RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Natolique 3-5-6-9-10
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Actualités Internes de la République


Image


"Cette section regroupe l'ensemble de l'activité de notre chère République, pour son bon usage, merci de bien vouloir nous consulter pour toute demandes de publication ou de copie de la presse, toute atteinte au Copyright de la société de publication "Komsomolets" sera amendée et sévèrement punie envers tout criminels outrepassant cet avertissement"

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

PREMIERE PUBLICATION DU LIVRE ROYAL DE L'IMPERATRICE ALEXYA VONDULKOV
Introduction :
"Le Livre Royal est un dossier de la République qui a vocation d'être lu par le peuple de la République de Strakarr, ce livre contient les grandes lignes directrices durant un certain nombre d'années et également les ordres prioritaires que les membres de la Famille Royale décident pour la République."
Préambule :
Le 1er Novembre 2046, s'est déroulé en secret, un conseil de toute la haute sphère de la République afin de déterminer entre les différentes autorités présentes et la Famille Royale, les lignes à tenir pour les dix prochaines années. Avec l'aide des Oracles militaires, et des différents généraux et amiraux des différentes armées de la République, l'Impératrice Vondulkov et toute sa famille royale voit en ce recueil, l'occasion de mettre les "points sur les i" avec les Strakarriens et la scène internationale sur les réelles intentions de la République de Strakarr. Ce Livre Royal est signé et tamponné par l'Impératrice en personne, validant ainsi les "15 ordres nationaux" de la République.

• Ordre Ier : regagner la souveraineté nationale de la République
► Afficher le texte



• Ordre II : ré-industrialisation de Polgah
► Afficher le texte



• Ordre III : sauvons l'agriculture en Cévasia
► Afficher le texte



• Ordre IV : création de la "Flotte du Touran"
► Afficher le texte



• Ordre V : "Gloire à l'impératrice !" - Réarmement national de la République
► Afficher le texte



• Ordre VI : modernisation des trois forces armées
► Afficher le texte



• Ordre VII : création de l'Escadrille des Sous-marins Conventionnels d'Attaque de Novorosinsk (ESCAN)
► Afficher le texte



• Ordre VIII : organisation militaire et navale autour de "l'île 130"
► Afficher le texte



• Ordre IX : opération "Olympus"
► Afficher le texte



• Ordre X : rapprochement politique envers des partenaires militaires désignés
► Afficher le texte



• Ordre XI : Création du "Secrétariat des forces armées aux sciences nucléaires"
► Afficher le texte



• Ordre XII : programmation du "soldat avancé"
► Afficher le texte



• Ordre XIII : refonte du Colisée de Sonthos - doctrine "du pain et des jeux" de Nothrr
► Afficher le texte



• Ordre XIV : ouverture du complexe d'asservissement de Sahrrs
► Afficher le texte


• Ordre XV : le "Bouclier des Dieux"
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Korporot, ou le chantier de la démesure Strakarrienne
Image

Korporot, projet pharamineux du lien entre la République de Strakarr et de l'Union Islamique du Tarnasa.
Ce projet de ville "portuaire", est une ville qui sera composée à la fois de Strakarriens et de Tarnas, selon les dires de la République, cette ville sera le joyaux technologique naval entre ces deux pays, créant à la fois, de l'emploi et bien entendu un formidable endroit de projection de force maritime militaire.

Selon le porte parole du Secrétariat des Affaires Etrangères de la République, seule une génération d'emploi composée de : 60% de Strakarriens et de 40% de Tarnas sera appliquée à la ville, laissant ainsi un certain "contrôle" sur la ville par la République de Strakarr, en échange de quoi, l'Union Islamique du Tarnasa appliquera les taxations nécessaires afin de consolider son économie nationale.

Cette ville, conçue pour accueillir par loin de quarante frégates de deux cent cinquante membres d'équipages chacun, est un gigantesque complexe militaro-industriel proposé par l'Union Islamique envers la République de Strakarr dans son souhait d'étendre sa zone d'influence maritime sur la scène internationale. Cette ville et donc base navale militaire, portera le doux nom de "Korporot", un mélange de "Corporate" et de "Korot" qui signifie "alliés" en Strakarrien.

Les travaux débutant sous peu, l'occasion était très intéressante pour notre chaîne nationale de diffuser une si bonne nouvelle, ce projet d'une ampleur pharamineuse de 250.000.000.000 Strahks (soit 35Mds $LIA) permettra à l'Union Islamique du Tarnasa, de compter sur un partenaire à la fois industriel, mais également militaire, car la République de Strakarr entreprend en effet d'implanter son entreprise nationale : Strakon Group, avec sa filiale Strakon Naval.

Le complexe naval, fort de sa capacité d'accueil de trente mille marins et militaires tout confondus, disposera à sa périphérie, d'un aéroport international, permettant l'acheminement de troupes de combat ou de renforts de marins dans le cadre d'un fort mouvement de militaires depuis la République. La base navale de Korporot, est donc une base Tarnase sous exploitation Strakarrienne, bien que la capacité d'accueil de quarante frégates soient pour le moment dérisoire, il n'en est pas moins un formidable début pour nos échanges avec l'Union Islamique du Tarnasa. Cet échange militaro-industriel constitue à aujourd'hui la priorité nationale supplémentaire à laquelle, la famille Royale compte bien ajouter à son Livre Royal comme seizième ordre national.

Selon les données de Strakon Group (secteur industriel) et de Strakarr engineering (secteur BTP), la ville de Korporot sera composée de :
  • Une centrale nucléaire "Korporot I" de six réacteurs de type K13-1300MW générant 6 TWh d'énergie électrique pour la ville et sa base navale.
  • Dix bassins de cales-sèches, afin d'assurer la maintenance de l'Union Fleet et de la Marine Royale.
  • Trois quais "d'honneur", pour accueillir les plus grosses unités navales de l'Union Fleet et de la Marine Royale.
  • Trente quais "normaux" de frégates, assurant l'accueil et la protection des navires en escale à Korporot.
  • Deux grands complexes pétroliers (un Strakarrien / un Tarnas) afin d'assurer l'approvisionnement en carburants des deux flottes militaires.
  • De spacieux logements militaires et civils (capacité maximale de deux cent vingt mille personnes : ville + base navale)
  • Un aéroport international "Ismael Umoja" avec deux grandes pistes d'atterrissage de gros porteurs.
  • D'un grand stade de sport de tous types (à l'étude pour l'instant, projet "Karmolink")
  • D'un quartier industriel dense (préférence à la non-pollution de la zone industrielle et habitable)
  • D'un riche quartier commercial assurant le fleuron de la ville de Korporot comme "Ville commerciale majeure de la République"
  • D'une grande université d'enseignement de toutes matières, permettant l'accueil et le logement de deux mille étudiants.


Ce projet, bien que pointé comme "insensé" par les divers médias de la République de Strakarr, est une formidable promesse sur un engagement mutuel entre les deux pays, leur assurant par la suite : une solide alliance de paix et d'entente mutuelle.

Selon l'entreprise Strakon Group, la ville de Korporot devrait être terminée d'ici une bonne décennie, si toutefois, aucun retard n'impactera la construction de la ville, afin d'accélérer la construction de la ville, un appel d'offre depuis Strakon Group a été adressé envers le gouvernement du Tarnasa en l'appui de la construction de la ville portuaire.

Un tel appui saurait alléger le projet d'au moins quatre ans dans sa durée maximale de construction !

En réponse à une telle autorisation de construction, la République de Strakarr a dépêchée son escadrille composée de douze Destroyers de classe Narborosk vers l'Union Islamique du Tarnasa afin de préparer son opération de lutte contre la piraterie maritime et par la même occasion, mener des opérations militaires maritimes avec l'Union Islamique du Tarnasa.

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Formation de la Mer Blanche : arrêt des activités maritimes de Novorosinsk et des ports du Nord de la République



Actualités du 13 Décembre 2046


Image



C'est en effet les mots du préfet maritime de la région de Polroska, il y a tout juste quelques jours, les derniers brise-glace de la Marine Royale jetaient l'éponge vis-à-vis de la lutte contre l'épaisse couche de glace en dessous de leur coque renforcée.
Plusieurs navires cargos et de passagers ont du être entièrement vidés en biens et personnels afin de donner congé à ces derniers. Depuis début décembre 2046, une vague de froid sans précédents frappe le Nord de Strakarr, laissant derrière lui une épaisse couche de neige sur les routes (en moyenne 1,5m selon Météo Sonthos) ainsi que des formations de calotte glacière atteignant 5m en dessous du niveau de la mer, rebutant ainsi tous navires souhaitant se frayer un chemin.
Selon Météo Sonthos, la vague de froid devrait cesser d'ici quelques semaines, et le gel de la mer devrait décroître d'ici Avril 2047, en attendant il est conseillé à la population de bien rester chez soi au chaud et de se chauffer comme il est possible. Il a été indiqué à Elektrichestvo Strakarr une augmentation de 20% de la consommation de la région de Polroska, à cela a été décidé par conseil des Starrahks et de la Famille Royale, de ne pas taxer la consommation supplémentaire des Strakarriens vivants en région de Polroska.

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Immobilisation de la Marine Royale Strakarrienne à Novorosinsk



Actualités du 14 Décembre 2046


Image


La Marine Royale Strakarrienne a annoncée un souhait de développer des brise-glace plus performants afin de retrouver une activité quasi constante tout au long de l'année. En effet, et selon le porte parole de la Marine Royale Strakarrienne : "Il est tout simplement inconcevable de nous laisser piéger comme des rats, notre Marine est faite pour faire la guerre ! Pas pour rester à quai comme un navire-musée" a-t-il indiqué en étant très en colère. Cette colère est également compréhensible par la plupart des militaires de Novorosinsk, seul et unique grand port de la Marine Royale.
En ces temps de gel et de mobilisation intensive de la Marine Royale, les marins de Novorosinsk écument alors les bars et autres restaurants de la ville afin de "noyer leur peine" dans le divertissement, l'alcool et le sex via les différents Clahrs (ou maisons closes pour "méga-orgies").
L'Amiral de la Marine Royale a alors adressé ses voeux de fin d'année pour ses marins et s'excuse publiquement dans cette lettre de "l'échec à maintenir une permanence à la mer" comme il l'avait annoncé en Janvier 2046 lors de sa nomination à la tête de la Marine Royale.

"La Marine Royale est une formidable entreprise et à la fois une grande famille,
Je tiens à remercier tous nos marins pour leurs efforts titanesques qui ont été accomplis en cette année très incertaine.
Le gel de la mer de Botnie, qui borde également nos eaux nationales, est une triste nouvelle en soit mais également une dure réalité que la Marine Royale doit accepter malgré tout. Cette formidable chance nous est alors accordée afin de rester auprès de nos proches et de regagner confiance et amour en leurs cœurs, c'est pourquoi en mon nom : Korpokh Vassiliy, je tiens à vous souhaiter à tous, de très bonnes fêtes de fin d'année et de profiter de ces cinq mois d'immobilisation afin de vous recentrer sur vos foyers et votre vie de manière générale.
Je vous adresse également mes plus sincères compliments pour ce que vous avez apporté cette année, j'ai encore de très beaux projets pour notre grande Marine Royale, que cela passe par l'opération Olympus en Union Islamique du Tarnasa, ou encore par la patrouille et l'exercice naval "Héraclès" en Mer Touranienne, merci à vous tous mes très chers camarades de montrer ardeur et courage dans vos différentes actions.

Très respectueusement, et avec mon amour.

Amiral Vassiliy KORPOKH.
Amiral de la Marine Royale Strakarrienne."

Cette touchante lettre résonna d'un "hourra" collectif dans les villes de Novorosinsk et de Nourmansk dans le Sud du pays, jamais nous n'avions vu tant de joie et d'amour dans ces villes pourtant d'habitude très strictes à cause du caractère militaire et naval de ces dernières.

Nous terminerons la fin de cet article en annonçant du début de la pose de la première pierre de marbre à la ville de Korporot, base navale Strakarrienne en Union Islamique du Tarnasa, cette pierre de marbre, symbole du commencement d'un projet de construction, a été inaugurée par l'Impératrice Alexya Vondulkov au Palais Royal de Sonthos, avant l'envoi de cette pierre à Korporot. "Une belle action pour un grand projet", voici donc les mots de notre Impératrice qui marque donc le commencement du projet de Korporot, ville phare de la République.

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Karmalistan : le volcan se réveille ?



Actualités du 18 Décembre 2046

Image



[Données publiques] "Inquiétant", est le fin mot que la Famille Royale donna lors de sa réunion de crise à propos du Karmalistan.
En effet, et selon les sources de l'Armée de Terre Royale Strakarrienne, le Karmalistan est l'un de ceux "Qu'il ne faut absolument pas faire chi***"
Leur puissante armée de terre aurait de quoi retourner n'importe quel pays menaçant le Karmalistan. A cela, s'est décidé une réunion en tout hâte qui regroupa les différents généraux et amiraux des forces armées Strakarrienne, dans le but d'évaluer la situation actuelle qui se déroule au Karmalistan.
Selon la Vassale Olga Sirothz qui adressa une conférence de presse à la sortie de cette réunion : "La situation concernant le Karmalistan n'est pas dans nos préoccupations actuelles, bien que ce pays reste menaçant à notre égard, il en est pas moins un acteur puissant et possédant de solides alliances autour de lui, nous ne pouvons donc nous intéresser à lui (le Karmalistan)." [Données publiques]

[Données cryptées] Résumé de la conversation de ce jour : CRYPTAGE TOP SECRET


Alexya Vondulkov : "*Elle tape du poing sur la table* Mesdames, messieurs, j'ouvre dès ce soir et en ce jour, cette réunion qui va déterminer certainement nos futures actions en Mer Touranienne et sur l'ensemble du globe Terrestre, je vous écoute donc, est-ce que la République du Karmalistan représente pour nous une menace ?

Amiral Vassiliy Korpokh : Bien entendu madame, le Karmalistan reste tout de même un géant endormi, le réveiller en le provoquant serait du suicide pour notre grande République, néanmoins notre Marine de guerre peut toutefois calmer le jeu si vous le souhaitez.


Alexya Vondulkov : Pas de représailles, je veux du rapide et du sournois, qu'avons nous en réserve pour qu'ils nous laissent tranquille général ? *Elle tourna la tête vers la générale de l'armée de terre*

Général d'armée Lexya Trotsky : Nous avons des hommes et femmes motivés dans la guerre, pour l'heure toutes nos divisions blindées et d'artillerie sont en entraînement non loin de la frontière de la Saratovie, je n'ai rien pour vous aider Impératrice.

Alexya Vondulkov : Cela est très fâcheux, mais soit, laissons nos troupes s'entraîner, je veux qu'ils soient en bonne condition pour mener nos ambitions par delà nos frontières.

Général d'armée Alexei Frateross : Nous pouvons toujours envoyer une patrouille aérienne non loin de leur frontière physique afin de vérifier les mouvements de troupes et l'état de leur marine de guerre ?

Alexya Vondulkov : Et donc chatouiller le géant qui dort ? Cela est risqué mais l'idée me plaît bien, attention à vous mon général, en cas d'échec je ne vais pas pouvoir vous couvrir, nous devrons en tenir responsabilité sur la scène internationale.

Amiral Vassiliy Korpokh : J'ai une meilleure idée si vous me le permettez madame.

Alexya Vondulkov : Je vous écoute Amiral.

Amiral Vassiliy Korpokh : La 1ère Division de la Flotte du Touran étant déjà en route vers l'Askazie, pouvons-nous lancer l'exercice Héraclès non loin du Karmalistan mais suffisamment loin de leur frontière afin qu'ils ne prennent pas cela comme une agression ?

Alexya Vondulkov : L'idée me plaît bien, néanmoins, sortez toute la Flotte du Touran, corvettes inclues, on va leur donner des frissons et des sueurs froides, et si des navires civils sont dans la zone de tir, dites leur de partir, ou bien ils vont recevoir le feu d'artifice, assez joué comme ça, nous sommes des militaires, pas des enfants de cœur, je compte sur vous Amiral afin qu'il n'y ait aucun dommage de faits sur les navires civils. Quelque chose me dit que l'Askazie risque de nous la mettre à l'envers si on s'amuse à endommager des navires civils.

Amiral Vassiliy Korpokh : Comment pouvez-vous vous douter de cela Impératrice ?

Alexya Vondulkov : Une intuition, je crois en ma bonne étoile. ( ;) )

Général d'armée Alexei Frateross : Madame, cela est risqué, mais je peux envoyer nos avions radars scruter la zone maritime afin de nous assurer de la bonne conduite de l'exercice Héraclès, et si un navire civil passe toutefois entre nos mailles, nous l'arrêterons sur le champs ainsi que son équipage, si vous décrétez une zone d'exercice militaire, théoriquement, et ce malgré les droits internationaux, personne ne pourra nous reprendre là-dessus.

Alexya Vondulkov : Certes mon général, vous avez raison, néanmoins vous oubliez cet évènement non loin de Novorosinsk où nous avons "atomisés" un pétrolier de la Saratovie. Les états du monde entier, bien que cette nouvelle n'ait pas été retransmit sur leurs chaînes d'informations, vous pouvez être certains que nous devons être observés depuis cet évènement, comprenez donc la discrétion de cet exercice.

Général d'armée Alexei Frateross : Depuis l'espace ? Nos radars les auraient détectés madame !

Alexya Vondulkov : Mon général, votre armée est puissante, mais regardez la réalité de notre pays, nous avons une puissance ridicule par rapport aux autres pays, et je prend l'Askazie comme exemple technologique, dans une guerre conventionnelle, nous aurions notre place certes, mais au prix de combien de Strakarriens ? Je ne veux pas que nos enfants meurent dans une guerre "futile".

Général d'armée Alexei Frateross : Madame.. Vous m'en voyez désolé, je ne souhaitais pas vous causer du tort.

Alexya Vondulkov : Les autres pays festoient et rient de nous et de nos actions, néanmoins ils nous surveillent attentivement ça vous pouvez en être certain, alors en réponse à leurs piaillements, nous allons envoyer la "sauce", et ça commencera en Mer Touranienne, déployez la Flotte du Touran Amiral Korpokh, et vous général Frateross, je vous recommande de vous ressaisir, vous ne voudriez pas devenir champion du colisée à tout hasard ?

Général d'armée Alexei Frateross : *Il tremble légèrement* Non madame, c'est une évidence.. Laissons les Sahrrs (esclaves) regagner leur liberté dans ce colisée..

Alexya Vondulkov : Alors tachez de mieux vous tenir, vous êtes général de notre armée de l'air ! *Elle tape du poing violemment sur la table* Je n'ai pas besoin de conseils venant d'un faible ! Souvenez-vous de vos purges passées, et regagnez donc cet air menaçant d'antan ! Nous avons besoin d'agressivité en ce moment, pas de larmes et de tourments !

Général d'armée Alexei Frateross : Très bien madame ! Nous lancerons alors l'opération inter-armée dès demain 06:00.

Alexya Vondulkov : Je préfère ça ! Au travail ! A l'instruction, et n'oubliez pas : discrétion assurée. Qu'ils se préparent à recevoir le feu d'artifice du siècle, ça leur fera les pieds.

Général d'armée Lexya Trotsky : Après si vous souhaitez mon avis Impératrice, une action comme celle-ci ne pourrait justement pas nous causer du tort en cas d'échec ?

Alexya Vondulkov : Que croyez vous que nous faisons ? Nous sommes en train de jouer au poker ma chère ! Bien entendu que il y a des chances pour que cela tourne en notre défaveur, c'est pour cela qu'ils faut analyser avant d'agir. Soyez toutefois rassurée général, les autres pays ont le regard pointé vers le Zufrana qui se fait renverser depuis l'intérieur, l'Union Islamique du Tarnasa qui se fait sauter son ambassade à coups de masse et enfin le Khalouat qui fait beaucoup parler de lui, nous serons ainsi qu'une goutte d'eau dans cette immense marre qu'est la scène internationale.

Général d'armée Lexya Trotsky : Vous avez raison madame, toutefois je vous recommande la prudence.. Nous n'avons pas de forces armées à la hauteur de nos ambitions.

Alexya Vondulkov : Vous avez raison général, nous allons nous montrer prudents, en attendant vous pouvez disposer, hourra pour notre République, que les Dieux soient de notre côté.

L'Amiral et les Généraux : HOURRA !! *Ils se lèvent et quitte la salle royale*

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Mot de fin d'année : l'interview de l'Impératrice Vondulkov



Actualités du 27 Décembre 2046


Image
Impératrice Alexya Vondulkov en uniforme devant le Palais Royal de Sonthos





[Assise dans son fauteuil royal, au Palais Royal de Sonthos]

Mes bien chers camarades,

Ce soir, est un soir très spécial. En effet, il célèbre le fin mot de cette année 2046, qui aura été dans un sens assez chaotique pour la République. Il est très difficile d'accepter la réalité et d'aller de l'avant comme nous l'avons fait, cela n'aura pas été sans sacrifices à offrir aux Dieux qui nous guettent encore de là-haut à s'apitoyer sur notre sort actuel. Au moment où je vous parle, notre République est vulnérable, nous espérons de tout coeur, la Famille Royale et moi, que cette année de 2047 sera un renouveau pour notre grande et merveilleuse République. Renouveau, qui est plus qu'utile pour la République, cela est pour nous, une formidable occasion de peaufiner et accomplir les points suivants durant l'année 2047 :

  1. Rapprochement politique et militaire envers l'Union Islamique du Tarnasa :
    Bien que notre comportement xénophobe et très agressif qui nous caractérisent comme des "barbares intrépides" aux yeux du monde entier, nous en restons pas moins humains et par conséquent assez sociables en ce qui concerne la survie de notre République. Pour cela, un rapprochement politique a été accompli avec l'Union Islamique du Tarnasa, ce formidable allié industriel et technologique semble avoir un certain intérêt pour notre formidable industrie navale et donc militaire. Nous avons de grands projets en communs, que cela passe par la construction de la ville militaro-industrielle de Korporot ou encore par le traité politique n°157, port étendard de notre relation internationale avec une civilisation Arabesque que nous chassions autrefois de nos Terres au nom de la Religion.
    Bien que nos mœurs aient changées en un sens plus que positif, il nous reste cependant des stigmates de notre passé assez combattif, comme par exemple la "purge musulmane de Sonthos" où périrent pas loin de quinze mille musulmans pratiquants au sein de la Mosquée "Mahumit eazim".

    En dépit de cela, cette nation porte également un grand intérêt pour nous, car comme vous le savez sans doute, l'accès à la mer nous est indispensable afin de faire fonctionner notre machine navale, machine dont nous avons une robustesse plus que formidable et donc "éternelle".
    Afin de tester notre résilience et notre capacité à répondre à un conflit moderne, et avec l'accord de l'Amiral Korpokh, avons décidés de mener une partie de notre flotte de combat à Karibe afin de mener une future opération de combat, son nom : Olympus.

    Nous attendons donc tous un énorme soutien technologique, industriel et militaire de la part de nos échanges avec l'Union Islamique du Tarnasa, l'année 2047 sera ainsi l'occasion de voir loin avec les Tarnas.
  2. Développement d'un centre de recherche scientifique en Union Islamique du Tarnasa :
    Je ne puis tellement m'avancer sur ce sujet, nous manquons encore de bonnes informations à vous communiquer.
    La seule chose qui peut cependant être sûre et que j'assume à coeur ouvert auprès de vous chers Strakarriens, est que nous avons enfin l'opportunité de développer notre savoir scientifique auprès des scientifiques Tarnas, le gouvernement Islamique du Tarnasa nous assure le souhait d'un centre de recherche avec notre République afin de développer des recherches plus que satisfaisantes sur le long terme, aurions nous trouvés un allié fiable comme nous le souhaitions ? L'avenir et les Dieux nous le diront.
  3. Militarisation et recrutement massif dans les forces armées pour 2047 :
    Notre République est encore faible,
    C'est ce que confirme le récent rapport que les généraux et amiral de la Marine Royale m'ont fait parvenir avant ce point avec vous chers Strakarriens.
    Notre industrie militaire, forte de son ingéniosité et de sa capacité de production recevra cette année l'ordre de produire principalement pour consolider notre Armée de Terre Royale qui a un fort besoin en personnel et en matériel de guerre efficace. En plus de la création de la milice des "Diables Rouges", nous aurons besoin de plus d'hommes et de femmes dans nos forces armées afin de répondre à nos futures opérations extérieures qui seront cruciales pour l'avenir de notre chère République.
    Je prévois donc en cela, un agrandissement de notre Armée de l'Air Royale en augmentant notre capacité de production en aéronefs de combat multi-rôles.
  4. Augmentation de notre agriculture et notre industrie civile :
    Le froid nous encerclant et nous empêchant autrefois de nous nourrir est aujourd'hui un soucis de réglé,
    En effet, et suite aux récentes découvertes dans de nouvelles façons de cultiver la terre et en changeant notre doctrine de consommation et de production alimentaire, nous officialisons ainsi cette année une production suffisante pour que chacun ait accès à la nourriture dite "substantielle" et donc nécessaire à l'alimentation assez riche de tous nos camarades. Nous prévoyons donc une dépense plus importante dans l'agriculture et l'élevage de bétail dit "extensif" en développant l'extension de l'élevage au niveau national et non uniquement en région de Cévasia qui est notre région nourricière, essentielle à la survie de notre République.

    Nous devrions également nous concentrer sur notre industrie civile et donc la production des biens de "consommation".
    Un récent rapport m'indique que les Strakarriens, dans un élan de nécessité, sont extrêmement dépendants de ces biens de consommation et affectent ainsi leur "bonheur" généré au quotidien par la bienveillance et la sécurité de notre République, je souhaite que tous nos camarades, en plus de manger plus que à leur faim, puissent s'épanouir en permanence et pouvoir bénéficier d'avantages sur les biens de consommation, une augmentation de la dépense publique dans les industries civiles devrait permettre un accroissement économique de ce grand secteur, et donc la création de biens de consommation plus que suffisants à chacun d'entre vous.
  5. Développement du réseau 4G sur l'ensemble du territoire :
    Notre réseau téléphonique, bien que suffisant pour des appels téléphoniques, est à aujourd'hui en retard sur son temps.
    En réponse à cela, une augmentation de la dépense publique dans le secteur des télécommunications devrait permettre un meilleur réseau et donc une recherche accrue de la technologie sur le réseau 4G notamment grâce à l'aide du centre de recherche Strakarrien/Tarnas qui sera construit sous peu en Union Islamique du Tarnasa.


Voici donc les cinq principaux objectifs pour cette année 2047 qui s'annonce comme une année décisive pour notre grande et forte République.
Je souhaite enfin, laisser la parole à la femme qui m'accompagne depuis ce début d'année 2046 dans le règne de notre République, je vous prie de bien vouloir accueillir ma très chère et dévolue vassale : Madame SIROTHZ Olga.


Image
La vassale Olga Sirothz qui est assise au fauteuil adjacent à celui de l'Impératrice Vondulkov


Je vous remercie de ce très chaleureux accueil madame l'impératrice.
Je souhaiterai apporter un point plus que crucial envers nos camarades Strakarriens qui nous regardent.
Le souhait de promouvoir la communauté LGBT est un combat plus que important pour notre République, en cela, et avec réalisation d'un référendum, je souhaiterai demander à nos chers camarade, un projet de loi consistant à autoriser des personnalités issues de la communauté LGBT à représenter des postes politiques très importants.

Alexya Vondulkov : Et vous faites bien très chère. Il est très important de considérer une telle communauté comme toutes les autres et donc de leur accorder les mêmes droits et privilèges que le reste de nos communautés dans la République. Auriez-vous également autre chose à ajouter pour clôturer un tel fin de mot d'année ?

Olga Sirothz : Mais bien sûr madame ! Je tiens et avec le soutien total de mon équipe, de souhaiter bon courage à nos forces armées qui se trouvent en ce moment en patrouille au Tarnasa ou encore en Mer Touranienne, et également une bonne fin d'année, la République vous embrasse et vous guide tout au long de votre périple.

Alexya Vondulkov : Oh ? Vous faites également une Korpokh ? (Réf. à la lettre de l'amiral) C'est intéressant ma chère, alors souhaitons le ensemble si vous le voulez bien.

Alexya Vondulkov & Olga Sirothz (en chœur) : Une bonne année à vous tous ! On vous aime et on vous embrasse ! Hourra pour la République !


C'est ainsi sur ces très charmants mots que nous tenions également à vous souhaiter avec l'ensemble de l'équipe de Komsomolets, de bonnes fêtes de fin d'année ! Ainsi que tout l'amour du monde pour cette nouvelle année de 2047 !


FIN DE L'EMISSION DU 27 DECEMBRE 2046


Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Economie : la République en bénéfice de 14 milliards $LIA !


Actualités du 24 Janvier 2047


Image

Nous y sommes enfin !
Après un établissement du registre national des entreprises, ainsi que l'attribution des divers chiffres d'affaire de nos entreprises, le secrétariat économique de la République vient de publier ce matin un rapport notifiant le revenu annuel des taxes appliquées dans la République.
Un autre rapport, cette fois-ci interne nous a été confié nous attestant la véracité des propos de la Famille Royale indiquant le fameux bénéfice en dollars LIA.

L'Impératrice Vondulkov et sa Famille nous ont communiqué que ces bénéfice seront très "certainement" réinjectés dans les capitaux de nos régions afin d'accroître leur développement économique et industriel. Un tel reversement permettra d'agrandir les zones industrielles et de recruter d'avantage d'employés que nécessaire à la production des biens de consommation ainsi que à la production industrielle alimentaire.
Les économistes prévoient déjà une baise de 0,5% du taux de chômage dans les régions si un tel reversement est effectué.

D'autres régions comme la région de Polgah ont grandement besoin de cet argent comme mentionné dans le Livre Royal où un grand changement va opérer comme par exemple le renouveau de l'industrie bijoutière ainsi que des métaux précieux. Il y est également indiqué (dans le rapport) que Polgah pourrait connaître un renouveau de population supérieur à quinze millions d'habitants, soit une augmentation de 75% de la population totale de la région !

En d'autres termes, nous attendons de voir avec certitude les actions faites concernant un tel bénéfice, nous verrons bien quels impacts cela aura sur nos régions ainsi que sur l'économie nationale.

FIN DE L'EMISSION






Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

U.I du Tarnasa : la République de Strakarr saisit 3 tonnes de drogues au large des côtes Tarnas !


Actualités du 11 Mars 2047


Image

C'est dans les coups de 12h45 au large de Karibe, port militaire Tarnas accueillant la Flotte de la République du Strakarr durant la phase hivernale, que les faits se sont déroulés.
Peu avant 12h00, les radars du Contre-Amiral Polkoska (numéro de coque : D425), détectent un navire à l'allure pour le moins inquiétant, en effet, selon les dires du Capitaine de Frégate Sasha Klakovah, commandant le Contre-Amiral Polkoska : "Le navire allait vite et n'était pas enregistré auprès du sémaphore Tarnas comme indiquant un quelconque trajet maritime, c'est bien là son erreur, nous avons immédiatement poursuivi ce go-fast afin de l'intercepter."

12h35, des coups de feu venant du navire pirate se font entendre au large, le destroyer Strakarrien subit des tirs d'armes d'assaut sur les vitres de sa passerelle, le Central Opération du destroyer ordonne alors une neutralisation du navire, conformément aux règles d'engagement imposées par le déroulement de l'ordre n°9 concernant l'Opération Olympus.

12h37, le destroyer arraisonne le navire pirate à coups de canons de 30mm, le navire pirate, touché par la vague d'obus de 30mm, fit un nuage rouge assez clair, oui, les Strakarriens venaient de "traiter" leurs premiers ennemis ; le navire pirate sera alors abordé par la brigade de protection du Destroyer afin d'investiguer et de chercher des potentiels "fautifs" de l'attaque, au total sur un équipage de 10 membres, 7 auront été traités, 2 blessés et 1 porté disparu lors de l'attaque Strakarrienne.

Les 2 pirates capturés par la B.P du destroyer, seront remis aux autorités Tarnas afin que ces derniers puissent faire abdiquer les lois en vigueur dans leurs eaux nationales.

L'Impératrice Alexya Vondulkov se réjouit d'une telle nouvelle et envoie ses félicitations à l'ensemble de l'équipage du destroyer Contre-Amiral Polkoska, symbole de notre réussite sur la scène internationale.

Avatar de l’utilisateur
Karrthos
Messages : 98
Inscription : 20 nov. 2021 14:08
NJ : R-STRK
Première date d'inscription : 21 novembre 2021

Re: RP | EN DIRECT - Actualités Internes de la République

Message par Karrthos »

Esclavage moderne de la République : paroles des sahrrs [partie 1]


Actualités du 15 Mars 2047


Image
Garde armé Strakarrien gardant une porte principale d'un "Barrack", lieu de repos des Sahrrs


[Dans un Russe Strakarrien sous-titré] Bonsoir à vous tous et toutes,
En cette belle soirée, nous vous avons réservé un reportage consacré à la détention et au mode de vie très distinct des Sahrrs, véritables colonies de fourmis de la République, bien que cette population semblait très loin dans l'ombre aux yeux du monde, il paraît évident que la gouvernance Strakarrienne souhaite remettre les pendules à l'heure aux yeux de tous depuis la publication de la presse Askaze.

C'est pourquoi et avec l'accord du Secrétariat Juridique de la République, il nous a été permis de pénétrer dans l'enceinte du "Camp n°14", camp de détention et de vie des Sahrrs au sud de Sonthos.

Image
Camp n°14 depuis les bords du fleuve Vorga de Sonthos


Notre aventure commence en passant les portes de cette "prison" aux allures assez particulières, nous y avons rencontré Axel Vorkha, Directeur du camp n°14, avec qui nous avons pu recueillir un court entretien de plusieurs minutes :



Journaliste : Monsieur Vorkha, merci à vous de nous accueillir dans votre prison, auriez-vous le temps de répondre à plusieurs questions afin que nous montrions les conditions de vie des "Sahrrs" ?

A. Vorkha : Bien le bonjour à vous, je vous arrête sur un point, nous n'appelons pas cela une "prison", car les ouvriers ne sont pas des détenus, et par ailleurs, nous n'aimons pas trop ce terme employé à torts et à travers par les autres presses mondiales. Nous parlons ici de camp tout simplement, nous gardons effectivement à l'oeil les ouvriers et tout un dispositif de sécurité est mis à contribution afin de les sécuriser et de les maintenir à leur "conditionnement" si je peux me permettre.

Journaliste : Vous parlez de conditionnement, mais qu'est-ce que cela implique pour ces "ouvriers" ?

A. Vorkha : Et bien cela implique que l'ouvrier qui est condamné à être un "Sahrr" se voit attribué une peine, qui doit être purgée par plusieurs moyens, dont il aura bien souvent le choix, nous ne faisons pas d'esclavage ou de travaux forcés, cela n'est pas le but du conditionnement, le but recherché est de permettre une seconde chance de se "racheter" en travaillant pour la République, en mettant son savoir faire à contribution afin de se donner une meilleure image par le travail.

Journaliste : En quoi cela est-il différent d'un détenu et de sa peine encourue ? Puisqu'il s'agit de rembourser sa dette pour le compte de la République.

A. Vorkha : La différence ? Elle se voit au niveau de la condition de vie et du confort de vie. Je m'explique, dans une prison classique, qui existe toujours dans notre République pour les cas les plus graves niveau juridique ; existe un confort de vie très moindre et une condition de vie pour le moins exécrable. En devenant Sahrr, vous avez accès à une cellule de trente mètres carrés ainsi qu'à disposition des douches et WC communs, les conditions de vie mixtes sont également possible, le but étant de favoriser le confort pour "alléger" mentalement le Sahrr qui rembourse sa dette jour après jour.

Journaliste : Donc en soit le travail rend libre les Sahrrs ? Mais en soit combien d'heures travaillent-ils à la semaine ? Sont-ils bien traités ?

A. Vorkha : Il y a quand même beaucoup de questions qui se soulèvent et cela est bien normal, je vais tâcher d'être bref alors.
Laissez-moi récapituler tout le système de condamnation et de vie des Sahrrs, cela sera utile pour tous regards avisés qui sont curieux et jaloux de notre système de conditionnement de sahrrs.

Le Secrétariat Juridique de la République a mis en place un dispositif de jugement et donc de lois à respecter, dans le pire des cas le condamné sera jugé et admis à la peine capitale dans les prisons de la République, la mort par exécution en soit ; ou bien en devenant un sahrr et être finalement condamné à un certain nombre d'heures de travail à purger afin d'être libéré de sa peine.

Il en existe environ trois cent cinquante de camps comme le notre, chacun accueillant par loin de cinquante trois mille cinq cent soixante-dix ouvriers.

Lorsqu'un sahrr pénètre dans un camp de conditionnement, il perd automatiquement son statut de citoyen et dispose d'une carte spéciale de "Ouvrier de la République", indiquant alors son nouveau statut et donc ses missions, il perd également le droit à une rémunération. Je prend l'exemple d'un sahrr ayant été jugé pour viol sur une citoyenne de la République, il encourt alors à dix-sept années de conditionnement, soit environ vingt-sept mille quatre cent trente huit heures de travail à purger pour le compte de la République. Oui un ouvrier de la République ne peut travailler que six heures maximum dans le cadre de la législation sur les droits des ouvriers. Admettons que notre ouvrier soit un ancien électricien, et bien il devra effectuer des travaux électriques au sein du camp où il a été affecté afin de purger en heures de travail accomplies. Pour cela, divers moyens de travails lui sont proposés : travail en usine, travail sur le terrain (entretien de tableaux électriques par exemple) ou encore enseignement de son métier à des sahrrs recevant une formation métier dans son domaine de prédilection. Il accomplit alors son travail comme demandé et obtiens alors des "Points d'Ouvriers, dits "PO", en échange de ses heures de travail accompli, il peut alors, en plus de ses repas et hébergement gratuits, acheter des biens de consommation ou encore prendre des "permissions" avec un certain nombre de points.

Les sahrrs ont également droit à des jours de permissions obligatoires en cas de jours fériés ou de jours spéciaux sur ordre du Secrétariat Juridique.
A savoir que le service de poste nationale et d'échanges avec leurs familles sont également possible dans le hall de chaque camp, favorisant alors l'échange social et donc un meilleur moral durant leurs années d'affectation.

Journaliste : Je vois, est-ce que en soit les sahrrs peuvent sortir de ce camp de conditionnement ?

A. Vorkha : Bien sûr, reprenons notre ouvrier électricien, supposons qu'il ait un appartement en centre ville de la capitale, il peut revenir à son logement et y vivre en journée, néanmoins il devra se pointer en partant et en revenant du camp, à savoir qu'un certain nombre d'heures lui est consacré à vivre hors de son camp de conditionnement.

Journaliste : C'est assez intéressant, nous ne sommes effectivement pas dans une détention plus classique et plus sévère.

A. Vorkha : Absolument pas, et cela est notre but, garder les ouvriers de la République dans le bon axe de la seconde chance, néanmoins les conditions de vies peuvent se dégrader pour tous ceux qui tentent le diable auprès des lois de camps de conditionnement.

Journaliste : C'est à dire ?

A. Vorkha : Et bien je vous donne un bref exemple : les ouvriers peuvent devenir des "détenus" et finir dans les prisons des camps de conditionnement si les règles ont été enfreintes, leur vie peut alors devenir un véritable calvaire voire même plus dégradante dans le pire des cas.

Journaliste : Est-ce volontaire de durcir les règles tout en leur donnant une "seconde chance" ?

A. Vorkha : Bien entendu, nous restons des militaires au service de la République, nous y appliquons une discipline de fer et donc un conditionnement des plus stricts, nous permettons une seconde chance à tous ceux qui ont pêchés, néanmoins commettre à nouveau un pêché revient à vous condamner vous même à la peine capitale.

Journaliste : Cela est bien extrême, vous savez que beaucoup de pays n'approuveraient pas de tels dires ?

A. Vorkha : Notre système est en effet à double tranchants, néanmoins il permet la réhabilitation de quatre cent mille ouvriers chaque année, ce qui est fort utile pour eux comme pour nous. La République a besoin de main d'oeuvre supplémentaire, néanmoins ce bonus de main d'oeuvre passe par les sahrrs, et il reste fort appréciable pour eux qu'ils ne s'écartent pas du droit chemin, autrement comme prononcé avant, l'exécution publique est alors enclenchée et la mise à mort est alors retransmis au travers de l'ensemble de la presse nationale.

Journaliste : Le droit chemin ? Alors les sahrrs sont condamnés à être cantonnés dans leurs camps toute leur vie et à ne jamais en changer ?

A. Vorkha : Et bien non, détrompez-vous, les sahrrs sont affectés au sein d'un camp pour une durée de cinq ans, et chaque année à lieu une notation qui vise à montrer les bonnes comme les mauvaises actions de l'ouvrier de la République, une réduction de peine peut alors être proposée en cas de bonne conduite et de bon travaux rendus.

Journaliste : On peut donc espérer une réduction de combien d'années de conditionnement ? Dans le meilleur des cas.

A. Vorkha : La plus grande réduction que j'ai pu attribuer à un ouvrier, à été de sept ans pour l'ouvrier Karl Trokha, jugé pour vols multiples et violence envers les forces de polices de la République.

Journaliste : Cela est quand même encourageant et signe de bonne volonté de la part de nos forces de conditionnement juridique. Nous vous remercions de votre temps Monsieur le directeur, auriez-vous un petit mot afin de clôturer cet échange ?

A. Vorkha : Mais je vous en prie voyons, cela a été un plaisir. Je dirais que pour les personnes qui nous regardent en ce moment, sachez que la République veille et compte sur votre investissement, veuillez néanmoins à bien vouloir respecter les lois en vigueur, nous comptons sur vous.

Journaliste : Merci beaucoup pour votre mot de fin Monsieur le directeur, nous passons tout de suite à une page de publicité, suivi de la météo régionale, vous pouvez envoyer Yasha.

FIN DE TRANSMISSION

Répondre

Revenir à « Strakarr »