Publications et Décrêts Royaux

Ventélie 12-13-14-17-18
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Sceau Royal du Daï Kinh Vuong
Condition d'accession au trône

Par la présente publication, le souverain-régnant Duong Công Tâm II, établit les conditions de l'accession au trône de son héritier déclaré : le Prince Duong Chinh. Ce faisant, le prince est confirmé comme l'héritier au trône et prochain candidat à la succession. Le gouvernement de la régence est confirmé dans sa fonction jusqu'au couronnement du prince. Dans le cas de l'incapacitation de l'un des régents, le roi ne considère pas essentiel de compléter le triumvirat par des remplaçants. À partir du 01 Juin 2046, le prince prendra une position dominante dans la régence, les co-régents devant servir d'aide et de conseiller afin de permettre la formation du futur souverain; ceci étant parce que le prince a démontré un fort potentiel et un talent naturel pour la prise de décision et l'administration des affaires du royaume dans des circonstances extrêmes. Néanmoins, ce décret ne confère pas au prince le contrôle de l'État, pour ce faire le prince devra répondre aux conditions suivantes :
  • Obtenir l'approbation d'au moins 50% des ministres
  • Une vérification par l'appointé du roi de sa popularité
  • Être marié a une candidate approuvé par le roi [candidates mentionné dans une autre lettre]
L'accomplissement de ces conditions permettra au prince de récupéré le sceau royal et d'être couronné dans le grand temple de Lê aux côtés de sa nouvelle épouse, mettant un terme à l'épisode de la régence. Cependant, le nouveau roi devra conservé le cabinet ministériel pour une année pleine et gardé les anciens régents a leur position éminente SAUF en cas d'infractions majeures.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Subvention de l'industrie de l'acier
Le gouvernement de la régence déclare que en raison de la chute drastique du prix de l'acier, le gouvernement décide de subventionner le commerce de l'acier tieng Kinh par un rabais de taxe pouvant s'élever jusqu'à 20%. Les exportateurs d'aciers nationaux voient la taxe de commerce tomber a zéro pour toutes exportations internationales et la tâche prélevé sur le revenue des aciéries est coupé de 10% afin de permettre a celle-ci de suivre plus aisément les cours désastreux du marché sans engager de trop grande pertes financières.
Faisant suites a cette logique, le gouvernement met fin aux taux d'achat préférentiel de l'acier Karmali par la banque royale. Depuis deux ans le programme de subvention de l'acier qui faisait que l'acier produit au DKV et au Karmalistan était toujours vendue a l'État royale au dernier prix le plus élevé du marché, n'est plus valide que pour la production nationale. L'acier Karmali sera désormais acheter au prix du marché.
De manière plus général, les aciers vendu a trop bas prix et contribuant a l'effondrement du cours de l'acier, seront imposé a l'importation d'une taxe progressive de 5%. Ce mesure ne touche aucunement les aciéries impériales du Qaì Hu Ahn.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Sceau Royal du Daï Kinh Vuong
Déclaration d'abdication formelle

Par la présente publication, nous : le Roi régnant du Daï Kinh Vuong, Duong Công Tâm II, souverain de la montagne et de la mer, annonçons a nos sujets que nous ne souhaitons plus porté le poids du gouvernement et du pouvoir sur nos épaules. Déjà en exile depuis deux ans pour des conditions de santé, nous voyions que le royaume qui nous est si cher est entre de bonne main. Ayant déjà désigné mon successeur et déclarer les conditions qui lui permettront d'accéder au trône, nous ne croyons pas que nos états soit en danger de rupture de continuité. Cependant, dans l'attente que les conditions de couronnement soit remplient, ayant constaté la justesse du gouvernement que nous avons instauré pour notre régence, nous décidons que celui-ci doit conserver son rôle d'agent administrateur de nos états, que la volonté politique du roi est celle du meilleurs pour notre royaume. Après mûrs réflexions et concertation avec mes conseillers et les membres du grand censorat afin que ceux-ci aient des directives pour agir, nous annonçons que nous souhaitons adbiqués notre couronne en faveur de notre héritier et du triumvirat de la régence.
Nous espérons, que nos gens comprendrons que nous agissons ainsi pour avoir un repos d'esprit dans nos vieux âges et notre maladie et que ce n'est pas par manque d'affection ou de consdiération pour nos peuples que nous ne souhaitons plus présidé a ça destinée.

Que la protection des ancêtres gardes notre royaume,
Gloire et prospérité pour les peuples du Daï Kinh,
Duong Công Tâm II,
Roi abdiquant

Transcrit d'une note de la main du roi par
Yòn Dai Cuon, secrétaire royal

Confirmé par
Gào Mà Tchen, Secrétaire royal

Approuvé par
Cho Aö Chinh, Chancellier royal
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Successeur au trône Han'Chounnais
Le gouvernement de la Régence sous la direction du Premier Régent, le Prince de la couronne Duong Chinh, annonce aujourd'hui de manière officielle, avoir retrouvé le successeur au trône de l'antique Royaume Han'Chounnais. L'héritier du trône Tràn Oudom à été mit sous la protection mixte des forces d'autodéfense Han'Chounnaise et de l'armée du royaume. L'équipe spéciale Delta des Tigre-Marin de la marine à été déployer afin de formé le noyau de la garde rapproché du Prince Tràn Oudom, héritier de la dynastie Tràn du Han'Chou. Le Daï Kinh Vuong, ne souhaite pas donner suite aux demandes concernant la reconnaissance officiel du prince comme dirigeant légitime du territoire récemment libéré.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Fraude médiatique
Le gouvernement de la régence du Daï Kinh Vuong, se faisant un devoir de maintenir la dignité et l'honneur du royaume, dénonce fermement la mauvaise fois des journaux Gandharien qui accusent ouvertement le royaume de soutenir le retour de la monarchie au Han'Chou. Le gouvernement du DKV a pourtant prit la peine de spécifié ne pas vouloir donner suite aux demandes des royalistes de reconnaître la légitimité du trône royale et de na pas avoir voulu reconnaître Tràn Oudom comme le chef d'État légitime du Han'Chou. Pourtant, l'honneur du Daï Kinh Vuong, une nation avec moins de reproche que le Gandhari a se faire notoirement en ce qui concerne la diplomatie, doit subir les souillures de la presse idéologiques communistes contrôler par Lotabad.
Nous trouvons intolérable de devoir être mit au banc des accusés par le Gandhari alors que le Daï Kinh Vuong n'a pas profité encore de sa présence militaire au Han'Chou pour imposé, Lui, une marionnette d'État à un quelconque État fantoche.

Régent Grand Protecteur,
Gen. Cho Ahn Kiet.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Mesure préparatoire de crise
Sur une convention à Lotabad
  • En réponse à la proposition de la présidente de la fédération des conseils libres du Gandhari, le gouvernement de la régence du Daï Kinh Vuong, a l'unanimité de ses trois régents, souhaite déconseiller à toutes les factions de se rendre à Lotabad pour des pourparlers de paix. Il apparaît étrange aux yeux du gouvernement, que le pays instigateur, il y a peu, des troubles qui déchire politiquement le Han'Chou, puisse être un candidat adéquat pour une telle médiation. Bien que ne tenant pas la présidente de la fédération, Ikna Omara pour les provocations de l'assemblée Gandharienne, ni pour les actions du pions gandharien Hòang Thrê Minh, le Daï Kinh Vuong pense que la sécurité des dignitaires ne sauraient pas être garantie efficacement par l'exécutif. De plus, de récent événement sur la scène internationale tendent à démontrer que l’immunité diplomatique n'a plus grande valeur aujourd'hui. Sans oublié, qu'une nation qui est a l'origine de la RPHC est tout sauf un terrain neutre pour des négociations.
    Dans une optique constructive, le Daï Kinh Vuong souhaite plutôt proposé que les factions se rencontre à Kanom l'ancienne capitale du gouvernement colonial Léonoran, sous la supervision et la protection de troupe Karmali. Il apparaît beaucoup plus sensé que le pays lui même soit le théâtre de l'émergence de son nouveau gouvernement, de plus Kanom n'étant la capitale d'aucune faction à l'heure actuelle, est un terrain de discussion neutre.

    Prince Régent Duong Chinh,
    Ministre-Régent Tao Lỳ
    Général Grand Protecteur Cho Ahn Kiet
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Mesure préparatoire de crise
Sur une convention à Lotabad

  • Dans la fouler de sa dernière déclaration sur une potentielle conférence pan-Han'Chounnaise a Lotabad, le Daï Kinh Vuong continue de dénoncé les ingérences dans la gestion de la crise.
    Nous continuons de croire qu'une conférence à Lotabad, n'est ni une bonne idée, ni une solution neutre. Le Gandhari est à l'origine de la division territoriale du Han'Chou et nous ne croyons donc pas qu'il soit le plus à même d'héberger une conférence dite neutre, sur la question du gouvernement Han'Chounnais. Surtout après avoir prit partit pour la guerre avec la RPHC et pour le génocide avec la faction NRR. Nous continuons de promouvoir une conférence en terre nationale Han, à Kanom, ville contrôler par les Karmali : allié de Lotabad et partenaire privilégier du Daî Kinh Vuong en qui le gouvernement de la régence a toute confiance. Ce lieu de conférence a pour atouts principaux d'offrir une facilité d'accès à tout les dignitaires, la sécurité n'étant pas un problème puisque les factions ne sont pas en guerre les unes avec les autres, les risques d'affrontement entre elles sont minime, de plus si il y a une entente, celle-ci sera scellé dans le lieu symbolique où a été détruite l'ancienne unité territoriale et enterrera définitivement l'épisode léonoran par un nouvel épisode Han.
    Le grand royaume des Kinh, soutient la faction monarchiste mais ne la contrôle d'aucune manière. Le royaume s'étant contenter de trouver un candidat pour le trône du Han'Cho. Les représentants de la faction feront ce qu'ils veulent concernant la conférence de Lotabad le 30 septembre, mais le DKV déconseille formellement à ceux-ci de se rendre sur place. Les raisons étant, oui sécuritaire, mais aussi des questions d'honneur et de rayonnement du Han'Chou. Nous le répétons, les Han ne doivent devoir leur réhabilitation sur la scène internationale qu'à eux même. Nous espérons que les monarchistes saurons nous écouter et préférerons appointé une conférence à Kanom. S'ils décident de ce rendre à Lotabad, nous espérons avoir tord, mais continuons de dire qu'il s'agit d'une erreur du point de vue de la neutralité diplomatique, le Gandhari étant (encore une fois) partiale dans cette affaire, et une erreur aussi du point de vue de l'indépendance nationale. Ce n'est pas la conférence qui pose problème, c'est le lieu où elle doit se tenir.

    Prince Régent Duong Chinh,
    Ministre-Régent Tao Lỳ
    Général Grand Protecteur Cho Ahn Kiet


    Addamentum

    Le Daï Kinh Vuong se voit désolé si les soldats gandharien peuvent s'être senti offensé par les déclarations du gouvernement, ce n'est pas par mépris des efforts des troupes gandhariennes ayant fraternisé avec celle du DKV, mais bien par considération pour les vies civiles des Hans qui devront vivre avec les conséquences des décisions prises par le Viengxay qui nous ont fait tenir de tels propos. Le DKV présente des excuses public à la population civiles et aux militaires* du Gandhari dans cette affaire.
    Cependant, malgré cela nous devons une fois de plus dénoncé les grossières accusations et les manipulations médiatiques des médias gandhariens qui tentent de salir l'image du DKV par tout les moyens. La politique tieng Kinh n'a pour autre but que le bien être des Hans et non l'accomplissement de fantasme politique.

    Prince Régent Duong Chinh,
    Ministre-Régent Tao Lỳ
* Excluant effectivement tout les politiques du Gandhari, le gouvernement, la reine, etc.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Mesure préparatoire de crise
Sur les déclarations du bureau politique Gandharien
  • Les déclarations du bureau politique PCRG, du Gandhari a l'encontre du DKV sont une insulte faite à la raison et à la bonne foi. Le Gandhari, n'a pas à dicté la politique intérieur du Han'Chou, d'autant plus qu'il se comporte actuellement et toujours comme une vierge sainte alors qu'il est directement ou indirectement responsable des malheurs actuel du Han'Chou : Il est responsable de l'oeuvre de destruction dans le sud du pays, il l'instigateur de la partition du Han'Chou, il est le principal support qu'à eut la RPHC et est indirectement responsable des dommages causés par celle-ci, son irresponsabilité militaire à permis a un groupe terroriste de pouvoir dormir sur une quantité d'arme étonnante.
    Il accuse le Daï Kinh Vuong de s'opposer à la présence Gandharienne et de refuser de démilitarisé, mais le DKV a été le premier membre de la trilatérale à faire reculer ses forces militaires et a en réduire l'effectif, augmenté en 2046 suites aux menaces Hoàngistes et Gandhariennes. De plus, le Daï Kinh Vuong est présent au Han'Chou avec l'accord du gouvernement provisoire et s'est toujours montrer prêt a collaborer avec celui-ci ce que n'a jamais fait le Gandhari. Au contraire, le gouvernement de ce pays lorsqu'il est frustré dans ses aspirations égoïstes répond par les armes. Il a répondu par la partitions du pays et la constitution d'un groupe terroriste qui est aujourd'hui l'Armée du Peuple du Han'Chou D'ailleurs, l'argumentaire Gandharien souffre d'un manque flagrant de logique puisque les troupes du DKV ne sont pas actives, elles sont en garnisons. Les accusations porté à l'encontre des tentatives du Daï Kinh Vuong de faire du Han'Chou son protectorat sont risible et indigne d'un bureau politique : le Han'Chou est déjà un protectorat Karmalo-Kinh, c'était là tout l'objectif derrière la particippation de ces deux pays à la libération. Contrairement au Gandhari qui ne souhaite pas la mise sous protectorat du Han'Chou, mais l'assimilation de celui-ci dans son système de clientèlisme. D'ailleurs, toutes la rhétorique gandharienne du ''Je, Me, Moi'' prouve l'absence incontestable de la prise en compte de l'élément humain dans cette histoire. Le Gandhari se donne le droit de policer le Han'Chou et le traite comme son sujet plutôt que comme un partenaire. Il accuse le gouvernement de vouloir faire de la répression à l'égard du PTH? La PTH collabore avec le gouvernement, comme les monarchistes et certainement pas comme le Gandhari. Tant que les deux factions respecterons les règles établit par l'autorité légale il n'y a pas de raison de craindre de la répression. Tout ce que cherche le Gandhari s'est de se fabriqué une légitmité d'agir et d'imposer, il a mit ses cartes avec les Hoàngistes et à perdu et il digère très mal le revers. Quant aux menaces des lignes rouges : le DKV est membre de la petite entente et de l'OCC, celà signifie-t-il qu'une intervention gandharienne est justifié?

    Les accusations du Gandhari sont fondé, le Daï Kinh Vuong souhaite protéger le Han'Chou de la main mise du Gandhari, cet État dictatoriale et terroriste qui a le mépris de la vie humaine. Nous acceptons le blâme du Gandhari et souhaitons que celui-ci accepte tout ceux, qui lui ont été adressé :
    • Responsabilité de la crise politique au Han'Chou suite à la partition
      Déstabilisation de l'unité sociale et politique
      Resonsabilité indirecte dans la formation et l'armement de l'Armée du Peuple du Han'Chou
      Volonté d'imposé sa décision au peuple Han par la force des armes.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Pour vos yeux seulement (SECRET)

Situation du Royaume Fin 2046

Survol Intérieur
''Abdication Royale''
La régence du Daï Kinh Vuong, qui semblait depuis un moment avoir trouvé un équilibre décisionnaire, suite a l'enlèvement du Prince Duong Chinh, a de nouveau été ébranler par l'annonce de l'abdication du roi Duong Công Tâm II. Si les alliances paraissent avoir volée en éclat, la confirmation du Prince en tant qu'héritier du trône et sa mise en majorité dans le triumvirat par le roi abdiquant, ont rendue nulles les luttes de pouvoirs pour les décisions politiques, puisqu'il faut désormais deux régents s'accordant, pour renverser les décisions du Prince. La régence continue cependant de divisé les pouvoirs du roi entre l'héritier, le grand protecteur et le Grand Précepteur. Pourtant, avec l'opposition de plus en plus affiché du général grand protecteur Cho Ahn Kiet, aux politiques du Prince Chinh et à l'opposition tacites du Ministre Tao Lỳ aux visées militairiste et trop natinaliste du Grand Protecteur, il ne semble plus y avoir de réelles luttes pour le pouvoir, bien que les tractations a l'intérieur de l'administration se poursuive. Le royaume est plus que jamais victime des forces centrifuges qui l'habite et qui s'oppose depuis un siècle à la volonté centripète des monarques. Quoi qu'il en soit, les factions les plus conservatrices et les plus monarchistes se trouvent être en désarroi devant la vacance du trône, alors que leur opposants idéologiques y voit une occasion à saisir pour imprimer des réformes en profondeur au système politique et sociale tieng Kinh. Les conditions de successions étant connue, certain se surprenne que le prince Chinh n'est pas déjà été en noce pour mettre fin à la régence.
''Luttes de classe''
En directe succession des concessions faites par la régence de Duong Công Tâm II et par les événements du Han'Chou, de manière notable la communautarisation des terres agricoles, des revendications pour plus d'égalité se font entendre parmi les couches populaire du royaume. Si la situation économique reste bonne pour l'ensemble de la population, certaine inégalité, comme la répartitions des terres agricoles, semblent soulever les passions des paysans soumis au fermage ou attaché à un grand domaine. Certaines communautés se sont levé en bloc, dans l'espoir d'obtenir le soutient du Prince-régent Duong Chinh, contre les abus d'autorités commis par les polices chartrées et leur maître.
''Sécurité Intérieure''
L'activité des groupes terroristes comme le Dàn Còp semble avoir diminué dans le courant de l'année 2046, la mouvance de la propagande par la terreur serait-elle en train de s'essoufler? Le gouvernement ne peut que l'espérer, mais tout n'est actuellement que supposition puisque, concrètement, aucune action de notre part ne pourrait expliquer la discrétion de Quang Sinh et de ses sbires. La guérilla des Tigre de Feu est-elle aussi mise à mal, par les opérations contre-insurectionnelles menées par l'armée royale, mais aussi par le peu de prise que le marxisme semble avoir dans la population rurale du Daï Kinh Vuong. Pourtant, la sécurité intérieur du royaume reste compromise et représente un enjeu pour la régence. En effet, plusieurs fois au cours de l'année 2046, des ordonances Noir-Ultraviolettes ont été émise sans qu'aucun des détenteurs d'une tel acréditation de sécurité n'ait été informé. Ces ordonances ont servit dans le cas de la marche du Colonel Thuac sur le Lòng Laỳ Nuì, dans le gêle des opérations de secours au convois du prince et dans les mouvements policiers ayant suivis. Le gouvernement du Daï Kinh Vuong soupçonne une multiple responsabilité dans cette affaire, ne croyant pas qu'un seul individus puisse avoir émis les ordres et couvert ses traces sans aides.
''Trafic des Opiacés''
Le Daï Kinh Vuong, reste malgré les efforts conjugués des ministères du renseignement et de la police, l'une des plaques tournantes du trafic d'opium et de ses dérivés dans le monde. La puissance de certain seigneur du pavot est telle que la police ne saurait intervenir contre eux sans le soutient actif de l'armée royale. Le problème que rencontre les autorités royales dans leur luttes contre ce trafic est évidemment l'immensité du territoire, la faiblesse du réseaux routiers au-delà des côtes et la faible densité de population du royaume (au-delà des côtes). Non seulement, les seigneurs ont parfois de véritable fief dans les forêts du pays, mais la superficie a couvrir pour les forces de l'ordre est-t-elle qu'ils sont l'avantage de pouvoir choisir leur itinéraire et de les modifiés à loisir. De plus, pour ajouté a la gêne du ministère de la Police, il semble que depuis près de trois ans maintenant, une guerre a peine couverte ait lieu entre les seigneurs du pavot, entre eux et certains distributeurs aussi. De ce qu'on put glaner les enquêteurs, il semblerait que celui de ces seigneurs des narcotiques connu sous le nom de Mandarin, aurait commencé un conflit d'agression contre ses compétiteurs dans le but de centralisé la production entre ses mains. Non seulement celà, mais il aurait aussi provoqué l'ire de la Đinh Tỵ co khít ou Tì. Si la guerre est toujours contenue dans les limites du raisonnable, le décompte des morts liés à ce conflit ne fait que croître.
''Corps Impérial au DKV''
Le Daï Kinh Vuong héberge encore un corps d'armée impériale sur son territoire. L'effectif de celui-ci est équivalent à trois divisions de l'armée royale, c'est-à-dire trente milles hommes de troupes (30.000) en plus de leur officiers et du personnel de soutient. Le royaume reçoit une pension réellement impériale pour abrité une telle quantité de troupe sur son territoire. Ces soldats qui sont en garnisons dans le sud du pays, contribuent directement à la proximité des commerçants, puisqu'entre les exercices militaires conjoints et les veilles de gardes, ces hommes de troupes sont en permission et dépensent leur solde. Évidemment, il n'y à pas que les hôtels, les restaurants et les boutiquiers qui font fortune, mais aussi les proxénètes et les preneurs de paris, puisque soldats étant, ils recherchent la compagnie du beau sexe loin du pays natal et cherche aussi a se divertir. À l'heure actuelle, il n'y a pas eu d'incident majeur entre les civils et les militaires impériaux, mais le commandement tieng Kinh et Qaì à jugé bon de dispersé la troupe à raison d'un maximum de cinq mille hommes pour la même ville, soit deux régiments. Des rumeurs au seins de l'armée parle de soldat Qaì prêt à immigré au DKV à la fin de leur service, c'est sans doute un effet secondaire de la longue garnison et des femmes du pays. Le commandement militaire à notifier les services impériaux, la réponse a cette situation est donc entre leur mains.


Extension militaire
''Ngu Thin''
Le programme Ngu Thin continue de progressé à la vitesse escompté. Le Daï Kinh Vuong est désormais en possession d'un arsenal d'arme chimique comportant plus d'obus qu'il ne voudra jamais en tiré. Cependant, les agents chimique avancé continue de manqué dans l'arsenal faute de la technologie et des contacts nécessaires pour les fabriqués en quantité suffisante pour formé un arsenal en vue d'une guerre de plusieurs semaines. Pour la première fois depuis la formation du programme, il a été envisagé sérieusement l'emploi des armes développer dans ce programme contre une cible militaire non-avertis sur le théâtre d'opération Han'Chounnais. Hormis les munitions pour le combat direct, le programme est à la veille d'entrée dans sa phase rouge, correspondant à l'acquisition d'une capacité et d'un arsenal ballistique apte à faire réfléchir les puissances hostiles de la région.
''La flotte''
La flotte continue d'augmenté le nombre de ses bâtiments de guerre. Cette état de fait continuera dans l'année 2047 et risque de se poursuivre longtemps encore, puisque les objectifs de l'Amirauté-Général, mais aussi du central sont la constitution de deux flottes de guerre, en plus des escadres autonomes prévues tel l'IDND ou la futur flotte du FOSC, comprenant actuellemen deux frégate et six corvettes, ou encore la PNDS (Patrouille navale de défense sud) en cours de discussion qui devrait être la plus importante escadre détâché puisque l'on prévoit de lui attaché un porte-hélicoptère. La flotte et la marine en générale, ont initialisé un processus de modernisation des compétences du personnels en prévision du renouvellement du matériel militaire de la marine d'ici 2060.
''Modernisation des troupes''
En échoe à la marine, l'armée royale à initialisé un processus de mise à niveau de son pesonnel combattant en déclenchant un programme d'entraînement intensif à l'échelle du royaume. Régiment par régiment, l'armée compte bien atteindre un effectif modernisé à 100%, mais les réalités de la géostratégie ne permette pas au royaume de se privé d'un pourcentage trop élevé de ses troupes actives. À partir de 2046, toutes les nouvelles troupes recrutés par les deux Armée doivent obligatoirement passé par cet entraînement avancé mit sur pieds par le corps des fusilier-marins.
''Fortification''
Le royaume à initialisé la mise à niveau, la restauration et la construction de ses installations militaires défensives. Premier jalon dans ce lent processus est la forteresse de Lòng Lê Nam, qui devrait acquérir le potentiel destructeur d'un croiseur de bataille d'ici la complétions de sa première phase de ré-armement en 2047. Le programme vise à palier le petit nombre de bâtiment actuellement disponible pour la défense des eaux territoriales et la projection de la force Kinh à l'étranger.

Survol Extérieur
''Bouclier Légitime''
Le programme du bouclier légitime, qui visait à noué des contacts avec le plus de nation sur l'échiquier mondiale afin de rendre le royaume indispensable à un certain équilibre commerciale est un échec. La plus part des nations non-ventéliennes n'ont pas répondu à la sollicitation du Daï Kinh Vuong, sans doute terrorisé par la menace d'une implication dans une guerre régionale au Han'Chou contre le Gandhari. Réalité qui hante les stratèges géopolitique de la couronne. Planifié d'abord comme une protection contre les puissances socialiste hostile (comme le PACAM), la politique de diversification des ouvertures diplomatiques semblent avoir rencontrer son plus grand succès auprès de nation socialiste... comme le Westrait qui est lui même membre du PACAM. Le ministère de la diplomatie royale devra révisé sa politique diplomatique pour l'année 2047.
''Han'Chou''
Toujours source de problème pour la sécurité du Daï Kinh Vuong, le Han'Chou a été la proie d'une grande agitation politique vers la fin de l'année 2046. En effet, le terroriste Hoàng Thrê Minh à ressurgit de la fosse sceptique où il était cacher pour déstabilisé le pays. Non content d'avoir été l'agent de la partition du pays avec ses maîtres Gandhariens, l'ignoble personnage à tenter de rallié les marxistes et les républicains radicaux dans une alliance raciste et classiste pour tenter d'empêcher le pouvoir de lui échapper. Après avoir vue sa crédibilité être détruite par les monarchistes, le gouvernement provisoire et le Daï Kinh Vuong et une partie des marxistes-léninistes. Diamantralement opposé à toute idée de gouvernement permanent où il ne serait pas le chef, Hoàng à formé une nouvelle organisation terroriste et s'est lancé dans le meurtre de masse de civils. Malgré tout, le gouvernement royal a décidé de commencer à établir des plans de retrait de ses troupes en présence sur le territoire Han, conjointement avec le gouvernemetn provisoire qui malgré la crise et les menaces d'invasion Gandharienne poursuite avec les projets de transitions politique.
''Pulau Ajaib''
La situation à Pulau Ajaib semble vouloir se corsé. Si la guerre contre les insurgés de la Pemberontak Merah Ajaibi se passe sans heurt majeur a l'exception de l'attaque sur la frégate Tao Lòng, les frictions augmentes entre les forces expéditionnaires du DKV et les soldats ajaibi, provoqué principalement par le traitement brutale que ces dernières inflige à la population civile soupçonner de collaborer avec l'ennemi. Qui plus est, l'année 2047 risque d'être chaude dans ce secteur en raison de l'émergence de nouvelle cellule de guérilla sur la seconde grande île de la nation insulaire : Buah Hatì. Non seulement les guérillero de la PMA pose-t-il une menace, mais les islamistes radicaux de l'île d'Ajaib semble decidé à reprendre le combat pour un État Islamique. Malgré le petit nombre que représente ces combattants fou d'Allah, ils ont une expérience non négligeable de la guerre assymétrique et du terrorisme, ainsi que des connexions à l'étranger, possiblement avec l'EID. Cette nouvelle menace risque de divisé les forces du gouvernement entre la PMA et le KSB et ralentir le processus ou bien accroître la charge d'opération relevant de la FOSC.
''Projection de la force Kinh''
Les forces armées du Daï Kinh Vuong sont actuellement massivement déployée à l'étranger, avec vingt-neuf milles soldats uniquement pour le Han'Chou et prêt d'un régiment entier à Pulau Ajaib. Il ne faut pas oublié le premier banc d'attaque en mission dans la mer de Ventélie et l'escadre autonome de l'IDND qui à passé le plus clair des deux dernières années à patrouiller sur toute la longueur du Détroit de Dar, de Biènrapang jusqu'à l'extrêmité de l'Ashtra. Si le royaume continue de disposé de force militaire non-négligeable en proportion, il n'en reste pas moins que sa capacité logistique et de projection est fortement handicapé pour des opérations supplémentaire. En effet l'incessant va et viens entre le Han'Chou et le sud du royaume, afin de fournir les centaines de tonnes de matériel nécessaire aux fonctionnements des deux armées présentes au Han'Chou, occuppe presque 33% des effectif logistiques de la marine, tandis que le couloir de ravitaillement de la troupe de la FOSC, si il est alléger par les fournitures offertes par le Rezim, occupe un nombre considérable de bâtiment logistique pour un si faible déploiement de force, la distance l'oblige. Finalement, l'incessant jeu de chat et de la souris entre le ravitaillement logistique et l'IDND ne facilite pas les choses. Heureusement dans le cas de l'IDND, des nations comme l'Eashatri ont accepter de ravitailler l'escadre à chaque fois qu'elle passe par ses ports.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Nouvelle politique de l'Acier
De l'acier importé
Suivant l'effondrement du cours de l'acier, principalement dû à la compétition déloyale du Tötland dans le domaine de la sidérurgie, le gouvernement du Daï Kinh Vuong annonce qu'il imposera le taux de taxation maximale à l'importation, permis par la chartre de l'OCC, pour tout les aciers extérieure, sauf ceux provenant des pays-amis comme : le Qaì Hu Ahn et le Karmalistan; et pour les aciers du Tötland, qui se voit imposé, pour le premier un taux-mirroir (un pour un), le Karmalistan voit son acier imposé a 5%. Tandis que l'acier du Tötland est imposé à 80%. Les navires transportant de l'acier du Tötland souhaitant emprunter les eaux territoriales du Daï Kinh Vuong devront se soumettre à une taxe de Protection du commerce Ventélien équivalente à trois dollars la tonnes d'acier. Ces mesures ont pour prise effective le 1er Janvier 2047.
De l'acier national
Devant la nécessité de protègé l'industrie sidérurgique du Daï Kinh Vuong, la couronne annonce que le minerai de fer, transformé ou brut, acheter à la Société Royale des Mines, ne sera plus sujet à aucune taxe de commerce. La taxe d'exportation du minerais vers un pays de l'OCC est abaissé à 0,3% mais élevée d'un 1% vers tout les autres pays. Cette taxe ne concerne pas l'acier transformé.
Les aciéries choisissant de se brancher à la H²GTD pourrons recevoir l'électricité requise pour la production de l'acier au prix coûtant.
De plus, les aciéries branchées avec la H²GTD recevrons un crédit d'impôt ''vert'' pour l'usage d'une électricité exclusivement renouvelable. (Hydroélectricité)
Mais devant la réalité du marché régionale et internationale de l'acier, le gouvernement de la régence suggère ouvertement l'abandon de l'industrie de l'acier traditionnel pour une spécialisation : Acier Galvanisé, Acier inoxydable. Le gouvernement suggère cependant des spécialisations plus technique et plus rare sur le marché afin de renouvelé l'attractivité de la sidérurgie tieng Kinh. Afin de facilité la transition vers des aciers spécialisés haut de gamme, le gouvernement offre une série de subvention et de taux préférentiel afin que les aciéries choisissant des spécialisations plus dynamique puisse acquérir les matières premières nécessaire à leur fonctionnement.
Subvention pour les transitions
  • Acier non-allié
    • Type S (Construction de bâtiment) = N/A
      Type P (Appareil à pression) = 5% du coût total
      Type L (Tubes de conduite) = 10% du coût total
      Type E (Construcion mécanique) = 50% du Coût total
      Type R (Rails) = 10% du CT
    Acier non-allié spéciaux (Type C) = 30% CT
    Acier faiblement allié
    • 35NiCrMo16 (résistance mécanique jusqu'à 600 °C) = 55% du CT
      100Cr6 (Roulement à billes) = 55%
    Acier fortement allié (Outils réfractaire / Aéronautique) = 75% CT
    Aciers inoxydables= 75% CT
    • Inox 316 = 77% CT
      Inox 304 = 76% CT
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Image
Image
GRAND TIRAGE ROYAL DU YI KING
|
|
Le ministère des rites a solennellement procédés aux tirages du Yi King pour la futur année occidentale 2047.
La divination offre au royaume, l'hexagramme 29 : 坎 K'an / L'Insondable, l'Eau.
Image
L'hexagramme
Ce trigramme a pour image l'eau en tant qu'elle vient d'en haut et circule sur la terre dans les rivières et les fleuves, étant ainsi la cause de la vie sur la terre. Appliqué aux hommes, K'an représente le coeur, l'âme où la vie est enfermée dans le corps, la lumière contenue dans les ténèbres, la raison. Le trigramme étant répété, le signe entier a le sens supplémentaire de « répétition du danger ». Il veut désigner par là une situation objective à laquelle on doit s'accoutumer et non une disposition subjective. Car le danger en tant que disposition subjective signifie témérité ou perfidie. C'est pourquoi le danger est également représenté par une gorge montagneuse, c'est-à-dire un état où l'on se trouve comme l'eau dans une gorge et d'où l'on sort de la même manière que l'eau si l'on adopte la conduite correcte.

Le Jugement
L'INSONDABLE répété.
Si tu es sincère, tu obtiens le succès dans ton cœur et ce que tu fais réussit.

L'image
L'eau coule sans interruption et atteint son but : Image de L'INSONDABLE répété.
Ainsi l'homme noble marche dans la vertu durable et exerce la fonction de l'enseignement.

Trait inférieur
Six au commencement signifie :
Répétition de l'insondable.
Dans l'abîme on tombe dans un gouffre.
Infortune.
L'accoutumance au danger fait que l'homme en arrive facilement à ce que celui-ci devienne une part de lui-même. Il se familiarise avec lui et s'habitue au mal : Il a ainsi perdu le bon chemin et l'infortune est la conséquence naturelle de cette situation.


Second trait
Neuf à la deuxième place signifie :
L'abîme est dangereux.
On doit seulement s'efforcer d'atteindre de petites choses.

Dans une situation périlleuse il ne faut pas essayer immédiatement de s'échapper à tout prix, mais on doit tout d'abord se tenir pour satisfait si l'on n'est pas vaincu par le danger. On doit considérer calmement les circonstances de l'heure et se contenter de petites choses, puisqu'un grand succès ne peut être obtenu. La source, elle aussi, coule d'abord en mince filet, et il lui faut du temps pour se frayer un chemin vers l'espace libre.

Troisième trait
Six à la troisième place signifie :
Devant et derrière abîme sur abîme.
Dans un tel danger fais d'abord une pause, sinon tu tomberas dans l'abîme, dans un gouffre.
N'agis pas ainsi.

Quatrième trait
Six à la quatrième place signifie :
Une cruche de vin, un bol de riz avec, des vases de terre simplement tendus par la fenêtre.
Il n'y a certainement pas de blâme à cela.

A l'heure du danger, les formes cérémonieuses disparaissent. L'essentiel est une disposition intérieure sincère. Il est d'usage qu'avant d'être engagé un fonctionnaire présente des cadeaux d'introduction et des recommandations. Ici tout est simplifié à l'extrême. Les présents sont maigres; il n'y a personne pour recommander le candidat. Celui-ci se présente seul, et pourtant il n'a pas à rougir s'il a seulement en vue le dessein honorable d'une aide mutuelle dans le danger. Une autre idée encore se trouve suggérée : la fenêtre est l'endroit par lequel la clarté entre dans la pièce. Si l'on veut offrir ses lumières à quelqu'un dans une situation difficile, il faut commencer par ce qui est parfaitement clair et procéder simplement à partir de ce point.

Cinquième trait
Neuf à la cinquième place signifie :
L'abîme n'est pas rempli à déborder, il est seulement rempli jusqu'au bord.
Pas de blâme.

Le danger provient de ce que l'on veut aller trop haut. L'eau ne s'accumule pas dans la gorge mais monte seulement jusqu'au point le plus haut du bord pour en sortir. Ainsi, dans le danger, il n'est que de s'avancer sur la ligne de moindre résistance; on atteint alors le but. En de telles périodes de grandes actions ne peuvent être menées à bien. C'est assez si l'on parvient à sortir du danger.

Trait supérieur
Six en haut signifie :
Lié avec des cordes et des câbles, enfermé entre les murs d'une prison hérissés de pointes.
Pendant trois ans on ne peut trouver sa route. Infortune.

Un homme qui a perdu le bon chemin dans l'extrême danger et qui est ligoté dans ses péchés n'a aucune perspective de sortir de sa situation périlleuse. Il ressemble à un criminel assis dans les chaînes derrière les murs d'une prison hérissés de pointes.

---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 757
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: Publications et Décrêts Royaux

Message par Nguyen »

Nguyen a écrit :
12 janv. 2021 21:10
ÉTAT DES LOIS 2047

Majorité et nationalité

Majorité civile: Le roi déclare que toute personne ayant vécu quatorze année complète, a compter du jour de sa naissance, est capable de fondé une famille et est donc autorisé, non seulement a se marié, mais a consommé de l'alcool et du tabac sans la supervision d'un tuteur. Aussi, le roi déclare que après quatorze ans, les jeunes gens du royaume peuvent conduire des motocyclettes pour se déplacer en ville.
Majorité judiciaire: Le roi demande aux pères, oncles et frères de bien vouloir représenté leur parent de moins de 21 ans devant les juges et les fonctionnaires du royaume.
Majorité sexuelle: Le roi considère qu'après quartoze printemps, les jeunes hommes et les jeunes femmes de sont royaume, si les premiers ont du poils et les secondes ont saigné, sont apte a s'adonner aux plaisirs du corps.


Service militaire: Le roi ne demande pas la participation de tous aux armées.
Droit de nationalité: Dans sa clairvoyance infini, le souverain donne sa protection a tout ceux qui naissent sur le sol du royaume si leur deux parents sont des sujets du roi. Si un enfant né de parent étranger est toujours sur le sol du pays a vingt et un ans, il recevra la protection royale a son anniversaire ou lors de son mariage si celui-ci a lieu avant et avec un ou une sujet du royaume.

Droits fondamentaux
Liberté d'expression: Le roi, par l'entremise du Grand Censorat, est seul a pouvoir décidé de ce qui peut et ne peut être dit sur la place publique de ses domaines.
Liberté de culte: Le royaume poursuit dans sa tradition de tolérance et de respect des religions. Tant que la dignité royale n'est pas menacé, aucun culte n'a a se sentir menacé.
Liberté de rassemblement: La cours autorise les citoyens a se rassemblée selon leur guise, tant que ces assemblées ne débouchent pas sur des désordres ou grabuge.
Liberté d'association: Les citoyens sont, par la volonté royale, libre de formé, de rejoindre et de quitter, église, culte, association d'intérêt, maison commerciale et club selon leur convenance.

Droits des femmes: Conformément aux enseignements des sages, les femmes doivent être représenté par leur parent ou leur époux devant le juge. Seul les veuves et les femmes répudiés peuvent être jugé en tant que personne.
Droits des enfants: Le père est propriétaire de ses enfants.
Droits des animaux: Le roi exige que les animaux de son royaume soit traité avec l'égard qui leur est dû par la tradition et par le respect demandé de l'ordre naturel du monde.

Droit d'héritage: Les biens du père doivent échoir au plus vieux de ses frères vivants sous son toît ou au plus vieux de ses fils.
Double nationalité: Dans sa sagesse infini, le roi donne dix ans au étranger pour lui juré fidélité et abandonné tout autre allégeance.

Droits du travail
Syndicats : Le gouvernement reconnaît le droit aux travailleurs de l'industrie de se rassemblée en des syndicats du travail pour les représentés, si ces syndicats acquitte la taxe sur le revenue des corporations.
Grève : Le droit de grève est reconnu aux travailleurs
Lock Out : Le droit au Lock Out est reconnu aux patrons d'usine


Lois sur les moeurs

Relation sexuelle hors-majorité sexuelle: Le roi dans sa sagesse considère que toute personne majeure ayant des rapports sexuelles avec une personne réputé mineure est passible de l’ablation de l’appendice sexuel incriminé.
Relation sexuelle hors-mariage: La cours consent a ce que des adultes responsables s'adonne a la pratique de l'alchimie vitale en dehors des liens sacrés du mariage si cette pratique n'est ni adultère, ni contraire a la morale.
Homosexualité: Le roi exige que ses sujets préférant la compagnie virile le fasse dans les maisons réservé a cet effet et qu’ils prennent femme et enfantes pour le bien être de la nation.

Contraception: Le roi autorise l’utilisation du condom, mais interdit les contraceptifs a base d’hormones.
Avortement: Le roi autorise l’avortement a la demande du père d’une femme non-marié, si la cause de la grossesse est honteuse. Cependant, que les pères se tiennent informé que le roi dans sa sagesse ne tolérera aucun abus.
Euthanasie: Le roi autorise les médecins a adoucir la fin de la vie de ceux qui sont mourant sans retour, mais considérera qu’il y a eu meurtre si le patient est jeune ou aurait pu guérir.

Prostitution: Le roi tolère que des femmes non-mariées et sans famille pour s’occupé d’elles vendent l’intimité de leur corps contre de l’argent.

Législations sur la famille
Divorce: Le roi n’autorise pas les familles a se défaire

Relation extra-conjugale: Le roi impose une amende aux hommes pour la première offense et dix coups de bâtons pour la seconde. Pour les femmes, dix coups de bâtons, si le mari demande a être libéré de sa femme, celle-ci sera écroué dans une maison close, sauf si son père ou son frère veulent la racheter a son mari.
Relation consanguine: Le roi autorise les cousins de second degrés a perpétué leur lignée si celle-ci est menacée.
Mariage consanguin:[/b] Le roi autorise les cousins de troisième degrés a contractés un mariage religieux et a formée une nouvelle parentèle.

Polygamie: Le roi autorise les hommes qui aurait une femme stérile ou s’ils ont plus de six enfants a prendre une seconde femme, plus jeune, afin de faire croître la famille et a aider a l’éducation des enfants.
Adoption: Le roi consent a ce que chacun de ses citoyens aient une famille et des ancêtres pour veillé sur lui, aussi encourage-t-il l’adoption de ceux qui n’ont pas de parent, de préférence par des proches, afin que les familles et la nations en sortent renforcés.


Législations criminelles
Possession d'arme à feu: Le roi autorise ses sujets a possédé des armes de types fusil et arme de poing, mais interdit qu’un particulier possède une arme automatique, un pistolet mitrailleur, une carabine d’assaut, un auto-pistolet, une mitrailleuse ou tout autre armes que les contrôleurs jugeront inappropriés.

Torture: Le roi autorise la police de son royaume a utilisé de méthode musclé a l’égard de ceux qui possède une fiche criminelles. Le bureaux d’enquête royale et la Garde reste les seuls a pouvoir usé de violence contre les citoyens du royaume dans le but d’en tiré la vérité.
Peine capitale: Le roi et ses mandataires dans le domaine de la justice se réserve le droit de condamné a mort les contrevenants et les récidivistes qui s’expose a de telles peine.
Jeux de hasards: Le roi autorise que des jeux de hasards soit tenue a l’intérieur des hôtels et des restaurants a condition que les paris et les mises ne dépasses pas 50 Kivang.

Consommation d'alcool: Toutes personnes majeur a le droit de boire de l’alcool, cependant faire boire une personne mineur sans être son père ou son tuteur est répréhensible.
Consommation de tabac: L’utilisation du tabac est encouragé par la cours royale.
Consommation de drogue: Le roi dans sa sagesse considère la consommation de narcotique comme un poison social et interdit a ses sujets l’usage et la ventes de celle-ci.

De Chancellerie du Royaume
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Répondre

Revenir à « Daï Kinh »