RP | Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns

Algarbe 98
Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 872
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

RP | Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns

Message par Jose-Christ »

Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns
Port-Arthur and Saint-Johns Counties


Image Image





Depuis 1998 et la signature des Accords de port-Arthur, les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns bénéficient d'un statut particulier, leur octroyant notamment la souveraineté économique et financière. Ainsi, les deux comtés disposent d'un gouvernement (soumis à l'autorité royale).

Ils rassemblent plus des 2/3 de la population blanche du pays (plus de 100 000 blancs) et constituent le coeur économique et commercial du pays, notamment la ville de port-Arthur (deuxième ville du pays avec 150 000 habitants).

Ce sont les deux comtés les plus peuplés, après le district de Msunduza (la capitale), les comtés avec la plus haute densité de population, les comtés les plus riches et les mieux équipés, et les parties du pays les plus modernes et ouvertes sur le monde.

ACCORDS DE PORT ARTHUR




Déclaration générale
Umwami III, Kgosi d’Ubwani, 10e de son rang, fils d’Umwami II, par décret royal le 14 mars 1998, a reconnu aux populations blanches d’Ubwani le droit de vivre en toute liberté et en toute égalité en droit, au même titre que les populations Ubwa, sur le territoire du Royaume d’Ubwani.
Le décret s’accompagne de la présente déclaration, nommée Accords de Port-Arthur, résultat de pourparlers qui ont eu lieu à Port-Arthur du 13 au 14 mars 1998 entre les représentants du Royaume d’Ubwani et du Mouvement de Libération Blanc d’Ubwani (M.L.B.U). Les pourparlers entre les représentants des deux parties ont abouti aux décisions suivantes.


ARTICLE PREMIER
Il sera mis fin à la politique d’apartheid et de ségrégation antiblancs sur l’ensemble du territoire ubwanais le 15 mars 1998, à 12 heures.

ARTICLE 2
Il sera mis fin aux opérations militaires et à toute action armée contre l’une faction ou l’autre sur l’ensemble du territoire ubwanais le 15 mars 1998, à 12 heures.

ARTICLE 3
Le Kgosi d’Ubwani reconnaît officiellement comme légitime et incontestable la présence de minorités blanches, d’origine dytolienne, sur le territoire ubwanais.

ARTICLE 4
Les populations ubwa, noires, et les minorités dytoliennes, blanches, d’Ubwani seront dorénavant considérés comme à égalité sur le plan civique, judiciaire, administratif, juridique et moral.
Les populations blanches d’Ubwani pourront librement circuler sur l’ensemble du territoire ubwanais, sans limite ni contrainte.
Les populations blanches d’Ubwani pourront désormais prendre part à égalité aux processus électoraux ubwanais, ainsi que se présenter aux élections de l’Assemblée du Peuple et occuper toute fonction ministérielle et administrative.

ARTICLE 5
Les populations blanches d’Ubwani reconnaissent comme légitime et unique l’autorité du Kgosi sur l’ensemble du territoire ubwanais. Elles lui doivent obéissance et respect et sont désormais placées sous l’autorité et la protection du Kgosi d’Ubwani.

ARTICLE 6
Les populations blanches d’Ubwani acceptent de se soumettre sans restriction à la fiscalité royale, ainsi qu’à participer à la défense de la nation ubwanaise et du Kgosi d’Ubwani.

ARTICLE 7
Les populations blanches d’Ubwani renoncent à la mise en place de toute force armée et paramilitaire indépendante de l’autorité du Kgosi d’Ubwani.

ARTICLE 8
Les populations blanches d’Ubwani reconnaissent comme légitime et unique la justice royale du Kgosi d’Ubwani, et acceptent de s’y soumettre sans restriction.

ARTICLE 9
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns sont créés, au même titre que les district royaux et tribaux existant du territoire ubwanais. Ces comtés sont placés sous la souveraineté du Royaume d’Ubwani et du Kgosi d’ubwani.

ARTICLE 10
Les comtés de Ports-Arthur et Saint-Johns obtiennent un statut spécial leur reconnaissant la souveraineté dans les domaines suivant : économie et fiscalité, politique éducative, politique de santé publique, gestion territoriale, aménagement du territoire, politique culturelle.
Le Kgosi d’Ubwani a néanmoins le droit d’ingérence et de veto sur toute décision prise par les administrations compétences de ces comtés, en tant que monarque absolu et incontestable du Royaume d’Ubwani.

ARTICLE 11
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns auront des représentant élus siégeant à l’Assemblée du Peuple, au même titre que les représentants élus des autres districts royaux et tribaux. Ces représentants seront élus selon les même modalités que l’ensemble des autres représentants de l’Assemblée du Peuple.

ARTICLE 12
Les comtés de Port-Arthur et Saint-Johns ne pourront avoir de représentants siégeant au Conseil des Anciens qu’au titre de représentants nommés par le Kgosi d’Ubwani.



Dès la publication de ce présent accord, et à partir du 15 mars 1998 à 12 heures, les articles prennent effet.
Fait le 14 mars 1998 à Port-Arthur.

Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 872
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: RP | Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns

Message par Jose-Christ »

Comtés de Port-Arthur
Port-Arthur County


Image





Généralités
Nom officiel : Comté semi-autonome de Port-Arthur
Nom courant : Comté de Port-Arthur
Capitale : Port-Arthur | 75 137 habitants (2042)

PIB (2042) : 5 708 000 000 $L (28,54% du PIB)
Population totale (2042) : 175 361 (8,77% de la population)
  • dont 59 012 blancs (33,65%)
PIB/habitants (2042) : 32 550 $L/hab Supérieur au PIB/hab moyen d'Ubwani
Superficie : 1 555,5 km² (1,57% de la superficie d'Ubwani)
Densité de population (2042) : 112,74 hab/km² Supérieur à la densité moyenne d'Ubwani

Politique
Gouverneur : Julian MacMillan (DA)
Nombre de représentants à l'Assemblée du Peuple : 7
Résultats aux dernières élections dans le comté :
  1. Democratic Alliance : 47,79% (48 sièges au parlement de comté)
  2. Ubwani’s Labour Party : 37,88% (38 sièges au parlement de comté)
  3. Ubwani's Conservative Party : 9,29% (9 sièges au parlement de comté)
  4. White Alliance Supremacist Party : 5,05% (5 sièges au parlement de comté)
Symboles
Emblème : le chardon
Fête : 15 mars (signature des accords de Port-Arthur)
Devise : Let Port-Arthur Flourish
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 872
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: RP | Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns

Message par Jose-Christ »

Comtés de Saint-Johns
Saint-Johns County


Image





Généralités
Nom officiel : Comté semi-autonome de Saint-Johns
Nom courant : Comté de Saint-Johns
Capitale : Saint-Johns | 60 834 habitants (2042)

PIB (2042) : 3 566 000 000 $L (17,83% du PIB)
Population totale (2042) : 160 072 (8,00% de la population)
  • dont 49 875 blancs (31,16%)
PIB/habitants (2042) : 22 277 $L/hab Supérieur au PIB/hab moyen d'Ubwani
Superficie : 1 416,5 km² (1,43% de la superficie d'Ubwani)
Densité de population (2042) : 132,01 hab/km² Supérieur à la densité moyenne d'Ubwani

Politique
Gouverneur : Penelope MacLaughlin (ULP)
Nombre de représentants à l'Assemblée du Peuple : 6
Résultats aux dernières élections dans le comté :
  1. Ubwani’s Labour Party : 50,98% (51 sièges au parlement de comté)
  2. Democratic Alliance : 40,28% (40 sièges au parlement de comté)
  3. White Alliance Supremacist Party : 4,67% (5 sièges au parlement de comté)
  4. Ubwani's Conservative Party : 4,07% (4 sièges au parlement de comté)
Symboles
Emblème : le lion
Fête : 30 novembre (Saint-André, saint patron des pêcheurs)
Devise : Nisi Dominus Frustra (A l'Exception de Dieu en Vain)
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 872
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: RP | Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns

Message par Jose-Christ »

Le parlement de Port-Arthur se rassemblait aujourd'hui pour débattre une dernière fois et voter de la proposition de loi fiscale déposée par le groupe Democratic Alliance au cours du début du mois. Semi-autonome sur de nombreux domaines, et notamment dans le domaine fiscal et économique, depuis les accord de Port-Arthur signé en 1998, le comté du même nom était vraiment à part en Ubwani. Sur les 150 000 habitants du comté, un peu plus d'un tiers étaient blanc, et la richesse des habitants étaient bien supérieure à la moyenne nationale. Avec un PIB par habitant aux alentours de 32 000 $L, le comté ressemblait à un petit coin de dytolie dans ce petit pays perdu au large des côtes algarbiennes. Se promenait à Port-Arthur, c'était comme se promener dans une Cambrie... ensoleillée. Et peuplée de libéraux blancs, de libéraux noirs en kilt, et de quelques ouvriers, majoritairements noirs eux aussi, mais à la culture assurément différente de celle des ubwas du centre de l'île d'Ubwani. Ici, il y avait peu de traditions et rites tribaux ancestraux, voir aucun. Le rituel populaire était plutôt de se rendre au pub après une longue journée de travail.

Dans le centre de Port-Arthur, on croisait principalement les blancs en costume. Une véritable caricature d'une métropole dytolienne britophone, sous les tropiques, face à la mer et ne dépassant que difficilement les 75 000 âmes. La Democratic Alliance, parti libéral par excellence, prônant le modernisme et l'ouverture au monde, était ici roi. Soutenu par près de trois-quart de la population blanche locale, et un tiers des noirs, la DA dominait le parlement de comté depuis près de 40 ans. Derrière, l'Ubwani's Labour Party se taillait une place de choix, oscillant entre 30 et 40% des voix locales. L'ULP était plutôt maître à Saint-Johns, une cité blanche aussi, mais résolument plus ouvrière et dominée par la pêche et l'industrie avec ses nombreuses conserveries. Ainsi, bien que le parti travailliste soit majoritaire à saint-Johns, ici à Port-Arthur il ne faisait que figure d'opposition. Les deux formations politique, à l'origine blanches, gagnaient cependant en voix dans le pays tout entier, représentant maintenant à elle-deux 64% des voix dans le pays... et 55% des représentants à l'Assemblée du peuple, nationale. DA et ULP étaient ainsi rivales à l'échelle du comté, mais souvent alliées à l'échelle nationale, sur les points de politique extérieur ou sociétales du moins.

Derrière les deux mastodontes de la politique locale, l'Ubwani's Conservative Party ne représentait à Port-Arthur que 9% des voix. L'UCP était dominateur sur la scène politique nationale depuis plus de 40 ans, mais ici, elle ne faisait figure que de minorité insignifiante. Pas étonnant pour un parti traditionnaliste, majoritairement ubwa et défendant la monarchie absolue et le renfermement sur soi.
Enfin, le comté de Port-Arthur, comme Saint-Johns, avait une particularité. Ici, le WASP avait des représentants au parlement de comté. Totalement absent et insignifiant sur la scène nationale, le WASP était ici toujours présent, bien que peu puissant, mais toujours stratégique lors des votes. Une position qu’appréciait particulièrement ce parti suprémaciste blanc, plus souvent dans l'actualité pour les frasques de ses représentant ou des dérapages de ses adhérents que pour ses propositions politiques.

Et justement, pour ce vote là, le WASP savait qu'il avait un rôle majeur. Aujourd'hui, on votait au parlement de Port-Arthur pour la réforme fiscale défendue par la DA et Julian MacMillan, gouverneur de Port-Arthur. La DA souhaitait réformer en profondeur la fiscalité locale, comme les accords de Ports-Arthur, passés avec la monarchie ubwanaise le permettait. Dans ce petit pays algarbien traditionaliste et pauvre, où la coutume était plus importante que le désir de développement, et où les femmes n'étaient considérées que comme des objets appartenant aux hommes, la DA souhaitait faire de Port-Arthur un coin de paradis pour les grandes fortunes mondiales et les investisseurs étrangers. ici, pas de tradition, autre que celle d'accueillir les capitaux du monde entier. La DA souhaitait ouvrir Port-Arthur sur le monde, avant d'éventuellement pouvoir le faire dans tout l'Ubwani. Pour cela, la première bataille se déroulait ici, à Port-Arthur. et face à eux, ils rencontrait l'opposition ferme de l'ULP, qui préférait chercher à étendre les droits sociaux aux couches les plus populaires, en taxant davantage les riches blancs de Port-Arthur, et celle de l'UCP, qui ne pouvait se résoudre à voir une part de l'Ubwani "vendue" aux intérêts du marché. Entre DA et ULP/UCP, le WASP savait qu'il serait déterminant...

Image


Projet de Loi
Relatif à la Nouvelle fiscalité du Comté semi-autonome de Port-Arthur


Proposé par : Groupe Democratic Alliance
Date : 27 janvier 2042

Exposé des motifs :
Devant la nécessité d'attirer des investissements et capitaux étrangers, afin de soutenir le développement du comté de Port-Arthur et par la même occasion de l'Ubwani toute entière, il est apparu aux représentants Democratic Alliance que la réforme fiscale des particuliers et entreprises devenait indispensable. Pour permettre à Port-Arthur, dont la richesse est principalement basée sur le commerce extérieur et le secteur tertiaire, en particulier bancaire et financier, ainsi que le secteur touristique, il nous incombe aujourd'hui de faciliter l'installation des investisseurs et entrepreneurs, ainsi que des capitaux potentiellement créateur de richesses sur le territoire. Pour cela, le groupe DA propose les dispositions suivantes :
  1. La nation de résidence fiscale est définit dans le présent article.
    1. Toute personne physique est considérée comme résidente au sens de la réglementation fiscale de Port-Arthur si elle est domiciliée et a séjourné à Port-Arthur ou son Comté pendant :
      • soit une période globale de plus de 183 jours au cours de l'année fiscale en cours ;
      • soit pendant une période globale de plus de 270 jours au cours de l'année fiscale en cours et des deux années précédentes.
    2. Toute société commerciale est considérée comme résidente au sens de la réglementation fiscale de Port-Arthur tout compagnie :
      • qui est immatriculée à Port-Arthur ; ou
      • dont le centre de contrôle et de direction de ses activités est situé à Port-Arthur.
  2. La création d'un taux unique d'imposition sur les bénéfices des sociétés, fixé à 5% pour toute entreprise ayant sa résidence fiscale principale reconnue comme étant à Port-Arthur ou son Comté.
  3. La création d'un taux unique d'imposition sur les revenus des particuliers, fixé à 5%, pour toute personne physique ayant sa résidence fiscale principale reconnue comme étant à Port-Arthur ou son Comté.
    1. Les revenus salariaux, pensions et retraites sont taxés à la source par l'employeur. A charge de l'employé de remettre sa déclaration d'impôt à l'Income Tax Department of Port-Arthur.
    2. Les particuliers peuvent bénéficier d'un abattement fiscal en fonction du nombre de personne à charge dans le foyer, du nombre d'employé déclarés et du revenu. Cet abattement s'étend de 7 500 $L à 20 000 $L.
  4. La création d'un taux unique pour la Taxe sur la Valeur Ajoutée de 7%.
    1. Cette Taxe sur la Valeur ajoutée s'applique à tous les biens et services destinés à une utilisation finale ou à la revente.
    2. La TVA ne s'applique pas sur les produits alimentaires de base et les services vendus à l'extérieur de Port-Arthur.
    3. La TVA ne s'applique pas sur les services liés à la location de logement, à l'éducation, au transport et aux secteur financier.
  5. La suppression de toute imposition sur les plus-values ou dividendes réalisés et/ou versés à Port-Arthur et son Comté.
  6. L'absence de restriction sur le rapatriement des bénéfices, dividendes et capitaux à Port-Arthur ou son Comté.
  7. Le Comté de Port-Arthur assure le secret bancaire à l'ensemble de ses résidents fiscaux, dans la limite de l'existence d'accord bilatéraux passés entre le Royaume d'Ubwani et un État-tiers pour ses résidents.
  8. La création d'un Zone Franche Portuaire dans le Comté de Port-Arthur. Tout marchandise importée à travers cette Zone Franche Portuaire est exemptée de droits de douane.

Vote


Pour : 52 (représentants DA et WASP)
Abstentions : 1 (représentant WASP)
Contre : 47 (représentants ULP et UCP)

Le projet est adopté.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 872
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: RP | Comtés de Port-Arthur & Saint-Johns

Message par Jose-Christ »

Image


Projet de Loi
Relatif à la ratification du Protocole de Port-Arthur


Proposé par : Groupe Democratic Alliance
Date : 27 janvier 2042

Protocole de Port-Arthur – Al-Aqsa - Comté de Port-Arthur Ubwani

Le Basiléat d'Al-Aqsa, ci après dénommé Al-Aqsa et le Comté de Port-Arthur, en vertu de l'autorisation délivré par le Kgosi d'Ubwani Mlungisi II ont négocié le protocole d'accord suivant qui s'appliquera en Port-Arthur.


Article 1 : Port-Arthur concède à un consortium composé des entreprises Aqsiennes Emporean et Yartan Industries la gestion et le développement du second terminal de la ville de Port-Arthur pour 15 ans. Le consortium aura la charge de la gestion, de l'agrandissement du terminal.

Article 2 : Port-Arthur autorise la Chambre Aqsienne de l'industrie et du commerce a mettre en place sur ce terminal, un bureau de coopération permettant les contacts entre les entreprises ubwanaises et Aqsiennes et le développement du commerce entre les deux nations.

Article 3 : Port-Arthur autorise l'installation sur son territoire d'une filiale de Koinonia- Aqsian Bank à Port-Arthur.

Article 4 : Port-Arthur autorise Ypologystes et la Compagnie Basilicale Téléphonique à installer une filiale dans le Comté et à acquérir tout le terrain et les matériels nécessaires à leurs activités.


Fait à Port-Arthur le 8 septembre 2042

Pour Al-Aqsa
Theodoros ben Saïf Patrokos, Bey aux Affaires Etrangères

Pour Port-Arthur
Julian MacMillan, Gouverneur du Comté semi-autonome de Port-Arthur


Vote


Pour : 58 (représentants DA et WASP, quelques UCP)
Abstentions : 4 (représentant UCP)
Contre : 38 (représentants ULP et UCP)

Le projet est adopté.
Image

Répondre

Revenir à « Ubwani »