indirect sur le pouvoir, aucune organisation de gauche ou d'extrême-gauche n'est alors tolérés. Le 27 Octobre 1962, un an après la création de la Fédération, une rencontre secrète a lieu entre 25 leaders communistes dont son père, c'est l'acte fondateur de la R.P.DE. et le début de la Première Guerre d'Éhnadie. Lors de la "Guerre de Libération du Peuple" de 1964 à 1965 son père gagne de plus en plus de fonctions importantes jusqu'à devenir le frère n°2 et le Premier Secrétaire du Parti. À la fin de la guerre, la Fédération a éclaté, elle est divisée en deux, la Kabylie, issue des dislocations successsives de l'Armée Nationale Byrsienne, dirigée par un régime dictatorial anti-communiste et l'Éhnadie dirigée par une dictature communiste. Lors de la présidence de Salah Benyoucef (1919-1995), son père est alors Chef d'État-Major de l'Armée Populaire de Libération et mène les opérations militaires depuis le début de la Seconde Guerre d'Éhnadie en 1992 qui oppose la R.P.D.E au voisin qu'il revendique, la République de Kabylie. À la mort de son père (non daté entre Octobre 1992 et Février 1993), il lui succède au poste de Premier Secrétaire du Parti des Travailleurs Éhnadien et de Chef d'État-Major de l'Armée Populaire de Libération, il devient le second homme le plus puissant du pays et le potentiel successeur de Salah Benyoucef. À la mort de Salah Benyoucef, le 3 Mars 1995, deux hommes s'opposent, lui et le déchu Maréchal de la République Ahmed Ibn Walid qui prend le poste de Secrétaire Général du Parti par intérim alors que lui récupère celui de Président par intérim, Ibn Walid est alors en position de force mais la Guerre d'Éhnadie va changer la donne lorsque l'Armée Populaire de Libération va subir une défaite cinglante lors de la Seconde Bataille du Couchant en juin 1995, le Secrétaire Général par intérim est alors affaibli en vue du IIIe Congrès du Parti prévu en octobre 1995, le Président va alors faire un coup de force, lors d'une réunion du Comité Central, il va le faire arrêter et va se faire proclamer Secrétaire Général par intérim, Ibn Walid sera alors exclu du Parti, condamné à mort pour Haute Trahison et exécuté. Récupérant la mainmise sur le Secrétariat général et ainsi le Bureau Politique, il va se faire proclamer candidat par le Bureau Politique puis être plébiscité Président de la République à l'unanimité des 10.000 hauts fonctionnaires présents lors du IIIe Congrès du Parti. Il sera finalement élu Président à vie en 2019 à l'unanimité lors du Xe congrès du Parti. Il dirige donc depuis octobre 1995 comme le maître absolue de la R.P.D.E. avec à son compteur plus de 50 au pouvoir. À noter qu'il fut le plus jeune dirigeant du monde lorsqu'il accéda au pouvoir de jure, c'est-à-dire en Juin 1995 (le poste de Président n'est pas le poste le plus important de facto de la R.P.D.E., cela coïncide donc avec sa nomination à la tête du Parti.) à l'âge de 21ans et 8 mois.

• Président de la République

-Chef Suprême de l'Armée Populaire de Libération

-Ministre de la Défense Nationale

•Leader Éternel du Peuple Éhnadien

•Secrétaire Général du Parti des Travailleurs Éhnadiens

•Président du Bureau Politique du Comité Central du Parti des Travailleurs Éhnadien

• Combattant Suprême de l'indépendance

• Soleil de la Nation

• Maréchal de la République

•Député à l'Assemblée Suprême du Peuple

Kim Yang-Choeul (n°2 du régime, probable successeur) :

Né le 23 Mars 1998, il fait parti de ceux qui n'ont connu que le régime de Ghali Muhjim. Une fois son service militaire effectué entre 2018 et 2023, il devient militaire de fonction et est promu finalement au rang de Chef d'État-Major de l'Armée de l'Air en 2028. En 2030, après plus de 12 ans de loyaux services au sein de l'Armée Populaire de Libération, il intègre le Comité Central du Parti des Travailleurs et devient Maréchal de l'Armée Populaire, la seconde plus haute distinction militaire du pays. Il est finalement nommé en 2034 Président du Bureau de la Sécurité d'État (qui gère la DRSS) et Premier Secrétaire du Parti des Travailleurs Éhnadien en 2037. Il figure parmi les exceptions au vue de son âge précoce qui tranche avec ses collègues, et sa progression rapide qui met en lumière l'importance du système militaire dans la hiérarchie globale au sein du pays.

•Premier Secrétaire du Parti des Travailleurs Byrsiens

• Président du Bureau de la Sécurité d'État

• Maréchal de l'Armée Populaire

Benali Ahmed :

•Chef d'État-Major de l'Armée Populaire de Libération

-Vice-Ministre de la Défense Nationale

• Vice-Maréchal

Taos Haddad :

Première femme du pays à accéder à un poste aussi haut au sein du Parti de Travailleurs.

• Membre de la Commission Disciplinaire Centrale

• Vice-Directrice du Bureau Politique du Comité Central

• Commissaire-Principale des Relations Internationales

• Ministre des Affaires Étrangères

Liamine Saleh :

• Président du Présidium de l'Assemblée Suprême du Peuple

• Membre du Bureau Politique du Comité Central

Ri Jong-No :

• Ministre de l'intérieur

• Directeur de la Police du Peuple

• Maréchal de l'Armée Populaire

À noter qu'une "guerre" permanente oppose l'Armée, la DRSSI et la Police, le Secrétaire Général/Président de la République se sert toujours de l'une des trois pour affaiblir l'une d'elle lorsqu'elle devient si puissante qu'hors de contrôle.

7-Religion :

-Influence et place de la religion dans l'état (*) :

Si la Constitution garantit la liberté de religion, l'Islam est l'unique religion tolérée par le régime en place et les autres religions sont forcés à disparaitre, malgré un Islam pratiqué par 100% de la population, le Régime a modifié certains codes pour l'identifier au culte de la personnalité permanent que bénéficie le Chef de l'État ainsi qu'à tou ce qui constitue le régime, on appelle cette variante, l'Islam Éhnadien. La chrétienté (catholique) de la minorité Kabyle est farouchement réprimé par la junte, il ne reste officiellement que 3 églises dans le pays, dont deux sont situés dans le Quartier de la capitale où résident les étrangers, les transfuges Éhnadiens Kabyles estiment le nombre d'églises "clandestines" à plus d'une cinquantaine malgré le danger de mort qui les entourent. La petite minorité Kabyle juive est aussi mal traité que les Chrétiens à l'exception faite que aucun lieu de culte juif officiel n'existe et la majorité des pratiquants ont cédés aux pressions de l'État Éhnadien en cessant de pratiquer leur culte. La religion Musulmane est gérée en totalité par le Ministère du Culte et il existe au minimum une mosquée par commune. Le vendredi est un jour férié, le seul de la semaine, les 6 autres jours de la semaine sont des jours de travaille ou d'études.

8-Forces de l'ordre :

-Type de forces de maintien de l'ordre (*) :

-La Police du Peuple est chargé de maintenir l'ordre dans le pays et d'arrêter quiquonque viole les lois fondamentales ou effectue une infraction mineur (bien que sévèrement puni). Elle doit garantir la sécurité dans les lieux publics. Bien que les Policiers soient des civils, ils sont équipés d'armes à feux.

-La DRSSI (Département des Renseignements, de la Sûreté et de la Sécurité Intérieur) est composée de plusieurs organes, elle fonctionne en coopération avec le Ministère de la Défense Nationale (et donc l'Armée Populaire de Libération), mais n'est pas soumise à son autorité, en effet, la DRSSI est soumise à l'autorité du Bureau de la Sécurité d'État (nommé par le Bureau Politique du Comité Central du Parti des Travailleurs) afin d'équilibrer les forces militaires et ainsi éviter que la faction militaire du Parti du Travail (ou Parti des Travailleurs), prenne le pouvoir dans le pays :

• La Sûreté Nationale, chargée de menée les enquêtes demandées par la Sécurité Intérieur, les Renseignements Extérieurs, le Bureau de la Sécurité d'État ou l'Armée Populaire de Libération.

• Les Renseignements Extérieurs sont chargés de tout ce qui concerne les citoyens nationaux à l'étranger ou le pays, des enquêtes peuvent aussi être menées par eux mais uniquement hors du pays.

• La Sécurité Intérieur est un organisme Paramilitaire, chargé officiellement de garantir la sécurité du peuple et de l'état, c'est une sorte d'armée de l'intérieur, son rôle officieux par contre est celui de mater toute opposition, empêcher toute contestation du régime en les étouffant dans l'œuf, elle gère aussi les camps de rééducation et les camps de travail (dans le pays, la prison signifie le camp de travail, les prisonniers y travaillent 15h par jour, n'ont qu'un repas et ne sont pas payés).

-L'Armée Populaire de Libération est censé garantir la souveraineté de la nation. En rappelant que quitter le territoire national est interdit, elle gère les no man's land instaurées à 10km de frontière.

Avatar de l’utilisateur
wtf1102
Messages : 13
Inscription : 29 avr. 2021 18:07

Re: Éhnadie

Message par wtf1102 »

Chers joueurs, je vous propose ici une composition originale et classique en même temps qui pourrait être intéressante à jouer, j'en ai déjà un peu discuté en mp avec le joueur Gézarien. Ce formulaire est complet pour ce qui est de l'écriture mais comme précisé il me reste un drapeau à choisir et j'ai quelques cartes à finir mais ce n'est pas indispensable à l'inscription non ?

Avatar de l’utilisateur
Cyrus
Messages : 1504
Inscription : 04 févr. 2020 09:50
NJ : Chikkai / Yoake
Ancienne NJ : Van Ho
NJ V4 : Nvlle-Gallesterre / Shendoake
NJ V3 : Juzderistan / Oranje
Première date d'inscription : 22 décembre 2014

Re: Éhnadie

Message par Cyrus »

Veto. Je n'ai pas lu le formulaire; vu la longueur, ça semble travaillé et fourni. Mais tu as déjà grillé toute ma bonne volonté, et certainement celle de tous les autres MJ et joueurs ou presque. Donc pour moi, c'est non.
Image

Verrouillé

Revenir à « Formulaires d'inscription obsolètes / refusés »