Culture - Biographies des personnalités

Janubo-Marquésie 29-30-40-41-42-109
Répondre

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

عبد الله من كارس
Abdallah de Kars


Image

IRL : Hamad ben Khalifa Al Thani


Dynastie : Al Saïd
Prénom : Abdallah ibn Ibrahim

Date et lieu de naissance : Né le 8 janvier 1971 à Mahra (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Noor al-Abdallah, Reine de Kars
Enfant(s) : 4 enfants dont Hussein bin Abdallah (prince héritier)
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (droit)
  • Académie royale militaire de Mahra (stratégie)
Titres :
  • Roi de Kars
  • Commandeur des Croyants
  • Gardien des Lieux Saints et des Deux Saintes Mosquées
  • Co-Protecteur de Hiérosolyme
  • Co-Protecteur d'Al-Dranaf
Décorations :
  • Ordre de l'Etat de la République de Byrsa

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

نور دي كارس
Noor de Kars


Image

IRL : Moza bint Nasser al-Missned


Nom : Al Saïd
Prénom : Noor bint Hamad

Date et lieu de naissance : Née le 18 avril 1978 à Mahra (Kars)
Statut marital : Mariée en 1ère noce à Abdallah de Kars, Roi de Kars
Enfant(s) : 4 enfants dont Hussein bin Abdallah (prince héritier)
Religion : Musulmane sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais) et Kaiyuanais (mandarin)

Diplômée de :
  • Université de Mahra (droit)
  • Université de Fuxianji au Kaiyuan (relations internationales)
Titres et fonctions :
  • Reine de Kars
  • Présidente des centres culturels "Queen Noor Institute"
  • Président de l'organisation caritative "Kars Foundation"

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

حسين كرس
Hussein de Kars


Image

IRL : Tamim ben Hamad Al Thani


Dynastie : Al Saïd
Prénom : Hussein bin Abdallah

Date et lieu de naissance : Né le 9 août 2000 à Mahra (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Hind bint Khalifa
Père : Abdallah de Kars, roi de Kars
Mère : Noor de Kars, reine de Kars
Enfant(s) : 5 enfants dont Mayassa bint Hussein (née en 2023) et Jassim bin Hussein (né en 2027)
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (ingénierie)
  • Académie royale militaire de Mahra (stratégie)
  • Université de Karagol au Karmalistan (religion)
Titres et fonctions :
  • Prince héritier de Kars
  • Vice-Président du Conseil des Ministres
  • Ministre des Armées

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

سهيل المزروعي
Suhail Al Mazroui


Image


Dynastie : Al Mazroui
Prénom : Suhail bin Rashid

Date et lieu de naissance : Né le 11 septembre 1995 à Jizan (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Anissa bint Mohammed
Enfant(s) : 3 enfants dont Jassim bin Suhail (né en 2020) et Mayassa bint Suhail (née en 2023)
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (ingénierie)
  • Université d'Ammar (pétrole)
Fonctions :
  • Premier ministre de Kars (depuis le 24 février 2041)
  • Ministre des Transports (2039 - 2041)
  • Président de la banque d'investissement "Kars Construction Bank" (2036 - 2039)
  • Vice-président de la banque d'investissement "Kars Construction Bank" (2033 - 2036)
  • Directeur financier de la "Kars Oil Company" (2031 - 2033)
  • Directeur des opérations de la "Kars Oil Company" (2025 - 2031)

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

عبد الله آل نهيان
Abdallah Al Nahyan


Image


Dynastie : Al Nayhan
Prénom : Abdallah bin Dhiyab

Date et lieu de naissance : Né le 11 septembre 1994 à Rafha (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Theyab bint Rashid
Enfant(s) : 6 enfants dont Fatima bint Abdallah (née en 2004) et Salama bint Abdallah (née en 2011)
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais) et Jernmål

Diplômé de :
  • Université de Mahra (droit)
  • Université de Røros au Jernland (affaires internationales)
Fonctions :
  • Ministre des Affaires étrangères de Kars (2039-)
  • Ambassadeur de Kars au Karmalistan (2036-2039)
  • Ambassadeur de Kars au Kaiyuan (2033-2036)
  • Ambassadeur de Kars au Liang (2029-2033)
  • Ambassadeur de Kars au Saog (2024-2029)

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

عبدالعزيز الزيدان
Abdelaziz Al-Zidane


Image

IRL : Nasser al-Khelaïfi


Nom : Al Zidane
Prénom : Abdelaziz

Nationalité : Karsaise Image
Date et lieu de naissance : Né le 12 novembre 1991 (50 ans) à Jizan Image
Statut marital : Marié, 3 enfants
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais) et Valdaque (roumain)

Sport : Football
Poste : Milieu de terrain défensif
Sélections en équipe nationale : 103 matchs et 4 buts

Carrière de joueur :
  • Al Ahly Sporting Club (2018-2024) Image
  • Ismaily Sporting Club (2017-2018) Image
  • Steaua Albarea (2012-2017) Image
  • Al Arabi Rafha (2008-2012) Image
Palmarès de joueur et d’entraineur :
  • Joueur - 5 x Champion de Kars Image (2010, 2021, 2022, 2023, 2024)
  • Joueur - 3 x Champion de Valdaquie Image (2013, 2015, 2016)
  • Entraineur - 4 x Champion de Kars Image (2032, 2034, 2035, 2036)
Fonctions :
  • Président de la Fédération internationale de football association (2041-)
  • Président de la Fédération karsaise de football (2039-) (Kars)
  • Président - Al Ahly Sporting Club (2039-) (Kars)
  • Ministre des Sports (2036-2039) (Kars)
  • Entraineur principal de l’équipe première - Al Ahly Sporting Club (2030-2036) (Kars)
  • Entraineur adjoint de l’équipe première - Al Ahly Sporting Club (2029-2030) (Kars)
  • Entraineur de l’équipe réserve - Al Ahly Sporting Club (2025-2029) (Kars)
Biographie : Personnalité éminente du football karsais, céruléen et marquésien depuis des décennies, Abdelaziz Al Zidane est la personnalité la plus influente du football dans le Royaume. Joueur à succès et entrainer accompli, la carrière de ce prodige du football est à l’image de sa réussite professionnelle : exceptionnelle. Après des débuts prometteurs au sein du club de l’Est du Royaume, l’Al Arabi Rafha où il se fait remarquer en étant le plus jeune et le meilleur joueur de l’équipe l’année du sacre surprise en 2010, le plus grand club de football de Valdaquie et de Dytolie le remarque et lui offre un pont d’or : il deviendra un joueur mythique du Steaua Albarea où il remporte 3 titres de champions de Valdaquie en cinq saisons dans la première division valdaque. Après la confirmation hors de son Kars natal, Al-Zidane regagne le championnat karsais en jouant une saison à l’Ismaily Sporting Club, où il décevra. C’est alors que le plus grand club de la première division karsaise, l’Al Ahly Sporting Club basé à Mahra lui propose un nouveau challenge : il signe en 2018 et ne quittera plus le club jusqu’à sa retraite sportive en 2024. Il terminera sa carrière par 4 titres consécutifs de champion de Kars, consolidant définitivement sa place de Dieu vivant du football karsais.

Après cette remarquable carrière footballistique, il entame sa reconversion au sein même du club d’Al Ahly qui lui propose, conscient de son aura, de rester au club comme entraineur de l’équipe réserve pendant qu’il préparait ses diplômes d’entraineurs. Après 4 ans de formation et de reprise en main de la réserve, le club lui propose de devenir adjoint au sein de l’équipe première : l’expérience sera de courte durée puisqu’un an seulement après sa nomination au poste d’adjoint, l’entraineur principal est limogé après une décevante 3ème place lors de la saison 2030. Il devient l’entraineur de l’équipe première du plus grand club de Kars et remportera 4 titres de champion en qualité d’entraineur.

Après six années à ce poste, il est appelé par le roi Abdallah pour devenir ministre des Sports jusqu’au 9 mars 2039, date à laquelle le Souverain lui confie la mission de redresser le football karsais après la désillusion nationale d’une élimination prématurée lors de la Coupe du monde de football 2039 organisée au Karmalistan. Il devient président de la fédération karsaise de football et dispose des pleins pouvoirs pour réussir sa mission. Il reprend également la présidence de son club de cœur, Al Ahly Sporting Club. Il entame la révolution du football karsais dès sa nomination. Il enchaine les titres de champion de Kars avec son club et voit la sélection nationale réparer l’affront de la dernière Coupe du monde avec une belle 3ème place lors de la dernière édition de la Coupe continentale de football organisée au Makengo.

Le 21 septembre 2041, il se déclare officiellement candidat à la présidence de la Fédération internationale de football association (FIFA) et il est élu quelques semaines plus tard par acclamation lors de l'assemblée générale annuelle de l'instance.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

يمينة المصطفى
Yamina Al-Mustafa


Image

IRL : Yamina Benguigui


Dynastie : Al Mustafa
Prénom : Yamina

Date et lieu de naissance : Née le 9 avril 1977 à Jizan (Kars)
Statut marital : Mariée en 1ère noce à Choukri Al-Abidi
Enfant(s) : 4 enfants
Religion : Musulmane sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais), Valdaque (roumain) et Kaiyuanais (mandarin)

Diplômée de :
  • Université de Mahra (droit)
  • Université d'Albarea en Valdaquie (affaires internationales)
  • Université de Fuxianji au Kaiyuan (affaires internationales)
Fonctions occupées :
  • Conseillère diplomatique du Premier ministre Suhail Al-Mazroui (2043-)
  • Ambassadrice de Kars à l'Organisation Mondiale pour la Paix et la Coopération (2041-2043)
  • Ambassadrice de Kars au Kaiyuan (2035-2041)
  • Ambassadrice de Kars en Valdaquie (2029-2035)
  • Ambassadrice de Kars au Westrait (2023-2029)
  • Ambassadrice de Kars au Byrsa (2018-2023)
  • Ambassadrice de Kars au Karmalistan (2012-2018)
  • Ambassadrice de Kars au Saog (2009-2012)
  • Cheffe de Bureau au ministère des Affaires étrangères (2006-2009)

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Biographies des personnalités

Message par Siman »

يوسف غنيمة
Yousef Ghanima


Image

IRL : Louis Raphaël I Sako


Nom : Ghanima
Prénom : Yousef

Date et lieu de naissance : Né le 4 juillet 1970 à Rafha (Kars)
Statut marital : Célibataire
Religion : Catholique chaldéen

Langues parlées : Karsais (arabe) et Latin

Fonctions occupées :
  • Cardinal de Mahra (2038-)
  • Patriarche de l’Église catholique chaldéenne de Babylone (2029-)
  • Archevêque de l'Archéparchie métropolitaine de Rafha (2018-2029)
  • Prêtre à la Cathédrale Saint-Paul d'Ahwar (1996-2018)
Biographie : Monseigneur Yousef Ghanima n’était pas seulement un cardinal parmi d’autre, il était aussi et surtout le fier représentant de la plus importante communauté de chrétiens d’Orient du monde, l’Église chaldéenne réunissant plus de 2 millions de fidèles, principalement au Kars. Très médiatique, le cardinal et patriarche Ghanima n’en demeure pas moins un homme d’Église affirmé qui n’hésite pas à dialoguer avec ses homologues de Marquésie, de Janubie et d’Algarbe pour faire naitre des intérêts communs et favoriser la sauvegarde des populations catholiques dans des territoires historiquement musulmans ou hindous. Il n'a pas hésité à prendre la parole pour protéger les chrétiens d'Al Dranaf et coordonner l'action humanitaire du Royaume. Avec une présence séculaire dans les terres arabo-musulmanes du Royaume de Kars, l’Église chaldéenne s’est faite un nom après le choix de ses ancêtres, des nestoriens, d’entrer en communion avec les Etats Pontificaux.

Cette Union fut réitérée au Concile de Firenze, par le décret Benedictus du 7 août 1445. Ainsi, les nestoriens convertis au catholicisme adoptèrent le nom de chaldéen. Depuis cette date, la destinée de l’Église chaldéenne est intimement liée à celle de l’Église Catholique et sa participation au Conclave après le décès du pape Célestin V s’inscrivait dans cette riche et historique histoire commune. Monseigneur Ghanima doit sa présence à ce Conclave au pape Célestin V puisqu’il a été nommé cardinal lors d’un consistoire organisé en 2038, témoignant de la proximité du défunt pape avec les églises subissant des persécutions. Il est un homme de consensus et un ardent défenseur des peuples opprimés, il attend de ce Conclave l'émergence d'un rassembleur charismatique et d'un promoteur de la chrétienté au delà de ses terres historiques. Pour lui, l'Eglise Catholique doit vivre avec son temps.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Culture - Biographies des personnalités

Message par Siman »

لهب باتا
Lahab Bata


Image

IRL : Carlos Ghosn


Nom : Bata
Prénom : Lahab

Date et lieu de naissance : Né le 30 octobre 1977 à Jizan (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Zaira Kefren (Byrsienne)
Enfant(s) : 3 enfants
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (économie)
  • École Polytechnique de Jizan (ingénierie)
Fonctions :
  • Président-fondateur de Bata Construction Ltd (2005-)
  • Président de la Confédération Royale des Entreprises de Kars (2037-)
  • Président du Jizan Football Club (2032-)
Biographie : Lahab Bata est une personnalité emblématique du milieu des affaires karsais depuis près de quarante ans. Homme d’affaires avisé, il est le fondateur du groupe de bâtiment et de travaux publics, Bata Construction Ltd, leader incontesté du secteur dans le Royaume mais également dans de nombreux pays du pourtour de la mer de Cérulée. Proche du roi Abdallah dont il est un visiteur du soir régulier depuis plus de vingt ans, Lahab Bata est aussi l’une des personnalités les plus riches du Royaume même si le montant de sa fortune n'est pas connu. Il est l’homme le plus puissant du milieu des affaires karsais depuis son élection à la tête de la Confédération Royale des Entreprises de Kars, le CREK, en 2037. Amateur de football, il a racheté le club de football de sa ville natale, le Jizan Football Club, dans lequel il dépense sans compter.

Interlocuteur régulier des autorités politiques, son rôle est majeur dans la définition des politiques en matière de droit du travail. Infatigable défendeur de la liberté d’entreprendre, sa parole porte bien au-delà des questions économiques puisqu’il est souvent reçu à l’étranger avec les honneurs dus à un haut responsable de gouvernement. Personnalité atypique, il promeut dans son entreprise, l’égalité entre les hommes et les femmes et n’imposent pas le port d’un couvre-chef aux femmes dans le cadre de leur activité professionnelle. Cette position jugée avant-gardiste lui a valu bien des tourments de la part des autorités religieuses karsaises mais elle a été publiquement tolérée par le roi Abdallah à l’occasion d’une visite au siège social du groupe à Jizan.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Culture - Biographies des personnalités

Message par Siman »

حمد الفالح
Hamad Al-Faleh


Image

IRL : Khalid Al-Falih


Nom : Al-Faleh
Prénom : Hamad

Date et lieu de naissance : Né le 25 février 1983 à Mahra (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Ghania ibn Mansour
Enfant(s) : 2 enfants
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (droit)
  • Académie royale militaire de Mahra (stratégie)
Fonctions :
  • Ministre des Affaires intérieures (2043-)
  • Ministre de l’Intérieur (2033-2043)
  • Conseiller spécial du roi Abdallah (2030-2033)
  • Président de la Kars Mining Company (2024-2030)
  • Président de Kars Aluminium (2014-2024)
  • Vice-président de la Kars Oil Company (2008-2014)
  • Directeur financier de la Kars Oil Company (2005-2008)
Biographie : Hamad Al-Faleh est un vieux briscard de la politique karsaise à bientôt 60 ans dont au moins la moitié dédié aux plus hautes fonctions du Royaume. Il est étudiant en droit à l’université de Mahra lorsqu’il rencontre celui qui n’était encore que le prince héritier Abdallah ibn Ibrahim, le fils ainé du défunt roi Ibrahim. Les deux hommes se lient d’amitié au cours de leurs études et Al-Faleh complètera son cursus en droit par un titre d’avocat après avoir réussi le concours avec brio. Ami de longue date du roi Abdallah, il suivra ce dernier dans ses études au sein de la prestigieuse Académie royale militaire de Mahra d’où il obtiendra un magistère en stratégie. Rappelé par ses obligations royales, il s’éloigne petit à petit du prince héritier pour entamer une carrière dans l’industrie : il deviendra tour à tour haut dirigeant dans des entreprises publiques aussi connues que la Kars Oil Company, Kars Aluminium ou encore Kars Mining Company. Après plus de vingt ans a côtoyé les hautes sphères du pouvoir politique, il rejoint le gouvernement à la demande du roi Abdallah en 2033 pour devenir son ministre de l’Intérieur. En poste depuis près de dix ans, Al-Faleh est un élément majeur du gouvernement karsais. Son influence serait bien supérieure à celle d’un Premier ministre selon plusieurs conseillers du roi.

Avec la nomination d’un gouvernement de combat à l’initiative du Premier ministre de l’époque, Suhail Al-Mazroui, il devient début 2043 le nouveau ministre des Affaires intérieures : un portefeuille élargi qui témoigne de la confiance du pouvoir royal dans cet homme fidèle et loyal. Proche de l’actuel prince héritier Hussein ibn Abdallah, il a œuvré pour que le roi Abdallah le nomme ministre des Armées afin de lui garantir le respect et l’autorité de la population en vue de son accession au trône. Craint et respecté à la fois, Hamad Al-Faleh est à la tête des services de renseignement du Royaume et de l’ensemble des forces de sécurité intérieure. Surnommé la tour de contrôle par des connaisseurs avisés du dernier cercle autour du roi Abdallah, il est le garant de la stabilité politique du Royaume tant dans les grands centres urbains que dans les périphéries rurales. Proche de ses hommes et régulièrement en déplacement à travers tout le pays, il bénéficie de la reconnaissance des gradés de la police et des forces spéciales dont il a l’autorité.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Culture - Biographies des personnalités

Message par Siman »

نعمت شفيق
Nemat Shafik


Image


Nom : Shafik
Prénom : Nemat

Date et lieu de naissance : Née le 13 août 1985 à Mahra (Kars)
Statut marital : Mariée en 1ère noce à Saleh Al-Shafik (homme d'affaires)
Enfant(s) : 3 enfants
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (économie)
Fonctions :
  • Ministre des Affaires économiques (2043-)
  • Ministre de l’Économie (2038-2043)
  • Conseiller spécial du roi Abdallah (2036-2038)
  • Présidente de la Kars Construction Bank (2030-2036)
  • Vice-présidente de la Kars Construction Bank (2024-2030)
  • Économiste en chef de la Kars Construction Bank (2019-2024)
  • Économiste de la Kars Construction Bank (2015-2019)
  • Professeur d’économie à l’université de Mahra (2010-2015)
Biographie : Femme d’Etat la plus connue du monde karso-musulman depuis plus d’une décennie, Nemat Shafik est à l’avant-garde des combats pour faire respecter la place de la femme dans les sociétés musulmanes. Première femme ministre d’un gouvernement karsais après sa nomination surprise au poste de ministre de l’Économie et des Finances en 2038, elle est devenue petit à petit une figure du mouvement pour l’émancipation des femmes dans tout le monde musulman. Si aujourd’hui une femme est élue à la présidence du Saog voisin, c’est en grande partie par l’action historique menée par cette femme de conviction et de talent bien au-delà des seules frontières karsaises.

Diplômée d’économie de la prestigieuse université de Mahra, elle commence une carrière de professeur d’université au sein de l’établissement de référence dans le pays : plusieurs hauts responsables d’entreprises actuels ont eu Nemat Shafik comme professeur pendant leurs études supérieures. Après avoir transmis son savoir pendant quelques années, elle rejoint le secteur privé et la plus grande banque d’investissement du monde musulman, la Kars Construction Bank, plus connue sous son acronyme KBC. Elle y exercera l’ensemble de sa carrière professionnelle et connaitra une ascension fulgurante en passant d’économiste pour les pays émergents à économiste en chef de la banque avant de devenir la première vice-présidente puis présidente de la banque à partir de 2030. Saluée par les milieux d’affaires pour ses compétences et par ses salariés pour son management réputé maternel, elle mènera la Kars Construction Bank vers des sommets de capitalisation boursière au cours de sa présidence (2030-2036).

Ces performances exceptionnelles lui ouvriront les portes du pouvoir puisqu’elle rejoindra en 2036 l’équipe de conseillers du roi Abdallah en charge des questions économiques et financières. Moins de deux ans plus tard, elle est propulsée ministre de l’Économie et des Finances en 2038, poste qu’elle conservera jusqu’à aujourd’hui, bénéficiant même d’un élargissement de son portefeuille à l’occasion du dernier remaniement avec sa nomination au poste de ministre des Affaires économiques. Ce méga-ministère comprend aussi bien les questions économiques, financières, budgétaires, agricoles, industrielles, commerciales que le développement des infrastructures du pays. Elle est un membre majeur du gouvernement et l’image de la femme karsaise au-delà des frontières nationales. Femme la plus puissante du pays, son ambition est sans limite.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Culture - Biographies des personnalités

Message par Siman »

غنيّة القاسمي
Ghania Al-Qasimi


Image

IRL : Lubna Khalid Al Qasimi


Nom : Al-Qasimi
Prénom : Ghania

Date et lieu de naissance : Née le 4 février 1985 à Hedeb (Kars)
Statut marital : Mariée en 1ère noce à Nizar Al-Qasimi
Enfant(s) : 2 enfants
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais)

Diplômé de :
  • Université d’Hedeb (médecine)
Fonctions :
  • Ministre des Affaires sociales (2043-)
  • Ministre de la Santé (2038-2043)
  • Conseiller du spécial du roi Abdallah (2036-2038)
  • Chef du service des maladies infectieuses de l’Hôpital Militaire Royal de Mahra (2031-2036)
  • Chef du service des maladies infectieuses du CHU d’Hedeb (2023-2031)
  • Infectiologue au CHU d’Hedeb (2015-2023)
Biographie : Héritière d’une grande lignée de hauts responsables politiques, Ghania Al-Qasimi est aujourd’hui une figure médiatique reconnue dans la politique karsaise avec une présence continue au sein du gouvernement depuis plus de cinq ans au ministère de la Santé et désormais au ministère des Affaires sociales avec des pouvoirs élargis. Diplômée de médecine et spécialisée dans les maladies infectieuses, Ghania Al-Qasimi entame sa carrière professionnelle au sein du Centre Hospitalier Universitaire d’Hedeb. Après une dizaine d’années d’études, elle devient infectiologue et exerce son métier de médecin en même temps que la transmission de son savoir à la faculté de médecine d’Hedeb en qualité de professeur. Elle rappelle souvent le plaisir qui était le siens de transmettre son savoir aux étudiants en médecine de sa ville natale.

La reconnaissance arrivera assez rapidement puisqu’elle devient chef du service des maladies infectieuses du Centre Hospitalier d’Hedeb, l’un des plus performants du pays aux côtés de Mahra, Jizan ou encore Hafar. Après plusieurs années à ce poste, elle est directement contactée par la direction de l’Hôpital Militaire Royal de Mahra, considéré à juste titre comme l’établissement de santé le plus prestigieux de Kars. C’est cet établissement qui accueille le roi et la famille royale à chaque problème de santé depuis des décennies. L’établissement accueille également des hauts dignitaires étrangers, souvent originaires du monde musulman, à la recherche de soins de très haute qualité, digne des soins prescrits par les jernlanders, considérés à juste titre comme les meilleurs médecins du monde. Sans hésiter plus d’une heure, Ghania Al-Qasimi donne son accord et rejoint directement la tête du service des maladies infectieuses de l’hôpital militaire royal de Mahra en prenant la direction d’une grande équipe de médecins et de chercheurs.

Après seulement cinq années à la tête de ce service réputé, elle attire l’attention des proches conseillers du roi Abdallah qui lui propose de rejoindre le cercle rapproché des conseillers spéciaux du souverain. Elle accepte la proposition en 2036 et fait ses premiers pas dans le milieu politique. Moins de deux ans plus tard, le roi Abdallah lui propose de prendre la tête du ministère de la Santé qui deviendra en 2043 le ministère des Affaires sociales. Sa réforme la plus emblématique à ce jour reste la libéralisation du port du bikini sur les plages et dans les piscines publiques. Femme de caractère autant que de convictions, elle s’oppose régulièrement aux diatribes virulentes des représentants des autorités religieuses. La lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes est un nouveau combat pour cette militante.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Culture - Biographies des personnalités

Message par Siman »

منصور الجمعة
Mansour Al-Jumah


Image


Nom : Al-Jumah
Prénom : Mansour

Date et lieu de naissance : Né le 20 mars 2005 à Mahra (Kars)
Statut marital : Célibataire
Enfant(s) : Sans enfant
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe), Briton (anglais), Liangois (chinois)

Diplômé de :
  • Université de Mahra (littérature)
  • Université de Jizhou au Liang (littérature)
Fonctions :
  • Ministre des Affaires culturelles (2043-)
  • Ministre de la Culture (2038-2043)
  • Professeur de littérature à l’université de Jizhou (2033-2036)
  • Professeur de littérature à l’université de Mahra (2030-2033)
Biographie : Mansour Al-Jumah se définit lui-même comme un citoyen du monde. Ce fils d’une grande famille karsaise, proche de la famille royale depuis plusieurs décennies, s’est très tôt décidé à rompre avec la tradition familiale d’une carrière dans la haute fonction publique ou dans les grandes entreprises publiques du pays. Son parcours atypique fait de lui une référence pour la jeunesse karsaise qui entreprend l’espoir de voyager, découvrir le monde et enrichir une vie de nouvelles expériences culturelles, gastronomiques, entre autres. Agrégé de littérature à l’université de Mahra, il commence une carrière de professeur et dispense des cours de littérature karsaise mais aussi des auteurs d’Algarbe du Nord pour lesquels il voue une fascination. Au cours de ses études, il effectuera de nombreux voyages en Ventélie afin de découvrir les cultures ancestrales des pays de l’Extrême-Orient. Il tombe sous le charme du Liang où il vivra pendant près de trois années. Diplômé de l’université de Jizhou, il exerce pendant quelques années dans le pays pour faire connaitre la littérature toute aussi ancestrale du Kars.

Il rentre dans le Royaume en 2036 pour faire connaitre les récits de ses voyages en Ventélie et devient un auteur à succès, le premier auteur karsais médiatique au-delà des frontières nationales. Ces ouvrages offrent des moments d’évasions à la jeunesse karsaise trop souvent retenue à l’intérieur du pays par les familles qui craignent les influences néfastes des modèles extérieurs décriés quotidiennement par les autorités religieuses. Sa notoriété attire l’attention de la famille royale et en particulier de la reine Noor qui sollicite régulièrement les avis et les conseils de Mansour Al-Jumah. Célibataire et sans enfant, il suscite l’admiration des femmes. Si aucune conquête féminine n’est à ce jour connue, certains esprits malveillants n’hésitent pas à évoquer une supposée homosexualité, ce qu’il nie régulièrement tout en vantant les mérites du respect de la vie privée.

Ces accusations n’auront aucun impact sur la suite de sa brillante carrière puisqu’il devient, à la surprise générale, le plus jeune ministre d’un gouvernement karsais à seulement 32 ans en prenant la tête du ministère de la Culture. Après des débuts hésitants face à l’hostilité des autorités religieuses, très critique de son style de vie et de son célibat, il réussit néanmoins à convaincre les milieux culturels mais surtout le roi Abdallah du bienfondé de sa nomination en portant le projet de District Culturel de Mahra. Le retentissement mondial de ce projet et sa réalisation en un temps record ont fait de Mahra l’une des principales capitales culturelles du monde pour la plus grande satisfaction de la famille royale, soucieuse de l’image renvoyée par le Royaume au reste du monde. Sa reconduction au poste de ministre des Affaires culturelles en 2043 témoigne de la confiance du roi Abdallah et de la reine Noor dans sa gestion de ce ministère à la fois emblématique et complexe. Il est aujourd’hui l’une des figures du Kars moderne et une icône de la jeunesse karsaise.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Culture - Biographies des personnalités

Message par Siman »

صالح اللفتت
Saleh Al-Laftit


Image

IRL : Ali Gomaa


Nom : Al-Laftit
Prénom : Saleh

Date et lieu de naissance : Né le 29 septembre 1975 à Masirah (Kars)
Statut marital : Marié en 1ère noce à Latifa Al-Laftit (universitaire)
Enfant(s) : 3 enfants
Religion : Musulman sunnite

Langues parlées : Karsais (arabe)

Diplômé de :
  • Université de Masirah (droit islamique)
Fonctions :
  • Ministre des Affaires islamiques (2043-)
  • Grand Mufti de Kars (2026-2039)
  • Professeur de théologie et de droit islamique à l’université de Masirah (2005-2026)
Biographie : Saleh Al-Laftit est une personnalité politique et religieuse karsaise, connue dans le pays pour des prises de position donnant lieu régulièrement à des polémiques. Éduqué dans une famille très pieuse et pratiquante, il suit un enseignement juridique dans la prestigieuse faculté de droit islamique de l’université de Masirah, la ville hôte de la Mosquée Sacrée de Masirah, le premier Lieu Saint de l'Islam. Après avoir obtenu plusieurs diplômes en lien avec l’Islam et son enseignement, il décide de devenir professeur et dispense son savoir à plusieurs centaines d’étudiants en seulement quelques années. Année après année, sa réputation de grand connaisseur de l’Islam et de la Jurisprudence fait de lui un interlocuteur privilégié pour les autorités politiques. A cette époque, il est encore vierge de tout engagement politique et refuse nombre de propositions pour des postes politiques : il se consacre à l’étude des textes et refuse de se perdre dans les tourments de la vie politique.

C’est finalement les évènements qui vont rattraper Saleh Al-Laftit puisque c’est la loi autorisant les femmes à ne plus porter le voile à l’université qui va susciter chez lui un profond sentiment de révolte et de malaise. En 2026, il est nommé Grand Mufti de Kars par décision du roi Abdallah comme le veut la tradition séculaire dans le Royaume. Mais en 2039, il est contraint de quitter son poste après le vote de la loi autorisant le port du bikini sur les plages et dans les piscines publiques, estimant que cette loi n’avait rien à faire dans un pays aussi pieu que le Royaume. Il qualifia cette loi d’infamie et insulta à de nombreuses reprises la ministre en charge de ces questions, Ghania Al-Qasimi, aujourd’hui de nouveau collègue au sein du gouvernement Al-Mazroui III.

Son retour surprise dans la vie politique, il y a quelques mois, pour devenir le nouveau ministre des Affaires islamiques constitue une surprise alors que la politique menée par Mahra semble bien plus ouverte et libérale que ne l’aurait voulu Saleh Al-Laftit. Il s’est notamment rapproché du roi Abdallah suite à la décision de ce dernier de continuer à interdire l’accès des Lieux Saints aux non musulmans. Cette décision, bien que très médiatisée par les adversaires du Royaume, n’a pas suscité de remous dans le pays, au contraire : le roi s’est rabiboché avec les islamistes et au premier rang avec Saleh Al-Laftit. Revenu en grâce au sommet de l’État, il bénéficie d’une très belle côte de popularité chez les religieux et il est également un proche de son successeur au poste de Grand Mufti de Kars, le Sheikh Ali Rezah.

Répondre

Revenir à « Kars »