[Services Secrets] Directoraat-generaal Buitenlandse Inlichtingen

Dytolie 69-70-71
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 613
Inscription : 05 févr. 2020 12:58

[Services Secrets] Directoraat-generaal Buitenlandse Inlichtingen

Message par Hobbes »

Directoraat-generaal Buitenlandse Inlichtingen
Direction Générale du Renseignement Étranger


Image

La Direction Générale du Renseignement Étranger (Directoraat-generaal Buitenlandse Inlichtingen), également surnommée "DGBI", est l'agence civile de renseignement extérieur du Zeederland. Elle est chargée de:
  • la recherche et le recueil des renseignements
  • l'analyse et l'exploitation du renseignement
  • les opérations clandestines
  • le contre-espionnage et la contre-ingérence
Fondée en 1995 dans le cadre d'une réorganisation du renseignement zeederlandais, la DGBI est sous l'autorité directe du Stadhouder et dirigée par un directeur nommé par ce dernier.
Elle est l'un des trois services de renseignement zeederlandais avec le Service de Sécurité Nationale (Nationale Veiligheidsdienst), aussi appelé "NV", le service de renseignement et de sécurité intérieurs placé sous la responsabilité du Ministre de l'Intérieur; et le Service du Renseignement et de la Sécurité Militaires (Militaire Inlichtingen- en Veiligheidsdienst), aussi appelé "MIVD", le service de renseignement et de sécurité militaires placé sous la responsabilité du Ministre de la Défense.
Contrairement aux autres institutions fédérales dont les deux autres agences de renseignement, les objectifs, la structure et les pouvoirs du DGBI sont exemptés des lois constitutionnelles du Zeederland. Son activité est soumise à des procédures secrètes.

Depuis 2040, le Directeur actuel de la DGBI est Daan Wolbers.

Image
Siège de la DGBI, à Baarstricht
Image

Republiek van de Provincies van Zeederland
République des Provinces du Zeederland


Encyclopédie | Presse | Diplomatie

Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 613
Inscription : 05 févr. 2020 12:58

Re: [Services Secrets] Directoraat-generaal Buitenlandse Inlichtingen

Message par Hobbes »

SECRET DÉFENSE

Rapport
9 april 2042

Image

Étude de la situation zeederlandaise vis-à-vis de l'État du Jernland
Première partie : Aspect technologique et diplomatique



La mise en place du décret "Jernland" par le Stadhoudérat, couplé à la communication particulièrement directe qui a accompagné son officialisation, laisse présager la possibilité d'un affrontement - à tout du moins, diplomatique - entre l'État du Jernland et la République des Provinces du Zeederland. Conformément à ses missions, il est du devoir de la Direction Générale d'établir un rapport destiné à aiguiller les politiques internationales afin que celles-ci parviennent à remplir leurs objectifs, tout en préservant la nation et ses institutions. Ce rapport est le présent document.

En l'état actuel, il est indéniable qu'un conflit ouvert avec le Jernland se conclurait par la destruction pure et simple du Zeederland. En effet, l'État norrois dispose d'un ascendant technologique, économique, militaire et diplomatique certain vis-à-vis de notre nation, ce qui lui confère un avantage total. Cependant, si cet ascendant est indubitablement colossal et déterminant, il ne rend pas le pays nordique invincible éternellement. Cet avantage, aussi grand soit-il, peut être limité sur le court terme et surpassé sur le long terme, moyennant la mise en place de mesures ciblées et efficaces.

Aspect technologique
Le Jernland est indubitablement une des nations les plus avancées du monde, technologiquement parlant. Il excelle dans le domaine des nouvelles technologies (informatique, électronique,...), dans le domaine biologique et dans le domaine nucléaire; des domaines où le Zeederland dispose de connaissances et techniques modestes ou absentes. Du fait de ce retard de facto dans ces domaines, il est certain que notre nation ne pourra jamais battre le Jernland sur son propre terrain en le rattrapant ou en le surpassant dans ces trois disciplines. Cependant, il n'est pas nécessaire que notre pays le fasse. En effet, si la technologie nucléaire est très intéressante sur le long terme et que la technologie biologique a son propre intérêt en soi, seules les nouvelles technologies ont leur intérêt dans le cas d'un conflit entre le Jernland et le Zeederland et ce, même si ce conflit est purement diplomatique.

De nos jours, une guerre peut être relativement silencieuse car intégralement dans les ombres. Ce fut déjà le cas par le passé mais ca l'est désormais d'avantage en notre ère super-informatisée. Il est tout à fait possible (et même probable) qu'en cas de hausse des tensions zeederlando-jernlanders, notre pays puisse être la cible d'attaques informatiques depuis le Jerland, même en dehors de tout conflit militaire.
En conséquence, notre pays peut et doit concentrer sa capacité de recherche dans le domaine des nouvelles technologies afin de disposer d'une cyberforce suffisante pour tenir tête et répliquer face à d'éventuelles cyberoffensives jernlander. Cette recherche focalisée dans ce secteur précis pourrait permettre à notre pays de disposer d'une cyberpuissance suffisante d'ici 5 ans, voir moins si elle est renforcée par la mise en place de collaborations technologiques avec des nations étrangères.

Aspect diplomatique
Liée à la puissante République de Valdaquie sur les ruines de la Communauté des Nations Dytoliennes et aux Îles-Unies par le biais du Groupe de Hoxa, le Jernland jouit d'une solide réputation diplomatique permise par sa mesure et son pragmatisme dans le concert des nations, ce qui lui a permis de profiter d'un relatif silence sur sa transformation en un régime totalitaire. A contrario, notre nation paie le prix de son mutisme et ne dispose en l'état actuel que d'une réputation diplomatique "par défaut" et d'une absence de partenaires et d'alliés. En d'autres termes, le Jernland est la fille populaire de l'école quand le Zeederland est le nouvel élève.

Il ne faut cependant pas être pessimiste. Le statut de "nouvel élève" est sans aucun doute dommageable pour le court-terme mais il peut être un avantage pour le long-terme car notre nation dispose d'une marge de manœuvre infinie car ne souffrant pas d'une réputation mauvaise ou d'alliés discutables. Le Zeederland doit en conséquence profiter de ce statut pour nouer les alliances et partenariats les plus pertinents possibles. Outre une liste exhaustive en annexe, nous souhaitons attirer l'attention sur 3 candidats en particulier qui représentent les 3 profils-type d'alliés potentiels idéaux:
  • République d'Asdriche
    Idéologiquement proche et visiblement hostile au Jernland, l'Asdriche est l'allié naturel de notre nation et devrait, en toute logique, constitué le partenaire principal de notre pays dans le cadre de cette opposition avec la nation norroise. Cependant, l'Asdriche souffre d'une économie encore plus faible que celle de notre pays et d'une démographie également inférieure. De plus, en ce qui concerne les domaines technologique, diplomatique et militaire, l'Asdriche est pratiquement dans la même situation que notre nation. Ainsi, si ce pays doit être un partenaire de premier plan, il ne peut être le seul.
  • République Socialiste Libre des Conseils du Westrait
    Idéologiquement opposée au Jernland, le Westrait soutient une pensée socialiste radicale qui, si elle doit être combattue en interne au même titre que le totalitarisme "à la jernlander", peut s'avérer particulièrement intéressante dans le contexte étudié. En effet, le Westrait dispose d'une économie remarquable, d'une démographie supérieure à la jernlander et d'un réseau diplomatique solide et fidèle (cette dernière caractéristique est d'ailleurs particuli!rement intéressant car elle ouvrirait la porte à une alliance avec le Gandhari, puissance janubienne.) Ainsi, sous le principe de "l'ennemi de mon ennemi est mon ami", un partenariat poussé avec le Westrait pourrait permettre la fin de l'infériorité diplomatique du Zeederland vis-à-vis du Jernland.
  • Îles-Unies de Luton, Eìres et Kergonan
    Proche du Jernland et de son allié valdaque, les Îles-Unies ont émis la volonté de collaborer avec notre pays. Outre les avantages attendus d'une telle collaboration, celle-ci pourrait déstabiliser le triumvirat dytolien si notre pays parvient à ramener les Îles-Unies sous le flambeau démocrate. Même s'il est vrai que cette nation est actuellement le flanc mou du trio de Hoxa, il est indéniable qu'elle a du potentiel et que celui-ci pourrait définitivement renversé l'équilibre des forces entre démocrates et autoritaires.
Image

Republiek van de Provincies van Zeederland
République des Provinces du Zeederland


Encyclopédie | Presse | Diplomatie

Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 613
Inscription : 05 févr. 2020 12:58

Re: [Services Secrets] Directoraat-generaal Buitenlandse Inlichtingen

Message par Hobbes »

SECRET DÉFENSE

Rapport
11 april 2042

Image

Étude de la situation zeederlandaise vis-à-vis de l'État du Jernland
Seconde partie : Aspect militaire et économique



Aspect militaire
Sur le plan militaire, le Jernland peut se targuer de disposer d'une puissance importante au point qu'il est indubitablement, une des plus grandes puissances militaires du continent. Bien évidemment, du fait de la nature sensible de ce genre d'informations, il est impossible de connaître avec certitude l'étendue de l'armée jernlander mais avec les quelques informations dont nous disposons, nous pouvons avancer les faits suivants:
  • L'armée de terre jernlander est sans conteste la pièce-maîtresse du dispositif militaire du Jernland en étant la composante la plus importante de l'armée.
  • L'aviation militaire du Jernland est également importante mais jouit en général d'une technologie datée. Cependant, cette faiblesse technologique est contrebalancée par le nombre. On doit également noter que le Jernland disposerait d'une défense antiaérienne terrestre modeste mais technologiquement avancée.
  • Point faible de la défense jernlander, la marine militaire du pays dispose de navires à la pointe de la technologie mais en nombre assez faible. On peut également noter l'absence de porte-avions ce qui ne permet pas au Jernland de disposer d'une importante capacité de projection.
Sur base de ces éléments, nous pouvons donc avancer l'hypothèse suivante: la doctrine militaire du Jernland repose essentiellement sur l'usage des forces terrestres bénéficiant d'un appui aérien.

Il s'agit d'une doctrine qui diverge intégralement de la doctrine zeederlandaise: la "Schildpad" (trad: "Tortue"). Pour rappel et brièvement, cette doctrine est une doctrine défensive fondant l'organisation militaire du Zeederland. Elle consiste en un verrouillage du seul accès terrestre de notre péninsule au continent (c'est - par ailleurs - la raison d'exister de la Ligne Daens) et d'une vigilance accrue et redoutable de la marine militaire dans l'ensemble des eaux avoisinants le sol zeederlandais, soutenue par l'aviation. En somme, il s'agit de faire du Zeederland, un bastion impénétrable par terre, par mer et par les cieux en s'assurant de l'infranchissabilité du seul accès terrestre au continent et en s'assurant de la domination navale.

S'il est certain que notre armée ne saurait mener une opération offensive à l'encontre du Jernland, elle devrait cependant être capable de repousser des offensives jernlanders. Cependant, il semble crucial de préciser que la réussite de cette doctrine dépendra essentiellement de la capacité de résistance de notre armée terrestre face à une armée jernlander puissante (notre marine militaire étant largement supérieure à la marine jernlander, la domination navale ne devrait être qu'une formalité dans cet hypothétique conflit). En conséquence, il semble crucial qu'une rénovation et une mise à jour de la Ligne Daens soit mise en place et ce, le plus rapidement possible, afin que - en cas de conflit militaire - nos soldats jouissent de tous les avantages possibles. En plus de ces rénovations, un renforcement de nos effectifs terrestres (hommes et équipements) pourrait être tout à fait intéressant, voire nécessaire. Néanmoins, cette dernière mesure risquerait de provoquer une hausse des tensions entre notre pays et le pays nordique.

Aspect économique
Troisième puissance économique mondiale, il va sans dire que le Jernland est une grande puissance, surtout comparé à notre pays qui doit se contenter du peloton. Cette richesse se ressent même pour le citoyen: un jernlander est plus de deux fois plus riche qu'un zeederlandais. L'économie étant le sang d'un pays, ce qui lui donne sa force et lui permet de mobiliser des ressources, il va de soi que notre nation qui n'a toujours pas entièrement récupéré du "mal zeederlandais" ne peut pas tenir tête à l'économie du Jernland si celle-ci était orientée dans le cadre d'un conflit.

Si, pour les aspects diplomatiques, militaires et technologiques, des solutions émergent nettement et peuvent laisser penser que le Zeederland saura rattraper ou surpasser le Jernland, il est certain que notre pays ne pourra jamais surpasser le pays norrois dans le domaine économique, à moins qu'une crise économique le frappe. Au mieux, le Zeederland pourrait parvenir à réduire l'écart afin que ce désavantage soit moins important mais il ne pourra pas disparaître a priori. Néanmoins, il est probable que la fin du désavantage zeederlandais dans les autres aspects rende l'avantage économique jernlander relativement négligeable.

Conclusion
Sur le court terme, il est certain que le Zeederland ne fait pas le poids face au Jernland. Cependant, moyennant des décisions particulières dans des domaines précis, cette situation pourrait disparaître dans le futur au profit de soit un ex-aequo, soit un avantage pour la République et donc, une supériorité de celle-ci sur le pays norrois.
En conséquence, si notre pays peut tenir tête et lutter contre le totalitaire jernlander sur le plan diplomatique pour le moment (moyennant la constitution active d'un réseau diplomatique dense pour le Zeederland - nous tenons à souligner le grand potentiel d'une collaboration avec les pays socialistes), il doit à tout prix éviter l'affrontement sur d'autres fronts, notamment le militaire.
Image

Republiek van de Provincies van Zeederland
République des Provinces du Zeederland


Encyclopédie | Presse | Diplomatie

Répondre

Revenir à « Zeederland »