Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »

5 avril 2044

L'appareil Kaiyuanais venait d'atterrir sur le tarmacadam de l'aéroport international de Lê où un comité d'accueil c'était réuni afin d'accueillir la délégation Kaiyuanaise composée essentiellement du ministre Impérial des Affaires étrangères et du Développement international, Chen Hulin, ainsi qu'un interprète spécialement choisit pour l'occasion. La rencontre entre les deux nations avait été malheureusement retardé dû aux crises consécutives que la région avait connu, tout d'abord celle impliquant le Kitaya et sa fameuse famille royale que l'Empereur Yangchen avait réussies à mettre fin, faisant retombé les tensions. Mais voilà que la crise au Han'chou venait de faire remonter les tensions, obligeant l'Empire à redoubler d'efforts diplomatiques afin de régler cette nouvelle crise et de faire retomber les tensions pour l'intérêt de tous.

Le Daï Kinh, sans le vouloir, pourrait jouer dans le futur un rôle important dans la politique étrangère kaiyuanaise. En tant que voisin, mais aussi en tant que pays riverain du détroit du Dar, importante route stratégique essentielle pour les intérêts commerciaux du Kaiyuan. De bonnes relations entre Lê et Fuxianji pouvaient permettre aux Kaiyuanais d'avoir une assurance supplémentaire sur la libre circulation du commerce au sein du détroit. La mise sous tutelle unilatérale du détroit par le Léonora via le Han'chou il y a quelques années avait été très mal vécue par les autorités kaiyuanaises et le Daï Kinh pourrait en quelque sorte devenir un contrepoids géographique face au Han'chou.

Le ministre Chen Hulin débarqua de l'appareil, qui s'était immobilisé sur le tarmacadam et alla à la rencontre du comité d'accueil venu l'accueillir.

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

L'appareil impérial se posé sur le tarmac de l'aéroport international de Lê. Le ministre Vo Bàc Quòc observait l'appareil au bout d'un immense tapis devant lequel devait s'ouvrir les portes de l'appareil. Il était encadré de gardes royaux de l'unité un, l'équipe personnel du roi. Derrière eux une voiture noire, immense selon les standards Kinh, attendait garnis de petit fanion kaiyuanais.
Le roi avait ordonné la préparation d'une fête spéciale pour la venue de la délégation de « réunion » impériale, de la nourriture avait été distribué dans les villages et les quartiers populaires, des défilés commandés et un congé exceptionnel de douze heures annoncé.
La manoeuvre avait pour but a la fois de rendre hommage au Qaì Hu Ahn et de dissipper les tensions qui obscurcissait les esprits suites aux développement des événements régionaux qui avait retardé la rencontre entre les deux nations. Bàc Quòc réfléchissait a la volonté qu'avait exprimé le roi, dans l'un des rares entretient privé qu'il accordait encore. Le roi souhaitait réchauffé la relation particulière qu'entretenait dans l'histoire le peuple Tieng Kinh avec les Hoa ou Qaì et la modernisé pour en faire un lien solide d'amitier sur lequel le royaume pourrait s'appuyer.
Le ministre se demandait si les rouages administratif saurait transmettre la nouvelle donnes a la population qui entrenait une perception d'amour/méfiance envers l'empire et un repsect empreint de défi. C'est que les Tieng Kinh et les Kinh en particulier tenait a la distinction entre les cultures impériales et Kinh, qui malgré leur tronc commun était différente. N'était-ce pas l'empire qui avait semer les germes de la civilisation Kinh, mais n'était-ce pas aussi les Kinh qui avait fait de leur civilisation quelque chose d'unique et de différent? C'était là un questionnement qui résonnait dans les écoles de pensées du royaume depuis un peu plus de mille ans.
Mais le ministre chassa bientôt ces pensées car son homologue du Kaiyuan se tenait devant lui. Le minitre sourit a la manière Kinh afin de signifier une excuse. Les Gardes étaient déjà au salut militaire depuis une fraction de seconde.

[ Vo Bàc Quòc ] Bienvenue au Royaume de la montagne et de la Mer. Votre excellence a-t-elle fait bon voyage? Le roi vous a fait préparer une réception pour après notre entretient, j'espère que vous apprécierez les célébrations que le Daï Kinh Vuong a à offrir.

Bàc Quòc s'écarta afin de libérer l'accès aux portières de la voiture. Derrière se trouvait deux véhicules compactes tout-terrain de la garde et une autre voiture plus petite pour le reste de la suite impériale.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »

Chen Hulin s'inclina légèrement vers l'avant, puis tendit la main vers son homologue pour lui serrer la main. Sa petite taille, même pour un Ventélien, le rendait presque inoffensif pour certains. Mais derrière son âge avancé se cachait un homme expérimenté qui avait passé les deux dernières décennies à parcourir le monde pour le compte de la diplomatie kaiyuanaise. Bàc Quòc s'écarta pour le laisser passer.

Image


[Chen Hulin]: Le voyage c'est bien déroulé je vous en remercie. La relative proximité de votre pays permet heureusement des voyages aériens plutôt courts, ce qui est plutôt bénéfique pour un vieil homme comme moi!

Chen Hulin afficha un sourire. Les deux hommes s'installèrent dans les véhicules de fonction qui allait les mener vers leur destination finale.

[Chen Hulin]: Je suis honoré de la généreuse attention de Sa Majesté. J'espère sincèrement être à la hauteur de toute cette attention.

Chen Hulin était aussi connu pour sa modestie.

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

La petite voiture diplomatique, qui avait des dimensions de taxi, fonçait rapidement vers la capitale du royaume. La circulation était fluide, mais tout de même encadré solidement par la garde royale qui ouvrait la voie sur plus de 500 mètres d'avance. Le gouvernement de Lê souhaitait attiré l'attention de la population sur le processus d'ouverture diplomatique engagé par le roi, mais aussi rassurer sur le bon fonctionnement de l'État malgré la maladie du monarque.
Image
[Vo Bàc Quòc] L'âge est source de sagesse votre excellence.

Les voitures ralentissait déjà pour s'engager dans les rues étroites de Lê, ville historique bâtie au dernier siècle avant Jésus-Christ. Des banderoles et des lanternes étaient suspendue dans les rues et choses peu commune, des drapeaux impériaux étaient suspendu aux côtés de la bannière royale. Vo Bàc Quòc eut un petit sourire.

[Vo Bàc Quòc] Le simple fait que vous soyez ici en tant que représentant de l'Empire est déjà suffisant pour honorer le roi, Công Tam.
Sa Majesté a été agréablement surpris par la volonté d'ouverture impériale et croît fermement que la collaboration entre nos deux États saura nous être bénéfique.

Les voitures entrèrents sous une arche massive et s'arrêtèrent dans une cours où s'alignait une vingtaine de gardes royaux destiné a accueillir les deux ambassadeurs. Discutant poliment de la situation régionale, les deux ambassadeurs atteignirent un spacieux salon du palais des diplomates. Des divans étaient disposé dans la pièce ainsi qu'un ensemble de table et fauteuil pour le thé. Une jeune femme du plus pur type Kinh attendait avec un sourire protocolaire. Portant un Ao Daì moderne bleu ciel, elle tenait un plateau suspendu a des châines de cuivre sur lequel reposait une théière de porcelaine peinte. Vo Bàc Quòc invita son homologue a prendre place où bon lui semblait et lui offrit du thé.

[Vo Bàc Quòc] Je souhaiterai remercier l'empire pour ses déclarations d'amitiers durant le pique de la crise régionale. Ceci, me conforte d'avantage dans la justesse de nos rapprochements.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »

Chen Hulin pris place sur l'un des fauteuils et accepta avec bonheur le thé qu’on lui offrait.

Image


[Chen Hulin]: Sa Majesté Yangchen se soucie généralement de la paix et de la stabilité régionale. Nous avions la crainte que la crise au Han'chou puisse impacter votre retour sur la scène diplomatique. Quoi de plus déplaisant d'amorcer son ouverture sur le monde et d'immédiatement recevoir les possibles conséquences de tensions régionales. Heureusement, le traité de Karagol a été signé et la crise a été évité grâce en partie par Sa Majesté Yangchen, malgré le malheureux cafouillage entourant la signature.

Chen Hulin prit une gorgée de thé.

[Chen Hulin]: La politique étrangère de l'Empire est pragmatique. Nous croyons que le Daï Kinh peut devenir un interlocuteur important, fiable et déterminant pour la paix et la stabilité régionale. En tant que voisin, mais aussi pour des raisons historiques, nous croyons qu'un rapprochement ne peut qu'être bénéfique pour nos peuples mutuels. De plus, nous ne vous cachons pas que le détroit du Dar entre votre pays et le Han'chou représente aussi un intérêt stratégique d'une extrême importance pour le commerce kaiyuanais vers la cérulée et la Dytolie.

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

Image
[Vo Bàc Quòc] La situation au Han'chou a été un électrochoc dans l'administration royale. Malgré la maladie du roi, beaucoup d'engrenage se sont réactivé. De plus, la politique royale tend a la centralisation des pouvoirs et a un plus large contrôle des espaces nationaux depuis l'intrônisation de notre roi Duong Công Tâm II. Ces réalités peuvent concorder avec les intérêts de l'Empire du Qaì Hu Ahn.

Bàc Quòc prit huma l'odeur du thé.

[Vo Bàc Quòc] J'espère que le thé est a votre convenance excellence.

Il repensa rapidement a la dernière fois qu'il avait eut une conversation avec le roi Công Tâm II, cela remontait en Janvier 2044. Le Ministre des deux tables centralisait tout entre ses mains pour soulager la douleur du monarque.

[Vo Bàc Quòc] Nous avons beaucoup a faire pour assurer la prospérité de notre peuple, mais nous sommes certains que nous pouvons assurer les intérêts de l'empire de notre côté du Golf de Panay. Mais beaucoup sont intéressé a attirer l'attention du royaume, puisque nous sommes la débouchée naturel du détroit de Dar.


Il l'avait dit sans arrière pensée, simplement parce qu'il avait vue les dossiers concernant les autres tractations sur son bureau avant de venir. Vo Bàc Quòc n'était certes pas un mauvais ministre, mais il avait la tête prise par trop de problèmes. Dont la maladie du roi et l'influence du clan Tao. Mais il devait chassé ces réflexions et se concentré sur son homologue. Il eut un sourire sincère et but une gorgé de thé.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »

Hulin hocha la tête à la question de Bàc Quòc sur le thé. Il semblait bien l'apprécier.

Image


[Chen Hulin]: Si le Daï Kinh offre des garanties suffisantes et une bonne image à l'international, je suis certain que vous pourrez tirer facilement votre épingle du jeu sur le commerce passant par le détroit du Dar, notamment en tant qu'escale indispensable pour le commerce entre la Ventélie et la Dytolie.

Chen Hulin prit une autre gorgée de thé, savourant chaque goutte.

[Chen Hulin]: Je pense que le Karmalistan vous a déjà approché sur cette question, mais le traité de Karagol a mise en place un canal de discussion du détroit du Dar qui pourrait à terme regrouper tous les pays riverains du détroit, ainsi que les pays de sa périphérie tels que le Kaiyuan et le Kars qui contribuent énormément au dynamisme commercial du détroit. Ce canal viserait à maintenir un dialogue ouvert et libre sur les problématiques lié au détroit et éviter que des décisions unilatérales le concernant soient prises par un seul pays riverain ou proche pouvant menacer son intégrité et la libre circulation du commerce. Je me demandais si votre pays serait intéressé à participer à ce canal de discussion?

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

Image
[Vo Bàc Quòc] Le royaume de Daï Kinh ne saurait être hypocrite, même afin de tiré profit du commerce du détroit de Dar, mais si la communauté internationale est satisfaites par notre nature profonde, il ne saurait y avoir de problème. Cependant, je ne penses pas que le roi Duong Cônt Tâm II ne soit disposé a abandonner une quelconque part de la souveraineté nationale du DKV pour un quelconque avantage commercial. Les eaux du royaume lui appartienne, mais nous ne saurions être égoïste, il en va de la prospérité de tous.

Vo Bàc Quòc fit tourner le thé dans son petit bol, sans en boire.

[Vo Bàc Quòc] En tant qu'acteur régional ventélien du détroit de Dar, nous ne pensons pas pouvoir nous tenir a l'écart des discussions. Il m'apparaît cependant évident que le roi souhaitasse un rôle majeur dans la surveillance et la sécurité sur le détroit. Ceci étant dit, ce ne sont que des suppositions, je ne saurais parler a la place de mon souverain.

Le ministre royal prit finalement une gorgé de son thé.

[Vo Bàc Quòc] Le Daï Kinh a cependant tout les intérêts du monde a facilité l'utilisation du détroit.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »


Image


[Chen Hulin]: Il est évident que votre pays est dans son droit concernant les affaires du détroit. Je suis certain que vous pourrez apporter bien des éléments positifs pour le dynamisme du détroit, mais aussi pour sa sécurité. Nous avons vu ce que la crise du Han'chou a fait peser sur la région. Cette crise n'est toutefois pas la première a avoir frappé le détroit: La guerre d'Ashurnabad la décennie précédente, la piraterie du côté ouest du détroit, la Grande Guerre d'Aminavie et la destruction de la flotte Karmale au Dahar. Il est donc très probable que cette région du monde soit le théâtre de nouvelles crises et c'est pourquoi des acteurs stables et pragmatiques comme votre pays sont essentiels pour y faire face et en restreindre les dégâts.

Chen Hulin fit une pause.

[Chen Hulin]: Nous sommes donc assez confiant sur les relations bilatérales que nos pays respectifs pourront entretenir, et pas seulement sur la question du détroit du Dar. Nous partageons des cultures similaires et diversifiées, nous faisons face aux mêmes problématiques socio-économiques liées aux pays en voie de développement, nous sommes respectueux des traditions et fiers de notre héritage, tout en comprenant la nécessité de la modernité et du progrès pour la prospérité de nos peuples respectifs. Nous n'avons aucun doute qu'un rétablissement de nos relations bilatérales est une nécessité, notamment le retour d'une ambassade Kinh au Kaiyuan et vice-versa.

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

Image
[Vo Bàc Quòc] La sécurité du détroit de Dar repose en effet sur la stabilité d'une large zone géo-politique, mais comme vous l'avez si bien dit, sur des acteurs pragmatiques. Non seulement pragmatique, mais possédant les moyens d'imposer l'ouverture du détroit. La crise du Han'Chou a sonner des alarmes dans tout les départements de notre gouvernement et la marine royale a fait savoir aux ministères qu'il fallait renflouer la flotte et possiblement l'aggrandir.

Vo Bàc Quòc posa son bol de thé.

[Vo Bàc Quòc] Il va de soit que nous devons commencer par rétablir des ambassades respectivent dans nos deux pays afin que nos gouvernement puissent se coordonnée efficacement. Ne serait-ce que la question des différents trafic qui gangrène la région et qui prolifère dans toutes les régions de la mer de Ventélie Occidentale. Il ne m'apparaît pas nécessaire de discuter amplement des questions ayant trait a la circulation de nos citoyens respectif, puisque la coopération souhaité entend déjà leur libre passage, sous-cautionnement de leur État respectif.
Il va de soit qu'une coopération économique est souhaitable, ne serait-ce que pour éviter les frictions inutiles entre nos deux économies.
Le roi cependant, souhaiterait aussi une coopération du renseignement. Surtout dans la lutte contre le crime organisé.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »


Image


[Chen Hulin]: Nous sommes favorable à toutes ces propositions. La coopération économique impliquera notamment l'accessibilité au sein de nos ports respectifs, l'établissement de lignes aériennes et l'élimination des barrières administratives concernant l'implantation de nos entreprises respectives au sein de l'un ou l'autre de nos pays. Concernant les taux de douanes, le Kaiyuan étant membre permanent de l'Organisation de Coopération de Chenzhou, nous sommes tenu de respecter les taux de douane établis par le marché commun de l'OCC. De ce fait, un membre extérieur de l'organisation dispose de tarifs douaniers minimaux de 15% sur tous les produits excepté les matières premières. Ces tarifs peuvent diminuer si vous êtes intéressé à signer un Accord Commercial de Prospérité Mutuelle entre votre pays et l'OCC afin de bénéficier des mêmes tarifs que les membres associés de l'Organisation ou bien vous pouvez présenter une candidature d'adhésion à l'OCC en tant que membre associé qui disposent des tarifs entre 5% et 15% ou pour une adhésion en tant que membre permanent où les tarifs respectent une fourchette entre 0% et 5%. Dans tous les cas, les tarifs sur les matières premières restent à zéro; de ce fait votre industrie minière aura facilement accès à notre énorme marché intérieur, plus particulièrement pour votre lithium, votre Manganèse, votre phosphate et votre cuivre.

Chen Hulin fit une pause.

[Chen Hulin]: Concernant le renseignement, nous y sommes favorable. Nous aimerions mettre en place un système d'agents de liaison entre nos services de renseignement, mais aussi entre nos forces de polices nationales afin de lutter contre le crime organisé et les crimes transnationaux. Une coopération entre nos marines respectives pour la protection de la navigation commerciale dans le golfe de Panay et en Mer de Ventélie Occidentale serait aussi bénéfique. Cela impliquerait aussi l'ouverture de nos ports respectifs pour l'entretien et le ravitaillement des navires militaires de nos marines respectives. Si nécessaire, des ports dédiés peuvent être désignés pour cette fonction.

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

Image
[Vo Bàc Quòc] Nous sommes très heureux de pouvoir nous entendre là dessus, le crime organisé constitue une grave menace a la paix et la prospérité de toute la région. Nous sommes ravi d'accepter une collaboration entre nos services de renseignement et nos polices et souhaitons mettre immédiatement sur la table, la possibilité d'établir une agence de coordination commune de lutte contre le crime dans la région si le besoin s'en faisait sentir.
Quant a la marine, évidemment tout navire militaire en détresse pourrait entré dans n'importe lequel de nos ports, pour les autres,je crois que nous pouvons déjà désigné les ports de Ma Phòng et de Na Phàng comme site potentiel pour le ravitaillement de la flotte du Qaì Hu Ahn. De plus, nous croyons que la possibilité d'ancrer des navires temporairement a l'embouchure du Dar est une possibilité qui saurait plaire a votre nation.
Nous souhaitons en outre vous offrir les mêmes avantages que nous avons offerts au Karmalistan a savoir : l'aide a tout navire battant pavillon impérial dans nos eaux nationales et jusqu'à 20 miles nautiques au delà de celle-ci. Nous ajouterons aussi la nécessité d'appuis de tout bâtiment militaire a porté?


Le ministre hésita, mais aborda tout de même le prochain sujet non sans un certain regret.

[Vo Bàc Quòc] Évidemment, toutes entreprise Kaiyuannaise étant prête a se soumettre aux législations du Daï Kinh et aux décrets royaux tels qu'ils se présentent, est libre de s'implanté La signature d'un Accord Commercial de Prospérité Mutuelle semble quelque peu limitatif quant au commerce. Tant qu'il n'y a pas d'accord officiel en ce sens, nous ne sommes pas limité dans nos taux douaniers visant a protégé les intérêts de notre industrie en développement et seront porté a imposer un juste retour de taux. Un pour Un. Cependant, nous n'exluons pas la possibilité de souscrire a l'OCC, mais c'est une question qui requiert une plus grande introspection. Le Daï Kinh reste attacher a son indépendance diplomatique depuis l'indépendance en 44. Tant qu'une décision n'est pas prise en ce sens, nous devrons nous limiter a échanger des matières premières et a se mutilé de taux douaniers oripilant.

Vo Bàc Quòc avançait sur des oeufs, il devait concilié la volonté de reprocher le DKV et le Kaiyuan et la volonté conservatrice de nombreux organes gouvernementaux, dont l'armée, de préservé la diplomatie Tieng Kinh de toutes obligations n'émanant pas d'elle-même.

[Vo Bàc Quòc] Évidemment, le Daï Kinh est très intéressé a acquérir les richesses minérales que sont l'Or et le Zinc, l'un est la richesse des nations et l'autre essentiel a tout aliage moderne du fer et de l'acier. Dans une moindre mesure, le platine ainsi que le gaz naturel extrait de vos sous-sol.
L'industrie de l'armement est un autre domaine où nous avons de forte demande, que notre propre industrie peine a combler, mais cela dépendera sans doute de l'offre mondiale et de notre adhésion ou non a l'OCC. Après tout un croiseur avec un taux d'importation de 15% reviens a une fortune.


Le ministre eut un petit sourire, ne souhaitant pas insulter son interlocuteur.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »


Image


[Chen Hulin]: Veuillez accepter mes excuses, je ne voulais certainement pas vous mettre la moindre pression relative à l'Organisation de Coopération de Chenzhou. J'ai seulement voulu faire en sorte que vous ayez connaissance de toutes les possibilités qui s'offrent à vous et des limites que m'impose l'adhésion du Kaiyuan à l'OCC en termes de tarifs douaniers. Surtout dans un contexte commercial entre un pays membre, ici le Kaiyuan et un état extérieur du marché commun, ici le Daï Kinh. La coopération et les partenariats entre les États ventéliens ne sont pas exclusifs à l'OCC, bien que celle-ci puisse en faciliter le développement.

Chen Hulin fit une pause.

[Chen Hulin]: Ah je crois que vous avez mis le doigt sur une zone grise du marché commun. Rien n'est mentionné concernant l'armement destiné à des États. Il est peu logique pour un État d'imposer des taxes d'importations sur de l'armement acheté à l'étranger, étant donné que cela ne fait que gonfler sa propre facture. Cette zone grise nous permet de ne pas imposer de taxes à nos importations d'armements, seulement si celle-ci est destinée à nos forces armées ou nos forces de sécurité intérieure telles que les forces de police. L'armement destiné au secteur civil est évidemment taxé, mais est de toute manière interdit, le port d'arme n'étant pas autorisé au pays, surtout après les programmes de désarmement de la population mise en place par l'Empire après la guerre civile.

Mais bon, nous importons peu d'armement et notre complexe militaro-industriel est davantage tourné vers l'exportation. De ce fait, le Daï Kinh pourra y avoir accès sans problème.

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 124
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Nguyen »

Image
[Vo Bàc Quòc] Il ne faut pas vous excusez monsieur Chen Hulin, c'est une proposition intéressante. Le Daï Kinh pourra l'étudier éventuellement.


Le ministre kinh attrappa son bol de thé et bu une gorgé.

[Vo Bàc Quòc] Le royaume, pour en revenir a la crise du Han'Chou, a subit un électro-choc et l'accès aux industries de l'armement impériale risque de soulager une partie de la pression qui sera mise sur nos chantiers navaux, sans parler que le niveau des navires n'est pas au goût du jour. Notre marine souhaite se modernisé entièrement, mais d'un autre côté le gouvernement souhaite ne pas dépendre entièrement d'un fournisseur étranger pour ce qui est des navires de guerre. En celà, nous aimerions sollicité l'expertise de l'empire dans la construction de nos navires, quitte a échanger le savoir-faire technique contre des parts, détenue par la couronne, dans l'entreprise XDTC qui produit les navires équipants notre flotte.

Bàc Quòc prit quelques notes sur un feuillet par rapport a ce qui avait été discuté. Il encercla les lettres « OCC » et le mot « croiseur ».

[Vo Bàc Quòc] Nous avançons a bon train, je suis heureux de voir que nous ne rencontrons pas de réels problèmes dans nos tractations. A la demande de l' Hài Quân Rùng, la marine, je dois solliciter le gouvernement impérial pour la mise sur pied d'entrainement commun de nos forces militaires, l'infanterie de marine, le corps des marines, mais aussi des exercices communs de nos bâtiments de guerre. Celà dans l'optique d'apprendre a travailler ensemble et à assurer une plus grand sureté dans le golf de Panay et dans la mer de Ventélie Occidentale.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1199
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Sommet Kaiyuan-Daï Kinh

Message par Rumy »

Image


[Chen Hulin]: Nous y sommes favorable. Je peux même vous proposer une coopération technologique dans la recherche sur la Marine étant donné que nous avons aussi l'objectif de moderniser notre flotte militaire plutôt modeste comparativement à certaines puissances navales tel que le Wakoku, le Chikkai ou la Flavie. Nous avons récemment développé des Navires d'assaut amphibie et nous voulons à terme nous lancer vers le développement des frégates et croiseurs modernes.

Répondre

Revenir à « Diplomatie mondiale »