Gobierno

Dorimarie 47

En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 1042
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Gobierno

Message par mark »


Image

De la Sécurité de nos eaux limitrophes



Il a été porté à l'intention du Gouvernement les récents évènements survenus dans le Détroit du Nord. Transmettant d'une part nos inquiétudes partagés au gouvernement laurienciens, nous pouvons également assuré que les déploiements de forces nécessaires ont été opérés pour retrouver les ressortissants égarés. D'autres part, pour garantir le retour à la sécurité complète des eaux concernés, l'instauration de trois mesures sont confirmées :

En premier lieu, l'obligation pour tout navire entrant dans nos eaux proches de transmettre leur plan de navigation ainsi que leur balise d'identification sous peine de quoi tout navire dérogeant se verra intercepté et escorté jusqu'à un port San Marquien pour y être inspecté sans quelconque égard pour ses prétendus liens avec quelconque pays.
En second lieu, la permission pour tout navire civil identifié selon la mesure précédente de disposer d'arme légère a bord dans les eaux limitrophes du San Marco, ces armes ne pourront dépasser le calibre 12,7 et seront restreint à la défense du navire pour lequel seul l'équipage sera considéré comme habilité. Nous précisons également notre volonté que ces armes servent avant tout à la dissuasion en plus des lances incendies normalement d'office présentes sur tout navire.
Enfin, des couloirs de navigation sécurisé seront délimité par la Marina, couloirs qui seront sous escorte de cette dernière et par lesquels nous inviterons tout les navires de commerces d'importances et sensibles ou tout navire le désirant à naviguer pour éviter la menace pirate.
Les navires qui seront hors de ces couloirs et qui n'auront pas appliqué les deux mesures précédentes seront tenus pour responsable de leur sort et ne pourront, en conséquence de quoi, pas demander de remboursement à leur assurance ou au San Marco.

Sur la question de la traque de ces pirates. Ils seront chassé jusque dans leurs bases, toute reddition se verra accepté par un traitement de clémence à leur égard, toute autre capture se soldera systématiquement par une condamnation à mort par pendaison à la suite de quoi les corps seront exposés le long des rivages concernés. La traque des pirates se combinera à un déploiement de moyens coercitifs supplémentaires pour garantir leur éradication jusque dans les sources de leur existence de façon durable et perpétuelle.

Viva San Marco.
30 Avril 2043


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 1042
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Gobierno

Message par mark »


Image

De la Segunda Guerra de la Droga



Compadres,

Notre État se trouve dans un état sans précédent. Le Continent entier est à nos portes, et pourquoi ?! Pour défendre l'odieux trafic qui se déroule en Anamayo, avec la complaisance des autorités locales et la bienveillante bénédictions des autorités Costa Verdine. Depuis de nombreux mois déjà, nous savons que ces deux états complotent contre nous dans le but de protéger ce fructueux commerce qui empoisonne le monde !
Nous avons tentés la solution diplomatique, nous avons accepté la CED, nous avons acceptés de croire en elle, les faits montrent quel échec cela à été.

Les faits montrent que ces deux états n'ont aucune volonté de prendre en compte nos besoins. Qu'ils ne s'intéressent qu'à leurs petites affaires sans réellement se soucier de problématiques continentales. La CED ? AH ! Nous l'avons portée & créer, nous avons donné les grandes lignes, suggérés les grands ensembles, nous avons fait le plus gros du travail ! A peine s'ils ne se sont pas contentés de signés. Et depuis, plus rien. Quand le San Marco lâche la locomotive et laisse gérer les autres, en particulier El Grande Costa Verde ! Tout part en couille, plonge dans la latence et l'attentisme.

Nous sommes la locomotives de Dorimarie, et quand nous décidons de mettre fin au fléau de la drogue qui ne se gêne pas pour passer les frontières, plonge en quasi état de guerre civile toute une région malgré la présence de l'armée, et fait sauter un port en causant des centaines de victimes quand nos opérations enlèvent la vie à trois TRAFIQUANTS. On se scandalise, on se drape dans sa fierté nationale qui pue la merde et on ose venir donner les leçons ?! On ose s’apitoyer sur le sort des défenseurs de la mort lente ?

N'oubliez pas compadres, ce sont ces mêmes gens qui ont "ouvert une enquête" sur les centaines de morts d'un attentat sur des civils innocents quand les preuves "scandaleuses" qui ont été révélées sont formelles : morts de trois trafiquants. TRAFIQUANTS. Ressaisissez vous, je ne suis pas votre ennemi, j'ai mené jusqu'ici notre pays dans un âge d'or, avec une richesse inégalée, une paix interne renforcée et un bon vivre sans précédent. Et vous allez m'abandonner maintenant que les chacals dévoilent leurs visages ? Maintenant que le cocotier des conspirateurs et collaborateurs a été mis à jour, vous aller reculer devant ce que je suppose être de perfides manœuvres pour affaiblir le San Marco ?! sans doute en vue de le piller plus tard de ses richesses. Que voulez-vous d'autres ?! Les rouges ?! Le Communisme pour vous dépossédez de vos biens ?!

Ils ont voulu cette guerra, ils ont tout fait pour, ils nous ont acculé, ils ne nous ont pas écouté alors que notre revendications était simple et à toujours été la même : "bottez le cul à ces salopards de trafiquants"... qui se sont fendus le luxe de mettre ma tête à prix. Quelle flatterie ! Venez-y, je ne reculerais pas, j'ai promis la paix sur la frontière est, la fin des trafics, et je ne cèderais pas sous les menaces d'un état qui n'a que faire de ce qu'il se passe et qui ose venir nous donner des leçons quand il fait de la pseudo-diplomatie.
Aux armes Compadres, la lutte sera dure, mais unis, nous pouvons vaincre !


Image


Viva San Marco, Viva la Patria
30 Avril 2043


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 1042
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Gobierno

Message par mark »


Image

Respecto a operaciones recientes



Compadres,

Aujourd'hui, nos forces aériennes et navales ont réalisé une opération limitée aux résultats mitigés. En effet, la fuerza aera ainsi que la flota fluviale ont été chargé d'opérer la destruction d'un dangereux groupe naval Anmayan qui a quitté ses ports récemment avec des intentions inconnues. Nous rappelons à nos concitoyens que l'élément le plus important dans une guerre n'est pas l'état des forces, mais la capacité de renseignement de celles-ci. Au regard du temps "inactif" qui a été le nôtre sur le plan militaire, je puis vous assurer que ce domaine est désormais couvert, quadrillé et suffisamment doté. Dès lors, le déploiement des grosses unités de surface de la flotte Anmayanne ont été perçue comme une manœuvre réellement hostile et menaçante pour le San Marco, compte-tenu de la faiblesse notable de sa propre marine. Faiblesse que l'Anmayo aurait pu exploiter en tentant de perturber le commerce national.

Cette menace est désormais grandement minimisée et nos forces n'ont pas pour ordre d'attaquer les unités navales militaires Anamyanne demeurant au port, en revanche, tout navire militaire qui restera dans les eaux ouvertes se trouve en risque permanent d'attaque de la part de nos forces.
Nous ne pouvons qu'enjoindre le gouvernement Anmayan à revoir ses positions et ses déploiements récents, d'autant que l'activité à la frontière n'est pas pour nous rassurer et pourrait être vu comme les prémices d'une attaque si ces intentions ne venaient pas à être clarifiées.
À titre unilatéral, et comme l'Anmayo ne semble pas enclin à la raison, nous déclarons un armistice, ce qui entend que désormais, nous avertirons monsieur le président Hugo si ses actions venait à sortir des cadres de ce à quoi son pays peut plausiblement prétendre. Avertissements qui seront uniques, clairs et sans appels.

La présidence ajoutera également à l'intention de la population Anamyanne que si le président Vasquez est "le grand méchant loup", nous lui ferons noter que contrairement à leur propre président, il a agi pour le bien de son peuple et lui garantie non seulement la sécurité au sein de ses frontières, mais aussi la paix en intérieur, débarrassé d'une corruption totale et d'un état de semi-guerre civile porté par l'action de groupes armés ; peut-être serait-il temps pour le peuple Anmayan de reprendre son destin en main et de mettre fin à sa misère qui n'est le fruit que des incompétences de son propre gouvernement. Et si doute il y aurait sur ce point : a grand renfort de communication, le président fait état de l'agressivité du San Marco, mais malgré tout, s'amuse à opérer des manœuvres à proximité de ses frontières, au risque de le provoquer.

Image


Por la Patria, salvación !
09 Avril 2045


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 1042
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Gobierno

Message par mark »


Image

Lettre ouverte à nos chers visiteurs et au monde



Messieurs, Mesdames,

Voilà maintenant un mois que votre mission humanitaire nous à apporter les ruines selon vous nécessaires à nous rebâtir pour repartir dans votre droit chemin. Avec toute votre expertise et votre amabilité, vous avez anéantis la moitié de notre armée, tuer un nombre incalculable de nos concitoyens et en plus eu l'audace de nous demander de nous rendre, comme si vous étiez une race supérieure contre laquelle nous n'aurions aucune chance. À cela, vous nous avez traité, avec d'autres, de bien des noms, mais notre préféré reste celui qui place le San Marco, et donc son peuple, comme des voyous. En guise de voyous qui comme tout État souverain n'ont jamais demandé autre chose qu'on les laisse en paix chez eux, nous allons donc nous montrer fidèle à cette réputation et cette image que vous nous avez sans discernement aucun attribué et nous comporter comme tel avec vous. Après tout, notre hospitalité n'est pas la meilleure, mais nous serions bien impolis de ne pas la vous rendre.

Vous êtes venus à nous avec des raisons diverses et variées, mais afin de résumer, les raisons de la venue de la coalition sont simple : en plus d'être désorganisée et incapable de faire une campagne digne de ce nom, celle-ci à juger bon de venir sur notre sol pour laver une humiliation, à savoir celle d'être impuissante face à un état socialiste et à une couronne qui ne compte guère que quelques bateaux dans sa flotte. Et pour laver cette humiliation, quoi de mieux qu'un état plus faible, incapable de se défendre et qui n'est pas blanc comme coke ? La proie est facile, car turbulente et critiquée. Il n'y a qu'une seule ombre au tableau, mais qu'importe ! Et c'est ainsi que notre joyeuse assemblée de clown vient chez nous pour nous anéantir, quand bien même son premier propos était de libérer le Saint-Compton et d'une façon générale, de lutter contre le communisme.
Nous pouvons dire qu'assurément, ces gens-là sont fait pour diriger des états, eux qui ne savent pas distinguer le rouge du jaune or !

Certains pourrait arguer qu'ils sont venus aider un allié nouvellement acquis. Que nenni ! Et en même temps, quelle défense pourrait on avoir à aider un état qui empoisonne la moitié de la planète à commencer par ses voisins, que la corruption pourrit jusqu'à l'os et qui malgré les fortunes tirées de ses trafics, ne parvient même pas à contenter sa population ?! Alors les raisons de cette venue sont diverses et variées, mais toute aussi fumeuses les unes que les autres, si bien que dans cette quatrième croisade moderne, tout le monde est là pour une raison, qu'elle soit bonne ou mauvaise ne semble pas entrer en considération. Et pour faire bonne mesure, à titre de pillage sera-t-on bombardé et l'une de nos villes rasée. Et voilà à présent, après que les chérubins Ennissois, Leonorans et Céruléens ait piqués leur crise de fierté, voici que l'on vient à nous pour nous annoncer, unilatéralement, une paix blanche, décrété magnanimement par les sauveurs de notre liberté.

Toutefois, et comme nous sommes des gens raisonnables, nous allons leur laisser une possibilité, et une seule, de mettre fin à tout ceci sans dégâts supplémentaires pour eux :qu'ils payent la casse !
Dans le cas contraire, nous serons malheureusement dans l'obligation, à défaut d'être remboursé, de leur rendre la monnaie de leur pièce.
Ils nous ont donné, selon eux, une "leçon" tel qu'ils le claironnent sur tous les toits. Et bien, pour qu'elle ne soit pas l'apanage du bon vouloir de leur coalition, nous allons leur en donner à notre tour une, assortie d'un proverbe de chez nous : ne piétiner jamais une fourmilière...

Cher membres de cette coalition, nous vous laissons deux semaines pour donner votre réponse, et si c'est un refus, je vous en prie, ne vous donnez pas la peine de le préciser. Nous vous avouons qu'après vos récents exploits, notre peuple n'est pas vraiment enclin à se calmer. Et en tant que gouvernement, il est de notre devoir de lui procurer ce qu'il lui faut pour le faire.
Enfin, une dernière chose : nous ne nous sommes pas inclinés face à des trafiquants plus dangereux et plus terrifiants que vous, n'aller pas croire que c'est la peur que vous avez éveillée en nos cœurs.

Image


Por la Patria, salvación !
29 Avril 2045


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 1042
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Gobierno

Message par mark »


Image

À l'intention des pays de la coalition



Messieurs, Mesdames,

Informé par quelques membres de la coalition et devant l'acceptation ou le silence des uns et des autres quant à nos conditions de paix, nous rappelons que les dédommagements totaux s'élèvent à 20 362 754 000 $ lianwanais.
Suivant nos informations et celles receuillies :

40 % de ces dédomagements incomberaient à Ennis soit 8 145 101 600 $,
30 % incomberait au Saog soit 6 108 826 200 $,
20 % incomberaient au Léonora soit 4 072 550 800
et 10 % au Khalouat soit 2 036 275 400 $.

Nous rappelons que seul les états ennissois et khalouati ont formulé une réponse quant à notre requête, entamant dès lors un processus visant à ramener la paix. Les états léonorans et saogiens n'ayant formulé aucune forme de réponse, ceux-ci sont toujours considérés comme étant en plein état de guerre avec le San Marco et sous le coup de notre déclaration du 29 avril 2045 (voir ci-dessus).
Nous soulignons au Léonora que son silence nous étonne compte-tenu de sa déclaration du 25 Mars 2045 qui laisse entendre une coopération entre nos deux états. Nous questionnons donc le Léonora sur le maintien de son annonce ou sur le retrait de celle-ci ?

Por la Patria, salvación !
15 Mai 2045


En ligne
Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 1042
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Gobierno

Message par mark »


Image

Sur la création d'un Fond pour Nueva Suerte



Mes chers compadres,

Devant la crise qui nous frappe et les défis qu'il nous faut relever en cette sortie d'Etat de guerre et de situation d'urgence, j'ai entrepris plusieurs mesures.
Tout d'abord, Nuestra Republica réalisera à l'étranger des emprunts en vue de financer la reconstruction de Nueva Suerte. Dans le même temps, mon gouvernement poursuivra et approuvera des politiques aptes à augmenter les recettes sans opérer de hausse de la fiscalité du pays.
Ainsi vont être fortement envisagées deux options :
- Celle consistant à moderniser nos mines afin d'augmenter nos productions tant en matière de bauxite que d'argent. Nous allons également user de ces fonds pour développer une filière de production d'aluminium, par import de charbon et déploiement d'usine d'alumine et d'aluminium. Nous envisagerons également d'attirer des entreprises aéronautiques sur notre sol a des fins de productions à tarifs attractifs pour ces dernières.
- Celle consistant à développer davantage le tourisme dans notre république tout en augmentant les ventes de nos mines d'Argent.

Enfin, et ceci spécifiquement à destination de Nueva Suerte, sera créer un fond de dotation international géré par la Banque de la Confédération du Nachthal afin d'assurer sa neutralité tout autant que le contrôle de dotation et d'usage de ces fonds qui seront tirés via appels internationaux ou actions de ventes à portée de reconstruction dont l'ensemble des recettes partiront pour doter ce fond.
Ces dits fonds serviront à investir dans des chantiers confiés à diverses entreprises de BTP pour reconstruire notre ville après déblaiement ; mais aussi à financer la construction et l'expansion des projets des deux options précédentes hors entreprises étrangères.
De même, la contribution à ce fond sera ouvert à tout acteur en capacité de justifier de la provenance de ses fonds, qu'il le fasse à titre privé ou publique.
Il sera également possible à des entreprises tierces d'entrer en négociation avec le gouvernement en vue de négocier l'emploi de leurs services sur les divers chantiers mentionnés ci-dessus. Il est toutefois à noter que le San Marco vient de se battre pour repousser des coloniaux à la mer, son but n'est donc pas de les faire rentrer par la fenêtre.


Hasta Siempre San Marco
Conrado Cardiel,
03 Juillet 2046


Répondre

Revenir à « San Marco »