Presse

Dytolie 41-42-47-57-58
En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Presse

Message par mark »

PRESSE


Image
William dit "Willy", l’emblème de la presse Valmontaine

Autre crainte détrompée qu'avait les républicains : la liberté de la presse. En Valmontaine, l’État n'a le contrôle d'aucun journal, il ne prélève pas de taxe dessus et se contente de contrôler ses prix de ventes par rapport à la rémunération de ses salariés, souvent contre-vérifié par une autorité journalistique élue par l'ensemble des journaux du pays (et de la nationalité).
Les journaux étrangers sont bien entendus autorisés et lu selon les mêmes conditions pour leurs bureaux en Valmontaine. La question sensible restant celle de la critique du pouvoir, il a été vite établie qu'elle était possible, quand à celle du Duc... oui, mais mieux vaut ne pas se tromper, sans quoi le Journal pourrait aller jusqu'à devoir fermer ses portes et les diffamateurs soumis à de lourdes amendes.
Articles :
Welcome à New Challenger !; 03 Septembre 2041
La constestation historienne gagne la bataille des suffrages; 16 Septembre 2041
Wilmore Jefferson Cup : une compétition très attendue; 21 Septembre 2041
Ventélie : Tournée diplomatique en préparation; 23 Septembre 2041
"Le charme de l'Aiglantine en fait un cadre idéal pour des vacances"; 28 Septembre 2041
CORACOM : nouveau rebondissement, 29 Septembre 2041
La visite s'achève sous de magnifiques augures, 02 Octobre 2041
Valdaquie : la prostitution comme doctrine sportive ?; 09 Octobre 2041
Le Chikkai dévoile un visage enchanteur au Duc; 12 Octobre 2041
Le charme de l'ancienne capitale impériale; 15 Octobre 2041
Nos p'tit gars avancent; 15 Octobre 2041

En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Welcome à New Challenger !


Image
A gauche, Yangchen, doyen vénéré de la planète; au centre, Alexandre III, jeune Lion plein d'avenir; à droite, sourie-Coralésie, nouvelle venue

Dans la catégorie insolite, laissez-nous vous présentez la ligue Coralésienne. La Coralésie, qu'est-ce que c'est ? Eh bien, on peu dire que c'est l'appendice de la Ventélie à proprement parlé. Cette région, charmante par ses paysages, est aussi très calme par son voisinage. En effet, dans le coin, deux puissances principales avec les Madelines, et l'Aiglantine. La seconde n'est plus à présenter, la première.... Eh bien, on aimerait en savoir plus ! Cela dit, pas de risques d'entendre des coups de canons dans ce coin.
Et voilà que sans peurs et sans craintes, voilà les deux nouveaux amis lancés dans la constitution d'une ligue qui, à en croire la presse Madeline, ne concernerait.... qu'eux (faute de plus de monde dans la région stricto-sensu). Alors à moins qu'ils essayent de piquer les bons copains de notre Doyen Yangchen, cette organisation qui sera plus une alliance en beaucoup plus cher, n'aura d'utilité que son coté sympathique. Un jolis drapeau avec un représentant sans doute sympathique comme on sait en donner. Mais à coup sur, et à moins d'un élan de pitié de la Ventélie, il n'y aura guère que deux sièges dans son conseil des États. Au vu du prix, qu'ils fassent des sièges en or massifs, ou alors que le conseil des nations soit hébergé dans la villa de l'un ou l'autre des présidents. Cela fera économiser à leurs contribuables, notamment ces chers Aiglantins qui détestent le gaspillage. Il est donc d'autant plus curieux que ceux-ci, d'après la presse Madeline, se soient penchés sérieusement sur la question d'une Union Coralésienne pour laquelle on a déjà trouvé plusieurs idées de patronymes très sérieux. (l'article des Madelines chers lecteurs est édifiant)

Plus sérieusement, une organisation régionale en l'état, pour deux pays, qui plus est des pays sans objectifs internationaux particuliers (à l'inverse de l'OCC, l'OTC, ou même l'Internationale Communiste) ne fait pas sens. Une alliance "plus" entre les deux pays semblerait bien plus appropriée au regard des ambitions affichées jusque-là. Mais une organisation, c'est de l'hybris simple et inappropriée pour l'instant. Alors certes, la CEI pourra venir compléter le tableau par la présence des Panoas. Mais chose amusante, le pays le plus impliqué internationalement ne se trouvera alors être... Aucun des deux fondateurs.
Voilà que les observateurs internationaux vont se trouver encombrés de nouvelles paperasses inutiles, là "pour faire jolie". Car clairement, si on peut prévoir d'avance que cette organisation se voudra sans doute complète, elle ne véhiculera nulle idéologie, nulle culture unie, aucun but international (comme assurer la paix avec les moyens permettant d'être pris au sérieux). À moins bien sur que ce but ne soit l'aide humanitaire et la promotion de la cause écologiste. De quoi faire frétiller les pseudo-activistes au milkshake de tout bord qui pourrait cela dit, au vu de leur nombre sur la planète, constituer un quatrième état membre histoire de donner un peu de sérieux à ce tout. Quoi que le sérieux se serait envolé en chemin....

Mais bon, on pourra dire que c'est l'intention qui compte....

Le petit pinson, 03 Septembre 2041


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

La contestation historienne gagne la bataille des suffrages


Image
Le Professeur Rochanmond, à la tête de la critique, dénonce un abus "impardonnable."

Après cinq années de débats et de quêtes, le mouvement historien mené par le professeur Rochanmond remporte une victoire. En effet, aujourd'hui, une proposition de réforme à été déposée devant le Parlement en vue de réviser les blasons des Secrétariats, Offices et emblèmes de région. À la source, des symboliques et emblèmes hérités de la République et qualifiés de "moches", mais surtout, une violente critique des symboles modernes des Offices dont les blasons sont "tout sauf historiques."
Rappelons que le professeur Rochanmond est historien spécialiste des blasons et de l'Héraldique médiévale, aspect que les blasons du gouvernement sont censées imiter.

Devant le peu de préoccupation du gouvernement devant ce "problème" (et en tant que néophytes et simples citoyens, on le comprend); le mouvement historien à lancer une campagne de vote et de collecte de voix en bonne et due forme, référençant noms, prénoms et adresses des supportant accompagné de leur signature. Cette collecte a finalement abouti puisqu'elle a regroupé 30 000 voix à travers tout le pays, limite légale pour déposer un recourt devant le parlement qui se voit dans l'obligation d'étudier la question, et de permettre à au moins une personne du mouvement de venir présenter les raisons et enjeux de cette réforme.

Si la mesure fait rire, l'aspect démocratique présent derrière est très important. C'est officiellement la première réforme issue d'une motion populaire à être examinée par la chambre cinq ans après la fin de la guerre et la Restauration.
L'ampleur n'est pas énorme, mais le symbole important, à voir maintenant si aux cours des temps à venir, des réformes plus sérieuses seront prises en compte ou si ce genre de petite anecdote restera là en guise de sucette pour le peuple.
Néanmoins, on remarquera que l'argument phare du mouvement reste : "Pourquoi faire des imitations, quand on peut faire de l'historique ?"

La Garretière, 16 Septembre 2041


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Wilmore Jefferson Cup : une compétition très attendue


Image
L'équipe nationale fait ses préparatifs finaux

Ils s'entraînent régulièrement et son l'un des fleurons du sport de notre pays. Voilà cinq ans qu'ils attendent de remettre les pieds sur un terrain en compétition internationale. Maintenant que le jour approche, la tension se fait sentir. D'autant que le pays a bien besoin d'un bon divertissement qui le réunirait autour d'un sport qui fait l'unanimité au sein de nos contrées.
La Wilmore Jefferson Cup va débuter et la pression pesant sur l'équipe nationale, les Lions de Valmontaine, doivent après une période de guerre civile revenir dans la partie et prouver qu'ils sont encore dignes du fier nom qu'ils portent.
En plus de cela, les matchs vont leur révéler très vite si le niveau qu'ils avaient il y a 12 ans a été restauré, ou si la chute à ravagé leur potentiel.

D'après les premiers sondages, c'est plus de 75 % des Valmontan qui observeront la coupe retransmise en direct, que ce soit chez-eux, dans les bars, où aux cinémas dont les écrans de hall, normalement réservés aux annonces et à la pub, seront ici câblés sur les chaînes retransmettant la coupe.
La Valmontaine à beau être spécialisée dans ce sport, elle sait qu'elle va devoir faire face à des adversaires de tailles, soient spécialisés, soient d'outsiders qui pourraient bien surprendre tout le monde. L'entraîneur de l'équipe à été très clair sur ce point : "On y va en se disant qu'on va en baver, il n'y a pas d'équipes dont ne nous méfions pas. Cela fait plus de 12 ans que nous n'avons pas concouru à l'international et en observant les matchs d'autres équipes que nous allons affronter, on sait qu'on ne va pas affronter des gars qui prennent ça à la légère."

Une coupe très attendue donc, par tout le monde, les uns pour le révélateur qu'elle va être, les autres pour l’enjeu qu'elle représente.
On précisera que certains y voient là un enjeu politique fort : une victoire, même partielle, à l'internationale, pourrait contribuer à resserrer les liens du pays meurtris dans sa quête de réunions et de pardon. C'est d'ailleurs l'un des aspects préféré du sport : il est apolitique, ne soutient pas d'idéologie, il ne fait que rassembler et donner un moment d'émotions intenses, d'espoir ou de ressentis purement joueur. À la fin, surtout en rugby, quel que soit le résultat, on se sert la main, on se tape l'épaule en se disant à la prochaine, les uns pour défendre leur titre, les autres pour le conquérir.

Les petits pédestres, 21 Septembre 2041


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Ventélie : Tournée diplomatique en préparation


Image
Le Duc ne perd pas de temps et prépare la remise en selle de la Valmontaine dans le concert des nations

Depuis plusieurs semaines maintenant, l'Office des Ambassades est sujet à une fiévreuse activité depuis que le Duc à annoncé son intention de prendre en main les premiers contacts prévus avec les nations de Ventélie. Il n'est, bien entendu, pas question de toutes les rencontrer, mais un bon nombre d'entre elles ont été contacté pour demander rencontre. Ainsi, c'est le gars du Kaiyuan (dont la réponse est, apparemment, toujours attendue), le Liang, l'Ostlandgar et le Chikkai. Mais en plus de ce voyage, le Duc aurait souhaité en profiter pour rencontrer les représentants Aiglantins sur leur sol même.
Il est prévu pour l'avenir de compléter cette visite, mais dans l'immédiat, la diplomatie ne veut pas risquer d'avoir les yeux plus gros que le ventres et se contente de ce premier contact avec des nations clés de Ventélie. La rumeur affirmerait qu'une seconde tournée serait même déjà envisagée, mais en Dytolie cette fois, pour rencontrer les divers partenaires et établir les liens avec les pays de la région plus ou moins éloignés de nos frontières.
Mais cela n'est, nous le rappelons, que rumeur qui n'a pas été confirmée par l'Office des Ambassades.

Pour en revenir au voyage de Ventélie, sa Majesté entend prendre la chose à la fois comme des rencontres au plus haut dont les accords résultants seront capitaux pour la politique étrangère de la Valmontaine, mais aussi comme une occasion "de découvrir des interlocuteurs tout en tentant de se familiariser à leurs cultures si riches" (S.M. le Duc).
Selon le programme, il serait question de commencer le voyage par l'Aiglantine pour ensuite remonter sur le cœur des nations de Ventélie avant de finir par le Kaiyuan d'où il décollera pour rentrer en Valmontaine.
Une tournée qui prend donc des allures de grande entreprise à en interpréter les mots de l'Office des Ambassades qui précise "toutes les réponses que nous avons reçues ont été chaleureuses et enthousiastes, nous n'avons aucun doute sur l'hospitalité et l’accueil que réserveront nos hôtes.".

Une première entrée sur la scène internationale qui pourrait donc faire du bruit pour le peu qu'elle soit mené habilement. À voir si notre Duc est aussi efficace à l'International qu'il ne l'a été avec le pays jusque là...

Le Diplomatique, 23 Septembre 2041


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

CORACOM : nouveau rebondissement


Image
En guise de leçon, nous recommanderons simplement à "l'analyste" de s'acheter des lunettes afin de mieux analyser

Ah ! Mesdames et messieurs, que seraient les affaires sans les rebondissements ? Sincèrement ! Et nous en tenons là un beau. Et même un très beau. Certes, il n'est pas énorme, mais lourd de sens ! Tout du moins, il a de quoi faire douter. Voici, pour qu'on ne nous accuse pas de "sortir des informations de leurs contextes", l'extrait complet de la déclaration qui, à la rédaction, nous a fait frétiller de plaisir.
@OWADE - Oliver Wade, Analyste Politique des Madelines Image
Suite à l'article du journal du Valmontaine « Le petit pinson » qui a déclenché quelques vagues...de source gouvernementale :
(1) L'Aiglantine et les Madelines discutent effectivement de la création d'une plateforme de coopération régionale pour la Coralésie : le CORACOM.
(2) Le CORACOM doit se situer hors de l'architecture mondiale pour répondre aux enjeux propres à la Coralésie (politiques publiques, financement).
(3) Les Valmontais auraient bien besoin de quelques leçons de géographie...la Coralésie ne se résume pas à deux Etats.
Ce tweet commence sommes toutes très bien : il s'agit d'une réponse à notre article qui, sans doute, n'avait pas saisit toutes les subtilités de ce qui n'était alors qu'un projet et qui, il faut l'admettre, avait un horizon d'évolution potentiel.
Le premier point est une confirmation de ce qui avait été souligné bien que des sources Aiglanaise confirment que les visions des choses étaient un peu différentes d'un bord et de l'autre. Rien de grave cela dit, nous dirons qu'il s'agit de quelques points de détails mineurs. Le choix du nom final, CORACOM, est sommes toute très approprié et nous saluons très respectueusement (et en toute franchise) l'initiative qui a maintenant préciser ses cadres en se tournant davantage vers un esprit de développement commun et humanitaire. Guère surprenant lorsque l'on connaît un peu le caractère très conciliant des Aiglantins (et sans doute aussi des Madelines.)

Il est précisé en second point que le CORACOM doit se situer en dehors de "l'architecture mondiale pour répondre aux enjeux propres à la Coralésie". À cela, nous voyons (et si nous nous trompons, pardonnez-nous en.) une réponse à notre suggestion d'envisager de rallier l'OCC qui à déjà couvert, pour la Ventélie il est vrai, la quasi-totalité des points suggérés par le CORACOM, le coté défense en plus. Cependant, on nous informe par là que les deux pays souhaitent faire leurs sauces dans leur coin et, par bleu, grand bien leur en fasse ! S'ils préfèrent cela, tant mieux ! En effet, nous reconnaissons avec le recul que la vénérable, mais ventélienne OCC pourrait reléguer même involontairement au second plan les problèmes et enjeux Coralésien. Une organisation indépendante semble donc, sur ce point justifié. Mais il aurait été préférable qu'on nous l'explique en ces termes !

Quant au trait "d'esprit" de notre "Analyste" sur l'éducation en matière de géographie, il tombe complètement à l'eau puisque celui-ci confond deux choses : Coralésie et CORACOM. A aucun moment nous n'avons mentionné dans notre article (que nous l'invitons à relire), que la Coralésie était constituée de deux pays, mais bien de deux puissances principales. Il est vrai que bien souvent, on accuse les journalistes de lancer des mots en l'air, mais celui-ci avait toute son importance, justement parce que la Coralésie n'est pas constituée de deux états. Alors, Monsieur l'Analyste politique, garder vos conseils géographiques pour vous, demeurez commentateur dans votre domaine d'expertise à savoir la politique et répondez donc plutôt à notre critique concernant le doute quant à la pertinence d'une Organisation pour deux états (même si, nous le savons, vous rêvez déjà de voir d'autres puissances majeures émerger dans cette région, raison donc de votre confusion entre Organisation prétendants représenter un continent et nombre d'états du dit continent.)

Le petit pinson, 29 Septembre 2041



Hrp : je t'adore Alex :P

En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Valdaquie : la prostitution comme doctrine sportive ?


Image
Un p'tit vote siouplé

Vous aimez le titre ? Il est blessant, insultant et choquant ? Il vous fait frétiller ? Pourtant, il est on ne peu plus véridique !
"Décidément, quand les cons sont de sortie, les petits gâteaux aussi !". C'est ce qu'on aurait pu dire en voyant le croustillant de l'article du Curierul National, un journal Valdaque qui n'a pas manqué de préciser que la Valdaquie n'avait officiellement rien déclarée tout en posant tranquillement un pâté puant sur le tapis de l'entrée.
Cela dit, puisque ce cher journal s'est adressé en des termes aussi directs à Sa Majesté, précisons un peu les choses et rappelons la différence entre un fouille merde de pacotille et un vrai journaliste par une démonstration digne de ce nom.

Premièrement, la Fifa Valdaques s'est, en effet, bien présentée pour négocier. Quant à la corruption, mes aïeux, elle l'à été d'entrée de jeu ! Les Valdaques ont offert ni plus ni moins qu'une couverture publicitaire complète pour toutes les entreprises Valmontane (et comme ils ont promis la même chose à tout ceux qui ont voté pour eux, il est plus probable que la Fifa en Valdaquie ressemble à un spot géant qu'à une véritable compétition). Donc, puisque la Fifa Valdaques semblait vouloir jouer d'office sur la corde de l'argent, qu'à cela ne tienne, on a mis sur la table des négociations une charge équivalente (pour rappel, la Valdaquie étant un marché opulent aux moyens conséquents, il est certain que ces publicités qui, en plus de couter une fortune aux financiers de la Fifa qui seront sans doute, de près ou de loin, les populations valdaques elles-mêmes; vont rapporter plusieurs centaines de millions à des tas d'entreprises.)

Et l'on vient casser les pieds à la Valmontaine qui a demandé ce pognon sous une autre forme. Soyez sérieux mes petits amis, on ne désigne pas la paille qui est dans l'œil de son voisin sans voir la poutre qui est dans le siens. D'autant que comme l'offre n'a pas été acceptée, il n'y a pas eut corruption, juste tentative.
D'autant qu'il y a un point essentiel qui a été oublié. La Valmontaine n'est pas intéressée par le foot. À tel point que son équipe sert plus pour la figuration qu'autre chose. Autrement dit : elle n'en a rien à faire. Donc avoir ou non de la "race" sur ce sport n'est pas grave pour elle, elle n'a pas à avoir de déontologie particulièrement serrée sur un sport dont elle n'a que faire (pour ne pas dire, rien à foutre) : en revanche, que les Valdaques (de la Fifa), grands amoureux de ce sport au point de tout faire pour ramasser des voix au détriment d'autres (et ça parle de "sport"), ou en d'autre termes, faire un honteux lobbying mettant d'office de coté toutes valeurs des autres candidatures pour des questions d'argents, là on peu dire qu'en effet, pour une simple coupe, ils n'ont pas de races.
Ils n'ont tellement pas de races qu'ils ont oubliées de préciser que les Byrsans ont attendu dans la salle à coté, et ceux-ci sont bien plus nobles que quelques représentants trop fiers pour risquer de voir la coupe se passer dans un autre pays, eux ont simplement mis en avant la qualité de leur candidature, et ils n'ont même pas engagé une négociation dans la veine de ce que les Valdaques osent appeler "du sport", à partir du moment ou ces Valdaques ont fait grossir les enchères, au point, je cite "nous ferons le maximum pour obtenir votre voix"[subst.]. Si nous nous n'avons pas de races, alors les Valdaques (de la fifa) sont carrément des fils de chiens.
Pourquoi ces allégations ? Parce que pour avoir de quoi ridiculiser davantage la Fifa Valdaques si elle venait à trahir, nous l'avons ce qu'on appel dans la langage brittone "bullshiter". Et cela à très bien marché ! (quand on vous dit qu'ils sont accros à leur coupe, ils le sont au point de croire que d'autres pays sont près à faire comme eux.)


Après, il est vrai que dans le tableau que l'on dépeint de notre pays, certaines choses perturbent, on confond presse et gouvernement, ce qui est un mélange savant, mais tellement faux et malintentionné, on met en avant sous un aspect risible la tournée de notre duc.
On tourne en dérision le fait que nous soyons un duché en quête de "reconnaissance internationale" quand nous renouons juste avec le monde autrement qu'en imposant les choses, mais bon. À partir d'un moment, il ne faut pas se surprendre que les défenseurs de la bonne petite morale bien aisée soient souvent les plus gros enfoirés qui l'enfreignent allègrement.
Nous ne nous étalerons pas sur les caricatures et les critiques que nous pourront faire de la Valdaquie, nous avons suffisamment de matière dans notre article pour nous en passer.

Aussi monsieur le journaliste, vous qui aimez les scandales, vous auriez mieux fait d'enquêter sur les magouilles et honteuses manœuvres faîtes par votre propre fédération sur cet odieux "scandale", vous qui aimez tant le "sport" aussi bien sûr le terrain qu'en négociation ; ainsi, peut-être auriez-vous pu sauver un semblant de prestige pour l'événement à venir dont vous êtes si fier et pour lequel votre fifa à en réalité vendue votre pays comme une catin de téléréalité pour rester de la course de celle qui sera la plus belle.
La prochaine fois dont vous écrivez un article monsieur l'auteur, assurez-vous que votre merde est de la bonne merde, ou fermez votre gueule.
Parce que pour le coup, vous avez perdu une bonne occasion de vous taire.

En conclusion : il n'est pas surprenant qu'un pays qui héberge un aussi gros site de vidéo porno (traduites dans pas mal de langues...) ait sa Fifa qui confonde la détente et le travail....

Cordialement,
La rédaction à l'intention d'un confrère
note irl : fifa valdaques = fédération de football valdaque (irl non plus je ne m'intéresse pas à ce sport)

Le petit pinson, 09 Octobre 2041


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Nos p'tit gars avancent


Image
Après le Wildhorn, c'est la Nistrovie qui s'incline

De beaux matchs ont été joués ces derniers temps. Et les "lions" semblent pour l'instant demeurer dignes de leur titre. Néanmoins, l'entraineur comme l'équipe garde la tête froide et n'a rien communiqué. Il reste en effet à affronter le Chikkai dans un match qui sera surement d'autant plus suivit que le Duc termine bientôt sa visite du pays.
Dans le même temps, en Valmontaine, c'est un soupir de soulagement pour les amoureux du sport : "On a au moins un niveau potable ; perdre dès les premiers matchs aurait été une sévère déconvenue."

Ce qui a été souligné, c'est le professionnalisme et le fair-play des équipes affrontées, une marque extrêmement appréciée par nos joueurs qui ne considèrent nullement avoir gagné face à ces équipes, mais plutôt avoir fait un bon match avec elles.
"On sait que l'aspect compétition échauffe tous les esprits, mais il est mieux qu'on reste dans l'idée de jouer de la meilleure façon possible, d'être sport et de faire en sorte que tout le monde reparte content de la rencontre, sans se soucier de qui part avec les points."
Une posture certes louable, mais un peu trop idéaliste quand on sait à quel point une victoire peut être sujette à tension, ou transformer en arme politique.

Rappelons en effet que si l'équipe n'a pas de but précis en tête hormis celui de ce montrer digne de son nom, le gouvernement lui, espère bien aller le plus loin possible, très au fait de la passion que déclenche ce sport dans le pays. De sa capacité à rassembler les gens autour d'un sujet en apparence neutre, mais qui servirait bien à réunifier le pays fraîchement sortis du conflit.
Après tout, rien ne vaut un bon match pour se détendre, et tourner la page...

Ovale, 15 Octobre 2041


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Scandale !


Image
"La rébellion à été vaincue sur notre sol en 2040 et il n'est point question que nous alimentions le brasier communiste" Guillaume Ier

C'est non sans stupeur que le groupe "Contradiction" a été arrêté à l'aéroport de Carsançon sous le motif de sédition et d'incitation à la rébellion. Le groupe qui se rendait au festival anti-impérialiste de Cewell, n'a pas opposé de résistance tant il fut surpris par l'acte.
Dans une déclaration postérieure, le responsable de la police aéroportuaire à déclaré avoir reçu des instructions de la plus haute autorité consistant à "stopper toute tentative de promouvoir, agréer ou renforcer les factions dissidentes capables de menacer la stabilité retrouvée du pays".
Suite à cette arrestation, et l'apparente confirmation des faits avancé par le pouvoir, et plus précisément sa plus haute autorité, une vague de contestation s'est élevée telle des boucliers dans le pays. En réponse, la résidence ducale à décrété "ne pas avoir de comptes à rendre à des républicains défaits et revanchards".

En parallèle, une bonne partie des communautés d'artistes musicaux ont protestés de différentes manières à cette atteinte clair au droit d'expression et de libre circulation. En tant que presse spécialisé sur la musique, nous ne pouvons qu'encourager ces manœuvres de protestation. Musique et politique peuvent être cousine, la première peut contester l'autre, mais quand la seconde tente de l'empêcher de s'exprimer, alors la question de la justice et de la liberté se pose dans le pays y portant atteinte.
Quelques soient les intentions du duc, elles ne sont clairement pas bonne à l'égard de l'instance musicale.

Et si derrière la pieuvre communiste il compte se cacher, par nos compositions nous lui répondrons que nul drapeau ne connait la liberté.

Le musicien, 13 Août 2042


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Riffifi à Cewell : "comme quoi, on a bien fait...."


Image
Les déboires du festival de Cewell ne sont pas sans servir grandement les intérêts de la couronne

Voilà que des musiciens s'offusquaient qu'on leur refuse le départ pour Cewell, et maintenant que le Festival à eut droit à quelques attentats, ils se rendent bien malgré eux compte que cette interdiction leur à éviter de connaître ces déboires. Car au final, la seule musique qui a résonné fut celle d'une bombe. Ainsi, à Carsançon, il en est qui peuvent sortir "nous restreignons votre liberté pour votre sécurité". Et malheureusement, il semble que les faits lui donnent raison pour l'heure. Plus généralement, le redressement du pays pourrait prendre sous peu un axe orienté vers "des ennemis naturels." Nos sources au Nid d'Aigle n'ont pas précisé s'ils n’agissaient d'ennemis pour la Valmontaine ou pour la monarchie....

Plus sérieusement, les attentats ont porté un coup à la crédibilité des contestataires de cet acte autoritaire. Mais le premier scandale concernant des rouges arrêtant des rouges parce qu'il ne serait pas assez rouges doublé à cet attentat a la bombe actuellement supposée comme ayant pour source la religion ; on quelque peu fait passé la sécurité westréenne pour une guignol et le festival pour un rassemblement de clowns.
Néanmoins, cet effet de fumée n'a pas empêché les membres du groupe intercepté d'organiser leur propre festival anti-impérialiste à domicile, au grand dam de bien des Valmontan, y comprit chez les républicains.

Heure sombre pour le communisme somme toute. Avec le Gandhari qui se normalise en s’institutionnalisant, on peu se demander ce qu'il restera de la grande révolution entamée quelques années auparavant après plusieurs hivers de normalisme bureaucratique. Quant aux manifestations internationales (ou de l'éponyme), si à chaque fois elles débouchent sur un bain de sang, souvent plus largement celui des travailleurs que des bourgeois d'ailleurs, il sera bien aisé au pouvoir de rejoindre le jeu de tape-taupe géant auquel se livre depuis quelques temps les nations dytoliennes contre les états communiste, si tant est qu'il en reste d'autres hormis le Westrait, rocher solitaire résistant encore et toujours aux assauts furieux du capitalisme, tel un village d'irréductible dont les figures de proue ne serait autre que Patton et Reed avec dans le rôle du "j'en ai plus rien à foutre", ce pauvre messire Baxter.

Le droit, 17 Août 2042


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Presse

Message par mark »

Arrêtés pour sédition


Image
Un groupe de musiciens à défié directement le pouvoir ducale en jouant l'Internationale devant les grilles de la résidence

Il est dix heures du matin quand un orchestre de rue se présente juste devant les portes de la résidence afin d'entamer l'internationale, chant compris. La garde ducale n'a dans un premier temps pas bougé, mais passé le second couplet, un officier venu du palais s'est présenté avec une troupe armée, poussant l'orchestre à se disperser. Dispersion entamée trop tard puisque ses membres se sont rendu compte trop tard que plusieurs voitures de la police s'étaient présentées entre temps et que des agents en descendaient. L'ensemble des membres de l'orchestre ont été finalement interpellés et les instruments saisit.

La manœuvre, réalisée sous l'œil de nombreux téléphones et caméras, notamment d'étrangers en visite du centre historique ; à quelques peu surpris et choquée, en particulier les manœuvres assez brutale des policiers faite de quelques "trébuchements" involontaire, mais aussi de malencontreux choc du crânes contre les toit des voitures en montants.
Selon nos confrères plus à droite, cette opération à démontrée l'efficience d'une police luttant contre le communisme et les "trolls" cherchant à se cacher derrière pour semer la pagaille.

Sur un plan officiel, le ministre de l'Intérieur à confirmer l'interpellation, mais à spécifié que la garde à vue, autorisée dans un délai légale allant jusqu'à 72 heures, allait se poursuivre alors même que le gouvernement désigne "ces fauteurs de troubles" comme responsables d'un acte de sédition.
Jusqu'à présent, aucun communiqué relatif aux prisonniers n'a été fait même s'il a été assuré et confirmé par des sources sûres que leurs avocats les avaient bien rejoints.... Mais surtout qu'ils refusaient de les quitter, suspectant des manœuvres d'intimidation ou de coercition afin d'obtenir des aveux "volontaires" de la part de leurs clients.

"A quel moment, dans un pays censé être libre, les prévenus se sentent suffisamment menacé par leur propre police pour demander à leurs avocats de rester en permanence à leurs côtés ? Quelle sera la prochaine étape, notre départ et expulsion de ces geôles ?!"

La tulipe, 22 Août 2042


Verrouillé

Revenir à « Valmontaine »