Vie de l'Empire

Dytolie 122-123-128-129-130-110
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Bâtir un empire (16).
20 avril 2045,

Image
L'intérieur de la minoterie avant son évacuation.

Alors que les églises de l'Empire sonnaient l'heure de None, un attroupement paysan se fit sur le site de l'ancienne minoterie industrielle, sise sur les rives de la Nahnevaná, à une dizaine de kilomètres au nord de Skvělá. Bâtit sur les fondations d'un vieux moulin à eau en l'An de Grâce 2036, l'édifice fut étendu pour couvrir une surface d'un demi-arpent. Ses meules en pierre furent ensuite remplacées par des machines. La minoterie devint dès lors le principal lieu de préparation des farines en Radanie. Dans ses grandes années (2036-2043), l'établissement fit la richesse de ses propriétaires, la famille Albrecht, dont le dernier descendant, Jozef Albrecht, mourut au cours des Laudes Sanglantes sous la fureur vengeresse des milices paysannes. Depuis, l'endroit avait été abandonné et les moulins de village vécurent une véritable renaissance, faisant du Thème des Radaniens le pays aux milles moulins ! Les meuniers y moudraient le grain sous l'égide des paysans, secondé par l'étroite surveillance des Chartulaires aux Farines, fonctionnaires subalternes du Vestiarion, le tout puissant Bureau mettant en œuvre le dirigisme économique de l'Empire. Une doctrine qui non seulement se méfiait profondément des mécanismes de marché mais qui en niait, par ailleurs, tant l'utilité que les bienfaits économiques.

Les machines furent évacuées et désassemblées afin d'en récupérer le cuivre, le métal, le fer, l'acier... Au moment où l'artificier donna le signal, la bâtisse était entièrement vide. Le Logothète de la Thématique, Fedor Malár, chef des milices paysannes, baissa alors le manche de l'exploseur et la détonation retentit. La minoterie sombra instantanément dans un halo de poussières sous les clameurs des campagnards !
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (1).
5 mai 2045,

Les terres qui constituaient l'Empire roman recelaient d'espions. Que ceux-ci fussent amicaux tels les Westréens et les Wa qui s'attelaient à lutter contre les mauvaises influences, ou résolument hostiles comme les Jernlanders dont la force, autant que les activités, avaient néanmoins fortement diminuée depuis un an. L'Empire n'était lui même pas en reste, qu'il s'agisse du Thème des Thorvalois au sein duquel chaque seigneur possédait son lot d'espions ou au niveau des institutions impériales elles même. Fondé peu après la Restauration Impériale, le Corps des Frumentarii effectuait la liaison directe entre l'Armée romane et l'Impératrice, sans passer par l'état major constitué du Grand Domestique, du Protostrator et du Consul Navarque, tout en assurant également la sécurité de la Basilissa, ainsi que des missions de services secrets. Ses travaux allaient de l'inévitable collectes d'informations jusqu'aux manipulations, en passant par les assassinats et les actes à l'étranger.

*

Image


Nom : Petra Husárová
Age : 29 ans
Nation : Radanie
Religion : Catholique
Opinions politiques : Apolitisme
Ascendance : Orpheline, lignage inconnu
Descendance : Célibataire, pas d'enfant
Fonction : Agent de terrain au sein des Frumentarii

Mission actuelle :

Opération Stromček mája
Lieu : San Gennaro
Couverture : Secrétaire du rédacteur en chef du journal Il Ducato

Phase 1 : Recherche d'amis de l'Empire.
Phase 2 : Prises de contact et établissement de liens de confiance avec les Paladins Pontificaux.
Phase 3 : Passage d'outils, d'armes et d'explosifs en contrebande.
Phase 4 : SECRET.

Le 5 mai 2045 A.D, l'agent de liaison en charge de Petra Husárová lui ordonna d'enclencher la dernière phase de l'opération.
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Bâtir un empire (17).
17 mai 2045,

Image
Truie avec ses petits sur le Domaine Impérial de Kalište.


Tandis que l'Impératrice faisait long voyage sur les terres fédérées du Nord, le Logothète du Vestiarion s'adonnait, quant à lui, à une visite d'inspection du Domaine Impérial de Kalište, au sud sud-est de la Radanie, afin d'y vérifier le respect tant de la doctrine économique impériale que des préconisations agricoles données par la Bulle d'or de Saint Fiacre. L'éminent serviteur s'y trouvait en compagnie du Chartulaire des Porcs, fonctionnaire subalterne du Logothète des Maisons Impériales. En effet, l'endroit accueillait un très notable élevage porcin extensif. Y pâturaient de grands porcs blancs à coté d'anciennes races Radaniennes, et de rameaux Thorvalois dont l'allure de sanglier, autant que l'instinct semi-sauvage, déconcertait parfois les Radaniens. Lent à engraisser, ils offraient néanmoins une viande tendre et très persillée (grasse).

Le Vestiarion observa abondamment chaque recoin, fit maintes observations et posa une nuée de questions, mais ne découvrit, en fin de compte, rien qui fusse inquiétant ou contraire à la politique et aux valeurs souhaitées par la Basilissa Teodora. Satisfait, l'homme monta sur un gros tonneau de bois et prononça un discours devant les paysans du domaine, en cœur des prairies :

« Chers loyaux amis, ne vous laissez guère influencer par les délices étrangers. Il y a, au sein des terres non-romanes, quelques prophètes de malheur qui voudraient forcer les peuples à ne manger que des graines et à ne boire que de l'eau. Ne les écoutez pas, ce sont des fous ! Ne les croyez pas car autrement, nous risquons l'anéantissement. De certain, il y a Jésus Christ, Ses promesses et Son Église, ainsi que l'assertion suivante que vous tiendrez comme une vérité inaliénable : le gras, c'est la vie ! »

L'allocution improvisée reçut l'approbation et les clameurs de la foule présente. « Celui qui est sur le tonneau est l'un des nôtres, oui ! » brailla même un paysan de passage.
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Vue sur la Chancellerie Impériale.
17 mai 2045,

Image


L’appellation Chancellerie impériale renvoyait à différentes institutions par lesquelles l'Empire roman était gouverné. A sa restauration, le premier dessein de l'Impératrice fut de doter l'imperium d'une structure étatique idéologiquement et religieusement forte.

La rémunération des fonctionnaires reposait sur les Dignités données par la Basilissa, témoignant tant de l'importance de la fonction que de la confiance qu'elle accordait à la personne. Le rang le plus élevée était celui de Proèdre, puis Magister et enfin Strator.

Bureau de la Chancellerie au Trône Pourpre
- Protosecrétaire : chef de la Chancellerie au Trône Pourpre
- Secrétaires : acolytes du Protosecrétaire
- Protonotaire : chef des notaires de la Chancellerie au Trône Pourpre
- Notaires : juristes sous l'autorité du Protonotaire
- Gramaticaire : fonctionnaire chargé de la rédaction des Bulles d'or et de tout les actes impériaux
- Préposé à l'encrier : fonctionnaire chargé d'apposer la signature et le sceau sur les actes impériaux
- Mystique impérial : secrétaire privé de l'Impératrice

Bureau du Drome
- Logothète du Drome : chef du Drome
- Protonotaire du Drome : adjoint du Logothète du Drome
- Notaires : juristes sous l'autorité directe du Logothète
- Protocoursier : chef du bureau subalterne en charge de la Poste Impériale
- Courriers : fonctionnaires subalternes sous les ordres du Protocoursier
- Mandateurs : fonctionnaires subalternes sous les ordres du Protocoursier
- Chartulaires à la Course : fonctionnaires subalternes sous les ordres du Protocoursier
- Notaires à la Course : fonctionnaires subalternes sous les ordres du Protocoursier
- Archonte aux Chemins : chef du bureau subalterne en charge de la construction et de l'entretien des routes
- Chartulaires aux Chemins : acolytes de l'Archonte aux Chemins
- Domestique des Frumentaires : chef de la section du Corps des Frumentaires en charge de la sécurité de l'impératrice
- Catépan des Frumentaires : officier des armées impériales effectuant la liaison directe entre l'Impératrice et les Légions
- Mystique des Frumentaires : chef de la section du Corps des Frumentaires en charge des services secrets de l'Empire
- Chartulaires des Frumentaires : acolytes des chefs du Corps des Frumentaires
- Exarque aux Princes catholiques : chef du bureau subalterne chargé des relations diplomatiques avec les pays catholiques
- Exarque aux Princes orthodoxes : chef du bureau subalterne chargé des relations diplomatiques avec les pays orthodoxes
- Exarque aux Princes non-chrétiens : fonctionnaire subalterne du Drome chargé des relations diplomatiques avec les pays non chrétiens
- Chartulaires des Exarques : acolytes des différents Exarques
- Concierge du Drome : chef du bureau subalterne en charge de la logistique en faveur des forces impériales
- Chartulaires du Concierge du Drome : acolytes du Concierge du Drome

Bureau de la Thématique
- Logothète de la Thématique : chef de la Thématique
- Censeur de la Thématique : chef du bureau subalterne chargé du recensement des troupes des diverses Gardes Thématiques
- Chartulaires du Censeur de la Thématique : acolytes du Censeur de la Thématique
- Stratège du Thème des Radaniens : gouverneur et commandant militaire doté des pouvoirs politique, militaire et fiscal (Ladislav V)
- Comte de la Tente du Stratège des Radaniens : lieutenant du Stratège des Radaniens
- Stratège du Thème des Thorvalois : gouverneur et commandant militaire doté des pouvoirs politique, militaire et fiscal (Marie III)
- Comte de la Tente du Stratège des Thorvalois : lieutenant du Stratège des Thorvalois (à nommer)
- Tourmarques : commandants des Turmes
- Tribuns : commandants des Cohortes auxiliaires
- Catépans : commandants des Banda

Bureau des Armées
- Logothète des Armées : chef du bureau des Armées
- Protodomestique : adjoint du Logothète des Armées et chef des Domestiques
- Domestique de la Stratégie : chef du bureau subalterne chargé de l'édification tactique et stratégique
- Domestique de la Fabrique : chef du bureau subalterne chargé de la maintenance et l'approvisionnement en matériel militaire
- Domestique du Cellier : chef du bureau subalterne chargé de la logistique martiale, en coordination avec le Drome
- Commandant de l'Hétairie : chef de la Garde de l'Hétairie effectuant des missions de gendarmerie
- Centurions des Gardes de la Pompe : chefs des corps dédiés à la lutte contre les incendies
- Domestique des Prisons : chef du bureau subalterne chargé de la tenue des prisons impériales
- Domestique de la Solde : chef du bureau subalterne chargé du paiement des soldes
- Chartulaires des Domestiques : acolytes des différents Domestiques
- Grand domestique : commandant en chef des armées
- Protostrator : second commandant en chef des armées
- Consul Navarque : commandant en chef de la marine impériale
- Légats de Légion : commandants des diverses Légions
- Centurions : commandants des diverses Centuries
- Decani : commandants des diverses Banda

Bureau de la Cassette
- Logothète de la Cassette : chef de la Cassette
- Protonotaire de la Cassette : adjoint du Logothète de la Cassette et chef des notaires du dit Bureau
- Notaires : juristes sous l'autorité du Protonotaire
- Protodiocète : chef du bureau subalterne en charge du recouvrement de l'impôt foncier et de taxes impériales
- Diocètes : percepteurs sous l'autorité du Protodiocète
- Domestique du Cadastre : chef du bureau subalterne en charge du cadastre
- Époptes : acolytes du Domestique du Cadastre
- Logariaste de la Cassette : chef du bureau subalterne en charge du paiement des fonctionnaires, à l'exception des Armées
- Sacellaires du Logariaste de la Cassette : acolytes du Logariaste

Bureau de la Bourse
- Logothète de la Bourse : chef de la Bourse
- Protonotaire de la Bourse : adjoint du Logothète de la Bourse et chef des notaires du dit Bureau
- Notaires : juristes sous l'autorité du Protonotaire
- Économe de la Bourse : chef du bureau subalterne chargé du trésor impérial (budget)
- Sacellaires de l'Économe de la Bourse : acolytes de l'Économe
- Eunuque de la Haute Forge : chef du bureau subalterne chargé de la Haute Forge, caisse impérial gérant les flux monétaires
- Sacellaires de la Haute Forge : acolytes de l'Eunuque
- Eunuque de la Frappe : chef du bureau subalterne chargé de la frappe monétaire
- Sacellaires de la Frappe : acolytes de l'Eunuque
- Préposé aux Châtiments : inspecteur veillant à l'honnêteté des opérations, responsable des punitions corporelles
- Bourreaux : sous l'autorité du Préposé aux Châtiments

Bureau du Prétoire
- Logothète du Prétoire : chef du Prétoire
- Protonotaire du Prétoire : adjoint du Logothète du Prétoire et chef des notaires du dit Bureau
- Notaires : juristes sous l'autorité du Protonotaire
- Préfets du Prétoire : juges exerçant en cours d'appel au sein des Thèmes
- Questeurs du Prétoire : acolytes et inquisiteurs des Préfets
- Maitre des Requêtes : magistrat recevant en premier les demandes de justice adressées directement à l'Impératrice
- Praitors : magistrats aidant l'Impératrice à rendre justice
- Képhale de la Sapience : chef du bureau chargé de surveiller la Propaideia et la Paideia (instructions)
- Chartulaires de la Sapience : acolytes du Képhale
- Képhale de la Sagesse : chef du bureau chargé de conduire la recherche scientifique et technique
- Chartulaires de la Sagesse : acolytes du Képhale

Bureau des Maisons Impériales
- Logothète des Maisons Impériales : chef des Maisons Impériales
- Protocuropalate : chef du bureau subalterne en charge de l'administration des demeures impériales
- Curopalates : acolytes du Protocuropalate, dotés chacun d'une mission précise (chambres, banquets etc)
- Échanson : préposé aux boissons
- Silentiaire : fonctionnaire chargé de recevoir les diplomates et de les conduire à l'impératrice
- Protostrator domanial : chef des écuries impériales
- Strators domaniaux : acolytes du Protostrator domanial
- Comte des Largesses Sacrées : chef du bureau subalterne chargé des maisons pieuses impériales (hospices, etc.)
- Archontes des Largesses Sacrées : acolytes du Comte
- Chartulaire des Porcs : responsable des élevages porcins du domaine impérial
- Chartulaire des Poules : responsable des élevages de volailles du domaine impérial
- Chartulaire des Chèvres : responsable des élevages caprins du domaine impérial
- Chartulaire des Vaches : responsable des élevages de bovidés du domaine impérial
- Chartulaire des Brebis : responsable des élevages ovins du domaine impérial
- Chartulaire des Chevaux : responsable des Haras du domaine impérial
- Chartulaire des Vergers : responsable des vergers du domaine impérial
- Chartulaire des Potagers : responsable des potagers du domaine impérial
- Chartulaire des Vignobles : responsable des vignes du domaine impérial

Bureau des Gazettes
- Logothète des Gazettes : chef des Gazettes
- Domestique des Presses : chef du bureau subalterne en charge des imprimeries au sein de l'Empire
- Archontes des Presses : acolytes du Domestique
- Domestique des Livres : chef du bureau subalterne en charge des bibliothèques et des archives au sein de l'Empire
- Archontes des Livres : acolytes du Domestique

Bureau de l'Enchantement
- Logothète de l'Enchantement : chef de l'Enchantement
- Protojardinier : adjoint du Logothète et chef des jardiniers
- Jardiniers : fonctionnaire chargé des tapis floraux
- Protocurateur : chef du bureau subalterne en charge de la protection de l'enchantement et autorité des curateurs
- Curateurs des Eaux : responsables de la protection des lacs, des rivières, des ruisseaux, des fleuves
- Curateurs des Forêts : responsables de la protection des bois et des forêts
- Curateurs des Prés : responsables de la préservation des prés
- Curateurs des Champs : responsables de la préservation des terres arables
- Curateurs du Ciel : responsables de la préservation de l'air et du firmament
- Préposé aux Semences : protecteur des semences paysannes
- Archonte de la Culture : protecteur des modes de vies et de la culture contre la dégénérescence et la débauche
- Archonte du Rayonnement : protecteur de la dignité architecturale des édifices de l'Empire
- Gymnasiarque : fonctionnaire chargé du Grand Gymnase de Skvělá et des sports au sein de l'Empire.

Bureau du Vestiarion
- Logothète du Vestiarion : chef du Vestiarion
- Protonotaire du Vestiarion : adjoint du Logothète du Vestiarion et chef des notaires du dit Bureau
- Notaires : juristes sous l'autorité du Protonotaire
- Protocenseur : chef du bureau subalterne en charge des recensements et autorité des censeurs
- Censeurs : fonctionnaires chargés du recensement sous l'autorité du Protocenseur
- Chartulaires des Censeurs : acolytes des Censeurs
- Commerciaire : chef du bureau subalterne organisant le commerce extérieur (monopole)
- Exarques du Commerciaire : acolytes du Commerciaire
- Préposé aux Châtiments : inspecteur veillant à l'honnêteté des règles économiques, responsable des punitions corporelles
- Bourreaux : sous l'autorité du Préposé aux Châtiments
- Vestarque au Tungstène : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux mines de Tungstène
- Vestarque aux Chemins de fer : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux Chemins de fer
- Vestarque aux Manufactures martiales : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux manufactures martiales
- Vestarque à l’Électricité : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux centrales
- Vestarque aux Carrières : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux mines de pierre/autres
- Vestarque au Sel : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux mines de sel
- Vestarque aux Aqueducs : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux aqueducs et à l'eau potable
- Vestarque aux Augustes bâtisses : chef du bureau subalterne dirigeant les activités liées aux grands édifices
- Vestarque à la Police : chef du bureau subalterne fixant et contrôlant les prix
- Vestarque au Commerce intérieur : chef du bureau subalterne régulant le commerce intérieur
- Archontes des Vestarques : acolytes des différents Vestarques
- Chartulaire au Pain : chef du bureau subalterne surveillant la vente du pain sur les étales urbains
- Chartulaire aux Farines : chef du bureau subalterne surveillant les meuniers et la pesée des farines
- Chartulaire aux Tavernes : chef du bureau subalterne surveillant les débits de boisson
- Chartulaire aux Auberges : chef du bureau subalterne surveillant les hostelleries
- Chartulaire aux Viandes : chef du bureau subalterne surveillant les boucheries urbaines
- Chartulaire aux Artisanats : chef du bureau subalterne surveillant l'activité des artisanats et assurant leur approvisionnement
- Chartulaire aux Villages : chef du bureau subalterne surveillant les activités agricoles
- Chartulaire aux Greniers Impériaux : chef du bureau subalterne chargé de l'approvisionnement des greniers impériaux
- Chartulaire aux Pesées : chef du bureau subalterne surveillant les poids et mesures
- Secrétaires des Chartulaires : acolytes des divers Chartulaires

Exhaustif (à priori :mrgreen: )
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (2).
25 mai 2045,

Une rumeur agréable traversait les quartiers fantômes, sans existence juridique officielle, de la section secrète du Corps des Frumentaires au lendemain des évènements dans la péninsule italique. L'opération Stromček mája, consistant à détruire une importante infrastructure économique du San Gennaro, avec l'aide d'opposants sur place (Paladins Pontificaux), ainsi que la coopération d'agents Wa, fut un franc succès. Les potentielles conséquences de la calamité industrielle dépassaient même ce que la Chancellerie Impériale avait osé espérer.

Pour la suite des opérations, il fut demandé à Petra Husárová de faire profil bas pendant quelques semaines et de ne prendre aucun risque inconsidéré, du moins pas sans en avoir au préalable informé son agent de liaison. Si cela lui permettait d'obtenir du renseignement ou de renforcer sa couverture, elle était autorisée, voir même encouragée, a vivre une histoire d'amour avec le rédacteur en chef du journal Il Ducato.

Opération Stromček mája
Lieu : San Gennaro
Dénouement : réussite décisive, destruction presque complète de la raffinerie de Conca di Principe, près de Ciaropoli


Image
Petra Husárová en reconnaissance peu avant l'attaque. Son rôle au cours de la phase 4
consista, en compagnie des Wa, à saboter la cuve de butane, pendant que les Paladins
distribuaient les pots de vin au personnel afin de les forcer à partir.

Image
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Aux imprimeries impériales (1).
5 juin 2045,


Image

Extrait : « Le fait de soumettre l'Homme aux lois de la machine et aux critères techniques équivaut à un assassinat. L'Occident a fondé une société s'appuyant sur la machine, forçant les Hommes à y vivre et à s'adapter aux coutumes de la machine. Dans ce monde, le citoyen tend à prendre la place des Hommes. Mais qu'est ce donc qu'un citoyen ? Ce dernier vit ni dans les bois, ni au milieu des champs, ni dans la steppe mais dans les bureaux. Né du croisement de l'Homme avec les machines, il est cependant plus cruel que les bêtes sauvages. C'est une espèce bâtarde, la lignée la plus puissante sur terre car l'Orient lui même n'est pas épargné. Le visage de ce citoyen ressemble à celui des Hommes, au point de les confondre, mais sitôt après, on remarque que le citoyen ne pense ni n'agit à l'image des Hommes mais à celle des machines : au lieu du cœur, il a un chronomètre. C’est ici d’une vie dégradée dont il s’agit, d’une existence servile qui partout se tourne contre la vie véritable, celle de la Création, de la Révélation et de l’Amour. »
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (3).
8 juin 2045,

Image
La chambre des Archives Occultes.

Le Mystique des Frumentaires, un certain Beato Ricci, originaire de la Latina au San Gennaro, se rendit aux Archives Occultes, endroit le plus inaccessible parmi l'ensemble des quartiers dévolus aux travaux de la section secrète du Corps des Frumentaires. L'homme ouvrit un des vieux livres de la troisième bibliothèque et y décela le dernier rapport, rédigé à la machine à écrire, sur la situation politique réelle du Duché ennemi.

« Les informations ci-dessous furent récoltées par nos agents : Petra Husárová, Stanimir Klepač et Branislav Drobný ; et sont dignes de foi.


Un régime dur, en trompe l'oeil

Le Duché du Mont de San Gennaro est une autocratie rigide et impitoyable ne renonçant à aucune violence pour garantir sa domination. Le pouvoir est résolument centralisé à Ciaropoli et admet nulle forme de décentralisation, ni même de déconcentration. Les peuples y sont strictement surveillés et ne jouissent d'aucun droit politique : les sénateurs du Maggior Consiglio (chambre d'enregistrement) sont nommés ou cooptés parmi les grandes familles patriciennes issues du mercantilisme propre à la Renaissance Italique. Il en va de même pour les gouverneurs de province, les Procurators, ainsi que des maires des villes et du moindre village. La censure, autant que l'intimidation et la répression, y sont omniprésentes. Le règne de la dynastie des Pisciotta sur le San Gennaro est celle d'une main de fer dans un gant d'acier.

Cependant, malgré ses apparences de forteresse imprenable et d'une stabilité à toute épreuve, le système politique est fragile et maintient ses positions par le seul jeu de la peur, de la violence et de la corruption. Par ailleurs, le pouvoir des Pisciotta n'existe que par les grâces de la loi, ainsi que par la complicité d'une oligarchie patricienne débauchée et apostate. La Mafia, dont nous ne savons rien de la structure interne, participe aussi au statu-quo. Bien que nos soupçons soient grands, nous ne sommes, pour l'heure, pas parvenus à établir de liens incestueux formels entre l’État et le crime organisé. Pour le peuple en revanche, cela semble être un secret de polichinelle, bien qu'il n'ose lancer ce genre d'accusations trop ouvertement. La famille ducale et son régime ne possèdent à cet effet aucune assise populaire.

Le peuple parait toutefois résigné, pris entre le marteau des marchands et l'enclume mafieuse. Quant au clergé, oppressé par l’État, il tente de survivre tant bien que mal, mais ne peut rien faire. L'avènement des Paladins Pontificaux est néanmoins une très bonne nouvelle et nous devons continuer à tisser des liens afin de saper les fondations usuraires du Duché et, à terme, y installer le cœur de l'Empire.

La Mafia, un dangereux problème

Il ne faut pas s'y tromper : l'emprise de la Bella sur le pays est immense. Il n'est possible au San Gennaro de mener des affaires sans que ne rode l'ombre de la Mafia. Celle-ci intervient dans les contrats publics et parasite la très grande majorité des investissements privés légaux d'envergures. On estime que 60% des entreprises de Latina payent le Pizzo. Ce chiffre s'élève à 80% pour Terre del Sol, et 99% pour la Livia. Ses activités souterraines se comptent par dizaine, entre le trafic d'arme, de drogue, de diamants, d’œuvres d'art, de cigarettes, le proxénétisme, les enlèvements contre rançons, les braquages, les contrats d'assassinat, le prêt sur gage, les tripots de jeu, etc. Il est difficile de recenser les familles appartenant au syndicat du crime. Cependant, nous pouvons estimer leur nombre à 150 clans. Quand bien même violente et meurtrière, la guerre qui oppose actuellement quatre d'entre eux ne saurait réellement affaiblir la Bella qui prospère à l'abri des regards. Si la majorité des gens craint la Mafia et n'ose la défier, une part substantielle lui voue un certain respect. Et les Hommes d'Honneur savent récompenser une telle loyauté en offrant d'importants privilèges, parfois digne des services publics d'un État.

Conclusion

Le danger n'est pas au Palazzo della Vittoria. Cesare Il Magnifico est un tocard, autant que les sénateurs et son administration de dégénérés. Non, le véritable défi pour l'Empire se trouve dans la Livia. Tant par son enracinement que son influence, il sera très difficile de vaincre le syndicat du crime Gennarais.
»

*


Criminalités au sein de l'Empire :

- Radanski Stred ou Stred (Radanie)
- Brigands Thorvalois (Thorval)
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (4).
12 juin 2045,

Image
La cache où fut déposée le fruit de l'attaque contre la banque de Cesare Il Magnifico.

Beato Ricci, Mystique des Frumentaires, se trouvait à nouveau seul aux Archives Occultes afin de prendre note du dernier rapport de mission au San Gennaro. Après plus d'une année passée à combattre l'influence des Païens du Nord, les cercles secrets de l'Empire concentraient désormais plus que jamais leurs efforts sur la Cérulée. D'une part sur le rival Rumagnolo, et d'autre part sur la riche et très symbolique patrie Gennaraise, destinée à devenir le Joyau du Monde roman.

« Les renseignements ci-dessous furent récoltés par nos agents : Petra Husárová, Stanimir Klepač et Branislav Drobný ; et sont dignes de foi.

12 Juin 2045 A.D

Le récent braquage de la Banque des Pisciotta n'est pas un coup de la Mafia mais des Paladins Pontificaux qui souhaitent que nous les aidions à échapper aux forces de l'ordre et à cacher le précieux butin. Celui-ci s'élève à 506,9 millions de Lires Gennaraises et se situe actuellement dans l'une de nos caches du village d'Agnelli au sud-est de Romanella. Il serait sans doute judicieux de convertir le dit argent en or. Les fidèles du Pape espèrent aussi obtenir notre soutien pour plusieurs futurs braquages, ainsi que d'autres actions spectaculaires visant à affaiblir l'État ducal.

Je vais désormais vous exposer par quelles subtiles manœuvres nous est-il possible de pousser les divers piliers de l'autocratie Gennaraise dans une terrible lutte fratricide susceptible de servir nos desseins chrétiens... [SECRET]
»
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Bâtir un empire (18).
5 juillet 2045,

Après des mois de travaux, les bains publics de Skvělá étaient fin prêts et un large détachement de sénateurs Proletarii, d'environ deux cent personnes, s'y rendit pour la fastueuse inauguration. Les représentants populaires en profitèrent pour s'y baigner et s'y prélasser pendant sept à huit heures, espérant y revenir le lendemain dès l'aube. L'ouverture des bains constituait le deuxième évènement important de l'été, quelques semaines après la mise en route officielle de l'Aqueduc qui reliait la Cité aux sources d'eau du pays.

Image
Vu sur le frigidarium.

Historiquement nouveau, la Radanie n'en ayant jamais possédée auparavant, l'établissement répondait à l'art du bain de la Romanelle antique et abritait à cet effet plusieurs salles balnéaires typiques tels que le frigidarium à bassins d'eau froide, la natatio à température ambiante, le tepidarium aux eaux tièdes, le caldarium et ses cuves d'eaux chaudes, et enfin les étuves à sudation, tant sèche qu'humide. Afin de réellement participer à la santé publique, le Sénat Roman institua une Loi obligeant la gratuité et la non-mixité des bains, exigences auxquelles la Chancellerie concéda sans trop de mal. Pour se faire, cette dernière fonda un bureau subalterne, rattaché au grand Bureau de l'Enchantement, chargé de veiller à la gestion des thermes. Des établissements similaires, sans doute plus humbles, s'édifiaient d'ailleurs dans de nombreuses autres villes (ou bourgs) du Thème des Radaniens comme Sväté Miesto, Riecne Miesto ou encore Stáda.

Image
Vue sur le caldarium.

Ainsi, le Thème des Thorvalois n'était dorénavant plus le seul à posséder des bains publics, ce qui fut tout de même un comble, bien que les siens furent plus modestes, en plus d'enseigner un art du bain différent malgré d'évidentes similitudes. A l'heure actuelle, les pressions pour romaniser le Thorval demeuraient assez faibles. La situation pouvait toutefois nettement évoluer après l'éventuelle subjugation du San Gennaro qui deviendrait dès lors le cœur battant de l'Empire roman.
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (5).
8 juillet 2045,

Image
La Cathédrale Saint Paul de Comblain à l'aube d'une grande offensive secrète.

Beato Ricci, Mystique de la section secrète des Frumentaires fit circuler un memorandum parmi ses agents à propos des prochains desseins. Le San Gennaro demeurait la cible prioritaire, mais elle n'était plus la seule... Le Monde roman n'aura en effet de repos que lorsque l'univers entier vivra sous une même coupole, une même nef. Un Dieu au ciel, un chef sur terre : Teodora.

« Le pays de Sougné est incontestablement très intéressant.


Une principauté ecclésiale en crise

Politiquement, la dite contrée se trouve dans un terrible état de décrépitude. Le Prince-évêque ne dispose de presque plus aucun pouvoir et l'Union Républicaine, libérale et anti-religieuse, a remporté les élections législatives de l'An de Grâce 2045. La faute revient principalement à l'Alliance Sociale-Chrétienne qui, de concessions en concessions, se retrouve au bord de l'abime. Pire, elle risque d'y précipiter le pays entier avec elle. De l'abandon de ses principes fondamentaux, on ne se relève jamais ! Obligés de s'allier aux socialistes et aux régionalistes, les libéraux n'ont néanmoins, et Dieu merci, pas les coudés franches pour appliquer leurs idées abominables. Dans l'état actuel des choses, nous devons nous appuyer sur Monseigneur le Prince-évêque et chercher un parti qui nous est favorable. A moins de l'émergence d'une figure nouvelle, fiable et prête à se battre, il n'y a en revanche rien à espérer de l'Alliance Sociale-Chrétienne dont l'appareil politique est semblable à une charpente pourrie en voie d'effondrement définitif.

Le problème est catholique

La situation religieuse est préoccupante. Même si elle ne reflète pas toujours les inspirations profondes du peuple, cela se voit dans la législation Sougnéenne. Comme souvent en Occident, la sécularisation avance à grands pas, ce qui pousse, plusieurs d'entre nous, à croire cette partie du monde proprement maudite. Or, nous pensons que les principaux coupables sont les catholiques. La responsabilité va premièrement au clergé qui a force de prêchi-prêcha, de platitudes et de conformisme à l'égard d'une classe politique parfois scandaleuse, n'entretient plus, depuis longtemps, une Foi militante chez les fidèles. Et sont-ils encore moins capables de convertir les non-chrétiens ! Nous visons ensuite les croyants catholiques eux-mêmes qui ne pratiquent pas et qui, au bout du compte, croient de moins en moins. Leur Foi est sans consistance, vague et médiocre.

Conclusion

La sécularisation n'est pas un courant irréversible. Et l'Empire le prouvera. Le seul point dont nous débattons encore est le suivant : faut-il clandestinement rechristianiser le Sougné avant de l'accueillir au sein du Monde roman, ou l'y accepter tel quel et y mener une christianisation tambours battant ?
»
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (6).
26 juillet 2045,

Image
La présidente des sociaux-chrétiens est l'alliée involontaire du Monde roman.


Rapport par l'officier traitant en charge des agents infiltrés au Pays de Sougné.

« Les renseignements glanés jusqu'ici ne font que confirmer nos craintes à propos de l'Alliance Sociale-Chrétienne. Ce parti va mourir et c'est une excellente chose. Il va très bientôt connaître un congrès de refondation dont l'objectif principal, si ce n'est unique, sera de déchristianiser l'organisation au profit de l'Humanisme, tout en ne reniant pas complètement son héritage chrétien, même si cela finira tout de même par se faire à moyen terme. Bref, du centrisme. L'Alliance Sociale-Chrétienne n'était-elle pas déjà suffisamment centriste, elle risque de le devenir encore plus. La présidente, Sadra Bastin, d'origine Karmali, est une conformiste et joue le rôle du fossoyeur dont l'action permettra non seulement de donner le coup de grâce à une structure décadente mais aussi de séparer les honnêtes des hypocrites. Laissons là et n'essayons ni de la tuer, ni de la menacer, ni de salir sa réputation. Elle sert, sans le savoir, les plus profonds de nos intérêts.

Le prince-évêque demeure notre premier atout, tandis que nous continuons à chercher des amis parmi les mouvements régionaux, les confréries, les associations et le clergé lui-même. Sans doute y reste-t-il des prêtres qui n'ont pas renoncé à se battre.
»
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Bâtir un empire (19).
11 août 2045,

Image
Vu sur le moulin qui remplaça la minoterie industrielle.

La glorieuse destruction de l'unique minoterie du Thème des Radaniens marqua les esprits, symbolisant le triomphe de la paysannerie sur la bourgeoisie qui longtemps cru pouvoir imposer ses vues, jusqu'à ce que les Laudes Sanglantes, en l'An de Grace 2043, ne décime ses rangs et ne lui retire toute assisse non seulement politique mais aussi économique. Le ruines de l'horrible bâtiment industriel furent bientôt nettoyées et un nouveau moulin en bois, dans la plus pure tradition Radanienne, y fut bâtit, peu avant le début des moissons. Sis sur les rives de la Nahnevaná, entouré de blés (froment, seigle, orge, avoine) et avoisiné de menus forêts, le moulin moudrait les grains de l'année. Trois meuniers y travaillaient chaque jour sous la surveillance étroite mais distante de la Bureaucratie impériale afin que ne fussent pas reproduit les abus et tricheries dont les gens du métier se rendirent si souvent coupables au cours de l'histoire. En plus de sa meule de pierre, le moulin possédait également un foulon, mécanisme hydraulique mû par le fleuve, servant à battre la laine tissée des moutons de la région.

Le renaissance de l'agriculture se poursuivait sous les préconisations de la Bulle d'or de Saint Fiacre. Les villes ne s'étendaient plus et semblaient, au fur et à mesure du réveil rural, se noyer dans les immenses terroirs agraires qui, eux, fourmillaient de toute part. Ainsi, entre chaque cité, ne trouvait-on que jardins à fleurs, prairies, troupeaux divers, chevaux, bois, champs dorés, vergés variés, vignes, potagers soignés, étangs à poissons, rivières, villages communautaires et... églises. Et tout ceci se déroulait à l'abri de toute bataille économique, intérieure comme extérieure pour laquelle l'Empire déclara sa neutralité éternelle.
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Bâtir un empire (20).
13 août 2045,

Image
Fête des vergers : petites paysannes de Radanie entrain de jouer.


Quelques jours avant l'Assomption, le Sénat Roman promulgua une loi, destinée à l'ensemble de l'Empire, instituant une nuée de fêtes publiques, venant s'ajouter aux célébrations religieuses que personne ne pouvait remettre en cause. Certaines étaient résolument nouvelles, d'autres existaient déjà mais obtenaient une reconnaissance officielle, pour ne pas dire politique. Les dits festivités furent bien accueillit par les peuples et se liaient presque exclusivement à la vie agricole, rurale et agraire.

Janvier :

du 24 au 26 janvier inclus : fête des semences.

Mars :

15 mars : fête des poulains.
17 mars : fête des chevaux.
25 mars : fête des semailles de printemps

Avril :

2 avril : fête des vêlages
5 avril : fête des agnelages
8 avril : fête des œufs nouveaux (célébrant la reprise des pontes)
15 avril : fête de la tonte

Mai :

1er mai : arbre de mai
8 mai : fête du beurre nouveau

Juin :

3 juin : fête des génisses
5 juin : fête des taureaux
7 au 12 juin inclus : fête des transhumances
30 juin : fête des fenaisons

Juillet :

9 juillet : fêtes des vergers

Août :

11 août : fête des battages
18 au 21 août inclus : Jeux de la Sainte Helena (courses de chevaux)
23 août : fêtes des affinages (fromages)

Septembre :

1er au 5 septembre inclus : fête des moissons
6 septembre : fête du pain nouveau
7 au 9 septembre inclus : Jeux de la Saint Štefan Pongrác (courses de semies à la main)
25 septembre : fête des semailles d'automne

Octobre :

10 octobre : fête des dernières cueillettes
15 octobre : fête des vendanges
23 au 24 octobre inclus : Jeux de la Saint Maurus (compétition de pressage des raisins aux pieds)

Novembre :

16 novembre : fête des glandées
21 novembre : fêtes des cochons
22 au 30 novembre inclus : Jeux du Renouveau (concours de beuveries avec les boissons nouvelles)

Décembre :

4 décembre : fête de la tue-cochon
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Nid d'espions (7).
21 août mai 2045,

Image
Rencontre discrète avec son agent traitant à Comblain.


Nom : Milena Cudová
Age : 30 ans
Nation : Radanie
Religion : Catholique
Opinions politiques : Théocratie sociale
Ascendance : Ainée d'une famille d'apothicaires basée à Skvělá
Descendance : Mariée, un enfant
Fonction : Agent de terrain au sein des Frumentarii

Mission actuelle :

Opération Dračica
Lieu : Pays de Sougné
Couverture : Diplômée en science-politique, assistante parlementaire
Infiltration : janvier 2045 A.D

Phase 1 : Se faire recruter auprès de SECRET.
Phase 2 : Gagner la confiance de SECRET.
Phase 3 : SECRET.

Le 21 août 2045 A.D, l'agent de liaison en charge de Milena Cudová lui ordonna d'enclencher la dernière phase de l'opération.
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Zaldo
Messages : 1264
Inscription : 03 févr. 2020 14:12

Re: Vie de l'Empire

Message par Zaldo »

Bâtir un empire (21).
11 septembre 2045,

En l'absence de l'Impératrice, l'ambassadeur du Westrait remis au Sénat une retranscription manuscrite des évènements regardant la Compagnie d'Intervention Opérationnelle de Ciaropoli (Carabinieri), depuis sa désertion jusqu'à son allégeance à l'Empire roman. Cette dernière constatation provoqua vives clameurs et moult tumultes, au point qu'un groupe hétéroclite de sénateurs ne réclamasse une immédiate déclaration de guerre à l'égard du San Gennaro. Les représentants de l’Église y ramenèrent, Dieu merci, rapidement l'ordre, assurant que l'heure n'était pas encore à la guerre et qu'il serait par ailleurs dangereux d'être trop martial en l'absence de la Basilissa. A la place, le Sénat griffonna une lettre acceptant le serment de fidélité des cent Carabinieri réfugiés en Olgarie, les appelant à venir à Skvělá et leur promettant, enfin, un retour triomphal au San Gennaro en tant qu'Hommes Libres. La missive fut ensuite confiée au Légat westréen chargé de la transmettre à ses destinataires.

Image
La raffinée et colorée Buková ulica.

Après la séance, la Chancellerie impériale s'attela à dénicher un foyer aux futurs fidèles Latins. A leur arrivée, ceux-ci prendront leurs quartiers sur la Buková ulica, au sein de beaux appartements ayant anciennement appartenu à quelques uns des chefs du Radanski Stred (mafia locale). Des ouvriers du Vestiarion commençaient même à y édifier un four à pizza. Un maraicher de la ville fut en outre également désigné afin de spécifiquement fournir les Carabinieri en légumes, notamment en tomates ! Le Vestiarion étudia enfin la possibilité de fonder une route commerciale afin d'importer, via le marché noir, des produits alimentaires du San Gennaro tels que des pâtes, de la mozzarella, du riz, des moules, des palourdes, des praires, du poulpe, de l'huile d'olive, etc. Une mission d'extraction de leurs familles fut aussi envisagée.
Image
« Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir pendus. » Proverbe thorvalois.

Répondre

Revenir à « Empire Roman »