ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Algarbe 98
Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 869
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Message par Jose-Christ »

Laeborari ea borena
Royal library


Image



____________________________
Sommaire
_________________________


I. Généralités

II. Géographie

III. Histoire

IV. Politique et administration

V. Économie et infrastructures

VI. Culture



Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 869
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Message par Jose-Christ »

__________________________

GÉNÉRALITÉS
_________________________



Muso oa Ubwani (Kingdom of Ubwani)
  • Dénomination officielle : Muso oa Ubwani / Kingdom of Ubwani (Royaume d'Ubwani)
  • Nom courant : (l') Ubwani
  • Drapeau :
Image
► Afficher le texte
  • Emblème :
    Image
  • Devise nationale : Ntabwo tuzigera dutakaza / We will never loose (Nous ne perdons jamais)
  • Hymne national : Igihugu cy'amasengesho yacu / Land of our prayers (Terre de nos prières)
    ► Afficher le texte
  • Fête nationale : 27 octobre (naissance du roi Mlungisi II) / 1er juin 1998 (signature des Accords de Port-Arthur)

Administration
  • Forme de l'État : Monarchie absolue doté d'un parlement bicaméral
  • Kgosi (roi) : Mlungisi II (depuis 2018)
  • Premier ministre : Mazomba Mutezo
  • Langues officielles : Ubwa (langue bantoue), anglais
  • Capitale : Msunduza
  • Indépendance : ??? (des Îles-Unies)

Géographie
  • Superficie totale : 98 796,41 km²
  • Altitude maximale : 2237 m (Mont Thaba)
  • Fuseau horaire : UTC -2
  • Principales villes :
    • Msunduza - 210 000 habitants
    • Port-Arthur - 75 000 habitants
    • Saint-Johns - 60 000 habitants
    • Nkwalini - 55 000 habitants
    • Malunge - 45 000 habitants
    • Mangwaneni - 40 000 habitants
    • Mbangweni - 30 000 habitants
    • Vukutentele - 25 000 habitants

Démographie
  • Gentilé : Ubwanais, ubwanaise
  • Population totale : 2 000 000 (2042)
    ► Afficher le texte
  • Densité : 20,24 hab/km² (2042)
    ► Afficher le texte
  • IDH : (faible)

Économie
  • PIB nominal : 20 000 000 000 $ (2042)
    ► Afficher le texte
  • PIB nominal / habitant : 10 000 $/hab (2042)
    ► Afficher le texte
  • Revenu moyen par habitant : $/an (2042)
    ► Afficher le texte
  • Part de la population vivant sous le seuil de pauvreté : à calculer
  • Taux de chômage : % (2042)
  • Dette publique : à calculer
  • Monnaie : l'Ifaranga (I/KDN) - 1 $ = xxx I (2042) à calculer

Divers
  • Code ISO : UBW
  • Domaine internet : .ub
  • Indicatif téléphonique : +298
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 869
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Message par Jose-Christ »

__________________________

GÉOGRAPHIE
_________________________

A venir

Image
Carte générale d'Ubwani. Cliquez pour la carte en grand format.




Relief et hyrdologie
A venir.

Image
Cliquez pour la carte en grand format.

Image
Vue satellite d'Ubwani. Cliquez pour la carte en grand format.




Environnement et biodiversité
A venir.


Démographie


Pyramide des âges.

La population ubwanaise est estimé aux alentours des 2 millions d'habitants en 2042. Le pays, peu étendu et très montagneux, est aussi l'un des pays où l'espérance de vie est la plus faible au monde, en dessous des 50 ans, du fait de la forte part de la population infectée par le VIH et de l'état de sous-développement d'une grande majorité de la population.
La population ubwanaise est relativement jeune (46% de moins de 20 ans), et le ration hommes/femmes est de 0,945. La fécondité reste très élevée, avec plus de 3,5 enfants par femmes, mais descend à 1,5 en milieu urbain.

Image
Carte générale de la population ubwanaise. Cliquez pour voir en grand.


La population ubwanaise se concentre principalement à l'ouest du pays. Les populations ubwa sont majoritairement dans le centre du pays, ou éloigné des côtes, plutôt peuplées par les populations d'origines dytoliennes. Les blancs représentent 8% de la population, et se concentrent quasi exclusivement dans les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns, où ils représentent plus de 30% des habitants. La capitale, Msunduza, compte aussi une cohorte importante de populations blanches (plus de 22 000).
La densité de population est globalement faible (22 hab/km² en moyenne), mais monte à plus de 110 hab/km² dans les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns.


Population par régions.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 869
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Message par Jose-Christ »

__________________________

HISTOIRE
_________________________
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 869
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Message par Jose-Christ »

__________________________

POLITIQUE ET ADMINISTRATION
_________________________


Division administratives
A venir.
Image
Cliquez pour la carte en grand format.



Institutions
Le royaume d’Ubwani est une monarchie absolue, doté d’un parlement bicaméral. Mlungisi II est Kgosi (roi) du Makengo depuis le 24 mars 2018.

Le roi (Kgosi) possède les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaires. Il nomme le Premier ministre, chargé du pouvoir exécutif et de composer le gouvernement (avec accord du roi). Le roi dispose d’un droit de veto sur les lois votées par le parlement.

Le parlement est constitué de deux chambres : L’Assemblée du peuple (Kopano ea batho, People’s assembly) et le Conseil des Anciens (Lekhotla la baholo, Council of elders).
  • L’Assemblée du peuple (chambre basse) est composée de 120 représentants, élus pour un mandat de 5 ans au suffrage direct. Sur les 120 sièges, 80 sont pourvus au scrutin uninominal majoritaire à un tour, les 40 restants sont répartis au scrutin proportionnel. Elle vote les lois et peut proposer une motion de défiance contre le gouvernement. Elle peut être dissoute par le Roi.
  • Le Conseil des Anciens (chambre haute) est composé de 30 membres (appelés « Sages ») dont 20 chefs traditionnels et 10 nommés par le roi. Le mandat d’un Sage est illimité dans le temps. Les Sages nommés par le roi peuvent être révoqués ou peuvent participer au gouvernement. Les Sages non-désignés par le Roi ne peuvent être révoqués, ne peuvent participer au gouvernement, mais peuvent désigner une autre personne pour le remplacer (de manière générale ou temporairement) après en avoir informé le Roi et si ce-dernier l’accepte. Le Conseil des Anciens ne propose pas de lois et ne peut pas voter de motion de défiance contre le gouvernement. Il peut proposer des amendements et vote en deuxième instance les lois votées à l’Assemblée du Peuple.
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns ont un statut particulier, leur reconnaissant une certaine autonomie et ont ainsi un gouvernement locale reconnu par le Roi et placé sous son autorité directe.
ACCORDS DE PORT ARTHUR




Déclaration générale
Umwami III, Kgosi d’Ubwani, 10e de son rang, fils d’Umwami II, par décret royal le 14 mars 1998, a reconnu aux populations blanches d’Ubwani le droit de vivre en toute liberté et en toute égalité en droit, au même titre que les populations Ubwa, sur le territoire du Royaume d’Ubwani.
Le décret s’accompagne de la présente déclaration, nommée Accords de Port-Arthur, résultat de pourparlers qui ont eu lieu à Port-Arthur du 13 au 14 mars 1998 entre les représentants du Royaume d’Ubwani et du Mouvement de Libération Blanc d’Ubwani (M.L.B.U). Les pourparlers entre les représentants des deux parties ont abouti aux décisions suivantes.


ARTICLE PREMIER
Il sera mis fin à la politique d’apartheid et de ségrégation antiblancs sur l’ensemble du territoire ubwanais le 15 mars 1998, à 12 heures.

ARTICLE 2
Il sera mis fin aux opérations militaires et à toute action armée contre l’une faction ou l’autre sur l’ensemble du territoire ubwanais le 15 mars 1998, à 12 heures.

ARTICLE 3
Le Kgosi d’Ubwani reconnaît officiellement comme légitime et incontestable la présence de minorités blanches, d’origine dytolienne, sur le territoire ubwanais.

ARTICLE 4
Les populations ubwa, noires, et les minorités dytoliennes, blanches, d’Ubwani seront dorénavant considérés comme à égalité sur le plan civique, judiciaire, administratif, juridique et moral.
Les populations blanches d’Ubwani pourront librement circuler sur l’ensemble du territoire ubwanais, sans limite ni contrainte.
Les populations blanches d’Ubwani pourront désormais prendre part à égalité aux processus électoraux ubwanais, ainsi que se présenter aux élections de l’Assemblée du Peuple et occuper toute fonction ministérielle et administrative.

ARTICLE 5
Les populations blanches d’Ubwani reconnaissent comme légitime et unique l’autorité du Kgosi sur l’ensemble du territoire ubwanais. Elles lui doivent obéissance et respect et sont désormais placées sous l’autorité et la protection du Kgosi d’Ubwani.

ARTICLE 6
Les populations blanches d’Ubwani acceptent de se soumettre sans restriction à la fiscalité royale, ainsi qu’à participer à la défense de la nation ubwanaise et du Kgosi d’Ubwani.

ARTICLE 7
Les populations blanches d’Ubwani renoncent à la mise en place de toute force armée et paramilitaire indépendante de l’autorité du Kgosi d’Ubwani.

ARTICLE 8
Les populations blanches d’Ubwani reconnaissent comme légitime et unique la justice royale du Kgosi d’Ubwani, et acceptent de s’y soumettre sans restriction.

ARTICLE 9
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns sont créés, au même titre que les district royaux et tribaux existant du territoire ubwanais. Ces comtés sont placés sous la souveraineté du Royaume d’Ubwani et du Kgosi d’ubwani.

ARTICLE 10
Les comtés de Ports-Arthur et Saint-Johns obtiennent un statut spécial leur reconnaissant la souveraineté dans les domaines suivant : économie et fiscalité, politique éducative, politique de santé publique, gestion territoriale, aménagement du territoire, politique culturelle.
Le Kgosi d’Ubwani a néanmoins le droit d’ingérence et de veto sur toute décision prise par les administrations compétences de ces comtés, en tant que monarque absolu et incontestable du Royaume d’Ubwani.

ARTICLE 11
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns auront des représentant élus siégeant à l’Assemblée du Peuple, au même titre que les représentants élus des autres districts royaux et tribaux. Ces représentants seront élus selon les même modalités que l’ensemble des autres représentants de l’Assemblée du Peuple.

ARTICLE 12
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns ne pourront avoir de représentants siégeant au Conseil des Anciens qu’au titre de représentants nommés par le Kgosi d’Ubwani.



Dès la publication de ce présent accord, et à partir du 15 mars 1998 à 12 heures, les articles prennent effet.
Fait le 14 mars 1998 à Port-Arthur.


Partis politiques
Le paysage politique ubwanais est composé de 3 forces politiques principales.
  • L'Ubwani's Conservative Party

    Image


    L'UCP est la première force politique ubwanaise. Soutenue par une majorité de la population ubwa, elle est majoritaire au parlement depuis sa création et les accords de Port-Arthur (1998-1999). Le parti est classé comme conservateur et traditionaliste, soutenant la monarchie absolue ubwa et défend historiquement (bien que cela soit de moins en moins le cas) la séparation stricte des populations noires et blanches.
    Bien qu'elle reste majoritaire dans les campagnes et chez les peuples ubwa, l'UCP est en recul élections après élections, et largement dépassé dans les grandes villes.
    Les élections de 2039 sont les première où l'UCP n'obtient pas de majorité absolue (seulement 54 sièges sur 120), en ayant notamment perdu le district de Masowe (4 sièges) au profit de l'ULP.

    .
  • La Democratic Alliance

    Image


    La DA est la deuxième force politique ubwanaise. Elle est soutenue par une majorité de la population blanche et une part croissante de la population ubwa habitants les villes et aux contacts de la population blanche. Le parti est classé comme libéral, réformateur et moderniste, défendant une nation multiethnique et métissée, ainsi qu'une société plus moderne et moins tribale. Enfin, il est historiquement opposé à la monarchie absolue ubwa, préférant un système parlementaire, bien que l'entente avec le Kgosi soit cordiale, surtout sous le règne de Mlungisi II.
    Son fief est le comté de Port-Arthur, la ville la plus ouverte sur le monde et la plus riche du pays.

    .
  • L’Ubwani’s Labour Party

    Image


    L'ULP est la troisième force politique du pays. Aussi en constante croissance depuis 1999, elle se classe comme sociale-démocrate. Historiquement, le parti prend la défense des ouvriers et travailleurs, et progressent donc principalement chez les ouvriers noirs ubwa de plus en plus nombreux dans les villes de l'ouest du pays. Son fief est le comté de saint-Johns, la "ville des pêcheurs" où de nombreuses conserveries emploient une population ouvrière relativement pauvre.
    .
  • Le White Alliance Supremacist Party

    Image


    Le WASP est un parti minoritaire, réunissant les suprématistes blancs. Il réunit entre 6 et 8% des électeurs blancs (soit 1% de la population). Il défend le retour à la domination blanche sur les populations ubwa, la fin de la monarchie absolue ubwa et un régime ségrégationniste. Il défend également un rapprochement très net avec les Îles-Unies.

Législation
Majorité et nationalité

Majorité civile : 20 ans
La majorité civile correspond au droit de vote, de consommer de l'alcool et du tabac.

Majorité judiciaire : 10 ans
La majorité judiciaire correspond à l'âge auquel les ubwanais sont jugés en tant qu'adultes.

Majorité sexuelle : 12 ans pour les femmes, 10 ans pour les hommes
La majorité sexuelle est définie comme l'âge auquel les ubwanais peuvent consentir librement à l'acte sexuel.

Service militaire: Non
Le service militaire n'existe pas en Ubwani.

Droit de nationalité : Droit du sang
L'obtention de la nationalité ubwanaise est automatique lorsque l'un des parents au moins est ubwanais.



Droits fondamentaux

Liberté d'expression : garantie
La liberté d'expression en Ubwani est garantie dans la loi, mais il est officiellement interdit de critiquer le Kgosi et les membres de la famille royale.

Liberté de culte : garantie
L'Ubwani est officiellement un état laïc.

Liberté de rassemblement : garantie
La liberté de rassemblement est garantie en Ubwani, mais tout rassemblement peut se voir interdit si la sécurité intérieure et l'unité nationale sont menacés.

Liberté d'association : garantie
La liberté d'association est garantie.

Droit de grève : garantie
Le droit de grève est garanti, sans préavis, et les professions essentielles au maintien de l'ordre (police, armée) sont interdits de grève.

Droit d'entreprendre : garanti
Le droit d'entreprendre est garanti.

Droits des femmes : inexistant
La société ubwanaise est patriarcale. Les femmes sont, dans la culture traditionnelle ubwanaise, considérées comme des biens de possession. Le statut des femmes est néanmoins reconnu dans les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns.

Droits des enfants : en partie garantis
Si le travail des mineurs est officiellement interdit, de très nombreux enfants échappent à la législation. L'école n'est pas obligatoire, sauf dans les comptés de Port-Arthur et Saint-Johns.

Droits des animaux : inexistant
Aucune législation sur le droit animal n'existe en Ubwani.

Droit d'héritage : droit doutumier
Les règles en matière d'héritage sont fixées par le droit coutumier, la plupart du temps les terres et biens appartenant à la communauté. Il est d'usage d'offrir une part de son héritage (cheptel ou terres) à la famille royale.

Double nationalité : Autorisée
La double nationalité est reconnue en Ubwani.

Esclavage : illégal
Illégal depuis l'indépendance.



Législation sur les mœurs

Divorce : légal
Le divorce est autorisé, si la demande vient de l'homme. Dans les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns, les femmes ont le droit de demander le divorce.

Relation sexuelle hors-majorité sexuelle : illégale
Cependant, la majorité sexuelle n'étant pas la même entre les hommes et les femmes, il existe encore aujourd'hui un soucis juridique dans le règlement de certaines affaires.

Relation sexuelle hors-mariage : autorisée
La relation sexuelle hors-mariage est autorisée.

Relation extra-conjugale : autorisées
Les relations extra-conugales sont autorisées.

Relation consanguine : autorisées
Les relations consanguines sont autorisées. C'est une pratique assez courante chez les populations ubwa.

Mariage consanguin : autorisés
Le mariage consanguin est autorisé. C'est une pratique assez courante chez les populations ubwa.

Polygamie : autorisée
La polygamie est autorisée en Ubwani. C'est une pratique très courante chez les populations ubwa.

Contraception : légale
Toutes les formes de contraception sont légales, mais rarement utilisées par les populations ubwa.

Adoption : légale
Cependant, la pratique est quasi inexistante.

Avortement : illégal
L'avortement est encore interdit en Ubwani, et considéré comme un meurtre.

Euthanasie : illégale
L'euthanasie n'est pas autorisé, et considéré comme un meurtre.

Homosexualité : illégale
L'homosexualité est illégale en Ubwani. Il est cependant toléré dans les comtés de port-Arthur et Saint-Johns, qui n'applique aucune sanction pénale ni administrative contre les personnes homosexuelles.

Mariage homosexuel : illégal
Aucune forme d’union entre deux personnes du même sexe – union civile ou mariage – n’est reconnue par l’Etat. Le mariage entre deux personnes homosexuelles, s’il est contracté dans un pays étranger, n’est pas reconnu.

Adoption homosexuelle : illégale
L’adoption homosexuelle est interdite.

Procréation médicalement assistée : illégale
La PMA est interdite.

Gestation pour autrui : interdite
Les mères porteuses sont interdites. Si la gestion pour autrui a été pratiquée dans un pays étranger, la parentalité n'est pas reconnue.

Transgenrisme : illégal
Les personnes transgenres ne sont pas reconnues par l'État.

Prostitution : autorisée
La prostitution est autorisée.

Pornographie : autorisée
La pornographie est autorisée.

Sectarisme : illégal
Le sectarisme est illégal.



Législation sécuritaire

Possession d'arme à feu : légale
L'achat et la possession d'armes à feu sont autorisés, mais contrôlées.

Torture : illégale
La torture est illégale.

Peine capitale : en vigueur
La peine capitale est encore en vigueur dans le pays, mais rarement appliquée. Elle est prononcée sous décision du Kgosi



Autres législations

Clonage : illégal
Le clonage, animal comme humain est illégal.

Recherche génétique: légale
La recherche génétique est légale.

Organismes génétiquement modifiés : Pas de législation sur le sujet
Pour le moment, aucune réglementation spéciale n'a été jugée nécessaire.

Jeux de hasards : légaux
Il n'existe aucune législation sur les jeux de hasards et d'argent.

Consommation d'alcool : légale
La consommation d'alcool est légale au dessus de 20 ans.

Consommation de tabac: légale
La consommation de tabac est légale au-dessus de 20 ans.

Consommation de Cannabis: illégale
La consommation de Cannabis est illégale.

Consommation de stupéfiants: illégale
La consommation de stupéfiants est illégale.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 869
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: ENCYCLOPÉDIE | Laeborari ea borena

Message par Jose-Christ »

__________________________

ÉCONOMIE
_________________________


Structure économique
A venir.


Infrastructures

Image
Cliquez sur l'image pour voir en plus grand.



L'Ubwani est un petit pays, principalement rural. Le réseau routier est assez peu développé. A l'indépendance, la seule route goudronnée reliait Port-Arthur à Saint-Johns. Depuis, les infrastructures routières ont connu un fort développement, notamment dans l'ouest du pays (principalement dans les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns) et le pays compte près de 2 000 km de routes revêtues, et près de 5 000 km de pistes. A la fin des années 2030, la première autoroute du pays, reliant Port-Arthur à Saint-Johns a été inauguré, financée à 100% par le comté de Port-Arthur lui-même. Depuis, un deuxième tronçon a été construit entre Port-Arthur et Malunge.
La capitale du pays est reliée quant à elle par un tronçon goudronné à Msunduza et Malunge.

Le pays compte deux aéroports asphaltés capables de recevoir des vols internationaux, à Port-Arthur et Msunduza.
Le principal port du pays est à Port-Arthur.

Enfin, le pays ne compte que trois centres hospitaliers publics modernes, à Msunduza, Port-Arthur et saint-Johns.


Développement
A venir.
Image

Répondre

Revenir à « Ubwani »