Diplomatie

Dytolie 98-108-113-115-116
Avatar de l’utilisateur
Jeannot
Messages : 25
Inscription : 17 oct. 2020 09:03
NJ : Adrie

Diplomatie

Message par Jeannot »

Ministère des Affaires étrangères
de la République d'Adrie




ImageImage
Ministre : Jasna KitarovićSiège : Palais de la Miljacka, Sara

Imagine tous les gens vivant en paix - poète briton anonyme


La colombe de la Paix sur le drapeau national adre n'est pas là pour rien : elle est là pour hurler aux oreilles du monde entier nos intentions pacifiques. Merci de bien vouloir prendre contact ici si vous souhaitez établir des relations diplomatiques fondées sur le respect et encourageant la prospérité, la conservation de l'environnement, la paix et la bonne entente entre les peuples.


Merci d'adresser vos correspondances à l'attention du ministre de la Diplomatie mais à l'intention du Peuple de la République d'Adrie. Concernant les personnes, l'usage en Adrie veut que l'on mentionne simplement leur prénom et leur nom (et éventuellement leur fonction), sans les faire précéder d'aucun titre honorifique ni Monsieur ou Madame.

Avatar de l’utilisateur
Sir_Ulric
Messages : 365
Inscription : 05 févr. 2020 13:22

Re: Diplomatie

Message par Sir_Ulric »

De: Son Excellence, M. Zeng Tchang, ministre d'État aux Affaires étrangères de l'Empire uhmaléen
À: L'adresse de Jasna Kitarović, ministre des Affaires étrangères d'Adrie ; L'intention du Peuple de la République d'Adrie.

Classification: Diplomatique
Sujet: Harmonisation bilatérale officielle

Message:
Jasna Kitarović, ministre des Affaires étrangères d'Adrie,

Dans la quête du gouvernement uhmaléen de Sa Majesté à trouver de respectables partenaires en Dytolie, nous avons entrevu votre honorable pays et y avons remarqué la valeureuse promotion de la paix, l'importance des vertus écologiques et une modestie en rien commune en Occident, de nos jours. L'ensemble inscris, témoignage des convictions communes à chacun des vôtres, en votre devise nationale. Ainsi, à l'aune de ces inestimables richesses, nous souhaitons initier le tissage d'une harmonieuse interaction avec le peuple adre et ses institutions, dont vous êtes l'une des représentantes .

Nous vous proposons donc sans attendre davantage le convenable traité ci-joint, modifiable et réinterprétable par nos soins, afin qu'il sied aux attentes de nos respectives nations, particulièrement à ce qui à trait aux besoins commerciaux et scientifiques.

Cordialement,

Que Shangdi vous susurre la sagesse,

Zeng Tchang
Ministre d'État aux Affaires étrangères de l'Empire uhmaléen

---»
Traité entre l'Adrie et l'Uhmali


27 mai 2044
  • 1. Ici la République d'Adrie, désigné comme "l'Adrie", et l'Empire uhmaléen, désigné comme "l'Uhmali".
I. ACCORDS DIPLOMATIQUES
  • 2.L'Adrie s'engage à respecter un traité de reconnaissance et de non-agression envers l'Uhmali.
    2.1 L'Adrie reconnaît l'Uhmali comme une Nation souveraine et indépendante. Ll'Adrie s'engage à respecter cette souveraineté.
    2.2 L'Adrie reconnaît les autorités gouvernementales de l'Uhmali comme légitimes. Ll'Adrie s'engage à respecter cette légitimité.
    2.3 L'Adrie s'engage à ne pas s'en prendre, de quelque manière que ce soit, aux ressortissants de l'Uhmali et à leurs biens, sur le territoire de Ll'Adrie ou à l'étranger.
    2.4 L'Adrie s'engage à ne pas contribuer à l'affaiblissement de l'autorité de l'Uhmali sur son propre territoire.
    2.5 L'Adrie reconnaît l'intégrité territoriale de l'Uhmali selon le tracé officiel reconnu par les autorités uhmaléennes.
    2.6L'Adrie s'engage à ne pas entreprendre d'opération militaire mettant en péril l'intégrité territoriale de l'Uhmali ou la légitimité de ses institutions.
  • 3. L'Uhmali s'engage à respecter un traité de reconnaissance et de non-agression envers l'Adrie.
    3.1 L'Uhmali reconnaît l'Adrie comme une Nation souveraine et indépendante. L'Uhmali s'engage à respecter cette souveraineté.
    3.2 L'Uhmali reconnaît les autorités gouvernementales de l'Adrie comme légitimes. L'Uhmali s'engage à respecter cette légitimité.
    3.3 L'Uhmali s'engage à ne pas s'en prendre, de quelque manière que ce soit, aux ressortissants de l'Adrie et à leurs biens, sur le territoire de l'Uhmali ou à l'étranger.
    3.4 L'Uhmali s'engage à ne pas contribuer à l'affaiblissement de l'autorité de l'Adrie sur son propre territoire.
    3.5 L'Uhmali reconnaît l'intégrité territoriale de l'Adrie selon le tracé officiel reconnu par les autorités adres.
    3.6 L'Uhmali s'engage à ne pas entreprendre d'opération militaire mettant en péril l'intégrité territoriale de l'Adrie ou la légitimité de ses institutions.
  • 4. L'Adrie et l'Uhmali s'engagent dans une déclaration publique et officielle à installer une coopération politique et commerciale entre leurs deux gouvernements.
    • 5. L'Adrie s'engage à mettre à disposition des autorités diplomatiques choisies par l'Uhmali un bâtiment à Grazia. Ce bâtiment sera considéré comme territoire uhmaléen et en constituera une ambassade souveraine, régie par les lois internationales diplomatiques et le respect de ses membres.
      6. L'Uhmali s'engage à mettre à disposition des autorités diplomatiques choisies par l'Adrie un bâtiment à Ruziwu. Ce bâtiment sera considéré comme territoire adre et en constituera une ambassade souveraine, régie par les lois internationales diplomatiques et le respect de ses membres.
    II. ENTENTES COMMERCIALES
    • 2.1L'Adrie et le Uhmali s'engagent à ouvrir librement le commerce sur leur sol aux marchands de l'autre pays et plus largement à ouvrir les échanges commerciaux entre les deux pays.
      2.2L'Adrie s'engagent à appliquer des tarifs douaniers réduits de manière équivalente à ceux de l'Uhmali. Un taux de taxation fort sera appliqué aux marchandises produites en surabondance sur le marché interne, un taux moyen à celles produites de façon normales et un taux faible ou nul à celles non produites ou produites en insuffisance. En sont exclus les produits agroalimentaires sur lesquelles un taux faible ou nul est appliqué.
    • Exportations de l'Uhmali vers l'Adrie
    • Importations de l'Uhmali vers l'Adrie
    III. PARTENARIATS SCIENTIFIQUES
    • 3.1L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à s'appuyer dans certains développements et recherches scientifiques, et à partager certaines connaissances en vertu d'accords préalablement conclus.
    • Transferts de connaissances scientifiques de l'Uhmali en Adrie
    • N/A
    • Transferts de connaissances scientifiques d'Adrie à l'Uhmali
    • N/A
    • Partenariat développemental d'Adrie et de l'Uhmali
    • N/A


    IV. CLAUSES JURIDIQUES
    • 4.1L'Adrie et le Uhmali s'engagent à faciliter la coordination entre leurs polices et leurs systèmes judiciaires en général, avec une communication et une coopération active accrues.
      4.2L'Adrie et le Uhmali s'engagent à extrader tout citoyen de l'un ou l'autre pays qui aurait commis un crime reconnu par leur législation dans l'un des deux avant de se réfugier dans le second.
      4.3Dans le cas de criminels ayant commis des délits dans les deux pays, l'Adrie et l'Uhmali s'engagent à ce qu'ils soient jugés dans les deux pays. Si la culpabilité est établie des deux côtés, les peines se cumuleront. En cas de peine de mort dans l'un des deux procès et pas dans l'autre, la peine de mort sera appliquée en priorité sur l'emprisonnement.
      4.4L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à reconnaître mutuellement les jugements de leurs tribunaux.
      4.5L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à permettre à un condamné de l'autre pays de déposer une demande pour purger sa peine dans son pays natal, demande qui pourra être refusé par l'un des deux états au besoin, notamment pour des questions humanitaires, de sécurité ou tout simplement par manque d'espace.
      4.6L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à ce qu'en cas de mise à mort d'un ressortissant de l'un des deux pays par l'autre, le corps ou à défaut les restes puissent être rendus à la famille du criminel si celle-ci en fait la demande.
    V. COOPÉRATIONS MILITAIRES
    • 5.1L'Adrie et l'Uhmali s'engagent formellement à mener à bien des entraînements communs au sein des environnements à leur disposition afin de permettre aux corps des deux forces armées de parfaire leurs attitudes vis-à-vis les nombreuses épreuves que représentent les intempéries climatiques, les conditions sous plusieurs formes, etc, ce, dans un contexte de simulation sur terre, en mer et dans les air.
    VI.INTERPRÉTATIONS CULTURELLES DU VOLET
    • 6.1L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à mettre sur pied des programmes d'échanges entre leurs musées, facilitant le prêt d’œuvres et de collections entre les deux pays.
      6.2L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à fonder dans leur pays un musée consacré l'autre pays, permettant aux citoyens d'Adrie comme à ceux d'Uhmali de s'instruire sur l'histoire générale de l'autre peuple.
      6.3L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à ouvrir leurs ports et aéroports aux vaisseaux et avions civils de l'autre pays lorsqu'ils auront besoin de faire escale dans leurs voyages.
      6.4L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à mettre en place des programmes d'échange d'étudiants entre leurs différentes universités, et à faciliter les démarches pour l'obtention de visas d'étudiants pour les étudiants étant ressortissants de l'autre pays. Un programme de bourses sera également mis en place pour aider les étudiants moins favorisés à profiter de cette chance, dans la mesure des budgets des deux pays.
      6.5L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à mettre sur pied un programme de collaboration pour des recherches historiques, archéologiques ou autres entre les universités des deux pays.
      6.6L'Adrie et l'Uhmali s'engagent à faciliter l'obtention de visas touristiques entre leurs deux pays, à en abaisser le coût et à favoriser les liaisons maritimes et aériennes entre leurs deux états.
      6.7L'Adrie et l'Uhmali s'engagent respectivement à œuvrer à l'étude des langues - dialectes également compris - d'usage dans leur nation. Cela comprend également les langues anciennes et leurs développements au sein de leurs populations.
    VII. DISPOSITIONS GÉNÉRALES
    • 7.1 Cet ensemble d'accords, et chaque disposition y étant contenue, ne peut être rompu qu'avec l'accord mutuel de représentants de l'Uhmali et d'Adrie.
      7.2 Cet ensemble d'accords, et chaque disposition y étant contenue, peut être renégocié au bon vouloir des deux parties si les deux y consentent et s'accordent sur les modifications.
      7.3 La violation ou le non-respect de l'une des clauses de cet ensemble d'accords par l'une, l'autre ou toutes les parties peut entraîner la nullité de l'accord ou le non-respect légitime des autres clauses.
    Fait et signé le 27 mai 2044, à Ruziwu (Uhmali).

    Pour la République d'Adrie,
    --- --- ---, ministre des Affaires étrangères de la République d'Adrie
    -- Jasna Kitarović, ;

    Pour l'Empire uhmaléen,
    Son Excellence, le ministre d'État aux Affaires étrangères de l'Empire uhmaléen,
    M. Zeng Tchang;

Verrouillé

Revenir à « Adrie »