Parlement

Dytolie 41-42-47-57-58
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 900
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Parlement

Message par mark »

PARLEMENT


Image
Contrairement à ce qu'on craints les Républicains, il ne fut ni détruit, ni dissous à la victoire monarchiste.

Si les textes ainsi que la répartition des pouvoirs font que la Valmontaine est une monarchie absolue, cela ne veut pas dire qu'elle ne prend pas en compte l'avis du peuple. En effet, comme dans beaucoup de régime parlementaire. Une assemblée du même nom siège après avoir été élue par le peuple, et ce, sans qu'aucune intervention ducale n'ait eue lieue. Ce parlement représentant les diverses préfectures du pays à en charge le pouvoir législatif. C'est aussi lui qui élit et renouvel ou non les mandats des gouvernements.
Si être élu comme Parlementaire est bon signe aussi bien pour le prestige que pour le porte-monnaie, les fraudes, détournements et autres "oublis" dus à l'hybris que pourrait communiquer la fonction sont très sévèrement surveillées par les autorités fiscales, à savoir l'Office du Trésor lui-même. N'importe quel élu ou membre du gouvernement excepté le Duc, doit se plier aux commissions d'inspections du Trésor. Après tout, c'est bien une corruption et un relâchement galopant du contrôle des finances, en particulier chez les "élus" qui ont menés au retour de la monarchie....
Sessions :
Session ordinaire sur l'audition du recourt populaire appelant à une révision des blasons gouvernementaux, 18 Septembre 2041

Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 900
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Parlement

Message par mark »

Session ordinaire
sur l'audition du recourt populaire appelant à une révision des blasons gouvernementaux

Présentation & Déroulé :
Le Professeur Rochanmond, membre du comité historien de Carsançon et détenteur de la chair en histoire médiévale héraldique à initié un mouvement appelant à une réforme des présents blasons en vigueurs au sein des institutions du Duché. Son mouvement est parvenu à réunir les 30 000 soutiens requis pour un examen devant la chambre. Il a également choisit le professeur pour le représenter et défendre les enjeux et intérêts de la dite demande.
La session présente est ordinaire et mineure, son déroulé a suivit le modèle suivant : présentation et exposé de la réforme proposée par le professeur Rochanmond; montée du professeur à la tribune pour nuancer et explicité le détail de cette réforme ainsi que répondre aux questions des représentants.
Puis, débats de la chambre sur la réforme proposée avec demeure du professeur sur la tribune pour répondre aux doutes surgissant lors des débats.
Enfin, vote des représentant pour approuver ou rejeter la réforme proposée.
Contenu essentiel :

Image

Les blasons ci-dessus ont été élaboré à partir des observations d'historiens spécialistes de l'ère médiéval en Valmontaine mais aussi de l'héraldique pour toute les périodes du XIe-XIIe-XIIe et début du XIVe siècle.
Le blason de gauche destiné à remplacer celui des ambassades est un écu d'argent meublé d'une tête de daim de gueule symbolisant l'attention pour les choses importantes.
Le blason central gauche destiné à remplacer celui de la recherche est un écu azur meublé d'une fontaine d'or et d'argent symbolisant la savoir et sa source.
Le blason central droit destiné à remplacer celui du trésor est un écu d'argent moucheté d'hermine, symbole de la fourrure de l'animal du même nom symbolisant à la fois la richesse et la puissance.
Le blason de droite destiné à remplacer celui des archives ducale est un écu de gueule meublé d'un coq d'argent à crête et pattes d'or symbolisant la garde fidèle et attentive.
Argument phares :

Pour
- Notre pays dispose d'un patrimoine et d'un cadre historique riche, en gâcher la crédibilité par des emblèmes et armoiries faussées dès le départ par leur non-historicité reviendrait à nuire bêtement à notre image.
- Les blasons proposés par la réforme sont esthétiquement, plus simple mais aussi plus charmant et légers à l'appréciation.
- Un changement de blasons n'exigeraient que de faibles dépenses.
- La simplicité initiale désirée a été renforcée sans sacrifier au symbolisme.
- Les devises suivent enfin la banderole.


Contre
- Notre pays dispose d’emblèmes d'états ayant déjà cinq années d'existence qui n'ont nul besoin d'être changé car remplissant l'objectif que l'on attend d'eux.
- Quand à l'esthétique, celle déjà avancée, si "non-historique", dispose d'un meublage parfois certes chargé, mais clair au premier regard sans nécessité d'explications complémentaires.
- L'arrangement des devises sur les banderoles peut-être effectuer.
Arguments décisifs :
- Tant qu'à arranger, arrangeons directement tout de la bonne façon (Pr. Rochanmond)
- La priorité est autant d'être lisible que d'être pris au sérieux et que les Valmontans soient fier de leurs emblèmes.
Votes et conclusions :
Pour la réforme : 28 voix
Contre la réforme : 5 voix
Abstention : 1 voix
Vote blanc : 1 voix (détail : session et débat futile quelque soit sa symbolique au regard de priorité d’État.)

La réforme est approuvée à large majorité, en conséquences, un remplacement des emblèmes des offices s'effectuera dans un délais d'un an maximum à compter de ce jour. Le mouvement sera libre d'envoyer un de ses représentants dans chaque office concerné pour constater l'application de la dite réforme et pourra saisir le Tribunal d'Instance de la Couronne en cas du non-respect des conclusion de la présente session.

Constaté et confirmé par les deux Greffiers du Parlement après comparaison des prises de notes,
validé et confirmé par le président de la chambre et les chef de partis,
Le 18 Septembre de l'an de grâce 2041


Verrouillé

Revenir à « Valmontaine »