[Média] Presse du Zufrana

Algarbe 72-75-76-77-101
Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
26 septembre 2043

La colonisation hosadiste du Zufrana

Image


Idéologie obscure venant tout droit du Shijima, le Hosadisme est un mélange très particulier qui prend appui sur un marxisme réinvité pour lui allier des pensées mystiques hors-sol comme la volonté de promouvoir la guerre nucléaire afin de provoquer la fin du capitalisme ou encore la croyance que des aliens socialistes viendront soutenir les communistes hosadistes dans la construction d'une nouvelle société socialiste sur Terre. Les anormalités dogmatiques de ce mouvement (par exemple la place très importante accordée aux dauphins dans le hosadisme qui est considéré comme un allié du prolétariat) se comptent par dizaines et il serait vain de toutes les lister ici, d'autant que le hosadisme a pour fâcheuse habitude de se diviser en d’innombrables tendances différentes (au Shijima il y a des dizaines de partis hosadistes). Mouvement bizarroïde au possible, il n'aurait dû vraisemblablement se cantonner uniquement dans son pays natal et n'avoir quasiment aucune influence internationale en dehors du sujet humoristique (les tendances hosadistes satiriques peuplent souvent le net mondial). Néanmoins force est de constater que les hosadistes ont trouvé une terre d’évangélisation toute désignée avec la révolution zufranienne qui substitua le régime militaire du CUZ par un un régime socialisant incarné par le CEZSP d'Adugna.

En effet une révolution socialiste dans un pays qui se trouvait complétement étranger aux théories marxistes ou socialistes, a été une véritable aubaine pour le parti communiste hosadiste, qui dès le 4 juin 2043 envoya une importante délégation au Zufrana pour répandre les idées hosadistes dans ce pays. Au début concentré dans les milieux urbains, cette délégation bascula rapidement vers la campagne pour éviter les hommes de l'IC qui s'évertuaient à les chasser du Zufrana. Ce repli dans les campagnes zufraniennes a finalement permis aux hosadistes de construire autour d'une propagation rapide du hosadisme, dans un milieu facilement convertible, une véritable armée amalgamant les nombreuses milices locales, trop heureuses de se convertir rapidement au socialisme pour éviter d'être dissoutes par le CEZSP. Ce qui fait qu'en l'espace de deux mois, le hosadisme est arrivé à être au Zufrana l'une des idéologies les plus influentes, alignant des centaines de milliers de fidèles. Cependant, comme il est inévitable dans ce genre de mouvement sectaire, après avoir atteint son apogée le PCH s'est retrouvé confronté à des multiples scissions internes. Des cadres du PCH profitant alors de leurs influences pour couper les ponts avec la direction centrale, faisant apparaitre de véritables armées personnelles tenant des fiefs dont certains pouvant s'étendre sur plusieurs kilomètres. De plus l'arrivée progressive d'autres partis hosadistes rivaux du PCH ne contribua pas à endiguer ce phénomène de dislocation de la délégation hosadiste au Zufrana. On assiste de plus à une altération de "l'idéologie hosadiste", qui se retrouve profondément modifiée par des apports locaux dont le plus gros symbole reste le Parti Populaire Démocratique Communiste Révolutionnaire Intégral Hosadiste du Zufrana (PPDCRIZ), un parti qui s'est mis à vénérer fanatiquement le rat-taupe nu zufranien. L'animal étant devenu pour ce parti, le symbole de la société parfaite et le véritable allié du prolétariat à la différence du dauphin symbole incarné de la déviance droitière du hosadisme. Le fondement du PPDCRIZ repose sur l'adoption du mode de vie eusocial du rat-taupe nu (marx est considéré alors comme la reine première de la nouvelle humanité hosado-ratiste). Au début confiné uniquement dans quelques villages du Sud-Est zufranien, le PPDCRIZ a connu un développement considérable en août-septembre, au point de dépasser le PCH au Zufrana, arrivant à s'imposer comme le premier parti hosadiste dans le pays (environ 350 000 "membres" et 21 000 miliciens). Une importance qui commence à inquiéter au sein même du CEZSP qui depuis quelques jours tente de stopper la propagation frénétique du hosado-ratisme au Zufrana.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
08 Octobre 2043

Au Dalkishaak, des unités de l'APRZ ont mis au jour dans différents villages des massacres de civils perpétrées par l'EID


Image
Horreur à Jijibi, petit village du Dalkishaak ravagée par les hommes de l'EID.

Plusieurs colonnes de l'APRZ déployées dans les environs du front au Dalkishaak, ont découvert dans près de 11 villages, d'ignobles massacres de civils. Après être tombés sur ces endroits dévastés et sans vie, les officiers de l'APRZ présents sur place ont alors immédiatement prévenu leur hiérarchie, qui alertée déploya aussitôt plusieurs brigades de génies afin de trouver de possibles survivants et déterminer précisément ce qui est arrivé aux villageois.

L'investigation bien qu'encore non terminée a cependant dévoilé de sanglantes fosses où des centaines de cadavres effroyablement mutilées ont été empilées. Selon un rapport provisoire de l'APRZ on estimerait que le nombre victime et d'au moins de 1 800 personnes soit la quasi-totalité des habitants ce qui rend probable la possibilité que des personnes aient pu échapper à ces massacres conduit méthodiquement. Un caractère méthodique qui fait que ces crimes ont été forcément planifiés, puis commis de sang-froid par des brigades de fanatiques capables de massacrer sans remords des centaines d'innocents. Faisant alors porter le soupçon sur les sanglantes milices de l'EID qui ont déjà conduit des massacres semblables mais de moindre envergure. Le massacre systématique d'innocents portent la marque d'un régime autoritaire et meurtrier sur la défensive depuis les valeureuses offensives de l'APRZ au Dalkishaak.

Ce tragique déchainement de violence montre que malgré l’affaiblissement du pouvoir islamique, les fanatiques musulmans porteront jusqu'au bout le sanglant étendard vert et multiplieront les actions inhumaines envers le peuple uni du Zufrana. Le CEZSP à travers l'APRZ ne laissera pas cependant ces fous mener à bien leur meurtrier projet et portera bientôt le coup fatal à cette mortifère organisation.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
15 Octobre 2043

Les Lions Rouges iront aux quarts de finale de la Coupe du Monde 2043 de rugby !


Image
Le XV Zufranien en pleine séance d'entrainement au Khelkadesh.
Article majeur :

Le XV Oriental mène depuis quelques semaines une compétition exemplaire au Kelkadesh. Enchainant les victoires, la sélection nationale a offert dans la phase de poules une démonstration parfaite en remportant tous ses matchs, y compris contre le Rumagnola qui s'est finalement incliné devant les Lions. Sorti victorieux de la poule A, le XV Zufranien avec plus de 20 Pts se place à la tête du tableau toutes poules confondues et peut afficher le plus grand nombre d'essais aplatis ou de points marqués.

Cependant bien qu'ayant démontré tout leur talent, les rugbymen zufraniens vont devoir maintenir la haute exigence que demande cette compétition internationale en matière de jeu, notamment face à l'Ennis qui reste une équipe redoutable et que le Zufrana devra affronter en quart de finale. Si la route vers la coupe semble être toute tracée, il est nécessaire que la sélection nationale garde toute sa détermination et sa rage pour pouvoir espérer se hisser au sommet.

Articles mineurs :
  • Le Comité National de la Direction du Conseil Extraordinaire Zufranien de Salut Public a adressé toutes ses félicitations au XV Zufranien pour sa qualification à la phase finale de la CDM 2043 de Rugby. Un hommage particulier a été prononcé envers le sélectionneur du XV Zufranien, Monsieur Biruh Kahsai, qui mène depuis des mois au sein de la sélection un travail exceptionnel.
  • Début des travaux liés au premier plan quinquennal.
  • 950 000 travailleurs volontaires levés dans tout le pays pour renforcer le SNRDZ dans la conduite du plan quinquennal.
  • Au Dalkishaak l'armée met en déroute plusieurs milliers de miliciens de l'EID.
  • La Fédération Prolétarienne Zufranienne de Rugby et la Fédération Prolétarienne Zufranienne de Football fondées par le CEZSP pour guider le développement des sports prolétariens au Zufrana.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
12 Janvier 2044
Que 2044 ouvre la voie vers la prospérité du peuple !
Image

Avec quasiment 30% de croissance, le Zufrana a connu l'une des plus importantes croissances dans le monde pour l'année 2043. Un chiffre imposant qui traduit les efforts surhumains déployés par les centaines de milliers de travailleurs volontaires dans les multiples chantiers du plan quinquennal. Des centaines de kilomètres de pistes ont été défrichées, goudronnées et tracées. Des centaines de voies ferrées ont été réhabilitées, reconstruites et créées. Notre pays commence à voir fleurir sur son sol des dizaines d'hôpitaux, de mines, d'usines et d'immeubles. Tout ça grâce à la ferveur des masses prolétariennes qui guidées par le Conseil Extraordinaire Zufranien de Salut Public, abattent chaque jour une somme de travail titanesque pour continuer la voie socialiste zufranienne vers la prospérité.

Néanmoins si les chiffres qui remontent du Comité National du Recouvrement Industriel sont extrêmement encourageants. L'objectif que nous poursuivons tous est encore loin. Pour l'atteindre il faudra de nouveau cette année redoublé d'efforts et de volontés, puis faire de même l'année d'après, puis encore l'année suivante et cetera. Le fardeau est lourd mais l’enjeu est de taille, notre nation à subit tellement de blessures qu'il est nécessaire pour nous tous d'assurer par notre ardeur à la tâche que le Zufrana entame pleinement son redressement puis son développement. En une phrase "faisons du Zufrana le phare algarbien du socialisme !".

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
17 Janvier 2044
Biruh Kahsai prend la tête du Comité National Sports Prolétariens

Image

Annoncé hier par la direction nationale du CEZSP, le camarade Biruh Kahsai présidera donc le Comité National des sports Prolétariens (CNSP). L'ancien sélectionneur du XV Zufranien après avoir mené l'Équipe nationale jusqu'en demi-finale pour la CDM 2043, devient le grand patron des sports au Zufrana, un rôle extrêmement important d'autant plus qu'approche à grands pas les J. Ô qui se dérouleront en milieu d'année à Kinto au Chikkai. En effet Biruh Kahsai va devoir coordonner pendant plusieurs mois la préparation de la délégation zufranienne aux Jeux Olympiques. Une tâche colossale dont le nouveau président du CNSP a toute la confiance du CEZSP pour la mener à bien. De plus Kahsai devrait bientôt présenter une feuille de route au Comité National du Recouvrement Industriel (CNRI) pour intégrer au Plan Quinquennal un volet complet dédié au développement de la pratique sportive au Zufrana par notamment un ambitieux plan de construction infrastructures sportives dans tout le pays et la mise en place de subventions pour encourager la création des clubs.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
23 Janvier 2044
À Yadesa se construit la base de l'industrie zufranienne avec l'aide du Karmalistan et du Pacte de Cewell

Image


On peut l'affirmer sans crainte, l'année 2044 sera celle du développement industriel. En effet le CEZSP présentera très prochainement au CNRI (Comité National du Recouvrement Industriel) une feuille de route très ambitieuse. Si les détails ne sont pas encore complètement connus, il devrait surtout se concentrer sur la mise en place d'un tissu industriel lourd basique pour assurer une production qui sera apte à répondre en partie aux besoins des multiples projets nécessaires à la reconstruction du pays.

Un objectif dont la ville de Yadesa a été désigné par le CNRI pour en devenir le fer de lance. Ce qui fait que depuis plusieurs mois, des milliers de travailleurs affluent quotidiennement dans la 2ème plus grande ville du pays pour aller directement renforcer les différents chantiers prévus par le plan quinquennal 2043-2048. Et notamment pour construire les diverses infrastructures que requiert la construction d'un étendu complexe industriel dédié à la sidérurgie, au travail des métaux et des minerais. Un immense chantier mené grâce à l'aide des multiples ingénieurs dépêchés par le Pacte de Cewell et le Karmalistan sur place. Ils sont plus d'une centaine offrant un apport de connaissance et une formation qui sera indispensable pour faire tourner ce complexe une fois sa construction achevée.
Un complexe qui devra permettra la production de métaux indispensables au secteur militaro-industriel, notamment dans l'élaboration de pièces
sophistiquées qui composent le matériel militaire moderne (par exemple les Chars ▮▮▮▮ , Pièces d'artillerie ▮▮▮▮ ou plus globalement les Véhicules de combat d'infanterie ▮▮▮▮ )

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
24 Janvier 2044

Le CNRI entame la rénovation et la restructuration du complexe militaro-industriel zufranien

Image

Dans le cadre de la révision des forces armées du Zufrana, le CEZSP via notamment le Conseiller attaché aux Infrastructures Civiles et Militaires, M. Liben Tariku et le Conseiller attaché à la Reconstruction, M. Negasso Brehanu, a chargé le CNRI de planifier la reconstruction et l'extension du complexe militaro-industriel zufranien dans le cadre du plan quinquennal 2043-2048. Car si notre pays a un jour possédé un centre militaro-industriel assez développé. L'arrivée du CUZ a complètement déstabilisé ce secteur économique qui a vu une partie de ces infrastructures être détruites par les combats et son personnel disparaitre dans la nature.

Néanmoins bien que sévèrement endommagé, le secteur militaro-industriel zufranien se remet peu à peu en marche. Comme a pu le prouver la construction par nos industries des 36 avions multirôles et des 11 hélicoptères d'assaut commandés par le Westrait en 2043. Assuré par les centres industriels situés à Yadesa (où se construisent d'ailleurs plusieurs sites dédiés à la sidérurgie) et à Abomera, la production d'engins aériens militaires a été jugée encourageante en considération de la situation actuelle du pays. Cependant le CNRI a précisé à plusieurs reprises qu'il se fixe comme objectif de quadrupler l'indicateur "Capacité Industrie Lourde" (de 270 à 1 000) du Zufrana d'ici la fin du plan quinquennal 2043-2048. Une ambition qui passera par une rénovation puis une extension progressive des centres de production zufraniens. Le CNRI prévoit aussi une diversification des productions militaires zufraniennes, qui était jusqu'alors surtout centré sur l'aérien (construction de moteurs et d'engins militaires) , vers les véhicules et les matériels terrestres ( Chars ▮▮▮▮ , Pièces d'artillerie ▮▮▮▮ et Véhicules de combat d'infanterie ▮▮▮▮ ).

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
26 Janvier 2044

Le Comité National des Sports Prolétariens mène une campagne de recrutement effrénée en vue des JO 2044

Image
Un recruteur du CNSP faisant passer plusieurs épreuves à des jeunes yenigutekemais

L'objectif du CNSP pour les JO est grand, constituer une délégation zufranienne pour quasiment l'ensemble des sports représenté aux Jeux Olympiques. Car si pour certains points la constitution de la délégation zufranienne ne sera pas difficile pour le rugby, le football ou le basket. Du fait de la présence d'équipes nationales déjà constituées et surtout ayant récemment participé à des événements sportifs internationaux (CDM de Rugby, matchs amicaux, tournoi de basket d'Isiapolis...), il reste que pour de nombreuses disciplines olympiques le Zufrana n'est pas encore prêt à présenter des athlètes. Une situation surtout due à la désastreuse situation actuelle du sport au Zufrana héritée directement du CUZ. En effet les infrastructures sportives sont en miettes et le nombre de clubs sportifs actifs dans le pays a été divisé par dix. Néanmoins le CNSP a assuré que le Zufrana se dotera avant la fin février d'une délégation couvrant au moins 75% des sports représentés. À ces fins plus d'un millier de recruteurs du CNSP sillonnent chaque jour le pays afin de trouver des candidats potentiels pour la délégation nationale.
Cependant le CNSP a exprimé plusieurs fois que le principal défi ne sera pas le recrutement mais bien la préparation des athlètes qui seront sélectionnés. L'absence d'infrastructures adéquates notamment risque de compliquer les différents entrainements prévus par le CNSP. Néanmoins, le CNRI a annoncé que les infrastructures essentielles à la bonne tenue des entrainements olympiques (piscine, stade, terrain de sport...) seront construites ou rénovées dès la fin février.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
31 Janvier 2044

Pour les Jeux Olympiques de Kinto, le CEZSP assurera la diffusion des épreuves via les ondes

Image

La diffusion des Jeux Olympiques dans notre pays est une question des plus complexes. En effet la faiblesse de notre réseau électrique national et la rareté manifeste des téléviseurs ou tout simplement d'engins audiovisuels sur notre territoire est un obstacle majeur. Cependant le CEZSP l'a assuré, les Jeux Olympiques seront bien diffusés au Zufrana. Pour ça le gouvernement souhaite passer par la voie des ondes. En effet la voie télévisée a rapidement été écartée du fait de son coût trop important (les images officielles olympiques sont aujourd'hui monopolisées par une société étrangère musulmane qui surtaxe sciemment le paiement des droits) et par son inadaptabilité au contexte socio-économique du Zufrana. Ce qui fait que la diffusion des épreuves olympiques se fera uniquement via les postes radio.

Et afin de garantir un accès équitable à tous, les organes gouvernementaux ont annoncé que plus de deux millions de postes radio seront distribués gratuitement aux comités locaux de la révolution nationale des villes mais des zones rurales.Les comités locaux de la révolution nationale seront ensuite chargés d'organiser efficacement la radiodiffusion des épreuves à l'échelon local. Au niveau national, le Comité National des Ondes et des Images (CNOI) assurera une couverture optimale en multipliant la construction des stations émettrices dans le pays. Enfin la station radio "Rad'Zufra" fera le pont avec la population en envoyant à Kinto plus d'une centaine de journalistes, de photographes et de techniciens, pour couvrir efficacement les épreuves olympiques. De plus "Rad'Zufra" proposera la diffusion en direct des nombreuses interviews exclusives de nos athlètes que la radio organisera sur place.

Pour ce qui concerne notre délégation olympique, le Comité National des Sports Prolétariens a annoncé que plus de 80% de sa composition est aujourd'hui constitué. Le porte-étendard a même été désigné et ce sera le coureur de 1500 mètres, Gebrekristos Susnios, qui aura l'honneur de porter le drapeau national lors de cette grande compétition. Le CNSP s'avère satisfait pour l'instant du rythme avec lequel il constitue la délégation olympique zufranienne. Néanmoins le CNSP a aussi annoncé qu'il maintiendra l'effort fourni par ses équipes sur le terrain. D'autant que passé la constitution de la délégation, le CNSP devra assurer à celle-ci une préparation adéquate.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
2 Février 2044

Après une coupe de monde intense, le XV Zufranien se prépare pour les JO

Image

Arrivée troisième lors de la Coupe du Monde de rugby 2043, l'Équipe nationale du Zufrana a délivré une très bonne performance (meilleure équipe marqueuse, offensive et défensive de la compétition). Malgré la déception qu'a représentée sa défaite serrée face au Shidao, le XV Zufranien par l'intermédiaire de son nouveau sélectionneur, Dessalegne Meseret (ancien bras droit de Biruh Kahsai, il a récemment pris la tête de l'Équipe nationale de rugby avec la nomination de Birh Kahsai à la présidence du Comité National sports prolétariens), a tenu à réaffirmer que l'ensemble de ses joueurs se préparait intensément à l'approche des Jeux Olympiques de Kinto. Événement qui sera l'occasion pour l'équipe d'améliorer sa performance en visant la médaille d'or. Les entrainements s'ensuivent donc depuis quelques semaines à Yenigutekema et Meseret a aussi assuré que le XV ira bientôt faire une tournée à l'international pour préparer comme il faut l'épreuve olympique de rugby. D'autant plus qu'après les JO, le XV n'aura pas le temps pour se reposer car maintenant que l'équipe s'est qualifié pour le tournoi des 6 nations, les efforts fournis par les joueurs ne devront pas baisser en intensité, bien au contraire. Enfin nous rappelons à nos lecteurs que les futurs exploits du XV et des autres équipes nationales ou athlètes zufraniens seront à suivre par la radio cet été. Une radiodiffusion qui sera bien entendue assuré par votre Comité Local.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
3 Février 2044

L'escrimeur Alemayehu Theshale a perdu la confiance du CNSP et ne représentera pas le Zufrana aux JO

Image
Alemayehu Theshale

Pendant longtemps athlète favoris pour représenter le Zufrana aux Jeux Olympiques pour l'épreuve d'escrime, Alemayehu Theshale a récemment perdu la confiance du CNSP après sa désastreuse performance à la Coupe du Monde 2043 (s'étant déroulé à Huwei au Shidao). En effet arrivé dernier dans sa poule avec 4 défaites et 0 victoire, Alemayehu Theshale s'est misérablement vautré en n'arrivant même à sauver l'honneur du Zufrana en échouant à remporter ne serait-ce qu'une seule victoire. Un échec flagrant donc pour le Zufrana, tellement flagrant que le CNSP a finalement décidé après plusieurs semaines qu'Alemayehu Theshale ne représentera pas le Zufrana aux JO de Kinto.

L'ancien escrimeur a même été suspendu par le CNSP puis arrêté pour corruption, le Comité National des Sports Prolétariens ayant ensuite montré que Theshale avait en réalité acheté sa place pour participer à la CDM d'escrime au nom du Zufrana. Un scandale de corruption qui touche les membres du CNSP ayant été chargé de sélectionner l'athlète participant à la CDM. Ceux-ci ont été aussi arrêtés peu après la révélation de l'affaire. Le président du CNSP, Biruh Kahsai a vivement condamné ces anciens membres du CNSP incriminés pour corruption et demande que soit appliquée une sanction exemplaire pour dissuader à l'avenir ces pratiques criminelles sapant le sport prolétarien zufranien.

Concernant la délégation zufranienne aux Jeux Olympiques de Kinto, le CNSP a précisé que Theshale sera rapidement remplacé et que le Zufrana maintiendra sa présence lors des épreuves olympiques d'escrime.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
5 Février 2043

Que se passe t'il au Dalkishaak ?

Image

Cela fait maintenant plusieurs mois que la région zufranienne du Dalkishaak se retrouve complètement coupée du reste du pays. La région se trouve être au centre d'importantes opérations militaires menées par le CEZSP pour reprendre le contrôle de ce territoire tenu actuellement par l'EID (Émirat islamique du Dalkishaak). Cette organisation terroriste salafiste proche du tristement célèbre groupe terroriste JTA a en effet réussi à conquérir le Dalkishaak il y a plus d'un an et tente depuis à s'étendre vers les régions adjacentes. Devant ce danger, le CEZSP a lancé au début du mois de septembre 2043 une offensive militaire qui à ce jour n'est toujours pas terminée.

Zone complètement hermétique, le Dalkishaak est une tache noire sur le territoire du Zufrana où rien ne rentre ni ne sort du côté zufranien (l'armée a installé de nombreux barrages militaires aux alentours de la région et filtre entièrement les entrées en interdisant catégoriquement l'accès aux journalistes) et du côté khalouati la chose n'est pas meilleure, la région khalouati qui est frontalière au Dalkishaak étant tout autant en proie à de conséquents troubles. Globalement la quantité d'informations pouvant être recueillie sur place est nulle ou quasiment. Car à part la propagande diffusée par l'EID et les maigres déclarations du CEZSP, il est parfaitement impossible d’accéder à d'autres sources. Ce qui fait qu'actuellement la situation locale au Dalkishaak nous est complètement inconnue.

Néanmoins même sans source, on peut cependant noter plusieurs choses qui paraissent évidentes. Premièrement la population civile coincée par les affrontements doit subir depuis des mois une situation humanitaire désastreuse (manque de soin, famine, victime collatérale des combats, la liste est longue) qui n'a dû que s'empirer au fil des semaines avec l'intensification du conflit côté zufranien qui semble renforcer sans cesse les forces zufraniennes déployées au Dalkishaak. Est soupçonné notamment l'utilisation répétée par le Zufrana de bombardement intensif, une pratique pouvant occasionner d'immenses dégâts chez les civils dalkishis (surtout dans la ville densément peuplée de Haasamo). Enfin l'espérance du côté zufranien de voir une victoire rapide de ses forces armées sur l'EID a fait long feu. Ce qui fait qu'aujourd'hui le CEZSP mise plus sur une avancée méthodique avec une reprise progressive du territoire dalkishi en anéantissant toute résistance. Une stratégie qui risque d'encore plus accentuer le calvaire de la population locale

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
5 Février 2044

Le JTA est-il une création karsaise ?

Image
Comment en vérité les combattants radicalisés de l'EID se trouvent êtres de simples pions au service du roi Abdallah de Kars



La tristement célèbre organisation terroriste du JTA (Front de libération musulman) a fait beaucoup parler d'elle depuis 2042. Attentat, violence, terrorisme, djihad... tous ces mots gravitent autour de ce groupe créé à l'origine en 2028 pour "libérer" la Dranavie. Largement financé et armé par le Kars dès sa création, le JTA mena au cours des années 2028-2041 plus d'une centaine d'actions armées qui couteront en tout la vie à des milliers de personnes (en grande majorité des civils dranaviens). Aujourd'hui, depuis l'annexion de la Dranavie par le Kars, le JTA a officiellement rompu les liens qui existaient entre lui et le grand royaume marquésien. Enfin est-ce vraiment le cas ?

On rabâche souvent à l'international que le JTA agit comme une organisation isolée ayant pour objectif de terroriser les infidèles. Un résumé qui convient parfaitement au Kars qui se place alors comme un pays hostile au salafisme et à ses dérivés en luttant contre les méchants du JTA. Néanmoins quand on analyse le discours officiel du Kars de nombreuses choses ne colle pas. En effet alors que le Kars annonce fièrement mener une lutte acharnée contre le JTA, forcé de constater que le royaume semble plutôt moue une fois sur le terrain se limitant à quelques bombardements par-ci par-là mais sans jamais réellement menacer les positions du JTA. Deuxièmement il est extrêmement bizarre de constater que les actions extérieures du JTA frappent uniquement des pays hostiles au Kars (Gandhari, Zufrana, Westrait) alors que le Kars bien que directement frontalier au JTA n'a subi aucune attaque d'envergure de la part de l'organisation.

En réalité bien plus qu'une simple organisation terroriste le JTA se trouve mis au service de la politique étrangère du Kars. Un énoncé qui peut sembler radical mais qui en réalité coule de source, car l'organisation est une émanation directe de l'impérialisme karsais, créé pour instrumentaliser le sentiment d'injustice du peuple dranafien (qui vivait alors sous un régime racial très violent) en le mettant au service de ses visées expansionnistes en marquésie. Succursale karsaise dès son origine, le JTA a donc permis au Kars de justifier l'annexion de la Dranavie en préparant l'action militaire karsaise en Dranavie et une fois la conquête de la Dranavie actée, le Kars n'a eu plus qu'à faire semblant de rompre avec ses pions du JTA pour ensuite mieux les réutiliser sur d'autres fronts.

En effet, le JTA aujourd'hui accomplit quotidiennement deux missions pour la politique étrangère du Kars en se plaçant à la fois comme instrument de déstabilisation mais aussi de pression. Le cas le plus parlant sur ce point, reste les actions du JTA au Saog. Pays stratégique pour de nombreux points (gardien des portes de l'est céruléen, grand producteur de gaz et pont entre l'Algarbe et la Marquésie), le Kars inquiet de voir le pays se rapprocher de plus en plus du Gandhari, décida donc de monter de toutes pièces une insurrection guidée par la branche locale du JTA. Largement financé et armé au préalable par le Kars, le JTA n'a eu aucun mal à fournir abondement les rebelles locaux en passant par les services de renseignements karsais.Action grossière censée faire reculer le Saog de son rapprochement vis-à-vis du Gandhari, le début des évènements est pourtant allé à l'encontre des intérêts du Kars qui l'a fait violemment savoir en condamnant l'aide militaire que le Gandhari avait déployé sur place pour soutenir le gouvernement saogien. Pourtant forcé de constater qu'aujourd'hui l'instrumentalisation du JTA a porté ses fruits, le Saog semblant se désengager peu à peu de l'alliance formée avec le Gandhari. Une décision qui traduit les nombreuses menaces informelles que le Kars a dû exprimer envers les autorités saogiennes.

Une politique criminelle que le royaume marquésien mène sans complexe, ce qui fait craindre que d'autres coups de force similaire se reproduisent, d'autant que les foyers de déstabilisation installée dans de nombreux pays de la planète, permettront assurément à l'avenir au royaume de frapper sans se salir les mains. Une menace qui nous concerne tout particulièrement quand on sait avec quelle violence l'EID agit sur notre territoire. De cela notre gouvernement en a bien conscience, ce qui fait que notre pays a entamé depuis quelques mois une intense politique de modernisation de son armée (développement notamment de Chars ▮▮▮▮ , Pièces d'artillerie ▮▮▮▮ et Véhicules de combat d'infanterie ▮▮▮▮ ) et ce afin pour contrecarrer efficacement toutes les actions terroristes que les laquais de Mahra tenteront sur notre territoire.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
8 Février 2044

Renforcement de loi de martiale dans de nombreuses villes situées dans le centre et le nord du Zufrana

Image
Photo capturée dans le quartier sud de Yeniguketema juste après l'explosion d'une habitation

Le président du CEZSP, Yihun Adugna a, après avoir consulté la direction collégiale du CEZSP, proclamé le renforcement de la loi martiale dans plus de 1 675 municipalités zufraniennes (dont Yeniguketema) en réponse au déchainement généralisé de violence qui se produit actuellement dans le centre et le nord du pays.

Le Zufrana connaît en effet depuis la fin d'année 2043, une situation explosive dans le nord et le centre du pays et qui ne cesse d'empirer à cause d'une tension religieuse entre les orthodoxes et musulmans qui atteint aujourd'hui un seuil critique. Alimentée par la crise se déroulant en cours dans le monde musulman (notamment au Karmalistan), les origines de la rupture à venir entre la communauté orthodoxe et musulmane du Zufrana sont surtout dues à la guerre civile qui fait toujours rage dans le pays. Ainsi dans un contexte d'affrontements armés opposant l'Emirat Islamique du Dalkishaak et ses alliés contre les forces du CEZSP (à majorité orthodoxe), plusieurs massacres et vandalismes religieux ont été et sont régulièrement commis par les deux camps. Une situation délétère qui est en plus accentuée par l'Emirat Islamique du Dalkishaak qui diffuse abondement des appels au soulèvement à la communauté musulmane zufranienne. Un appel à la rébellion qui est de plus en plus suivie par les minorités musulmanes du nord zufranien, ce qui amène à une multiplication des révoltes dans ces régions. Des soulèvements souvent très mal maitrisés par les autorités républicaines, qui se contentent généralement d'armer des milices orthodoxes qui se chargent elles-mêmes de la répression. Ce qui fait que les tensions ne font que s'accroitre, depuis le mois de janvier on assiste ainsi dans le pays à une augmentation des soulèvements de grande envergure recensés pendant cette période, avec une hausse drastique des explosions dues à des bombes piégées. De plus plusieurs combats urbains ayant impliqué l'intervention directe de l'armée zufranienne ont aussi eu lieu à Yenigutekema, Hizan, Hagecha, Wabiga et Dubfa.

S'il est très compliqué d'établir un bilan précis des victimes notamment à cause du manque de transparence du CEZSP, il se pourrait très bien, que les multiples affrontements religieux que connaît le Zufrana depuis l'été 2043, aient coûté la vie à plus 50 000 civils (100 000 dans le pire des scénarios). Et dans ce mortifère cycle de violence, le CEZSP a clairement pris position en faveur des orthodoxes en plaçant la minorité musulmane zufranienne comme clairement responsable des troubles religieux. En effet le CEZSP multiplie les différents décrets renforçant le contrôle exercé par le gouvernement zufranien sur l'islam mais aussi restreignant explicitement la pratique de l'islam. Le CEZSP amalgame notamment de plus en plus la minorité musulmane aux mouvements terroristes salafistes liés au JTA.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
17 Février 2044

La premier plan quinquennal zufranien, un chaos organisé

Image
Construction d'une voie rapide près de Yadesa, le centre industriel en devenir du Zufrana


Cela fait maintenant quasiment huit mois que le premier plan quinquennal du Zufrana a débuté, titanesque sur le papier en réalité sur le terrain le "plan 2043-2048" (sa dénomination officielle) ressemble plus à un assemblage hétéroclite de chantiers menés avec des moyens improvisés. Car à contrario des plans quinquennaux westréens (qui constituent le modèle assumé pour le plan zufranien) qui disposent de moyens bien plus conséquents et sont surtout mieux coordonnés. Au Zufrana, la situation actuelle du pays fait que le CEZSP se retrouve à devoir gérer avec une administration rachitique des milliers de chantiers à travers un pays de plus de 2 400 000 km2. Ce qui fait que le Comité National du Recouvrement Industriel (CNRI, l'organe gouvernemental officiel qui chapeaute le plan) bien souvent se contente de fixer de vague objectif (construire une route entre la ville x et y par exemple) et laisse la section locale s'occuper seul de son application.

Une méthode artisanale qui paradoxalement n'est pas stérile, depuis plusieurs mois le pays se dote de milliers de kilomètres de routes battues avec des pelles et des pioches. En effet des groupes de centaines de personnes sillonnent le pays encadré par l'armée zufranienne (qui fournit l'essentiel des moyens de motorisations) pour bâtir dans de nombreux villages des écoles, des greniers à blés, des entrepôts, des gares, des centres de santé etc. Tout en appuyant directement la population rurale en participant à la récolte du teff, du blé, du millet des autres céréales cultivés dans la campagne du pays. On assiste à l'apparition de milliers de carrières pour directement fournir en matériaux les groupes de "volontaires" ou du Service National Révolutionnaire pour le Développement du Zufrana. L'ensemble de ces travaux donne des résultats hétéroclites selon la région ou le groupe, mais en tout cas ils ne cessent de se multiplier largement encourager par le CNRI qui continue de déléguer leurs gestions aux comités locaux.

Cependant l'ensemble du plan "2043-2048" ne se conduit pas de cette façon, car pour les plus gros projets du plan (industrialisation de Yadesa, construction des grands axes routiers ou ferrés, rénovation des mines...), le CNRI y déploie l'essentiel de ses moyens et peut profiter d'un important support technique en provenance du PdC pour les mener à bien.

Répondre

Revenir à « Zufrana »