Journaux et Magazines

Ventélie 89- 90- 94
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Journaux et Magazines



Régis par la guilde des gens de presse, les journaux et magazines Guschenner sont divers et particulièrement nombreux, chacune des douze villes libres dispose de plusieurs titres de presse et certains d'entre eux, comme le Guschenner Zeitung de la capitale sont à tirage nationaux. La confédération est aussi marqué par l'existence de nombreux magazines, souvent basculés en partie en ligne, qui assure la tâche d'informations sur de nombreux sujets spécialisés.


Principaux titres de presse :


Guschenner Zeitung : Titre de presse de la capitale, plus gros journal du pays, un des rares à tirage national.
Akayama Shinbun : Principal journal en langue teiko du Neugau, est aussi le principal journal de la ville libre d'Akayama.
Eisenberg Tag : Principal journal de l'île d'Eisenberg et de la ville libre du même nom. Principal quotidien d'information sur les activités minières du pays.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image

31 mars 2044


Le Statthalter en tournée : une action confédérale en préparation ?




Image

C'est suffisamment rare pour le souligner, le Statthalter Friedrich von Rattenburg s'est rendu à Eisenberg pour s'entretenir avec le Prince-Bourgmestres et les bourgmestres de la ville libre. Si rien n'a filtré des discussions, nous savons déjà que les discussions sont probablement d'importances, vu à quel point il est rare que le Statthalter quitte Guschenhafen depuis son accident.


La grande question est que prépare le Statthalter qui justifie qu'il présente son projet aux Princes-Bourgmestres avant de le présenter au Conseil Confédéral ?

S'il s'agit de lancer une action confédérale, il faut s'attendre à voir un agenda parlementaire assez charger dans les prochains jours. Nous avons pu consulter l'ordre du jour du Conseil Confédéral et les journées du 20 au 25 mai ont été réservées à un débat d'importance dont les modalités n'ont pas encore été précisée. En somme, le conseil du Statthalter semble vouloir se donner du temps avant d'agir et probablement obtenir le soutien des Princes-Bourgmestres pour s'assurer que le poids de ceux-ci puissent permettre de faire valider rapidement l'action confédérale dans les douze villes libres de la Confédération.
Il est nécessaire de se rappeler que pour être lancée, une action confédérale doit être ratifier par l'ensemble des villes libres se qui rend leur application très compliqué en cas de tension Tötterno-teikos. Dans le même temps le Statthalter von Rattenburg a pris l'habitude de limiter ce genre d'initiative, les dernières actions confédérales ont ainsi reposé sur la fiction d'une Pétition confédérale lancée par l'une des villes libres.

L'autre question qui se pose est de savoir si la tournée du Statthalter qui commence à Eisenberg est due à l'agitation dans la ville libre qui souffre depuis plusieurs années d'une crise de surproduction d'acier et a dû à mainte reprise bridé sa production du fait de la limitation très stricte des contacts avec l'extérieur. Friedrich von Rattenburg va-t-il encore mettre son autorité dans la balance pour préserver l'unité d'action entre les villes libres, voilà qui est bien possible.

Image


Le Statthalter rencontre Shinzo Ichida

03 avril


Voilà, c'est enfin notre tour, après avoir fait le tour du Totoukoku, le Statthalter est arrivé ce matin à Akamaya au pied des Monts Rouges pour rencontrer le Prince-Bourgmestre locale, Shinzo Ichida. Ce dernier, devenu prince-bourgmestre deux ans auparavant et le premier Teiko a avoir obtenu ce poste et est connu pour ferrailler avec les autorités de Guschenhafen pour assurer la place du peuple Teiko dans la confédération.


S'il a reçu le Statthalter avec courtoisie à sa descente de TGV, on peut bien se demander ce dont les deux hommes ont du parler. Les Teikos vont-ils obtenir plus de droit, c'est peu probable tant le Statthalter a toujours tout fait pour maintenir le compromis de 2025, qui garantissait au Teiko deux des trois places de bourgmestres dans les villes libres du Neugau.
Yuiitsu no Hito, comme le surnomme les Teikos a conduit le Statthalter au palais de la ville pour un entretien qui a duré près de deux heures, avant que les deux hommes déjeunent dans un Bierpalast du centre-ville.

Lors d'une courte conférence de presse, le Statthalter qui n'avait pas encore rencontré Ichida Keiko depuis son accession au titre de Prince-Bourgmestre a tenu a félicité celui-ci et annoncer une ère de collaboration fructueuse entre Teiko et Töttern. Que mijote le Statthalter, on peut se le demander au vu de sa déclaration qui n'indique pour ainsi dire rien alors que le conseil Confédéral doit se réunir d'ici la fin du mois. En tout cas, on la souhaite de tout notre coeur, cette collaboration fructueuse.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Les villes libres de Nordinsel se lance dans le recyclage.

La coopération entre les villes libres ne ce fait pas que au niveau confédéral. Les Princes-Bourgmestres des trois villes libres de Nordinsel ont annoncés être parvenu à un accord de financement pour la mise en place d'un programme commun de recyclage à grande échelle qui doit concerner un nombre croissant de produits au cours des prochaines années.

Les trois dirigeants ont annoncés que plusieurs pistes seraient exploré et que les méthodes de recyclage qu'elles soient mécaniques, organiques ou même chimiques ne seront pas oubliées et mise en œuvre pour réduire le nombre de déchets. L'île souffre en effet d'un problème majeure qui est le manque de place pour installer des décharges et la multiplication récente des emballages plastiques qui vont parfois salir les côtes et se retrouve en grand nombre sur les plages et dans le canal Güschenner, une action volontariste est donc prévu pour permettre de réduire la part de déchets à enterrer.


Les trois bourgmestres ont tenus à tendre la main aux autres villes libres en particulier Eisenberg pour tenter de juguler l'augmentation galopante du nombre de déchets enfouis dans le pays. En effet, cette dernière après une chute drastique dans les années 2020 du fait des crises économiques est fortement reparti à la hausse depuis une dizaine d'années et à attend 70% de son niveau de l'époque de la grande Hégémonie. A l'époque, des politiques d'interdictions des plastiques avaient été mis en place pour inciter la population à réduire sa consommation de plastique.

Les trois branches de la guildes des éboueurs, déjà responsable de assainissement des rues dans le cadre d'une mission d'intérêt publique ont été chargé d'étudier les différents scénario possible pour aboutir à un recyclage 25% des déchets dès fin 2045 avec un objectif de recyclage de plus de 60% des déchets dès 2047, en somme, les trois villes libres ont décidés d'une action forte, alors que la pollution plastique devient de plus en plus prégnante. D'après la conférence de presse, des mesures de limitation seraient en discussion, mais n'ont pas encore été avilisées.

La grande question qui se pose est de savoir si ce volontarisme va être repris au niveau confédéral. Il est plus que probable que le Prince-Bourgmestre, nommément invité à coopérer réagissent dans les prochains jours, que feront les autres, c'est une bonne question qu'il faudra résoudre et pour laquelle on attend donc encore des réponses.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image

17 2044


Le rassemblement du Conseil confédéral commence en vue de la session extraordinaire.


C'est une scène dont on a l'habitude, mais qui paraît étrange à cette période de l'année. Les délégations du conseil confédéral (qui se réunit traditionnellement de juin à décembre) commence à arriver en nombre par bâteau à Guschenhafen.
Les délégations des villes libres les plus proches sont déjà entrain de s'installer à la Hanstadt Haus en attendant le début de la session qui a été fixé au 20 avril prochain. Dans le même temps, le Statthalter est revenu hier de sa tournée diplomatique après avec rencontré le Statthalter de Ritterbach pour échanger sur le projet de recyclage qui était mené dans cette ville libre, le Statthalter s'est visiblement montré intéressé, sans pourtant qu'il soit clair que ce projet soit le sujet de la tournée diplomatique de celui-ci, il paraît en effet peu probable que le Statthalter ait un intense besoin d'appuyer ce genre d'initiative, pour lesquelles il est toujours probable que les autres villes libres suivent une fois le projet clairement au point.

En somme, on ignore toujours qu'elle sera le menu de la session qui devrait durer une dizaine de jours avant d'être dispersé. Un allongement sur la question du recyclage est toutefois possible si l'on suit les dernières déclarations de la Ministre à la Coopération Ilse Waldmüller.


Les seuls indices dont nous disposons sont assez maigres et la longue visite du Statthalter à Ichida Shinzo semble nous faire croire qu'il sera probablement question du statut des Teikos dans le cadre de la session. On murmurerait en effet que le Statthalter s’apprêtait à coopter plusieurs patriciens Teikos afin de permettre à cette communauté de se coopter en son sein afin d'intégrer durablement l'élite teikos aux élites du pouvoirs confédéral. Cette concession serait dans la droite ligne des derniers compromis qui ont amenés la population Teiko à acquérir de plus en plus de droit. Celle-ci a en effet gagner le droit théorique d'accès au Patriciat lors du dernier compromis de 2025, en sus de l'ouverture des charges de bourgmestre aux non-Patricien afin de lui permettre de gagner du poids dans les villes libres où elle est largement majoritaire. Toutefois pour l'instant, malgré plusieurs dizaines de candidats potentielles dans la communauté teikos, seul Ichida Shinzo a obtenu ce titre et la communauté Teiko semble attendre la nomination des prochains.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image

21 avril 2044

Le Conseil confédéral vote la participation à deux compétitions sportives internationales




Pour un événement c'est un événement et visiblement, il semble que nous avons là, au moins une des raisons de la tournée diplomatique opérée par le Statthalter au courant de ce mois d'avril, le Conseil Confédéral vient de voter la participation du Guschenland à deux compétitions sportives qui auront lieu cette année, la première est la Coupe de Ventélie de football, la seconde rien de moins que les Jeux Olympiques qui doivent se dérouler à Kinto au Chikkai.

Dans le texte que nous avons pu nous proposer, le conseil Confédéral appelle les Conseils Urbains à confirmer ce choix et à autoriser les athlètes issus de leurs villes libres respectives à participer à l'équipe nationale. La confirmation d'au moins une ville libre devrait ouvrir une processus qui amènera à la participation du Guschenland à ces deux compétitions. Le texte missionne par exemple Magnus Schürer, conseiller chargé des affaires Etrangères auprès du Statthalter pour obtenir auprès des autorités concernées, les autorisations et visa nécessaires à la participation de nos athlètes.

C'est donc ainsi, la coupe de Ventélie sera la première compétition internationale du Guschenland depuis la fin de la Grande Hégémonie et les débuts de la Presque Guerre. On souhaite bonne chance à nos athlètes.


Image

21 avril 2044




Le Conseil Confédéral vote une ouverture sportive, Ichida Shinzo approuve.


C'était donc ça, on se souvient qu'il y a quelques jours, le Statthalter rencontrait Ichida Shinzo après s'être déplacé à Akayama. Finalement, le ballon de baudruche a vite explosé au début de la session extraordinaire, le Statthalter voulait visiblement.... envoyer une délégation au JO....

Enfin, pour l'instant, c'est ce qu'il ressort de la première journée de la session extraordinaire de dix jours du Conseil Confédéral, dont le reste de l'emploi du temps est encore garder secret. On peut se poser des question sur le sens des priorités qui veut que le sport passe avcant les droits d'une partie de la population où devant l'économie qui peine à progresser depuis la fin de la Presque Guerre et même malgré le retour au calme. Si la défiance qui s'est installée après un accord qui ne satisfait personne continue de couver, on peut s'attendre à ce que la situation devienne vite complexe pour le Statthalter, à moins qu'il n'espère que la concorde nationale se restaure autour d'une médaille d'or.

On attend donc le résultat du reste de la session extraordinaire en espérant donc qu'il y aura plus à expliquer. En attendant plusieurs collectifs de citoyens Teikos ont appelés à une manifestation pour réclamer un meilleur accès aux responsabilités civiles.


Image

21 avril 2044



Surprise du chef, le Guschenland au JO et à la coupe de Ventélie : Une réponse, beaucoup de question.


C'était en quelque sorte la surprise du chef et la question que tout le monde se posait. Mais que préparais le Statthalter pour faire le tour des différents Prince-Bourgmestre en à peine deux semaines. Réponse apportée, apparemment, il voulait envoyé nos athlètes faire le tour de la Ventélie.

Tout ça pose quand même des questions, si on peut se réjouir de la possibilité de l'ouverture sportive qui est mise en place ici, on peut aussi se demander si le Statthalter a prévu quelque chose de plus ou plutôt ce qu'il a prévu de plus ?

On le sait, Eisenberg souffre de sa dépendance aux autres villes libres et du fait qu'elle n'a pratiquement qu'elle comme client. Notre Prince-Bourgmestre a d'ailleurs annoncé avoir demandé plusieurs fois au Statthalter Von Rattenburg un déserrement de l'étau de la fermeture du pays pour permettre à notre ville de réaliser son plein potentiel économique. On peut donc le dire, Eisenberg en attend plus et si le Chancelier veut nous permettre de réintégrer en partie le concert des nations, il doit également permettre le retour de la Hanse.
Reste deux questions : Quand ? Selon quelles modalités ?

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image

23 avril 2044


Compte-rendu : Le Conseil confédéral débat du retour à la communauté des nations, pas de décision pour le moment.


Que le sujet de discussion serait mis sur la table devenait évident après que le Conseil Confédéral ait voté la participation aux Jeux Olympiques et à la Coupe de Ventélie : le retour de la Confédération au sein de la communauté des nations est une réalité qui se fera probablement puisqu'elle est à l'ordre du jour et que visiblement, si la session extraordinaire a lieu, c'est bien que le principe en a été accepté par les différents princes-bourgmestres.
En somme, comme l'écrivait hier nos confrères de Eisenberg Taglich, le retour de la Hanse est proche reste à savoir quand et dans quelles conditions, mais surtout cela veut dire que le Statthalter qui pour une fois à totalement assumer l'origine du vote s'offre une probable grande victoire alors que se profile le début de sa vingtième année de mandat. Après avoir passé quinze ans à gommer les séquelles de la presque-guerre et à maintenir et à consolider le compromis de 2025, le Statthalter offre à la Confédération son retour au sein du concert des nations. Avant de se retirer ? Pour le coup, nous n'avons pas la réponse.


Pour l'instant, les deux seuls décisions qui ont été prise sont la réactivation du Ministère aux Affaires Etrangères et donc la création d'un nouveau poste au sein du Conseil du Stathalter, l'organe directorale chargé de piloter la confédération et le principe d'acter le retour de la Hanse confédérale au sein de la communauté mondiale, les différentes délégations au Conseil Confédéral sont entrain de débattre des différentes modalités de cette mise en œuvre. Ainsi Akamaya, notamment exige de des ministères sans portefeuille confié à des Teikos soient créer au sein du Conseil du Statthalter et demande la création d'un poste de Vice-Ministre aux Affaires Etrangères qui serait confié à un patricien Teiko, cette manœuvre vise probablement à obtenir la cooptation de plusieurs patriciens Teikos supplémentaires et à susciter la colère de plusieurs membres de Conseil, accusant Akamaya de vouloir détourner les règles de fonctionnement de la Confédération.
Un autre front a été ouvert sur la question des compétences, plusieurs cités ayant refusés que l'ensemble de la politique commerciale soit piloté niveau confédéral. Ainsi, Friedenburg a par exemple demandé que l'autorisation d'installation soit une compétence non-déléguée de même que l'établissement de normes.

En somme, les fronts de discussions seront nombreux, d'autant que outre des postes réservés, les parlementaires Teikos ont a plusieurs reprises profités de la situation pour réclamer des droits supplémentaires, en arguant qu'il bloquerait la loi via les Conseils Urbains qu'ils contrôlent s'ils n'étaient pas satisfaits. Du côté de certains patriciens Tötterns on menace de bloquer tout le processus via le Conseil Patricien où ceux-ci sont très largement majoritaires afin de faire peser la balance dans le bon sens.
La situation est donc bloquer dans l'attente d'une intervention du Statthalter et de Ilse Waldmüller, ministre à la Coopération pour obtenir un compromis.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image

11 mai 2044


Un accord trouvé au Conseil Confédéral : la route ouverte pour le Compromis de 2044




Finalement, ça y est : alors qu'une session de dix jours initialement était prévu, elle a duré dix jours de plus pour aboutir à un accord entre toutes les parties au Conseil Confédéral, il y aura bien un nouveau Compromis confédéral pour régir les institutions après le Compromis de 2025 qui sera durablement connu comme le compromis de l'isolation.

Si les détails de celui-ci ne sont pas encore connus pour permettre de derniers ajustements en fonction des passages dans les douze conseils urbains, il ne devrait pas y avoir plus que des toilettages de dernières minutes.
Le nouveau Compromis a été approuvé par 300 voix au Conseil des Guildes et par 120 voix sur 144 au Conseil Patriciens, de plus, nous avons appris qu'il a déjà reçu l'approbation des douze Princes-Bourgmestres et du Statthalter qui donnera à nouveau son nom à un compromis.

Quelques éléments ont déjà filtré d'après nos informations. Premièrement, il semble qu'un accord sur les droits de douanes a été trouvé et que ceux-ci seront probablement régis par la Confédération qui devra toutefois consulter les douze villes libres qui garderont la main sur la mise en place des normes et la possibilité de mettre en place des normes plus contraignantes que les normes confédérales. Une ouverture qui seraient donc dans un premier temps économique afin de permettre aux entreprises des patriciens de se développer à l'international.

Lors de la dernière séance solennelle, les députés ont donc votés en session plénière la réactivation du ministère des Affaires Etrangères qui a été chargé de gérer la coordination des accords commerciaux, ils ont également voté le symbolique « Retour de la Hanse » au plus grand bonheur de la guilde des armateurs qui militaient depuis dix ans pour cela.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Marcus a écrit :
14 févr. 2021 16:41
Image

17 mai 2044


Le compromis ratifié : ouverture économique, les Teikos légèrement favorisées.



Friedenburg, satisfaite, aura été la dernière a le validé par 65 voix sur 100 du Conseil Urbain, le compromis de 2025 a vécu et le temps du Second Compromis de Rattenburg est venu alors que celui-ci a passé toutes les étapes avant son dévoilement et sa ratification officielle par le Statthalter.

De combien de temps il en aura fallu ? Les optimistes diront qu'il n'aura fallu à Friedrich von Rattenburg qu'un mois entre l'annonce de sa résolution à son conseil et le paraphe de la décision par le dernier Prince-Bourgmestre, même s'il avait obtenu leur adhésion bien avant. Les plus septiques diront que le projet est probablement mûrement réfléchi par ce stratège qu'est le Statthalter depuis plusieurs années.
Le résultat est le même, la législation du Compromis de 2025 qui interdisait de travailler avec l'étranger«  sauf situation nécessaire, impérieuse et sans alternative nationale » suite à la Grande Hégémonie va visiblement être aboli et les droits fortement réduit pour atteindre un niveau qui permette probablement la reprise des activités commerciales qui ont fait le succès de la Confédération entre 1970 et 2015.

Bien entendu, l'annonce du paraphe de Friedenburg a reçu l'approbation et a été salué par les guildes des armateurs, des charpentiers navaux et des banquiers qui doivent déjà se frotter les mains et préparer le début de leurs opérations à l'internationale.

Par ailleurs, un certain nombre de concession ont été faite à Akamaya et à travers elle à la communauté Teiko dont le chef de file est le Prince-Bourgmestre Shinzo Ichida, qui a déclaré plusieurs fois, même si cela l'avantage que son statut de seul patricien teiko était «  une sorte d'anomalie institutionnelle qui devait être corrigée ».

Le décret d'application à l'échelle confédérale n'ayant pas encore été signé par le Statthalter, nous n'avons pas encore les détails du texte qui devrait à priori s'appliquer progressivement dès le 1er juin, ainsi l'ouverture des lignes aériennes devrait avoir lui dès le 1er juin tandis que les nouveaux droits de douanes seront appliqués progressivement en fonction des produits. Nous avons aussi appris que le Statthalter devait donner un interview à la télévision très prochaînement pour préciser les mesures qui ont été arrêtés.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image



20 mai 2044



Les Hanséates débuteront le 30 mai la Coupe de Ventélie.
C'est une sorte d'évènement qui doit être attendu et peut-être plus dans la capitale que dans nos contrées, même si le match de ce 30 mai qui opposera le Guschenland à l'Uhmali constituera un petit événement.
En effet, les débuts de l'équipe du Guschenland dans la coupe régionale qui englobe Ventélie-Janubie et Coralésie et qui rassemblera des milliers de personnes au Shidao accumuleront pour l'équipe nationale une sacrée série de première.

Voyez tout simplement la liste :
  • Première rencontre officielle de l'équipe nationale depuis la Grande Hégémonie.
  • Première participation d'une équipe Güschenne à une compétition international.
  • Première participation de l'équipe nationale de football à une compétition internationale depuis plus de 50 ans.
  • Premier match disputé à l'extérieur depuis près de 35 ans.
  • Premier match disputé tout sports confondus avec une équipe comportant à la fois des Teikos et des Tötterns.
Lançons donc l'hymne national et que vive le Guschenland, on n'oubliera toutefois que l'équipe qui part au Shidao ne comprend que 5 Teikos sur 23 joueurs et que ces derniers n'ont été intégré que depuis peu de temps, ils ne seront à priori que deux régulièrement sur la feuille de match en espérant que Uchima Kin et Kôzuke Toshibaru pourront se signaler pour prouver que nous autres Teikos sommes également capable d'être bons au football et qu'il est possible de tordre le coup à l'adage qui veut que à la fin de la coupe nationale « ce sont toujours le Tötterns qui gagnent ».
On notera quand même que Uchima Kin a été nommé vice-capitaine de l'équipe par le sélectionneur Heinz Klopp dans la suite du mouvement qui cherche à promouvoir l'ethnie Teiko.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Les Guildes de la communauté médicale vote l'exploration des relations avec l'Internationale de la Santé


Elle était assez scruté du fait de son statut de première assemblée plénière depuis la mise en place de l'ouverture du pays et la baisse des droits de douanes, même si pour le coup, on en attendait assez peu, vu que les praticiens de santé sont l'archétype du métier dont les relations à l'internationale sont assez faibles voire pratiquement inexistante. Et pourtant, la triple plénière des guildes de médecins, de pharmaciens et des praticiens paramédicaux a accouché de ce qui semble être un petit événement.


Les Guildes des médecins et des pharmaciens sont particulièrement respectés au Guschenland du fait de leur ancienneté, mais aussi de leurs traditions d'excellence et de la sélectivité de leurs cursus les plus prestigieux, il semble donc que les deux vénérables guildes aient choisi de passer un message à la nation, bien que cela se soit fait après un débat assez houleux et comme de coutume assez long.

Marque d'orgueil, c'est probable, mais l'idée est venu de l'un des représentants de la Guilde des médecins de Guschenhafen, la capitale, dont les membres sont traditionnellement éloignés des postes de direction, mais qui dispose tout de même du meilleur hôpital du pays. Hermann Muster, le représentant, cardiologue de son état a ainsi souligné :

«  Déjà à l'époque de la Grande Hégémonie, notre système de santé était notre orgueil, depuis le compromis de 2025, nous avons mis la mise en commun des moyens, pour la santé de tous, au cœur de notre système. Il en est de notre responsabilité de l'assumer jusqu'au bout ».

Les discussions ont été assez houleuse, notamment sur la question de la nécessité de consolider le système de santé au pays dans un cadre qui se mondialise de nouveau avant de mettr en place des aventures extérieures. Autre point souligné, le fait que les seuls personnels qui puissent être mobilisés dans le cadre d'une mission international soient les personnels de la réserve sanitaire qui compte environ 3 000 médecins et une vingtaine de milliers de personnels associés.

En somme, certaines voix se sont élevés sur la nécessité de gagner une partie des effectifs à domicile dans le cadre de la veille sanitaire pour pouvoir pallier à toutes sortes de problèmes.


L'humanisme l'a toutefois emporté et la mise en place d'une délégation et d'un comité exploratoire a été décidé.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image



30 mai 2044



Les composteurs se multiplient dans le Nordenwegland

C'est une conséquence somme toute assez logique du déploiement d'une campagne de mise en place d'un recyclage assez volontariste dans le Nordenwegland, les composteurs sont entrain de se multiplier dans les trois villes libres de la région septentrionale du Guschenland. Mis au point par les princes-bourgmestres des villes de la région, la politique qui vise à établir un objectif de recyclage de près de 25% des déchets pour 2045, puis une augmentation de 20% des capacités de recyclage tous les ans doit permettre d'éliminer les multiples déchets qui se multiplient.

Pour l'instant, ce sont des composteurs qui sont installés dans les quartiers des principales agglomérations, de même plusieurs campagnes à destination des zones rurales ont été mise en place et vise à inciter les citoyens à collecter leurs déchets organiques pour les utiliser soit dans leurs potagers, soit les donner aux paysans qui peuvent en avoir l'utilité dans le cadre de leurs activités.

Ainsi, le plan de déploiement qui prévoit l'installation d'un composteur par quartier dans les agglomérations pour le déploiement d'un composteur pour 500 habitants dans les villages de montagnes, avant d'en déployer le même nombre dans les plaines ainsi les zones de cultures agricoles intensives seront les dernières concernés « parce que le recyclage des déchets organiques est une habitude déjà ancrées dans ces zones » selon le Ministre de la Coopération d'Asatari Asao Hideyori qui pilote le projet pour les quatres villes libres du Nordenwegland. On pourrait presque dire que dans la région, on attend plus que le mot d'ordre à vos potagers.
Toutefois, Asao Hideyori a précisément qu'une partie des déchets ainsi collectés devrait être utilisé pour transformer plusieurs turbine de centrale au charbon en turbine fonctionnant à la biomasse. En somme, l'idée est en partie de réduire les émissions de gaz à effet de serre venant des combustibles fossiles.


Dans les autres segments du plan de recyclage, plusieurs partenariats ont été noué dans le cadre du développement d'usine de traitement pour le recyclage du verre et de certains métaux pour réduire le nombre de productions de nouvelles boîtes de conserves, notamment pour faire face à la pénurie actuelle de bauxite qui rend l'aluminium cher à produire. Par ailleurs, l'obligation pour les entreprises de reprendre et refondre un certains nombres de produits va être mis en place à Asatari puis progressivement. Les premiers objets concernés devraient être le verre avec la mis en place d'un système de consigne, suivront ensuite les métaux non-ferreux, puis les métaux ferreux pour lesquels un partenariat avec Eisenberg est encore attendu.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image


31 mai 2044


Tranquille comme un Güschenner un soir de première


Hier soir, les Hanséates entraient sur une pelouse officielle poru la première fois depuis près de 30 ans et le résultat est plutôt bon. Méfiant suite à une longue disette internationale provoquée par la nécessité de panser les plaies de la crise économiques des années 2020, l'équipe nationale affrontait une équipe d'Uhmali présumée assez faible par les observateurs internationaux.

Les Hanséates positionnés dans un schéma en 4-2-3-1 réputé solide derrière tout en étant assez efficace devant grâce à quatre joueurs à vocation pratiquement exclusivement offensive, les Rouges et Blancs ont commencés la rencontre avec envie et les schéma travaillés en catastrophe avant la compétition ont fait mouche au final assez rapidement. Après une récupération de balle au milieu de terrain Kôzuke Toshiharu balance un premier centre long en direction de la surface adverse et de la tour de contrôle de l'équipe, l'attaquant de pointe Ernst Werner qui remet vers Frantz Spätze qui finit par crucifier le gardien Uhmaléen d'un véritable missile.


La coupe de Janubie-Ventélie-Coralésie commençait donc sous les meilleures auspices pour l'équipe nationale. A la suite de ce premier but, les Confédérés ont mis en place un pressing relativement haut, les deux milieux défensives étant souvent placés tout prêt du rond central, sans toutefois réussir à marquer jusqu'à une chevauchée de Stephen Wirtz qui se fait faucher par un défenseur à l'entrée de la surface de réparation avant de se faire justice lui-même.

Avec deux buts d'avance au tableau d'affichage et face au courage des Uhmaléens, les Hanséates ont ensuite largement levé le pied pour adopter une structure plus défensive. La seconde période se passe tranquillement avec quelques grosses occasions en contre malheureusement mal négocié par les Güschenner.

Score final 2 à 0 pour un match qui sera une certaine satisfaction au vu du manque de préparation des gars et de l'absence de match internationaux depuis longtemps.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image

20 octobre 2044

Les Patriciens de la classe politique face au défi du « Et maintenant ? ».

La signature du Compromis de 2044 date maintenant de six mois et la classe politique et les entreprises Güschenne se retrouve presque sans nouveau accord signé à l'international ou presque. Les seuls accords signés, l'ont été à la suite de la sollicitation de l'Empire Uhmaléen, les accords signés alors ont vu le gouvernement confédéral faire les entremetteurs sous l'impulsion de leurs homologues Uhmaléens qui sollicitaient un partage de brevet.
Depuis... le désert ou presque rien, les guildes médicales ont mener leur ouverture auprès de l'Internationale de la santé, mais les autres entreprises semblent n'avoir pas encore remporté de nouveaux contrats ou mener quelques opérations que ce soit.

La seule réussite des Hanséates depuis l'ouverture, de très bons résultats aux Jeux Olympiques de Kinto avec pas moins de 12 titres porté principalement par l'équipe Güschenne d'escrime. Avec également 3 titres de vice-champions olympiques et un total de 22 médailles, l'équipe olympiques Güschenne se place à la dixième place du tableau des médailles et à la troisième place en Ventélie, en somme de très bons résultats pour une équipe qui n'avait plus figuré au niveau international depuis près de 20 ans.

En somme que faire maintenant ? On peut noter une chose, le compromis de 2044 et l'ouverture annoncée à la communauté internationale du Güschenland s'est fait en toute discrétion et sans attiré l'attention de grand monde en dehors des Wa qui semblent redécouvrir la présence de l'ancienne colonie. Sachant que le gouvernement confédéral n'a pas la compétence pour être proactif dans des questions de diplomatie commerciale et ne peut agir que sur demande d'une entreprise Güschenne, d'une cité libre ou d'un gouvernement étranger comme dans le cas des accords avec l'Uhmali. En somme, il s'agit pour les entrepreneurs Güschenner de prendre les choses en main, la question donc est donc, non pas que faire ? Mais que préparent-t-ils ?

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image


11 novembre 2044


Plusieurs séismes de magnitude 4 frappe Eisenberg, les mines fermée trois jours.


Si les séismes ne sont pas rares au Guschenland, Eisenberg n'est pas habituée à être frappée et les séismes de fortes intensités. C'est donc une certaine inquiétude qui s'est emparé de la population de la cité libre, qui abrite les plus grosses mines du pays, lorsqu'un séisme mesuré à une magnitude supérieur à 4 sur l'échelle du moment. Si ce genre de séisme ne provoque généralement que peu de dégâts matériels majeurs, l'inquiétude était forte suite aux premières secousses dans les locaux des entreprises minières de la cité libre.

La multiplication des répliques au cours de la première heure à amener l'évacuation complète des mineurs pour s'assurer de leur sécurité suite à plusieurs micros-éboulements. A la fin de la journée et alors que la ville était frappée par la septième réplique d'une intensité légèrement moindre, les mineurs n'étaient toujours par retournée au travail et le Prince-Bourgmestre a annoncé en concertation avec les principaux chefs d' entreprises avoir pris un arrêté pour imposer la fermeture des établissements miniers le temps de mener des opérations de sécurisation et de s'assurer que les risques d'éboulements étaient écartés. L'arrêté impose pour l'instant une fermeture de 3 jours et mobilise les ingénieurs de l'armée pour piloter les opérations. La guilde des géologues a également été sollicité.

Les opérations sont à l'heure actuelles toujours en cours après l'installation des équipes de sécurité nécessaires et les premiers niveaux semblent avoir été sécurisé. Le Prince-Bourgmestre a signalé qu'il n'était pas impossible que l'arrêté soit prolongé pour que les opérations puissent avoir lieu en toute tranquilité et prendre le temps nécessaire. Pour l'instant, nous n'avons pas plus de détails.

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 779
Inscription : 12 avr. 2020 13:20

Re: Journaux et Magazines

Message par Marcus »

Image


21 novembre 2044


Un accord en passe d'être signé par le gouvernement avec la République d'Asthra, premier partenaire hors-Ventélie.


Il y a quelques semaines, notre journal posait la question du « Que Faire ? » En effet, si l'ouverture du pays est porteuse d'opportunité, elle n'a pour l'instant pas encore été suivi de beaucoup d'effet en dehors de la participation d'équipe Güschenne à la Coupe continentale de Football et aux Jeux Olympiques, la seconde s'étant fini auréolé d'un nombre certains de succès notamment en escrime.

Pour l'instant, les seuls réponses apportées à cette question sont présentées par les opportunités qui sont présentés par des gouvernements étrangers au gouvernement de la Confédération, opportunité qui sont ensuite vite reprise aux bons par nos entreprises, il en a été ainsi de l'accord avec l'Uhmali, dont les effets sur la fréquentation du port d'Eisenberg se font déjà sentir. En somme, l'ouverture du pays semble se faire tranquillement et pour l'instant c'est Eisenberg, servant de portes d'entrée depuis l'Uhmali qui en profite au maximum. Un accord en négociation avec l'Ashtra devrait bientôt être signé, et profiterait encore à la ville du sud.

Interrogée, le ministre des Affaires Etrangères, Magnus Schürer a annoncé que ces services étaient encore en pleine restructuration et que la capacité de se lancer dans de grandes tournées diplomatiques manquaient encore aux diplomates Güschenner. Il a également rappeler que son mandat était tenu par la loi et qu'il n'était en mesure de négocier que sur les segments économiques, culturels et scientifiques, en somme que le Güschenland resterait fortement isolationniste. Il a par ailleurs renvoyé la balle des possibilités économiques aux guildes et aux grandes entreprises Guschenne en disant :

«  Tout accord que je négocie ne peut être qu'un accord de principe. Si un traité que je signe dit, dix entreprises Güschenner s'installeront dans tel pays, encore faut-il qu'elle le fasse et cela ne dépend pas du Ministère aux Affaires Etrangères. »

En somme, en ce qui concerne l'économie, le gouvernement renvoie la balle aux entreprises et au monde économique pour le reste, Herr Schürer a annoncé que ses services se préparaient à la signature d'accords permettant à nos concitoyens de voyager dans de nombreux pays.
[/quote]

Répondre

Revenir à « Guschen »