[Média] Presse du Zufrana

Algarbe 72-75-76-77-101
Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
14 Juillet 2044

Le Président du CEZSP, Alazar Yohannes, en visite au Makengo pour resserrer les liens en Algarbe Centrale

Image
Arrivé d'Alazar Yohannes (à gauche) à l'aéroport international de Kabangu

En visite diplomatique au Makengo, le Président du CEZSP est arrivé hier à Kabangu pour y rencontrer à la fois son homologue Makengais et Tarnois. Réunissant les trois plus grands pays d'Algarbe Centrale, cette conférence à Kabangu a pour but de valider la création d'une ambitieuse communauté économique, douanière et monétaire, intégré dans l'OUA mais autonome sûr de nombreux points, entre le Zufrana, le Tarnasa et le Makengo.

Un projet d'ampleur, fruit de longs mois de négociations tripartites, qui est sur le point d'être concrétisé à Kabangu. Les trois délégations diplomatiques officialiseront dans les jours qui viennent la création de cette communauté qui à coup sûr marquera un pas de géant dans le renforcement de la fraternité commune en Algarbe Centrale. D'autant plus que cette conférence sera l'occasion d'officialiser aussi les liens diplomatiques entre le Zufrana et ses deux voisins algarbiens, en renouvelant et renforçant les traités diplomatiques communs. Ainsi, la nouvelle direction du CEZSP montre à quel point, à la différence de l'ancienne cabale révisionniste adugniste, les relations internationales sont importantes pour permettre le développement économique et socialisme au Zufrana.

Le CEZSP a d'ailleurs annoncé qu'il multipliera dans les prochaines semaines les rencontres à l'international afin de continuer dans cette lancée et faire en sorte de sortir le Zufrana de son relatif isolement international.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
15 Juillet 2044

Accusée d'être l'instrument déguisé du dictatorial FDPW watuzi, l'ONG "Libertés Internationales" est expulsée du Zufrana

Ayant récemment publiée un rapport mensonger sur un hypothétique "risque de famine" dans notre pays, l'ONG "Libertés Internationales" s'est faite en réalité l'idiot utile du gouvernement belliciste watuzi. En effet, ce fameux rapport repose en réalité principalement sur des spéculations en alignant des chiffres et témoignages farfelus tout droit sortie de l'imagination des membres de cette ONG. C'est d'autant plus grave que ce rapport arrive dans un contexte de regain de tensions en Algarbe. Alors que notre pays doit faire face à l'impérialisme, de plus en plus visible, du Watuziwa, ce rapport inopiné pour le gouvernement watuzi vient mettre en porte à faux le CEZSP, qui se retrouve dans ce torchon accusé d'avoir mal géré les stocks et récoltes agricoles.

Même si assurément notre pays est confronté depuis des années à des problèmes alimentaires graves du fait des actions criminelles de la bande à Ezera et Mulugeta. Il est révoltant de voir que l'ONG s'est soudainement intéressé au Zufrana que quand le CEZSP a réussit à conforter sa victoire sur les forces réactionnaires en fessant triompher la révolution socialiste zufranienne. Aucun mot sur les greniers à grains sabotés à dessein par le CUZ quand les forces révolutionnaires avançaient vers Yenigutekema ou encore aucun mot sur la responsabilité des spéculateurs terriens, qui ont camouflé des tonnes entières de céréales pour leur propre ne compte. Il y a bien un problème agricole au Zufrana, mais il est ni nouveau ni du fait du CEZSP et les responsables de la disette seront chassés et punis avec une extrême sévérité.

Pour revenir à cette ONG, le gouvernement a finalement pris la meilleure décision en choisissant d'expulser du territoire zufranien l'ensemble de ses représentants qui sont dorénavant interdit de séjours au Zufrana. De plus, 37 membres de cette ONG ont été arrêtés hier, tous accusés à des degrés de corruption d'officiels zufraniens, de collusion avec l'étranger et d'espionnage. Leur jugement se tiendra dans les semaines à venir et devra permettra d'établir leur culpabilité ou non.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
14 Août 2044

Réapparition du Président du CEZSP à Yenigutekema qui appelle à la résistance

Image
Alazar Yohannes, le Président du CEZSP, a finalement refait son apparition en public à Yenigutekema le 13 août pour appeler à continuer la "lutte populaire" face à l'avancée des forces armées watuzis qui ont réussi il y a une semaine à s'emparer de Kuju, une importante ville de l'ouest zufranien. Après s'être caractérisé ces dernières semaines par son absence notoire (aucune apparition publique de ses principaux membres) la direction du CEZSP a mise en scène son retour en organisant un immense rassemblement dans la capitale zufranienne.

Un rassemblement qui avait pour but de réimposer l'autorité du CEZSP, alors que celui-ci se retrouve de plus en plus affaibli par ses luttes internes incessantes et par la multiplication des insurrections ethniques zufraniennes. Censé prouver aussi que l'ensemble de l'armée zufranienne est bien fédéré derrière la direction du CEZSP, le Président Yohannes a profité de ce rassemblement pour annoncer un changement majeur au sein des forces armées avec la nomination officielle du colonel Teshale Abdesalom (l'officier ayant été en charge des forces militaires zufraniennees déployées au Siha) à la tête du Commandement Ouest, qui est celui en charge des opérations militaires contre le Watuziwa. Des représentants militaires du Westrait et du Gandhari ont aussi été présents lors de ce rassemblement afin de mettre en avant le soutien international que reçoit le CEZSP de la part de ses alliés du PdC.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
23 Août 2044

Violents heurts à Kinto entre les athlètes des délégations olympiques centre-algarbiennes

Événement censé à sa création être un projet pacifique se devant d'encourager la paix mondiale et l'amitié entre les peuples, les Jeux Olympiques ont été pensé comme étant un lieu physique où pendant un mois un certain apolitisme olympique serait de rigueur. Un beau vœu pieux qui n'a cependant jamais réussi à s'appliquer.Car dans la réalité de l'événement, l’idéal de neutralité olympique est quasiment systématiquement écrasé par les enjeux découlant des relations internationales. Transformant alors cette grande compétition en un lieu d'affrontements où transparaissent les tensions et les rivalités internationales.

Et sur ce point les Jeux Olympiques de Kinto n'y dérogent pas. En effet, ayant débuté il y a maintenant un peu plus de deux semaines, les Jeux Olympiques de Kinto se retrouvent de plus en plus traversés par des heurts à importance variable entre des athlètes algarbiens, du fait d'une tension qui ne cesse de monter à Kinto entre les trois délégations du centre de l'Algarbe (Zufrana, Watuziwa et Makengo). Aux débuts sporadiques et facilement contenus par les forces de sécurité de l’événement, les affrontements opposants des athlètes ou les supporteurs zufraniens et watuzis n'ont cependant fait que se multiplier ces derniers jours sous le fond de l'intensification des combats militaires entre les deux pays.

Des affrontements qui à l'origine n'impactaient que la délégation olympique du Zufrana et du Watuziwa, mais qui dernièrement ont pris une ampleur régionale après la polémique déclenchée par l'athlète watuzi, Marta Namubiru, médaillé ou pour dans l'épreuve féminine du lancer de marteau et qui a décidé de dédier sa victoire à l'ancien président makengais, Youssouf Botamba, rendant hommage à « un grand homme d’État, père du Makengo moderne ». Un hommage aux forts accents politiques une fois qu'il est mis en relation avec les relations exécrables qu'entretiennent Lunda et Amasi depuis le départ de Botamba. Un hommage rapidement répétés par les autres membres de la délégation watuzis, jusqu'à même le déploiement d'immenses banderoles à l'effigie de l'ancien chef d’État makengais lors des matchs de foot et de rugby de l'équipe watuzi.

Une attitude qui aura contribué à créer un certain nombre de conflits sur le terrain face aux équipes zufraniennes (provoquant parfois des blessés graves). La crise entre le Zufrana et le Watuziwa déboucha même sûr une bagarre générale au village olympique suite à un raid des zufraniens (mené notamment par les rugbymans zufraniens) dans les résidences watuzis. Une bagarre qui aura été rapidement contrôlée par la sécurité du site, empêchant que cet affrontement dégénère même si quelques blessures légères ont été déploré dans les deux camps. Néanmoins cet évènement marque bien que l'hostilité (qui prend des fois des allures de haine) entre les athlètes zufraniens et watuzis n'est pas sur le point de disparaitre alors que les deux pays s’enlisent dans un conflit meurtrier.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
23 Août 2044

Tribune de l'Abune Markos

Image


Tribune radiodiffusée en direct et publiée dans ce journal à la demande personnelle de l'Abune Markos, patriarche de l'église orthodoxe idusienne du Zufrana.

Sur le voyage de Pickord à Hiérosolyme :
C'est avec une colère immense que j'ai appris les évènements survenus il y a quelques jours à Hiérosolyme. Je joins donc ma voix à celle de Mgr Ghanima et de l'Épiphane de Rosgorod, pour dénoncer avec vigueur la pitrerie de la candidature Pickford dans le cas de la désignation d'un nouveau co-protecteur pour la communauté chrétienne de Hiérosolyme. En effet, cet homme, devenu du fait de sa forte dépravation morale, le flagrant symbole de l'athéisation accélérée de la société dytolienne, s'est cru en droit de revendiquer la grande charge que représente le fait de devenir le co-protecteur de Hiérosolyme. Une candidature qui aurait pu s'arrêter à sa simple déposition auprès du roi de Kars, mais malheureusement pour la ville sainte, cet homme d'affaires sans scrupules à cru bon de venir directement prouver son incompétence et sa grossièreté sur place. Imposant à des milliers chrétiens les frasques d'un politique ignare étant allé jusqu'à salir le nom du divin en l'associant à une campagne médiatique servant sa propre personne. Heureusement pour la communauté chrétienne de Hiérosolyme, la piètre performance du cambrien sans foi assurera sa non-éligibilité au poste de co-protecteur face à l'immense et légitime levée de boucliers provoqués dans l'ensemble de la communauté chrétienne par son insultante visite. Je tiens néanmoins à réassurer ma pleine et entière confiance envers le roi du Kars dans le choix du nouveau co-protecteur de Hiérosolyme.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
09 Septembre 2044

Armée Révolutionnaire Populaire du Zufrana dévoile un nouveau canon de conception zufranienne

Image

Hier devant les membres de la direction du CEZSP, l'ARPZ a présenté son nouveau modèle d'artillerie automotrice. Dénommée le TAM-Z1, cette artillerie est un blindé mobile capable d'embarquer un obusier de 152mm. Une fierté pour l'APRZ qui aligne pour la première fois depuis vingt ans un engin militaire de conception zufranienne. Basé sur des structures et composants venant des pays frères, le TAM-Z1 est cependant bien une artillerie ayant été conçue directement par les ingénieurs de l'APRZ. Déployés sur le front, les premiers prototypes du le TAM-Z1 ont fait leurs preuves face aux envahisseurs watuzis, ce qui a motivé l'ARPZ a validé le TAM-Z1comme engin officiel de l'armée nationale. De plus, le TAM-Z1 n'est que le premier né d'une série de modèles d'artillerie automotrice qui iront remplacer les canons obsolètes hérités de l'armée fédérale. Aujourd'hui le TAM-Z1 n'est présent qu'en très petite quantité dans les rangs de l'APRZ, mais celle-ci a affirmé que des lignes de production dédiées à son assemblage sont sur le point d'être mise en place dans les usines du pays et seront opérationnelles dès le début de l'année 2045. Succès incontestable, la conception du TAM-Z1 ouvre la voie vers une autonomisation progressive du Zufrana au niveau militaire. En effet le complexe militaro-industriel devrait peu à peu être capable de produire une partie significative du matériel actuellement utilisé par l'APRZ, avec notamment un projet de recherche centré sur la conception d'un Véhicule de combat d'infanterie ▮▮▮▮.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
21 Septembre 2044

Au Zufrana l'afflux provoqué par les déplacés internes fuyant les combats fait ressurgir la crainte d'une famine

Faisant rage depuis maintenant deux mois, le meurtrier conflit (plus de 10 000 morts) qui se déroule dans la région frontalière entre le Zufrana et le Watuziwa a par sa violence provoqué un important exode de la population locale. En effet depuis le mois d'août, le nombre de réfugiés internes au Zufrana ne cesse d'augmenter. Selon les derniers chiffres et estimations officielles, on estimerait à plus de 300 000 le nombre de civils à avoir fui les combats provoqués par l'intrusion du Watuziwa dans l'ouest du Zufrana. D'autant que le flot s'est brusquement accéléré à la suite de la prise par le Watuziwa de la grande ville régionale de Kuju (qui concentrait alors la majorité des réfugiés) après de violents combats fin août. Une chute qui eut pour conséquence d'augmenter significativement la fuite de milliers de civils vers l'est du Zufrana et notamment vers Nekemte qui a vue se former en à peine quelques semaines un camp de réfugiés accueillant plus de 50 000 âmes, un afflux qui a pris de court les autorités de la ville, incapable de subvenir à leurs besoins. Une situation qui a atteint son paroxysme à Nekemte mais ne s'y restreint pas avec la présence de nombreux cas similaires à Yenigutekema, Gedo, Udet...

Un exode qui s'est rapidement transformé en crise et qui inquiète fortement les autorités locales, craignant que la pénurie alimentaire s'installe. D'autant que même si les combats commencent à tourner à la faveur du Zufrana et de ses alliés, les destructions qu'aura provoqué le raid watuzi risquent d'être extrêmement élevé, laissant une région dévastée et dépeuplée. Ce qui est alors craint ce n'est pas tant une famine au niveau national qui paraît peu probable, mais bien une famine localisée à l'ouest du Zufrana avec le pillage des récoltes et des exploitations agricoles par l'armée watuzi. D'autant que le Zufrana ne disposant pas de réserves alimentaires suffisantes, il est probable que le gouvernement se retrouvera incapable de puiser directement dans ses stocks pour contre-balancer la pénurie alimentaire à l'ouest. Ce qui fait que le Zufrana sera obligé, pour éviter un désastre humain, d'importer massivement de la nourriture à l'étranger, des importations qui iront crever la balance commerciale qui atteint aujourd'hui des records en étant l'une des plus déficitaires au monde.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
05 Octobre 2044

Démantèlement d'un vaste réseau criminel à Yenigutekema

Image
Fourgon de la police nationale en intervention à Yenigutekema

La police nationale a conduit aujourd'hui une vaste opération visant à démanteler une branche de la pègre spécialisée dans les enlèvements et le rançonnement. Sur la piste des criminels depuis quelques mois, la police nationale a finalement pu intervenir aujourd'hui pour arrêter une grande partie des membres du réseau. En effet, les kidnappeurs derrière l’enlèvement au Kaiyuan de l'ancienne reine du Kitaya, Rabanah Singh, ont offert l'opportunité à la police de mettre la main sur l'ensemble du réseau à la suite d'un rendez-vous ayant dégénéré dans l'aéroport de Yenigutekema entre les ravisseurs et des Kitayans venus payer la rançon de Rabanah. Après avoir échangé des coups de feu avec les Kitayans, les ravisseurs en cavale ont été interpellés non loin de l'aéroport par une unité mobile de la police. Néanmoins, encore à cran et lourdement armés, les criminels ont opposé une résistance farouche aux policiers, qui bien que facilement gérée a débouché sur la mort de quatre ravisseurs et de leur otage, Rabanah Singh qui a trouvé la mort lors de cette interpellation. Cependant la capture des autres ravisseurs a permis, après un interrogatoire poussé, de localiser la majeure partie du réseau Yenigutekemais. S'en est alors ensuivi une série d'arrestations dans la capitale, décapitant totalement la pègre qui a vu ses principaux dirigeants arrêtés aujourd'hui.Les opérations de la police se poursuivent toujours à Yenigutekema et pourraient permettre à terme de porter un coup dur aux réseaux criminels du pays en étendant la zone d'intervention dans les villes et agglomérations près de Yenigutekema.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
31 Octobre 2044

Le Président du CEZSP en déplacement sur le front afin d'encourager la libération des territoires perdus de l'Ouest

Image

Alazar Yohannes a rencontré hier à Kuju l'ensemble de l’État-major du commandement militaire de l'Ouest afin de faire le point sur l'offensive de la reconquête contre les envahisseurs watuzis et ses milices satellitaires. Après s'être longuement entretenu avec le colonel Teshale Abdesalom (l'officier en charge du commandement de l'Ouest) et les différents représentants des forces de la coalition, c'est-à-dire le général William Cross pour le Westrait et le général Chatur Deer pour le Gandhari. Yohannes a annoncé qu'il se rendra demain directement dans les zones d'affrontements afin de venir encourager les courageux soldats de la coalition dans leur action libératrice et pacificatrice. Car même s'il est devenu évident que le Watuziwa a été défait par la formidable mobilisation opérée par l'armée nationale et ses alliés de la coalition, il reste que sur le terrain subsiste des forces réactionnaires hostiles, comme l'incarne parfaitement la pseudo "République de la Centrealgarbe".

De plus ce déplacement sera l'occasion pour l'Armée Révolutionnaire Populaire de présenter au gouvernement les tous derniers nés du complexe militaro-industriel national, c'est-à-dire le nouveau modèle d'artillerie automotrice type TAM-Z1, mais aussi les prototypes de Véhicule de combat d'infanterie ▮▮▮▮ actuellement développés par l'armée nationale. En plus de ça, l'armée nationale a prévu de tester pour la première fois, en l'honneur de la visite président du CEZSP, les Hélicoptère d'assaut commandés au Makengo et qui commencent à être déployés sur le front. Durant ce déplacement, qui durera quatre jours, le Président du CEZSP tiendra de nombreux discours auprès des hommes de l'ARPZ et de la coalition afin de prononcer toute la gratitude que ressent la nation pour ces soldats prêts à donner leur vie pour protéger la révolution. Un accent particulier sera donné envers les milices d'autodéfense qui se sont constituées en réponse des exactions commises par l'envahisseur watuzi et ses sbires. Enfin, le Président du CEZSP a promis à l'ensemble du pays que les gros des combats à l'ouest seront terminés avant la fin décembre et que l'année 2045 sera pour le Zufrana celle du retour à la paix domestique.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
11 Novembre 2044

Le Comité National du Recouvrement Industriel réaffirme sa volonté de constituer une industrie automobile 100% algarbienne



En visite dans les usines du Complexe Militaro-Industriel d'Asrat, le Président du Comité National du Recouvrement Industriel à réaffirmer l’objectif du gouvernement du Zufrana de voir se former en Algarbe Centrale une industrie automobile forte qui aurait la capacité de soutenir la hausse en pleine explosion de la demande continentale en automobile. D'autant que le Président du CNR a tenu à rappeler que le Zufrana serait capable de débuter la production de voitures 100% algarbiennes dès 2045 par la conversion et l'extension progressive des chaines de montage qui sont aujourd'hui alloués à la construction des camions utilisés par l'armée. Une conversion d'une partie du Complexe Militaro-Industriel d'Asrat qui devrait permettre selon les chiffrés récemment dévoilés par le CNR d'atteindre une production atteignant les 5 000 véhicules par an en 2045 pour arriver en 2048 à une production annuelle qui dépasserait le cap des 50 000. De plus, le Président du CNR a aussi annoncé que les préparatifs liés à la création de l'entreprise d'automobile makengo-zufranaise avançaient à un rythme soutenu et que ses premiers modèles seront bientôt révélés. La constitution de cette entreprise commune entre le Makengo et le Zufrana permettra aux deux pays de piloter au mieux la motorisation progressive de la population algarbienne en créant et généralisant à tous une voiture adaptée aux standards de notre continent.

Enfin, le Président du CNR a aussi tenu à dire que les travaux concernant la conception d'un bombardier ▮▮▮ zufranien a été accélérée grâce à l'apport technologique du Khalouat, qui a accepté d'aider notre pays en échange de l'expertise zufranienne en matière balistique. Cet échange scientifique est le signe encourageant dans le fait qu'une coopération continentale forte s'installe peu à peu en Algarbe, ouvrant la perspective d'une pacification progressive de l'Algarbe.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
26 Novembre 2044

Face à la nouvelle politique commerciale agressive du Khalouat, le CEZSP décide refondre les relations économiques Zufrano-Khalouati


Le Khalouat a récemment fait part de la signature de nouveaux accords commerciaux avec les Iles-Unies, nommés les accords d'Eastwood, ceux-ci consacrent la volonté cambrienne de tenter de violemment pénétrer l'économie algarbienne en utilisant le Khalouat comme cheval de Troie. En effet, les accords d'Eastwood officialisent l'installation de plusieurs usines cambriennes d'automobiles chez notre voisin musulman du nord dans le but assumé de venir submerger la Communauté Économique et Monétaire d'Algarbe Centrale. Une décision extrêmement offensive donc qui cherche à noyer les tissus industriels de l'Algarbe Centrale et qui vise tout particulièrement la société automobile en train d'être bâtie par le Zufrana et le Makengo. Néanmoins cette tentative d'opération hostile n'aura absolument aucun impact dans la CEMAC car les taxes, actuellement en vigueurs pour le secteur automobile des Iles-Unies, frappent l'ensemble des produits cambriens concernés, y compris donc ceux produits à l'étranger. Ce qui fait que les voitures Euston construites au Khalouat et comme celles produites en Cambrie se verront appliquer une taxe de 80%pour pouvoir pénétrer le marché de la CEMAC. Une taxation qui touche aussi les pièces détachées automobiles, bloquant dès lors toute intrusion invasive cambrienne et qui garantit le développement apaisé d'une industrie automobile centre-algarbienne.

Cependant bien que bénigne, cette décision commerciale en dit long sur la réelle position du Khalouat vis-à-vis de l'Algarbe. Ce pays étant prêt à se vassaliser économiquement pour accélérer l'enrichissement de ces élites. Un choix qui ne pourrait que concerner le Khalouat si derrière cette colonisation économique il n'y avait pas l'Algarbe entière en ligne de mire. C'est pourquoi le CEZSP envisage plusieurs mesures de rétorsion afin de montrer que le Zufrana ne compte pas entretenir de fort liens économiques avec pays filial de la Cambrie. Ainsi le contrat concernant l'achat pour la compagnie aérienne nationale d'avions de ligne à l'entreprise khalouati Tayaran Group sera annulé, le CEZSP ayant décider que le Zufrana se tournera vers des partenaires plus fiables pour se constituer sa flotte aérienne. De plus si le Khalouat décide de maintenir cette détestable position de vassalité vis-à-vis des Iles-Unies, le Zufrana se verra obligé de mettre en place un fort droit de passage pour les produits Khalouatis qui passeront sur le sol national. Les échanges commerciaux seraient enfin restreint à leur maximum, se cantonnant aux protocoles prévus par le traité de Lunda. Cependant cette affaire ne doit pas pour autant dissiper la réelle envie du Zufrana de voir se constituer en Algarbe une solidarité continentale et de fort économiques, il s'agit juste de rappeler que cette solidarité ne pourra se faire avec des pays encore colonisés économiquement par la Dytolie.

Enfin pour le Zufrana, cette diminution des échanges prévus avec le Khalouat ne signifie pas pour autant que le pays se retrouverait hanté par une tentation autarcique. En témoigne l'intense rapprochement à l’œuvre avec le Makengo par la multiplication des projets communs et le renforcement de ceux en cours (en exemple, le développement d'un Hélicoptère d'assaut ▮▮▮▮ zufranien avec l'aide du Makengo).

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
09 Décembre 2044

L'ARPZ étend sa coopération avec les forces du PdC et renforce sa position dans le Dalkishaak

Image
Les nouveaux missiles balistiques de l'APRZ déployés dans le Dalkishaak

L'Armée Révolutionnaire Populaire du Zufrana a annoncée il y a quelques jours dans une communication officielle qu'elle étendra encore plus la coopération la liant avec les différentes armées du PdC, notamment pour combattre les résidus persistants des guérillas islamiques au Dalkishaak et Dahiyat. Une extension de la coopération militaire qui passera par l'installation de plusieurs bases avancées au Dalkishaak afin de permettre un quadrillage efficace des territoires encore menacés par la folie des fanatiques islamiques. Une opération qui profitera de l'expérience gagnée à la suite de la contre-offensive ayant permis d'expulser le Watuziwa du territoire national, qui avec son succès pourra permettre à la coalition regroupant le Zufrana, le Westrait et le Gandhari de se concentrer ensuite vers le Dalkishaak pour mettre un point final à l'existence du sanguinaire "Emirat Islamique du Dalkishaak".

La coalition mènera ainsi dès cette fin d'année une série de frappes aériennes pour préparer le terrain aux colonnes terrestres de l'APRZ qui se chargeront de sécuriser les derniers villages encore sous l'influence de l'EID. Une couverture balistique intégrale (près de 120 missiles balistiques déployés dont des Missiles Balistiques Moyennes Portées) sera installée dans ces régions l'aide du savoir-faire technique de la coalition. Si cette opération pourrait constituer une infraction au traité de Lunda, le commandement de l'APRZ a affirmé qu'au contraire elle ne fera que le renforcer car la clause concernant le non-stationnement de troupes étrangères ne peut s'appliquer si le Zufrana se retrouver à obliger à demander un soutien fraternel à ses proches alliés internationaux pour assurer la pacification de son territoire. Cependant, une fois cette pacification assurée, le Zufrana pourra appliquer sereinement cette cause pour stabiliser la région. Sauf si le Khalouat continue son attitude provocante vis-à-vis de notre pays, dans ce cas le Zufrana se verrait dans l'obligation de maintenir les bases de la coalition pour assurer sa sécurité.

De plus ce déploiement de force dans le Dalkishaak et le Dahiyat (plus de 300 000 hommes mobilisés) sera aussi l'occasion pour l'APRZ de mettre à l'épreuve ses nouveaux engins militaires, dont notamment les Missiles Balistiques Moyennes Portées et les artilleries automotrices. Des modèles expérimentaux d'Hélicoptère d'assaut ▮▮▮▮ et de Bombardier ▮▮▮ seront aussi déployés sur place. Enfin le CEZSP a récemment annoncé qu'une base aéronavale commune à l'APRZ et à la marine Saratove sera construite sur le littoral Zufranien en 2045. Un projet qui confirme la vaste collaboration engagée entre les deux pays, notamment sur le plan militaire.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
09 Décembre 2044

La direction du CEZSP en visite dans le sud-est du pays pour inaugurer le chantier du grand Barrage du Peuple

Image
Le Président Alazar Yohannes (à droite) et le vice-président Romedan Nur (à gauche)

Le Président Alazar Yohannes et le Vice-président Romedan Nur, les deux figures centrales du CEZSP, se sont rendus hier dans le sud-est du pays pour inaugurer le gigantesque chantier du Barrage du Peuple. Au centre des objectifs du CEZSP en temps que projet moteur de la planification économique zufranienne, le grand Barrage du Peuple devra à son achèvement permettre de fournir une grande quantité d'électricité au pays, notamment pour subvenir aux forts besoins énergétiques des sites industriels en construction dans la zone, comme par exemple les importants centres industriels dédiés à la Céramique Technique ▮▮▮▮ qui sont en train d'être construits avec l'aide du Westrait. Ce barrage assurera aussi un développement accéléré de l'agriculture irriguée tout en couvrant les besoins futurs dans la population en matière de consommation électrique.

Représentant un atout économique immense pour le Zufrana en permettant de soutenir son électrification rapide, le grand Barrage du Peuple sera à sa mise en service l'un des plus d'Algarbe avec une puissance estimée dépassant les 6 500 MW. Un projet énorme qui nécessite donc la mobilisation de nombreuses ressources, comme l'illustre l'ouverture de plusieurs carrières près de la zone de construction pour fournir rapidement les besoins en matériaux du chantier ou le développement d' Engins de chantiers (complexe)▮▮▮. De plus ce projet se trouve être aussi l'occasion pour notre pays de montrer qu'il est capable de mener à terme la construction d'une infrastructure avancée sur son sol. Tout en continuant la solide coopération économique entretenue avec le PdC, mais aussi le Makengo, notre pays frère en Algarbe qui devrait fournir l'assistance technique.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
17 Décembre 2044

Le Comité National du Recouvrement Industriel annonce qu'une nouvelle fois la croissance du Zufrana dépassera les 20%

Image

Dans son rapport détaillant l'avancée du premier plan quinquennal pour l'année 2044, le Comité National du Recouvrement Industriel a annoncé qu'à nouveau le Zufrana devrait avoir une croissance supérieure à 20% pour cette année. Énumérant les nombreux projets en cours, le rapport annuel du CNRI a mis en évidence que les efforts déployés par l'ensemble des travailleurs du pays ont fait sortir de terre des complexes industriels entiers à Asrat, Yadesa, Yenigutekema, Hizan... La mécanisation progressive de l'agriculture est aussi menée à grands pas pour permettre à notre pays d'assurer de façon pérenne une production alimentaire qui sera capable d'écarter pour de bon les risques de famine. Un dense réseau d'infrastructures diverses commence aussi à être constitué, avec chaque semaine des tronçons entiers de route tracés et bétonnés dans le pays. Des chantiers qui concernent aussi l’électrification par la construction de multiples barrages hydroélectriques à travers tout le pays. Une électrification qui sera portée par l'édification de deux immenses barrages, le grand barrage du Peuple et le barrage Urdhzar, des projets qui se feront en collaboration avec le Makengo. De plus, dans le but de donner une habitation saine à chaque foyer du Zufrana, des milliers de logements sont bâtis à un rythme soutenu. Enfin un puissant secteur industriel zufranais émerge peu à peu grâce à l'aide des pays du PACAM, comme le prouve l'installation d'un secteur sidérurgique à Yadesa ou encore la constitution d'un centre industriel spécialisé dans la Céramique Technique ▮▮▮▮ à Asrat. Globalement donc le CNRI a fait part de sa plus grand optimisme dans l'avancée du plan qui en perspective n'a été que très peu impacté par la traitresse attaque du Watuziwa. Enfin dans la conclusion le CNRI appelle tous les citoyens à redoubler d'efforts en 2045 pour accélérer encore plus le développement du Zufrana.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1203
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: [Média] Presse du Zufrana

Message par Leborgne »

Image
27 Décembre 2044

La Marine Révolutionnaire et Populaire lance un important exercice aéronaval en mer janubienne

Image

La Marine Révolutionnaire et Populaire nationale a débuté sous la surveillance du président du CEZSP Alazar Yohannes ses premières grandes manœuvres en mer janubienne. Amarrée pour sa grande part à Abomera, la Marine Révolutionnaire a en effet quitté pour une semaine son port d'attache pour conduire un vaste exercice aéronaval. Composée de neuf navires, l'escadre guidée par le nouveau porte-avions de la Marine Révolutionnaire (construit au Gandhari), le Negasi Bereket (en référence à l'officier instigateur du coup d'État ayant aboli l'empire en 1974), patrouillera dans une zone maritime s'étendant des eaux territoriales zufranaise aux eaux territoriales ouest du Saog pendant une semaine. Cet exercice d'importance sera ainsi l'occasion pour la Marine Révolutionnaire d'engager son retour dans la région, pour assurer que dans le futur les intérêts du Zufrana soient défendus en mer en luttant notamment contre la piraterie, phénomène encore trop présent dans la région. De plus la Marine Révolutionnaire se présentera aussi comme le fer de lance des avancées militaires majeures du pays en présentant notamment en action un modèle d'avions bombardiers et d'hélicoptère d'assaut de conception zufranaise.

Des manœuvres qui ouvriront aussi le lancement d'un plan de réarmement aéronaval, par l'extension des effectifs de la Marine Révolutionnaire via des commandes à l'étranger (Gandhari et Westrait) mais aussi par le développement d'une industrie navale importante à Abomera. Comme par exemple la construction dans ce port majeur de chantiers navals spécialisés dans la production de Frégate ▮▮.

Répondre

Revenir à « Zufrana »