Palais royal de Kars - Al-Maquar

Janubo-Marquésie 29-30-40-41-42-109
Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

17 mars 2041 | Communiqué de presse | Guerre en Cérulée : Consignes aux ressortissants karsais au Lébira

Le Royaume de Kars invite ses ressortissants au Lébira à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité. Face à l’imminence d’un conflit armé violent, chacun doit prendre les dispositions adéquates. Le ministère des Affaires étrangères, l’ambassade et les consulats au Lébira sont placés sous étroite sécurité, du personnel de sécurité sera transféré au Lébira dans les prochaines heures pour participer à la mise en place d’un dispositif de sécurité autour des sites et représentations du Royaume au sein de la Ligue. Pour l’heure, le Royaume n’appelle pas ses ressortissants à quitter le territoire lébirien. Si le conflit venait à dégénérer, le Royaume prendrait toutes les mesures nécessaires pour protéger ses ressortissants et les évacuer si nécessaire. Nous appelons toutes les parties à la prudence dans les moyens engagés et à la précision dans le choix des cibles ainsi qu’à la protection de la population civile lébirienne.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

21 mars 2041 | Adresse à la Nation radiodiffusée et télévisée | Victoire et fin de l’opération militaire en Al-Dranaf (Dranavie)

Image
Sa Majesté le roi Abdallah IV
Commandeur des Croyants et Gardien des Lieux Saints


"Louange à Dieu, Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.

Cher peuple,

L’opération militaire en Al Dranaf est terminée. Les forces de la coalition, menée par l’Union des Républiques Populaires d’Ölan et le Royaume de Kars, ont atteint l’ensemble des objectifs fixés au début de l’opération militaire. Notre victoire est totale. Après des combats virulents et une résistance farouche des forces armées hostiles, la coalition a pris le contrôle de l’ensemble des villes, des axes de communication et des sites stratégiques du pays. Aujourd’hui, la coalition peut être fière du travail accompli et ne peut que regretter le sacrifice de nos soldats. Le Royaume n’oubliera pas le sacrifice des 13 583 soldats décédés ou infirmes de cette opération militaire.

Ce sacrifice mérite d’unir nos pensées et nos prières pour remercier le sens de l’honneur des valeureux combattants de l’armée royale de Kars. Au-delà de la victoire militaire, la décence empêche qui que ce soit de se réjouir au regard des pertes humaines enregistrées pendant toute la durée de l’opération militaire. Ce soir, je pense aux enfants qui ne verront plus leur père revenir à la maison. Ce soir, je pense aux épouses de nos soldats tombés pour la libération de nos frères d’Al Dranaf. Ce soir, en tant que Commandeur des Croyants, je pleure mes enfants et appelle les musulmans du monde entier à unir leurs prières pour nos soldats morts pour la liberté.

Les autorités locales ont été déposées et le gouvernement a été déchu de ses compétences et de son autorité. Dès aujourd’hui, la coalition ölano-karsaise prend en charge le contrôle transitoire du pays, de son administration, de ses forces de sécurité, de son armée et de son économie. Cette période transitoire permettra à la coalition de rétablir les axes de communication en construisant des ponts, des routes, des voies ferrées et des aéroports pour connecter de nouveau le pays au reste du monde. Nous utiliserons également cette période transitoire pour décider du sort des prisonniers capturés pendant ce conflit. Je porterai une attention particulière au respect des principes fondamentaux de la justice telle que nous l’appliquons en Marquésie. Aucune exaction ne sera permise ni tolérée.

Je veux transmettre à l’égard de nos frères et sœurs chrétiens un message d’espoir pour l’avenir. Un espoir de pacification d’un pays en guerre civile depuis plus de 25 ans. Il appartient aujourd’hui à la coalition de mettre en place les institutions nécessaires à la réalisation de la paix dans l’intérêt de tous. La coalition poursuivra cet objectif jusqu’à l’aboutissement final du processus de paix. L’Union des Républiques Populaires d’Ölan et le Royaume de Kars mèneront des discussions avec les acteurs de la guerre civile pour parvenir à un compromis. Aucune interférence étrangère ne sera admise dans le cadre de ces discussions. La coalition s’interposera à toute tentative de reprise du conflit, qu’elle provienne des chrétiens, des musulmans, des juifs ou des convertis. Cette intervention militaire a été décidée pour apporter la paix en Marquésie, la coalition respectera cet engagement jusqu’au bout.

Aujourd’hui, le monde entier attend de la coalition et de nos pays une prise en charge rapide et efficace des réfugiés. Mon gouvernement a eu l’occasion de répéter depuis le début de l’intervention militaire que nous agissons sans aucune mauvaise intention vis-à-vis d’une minorité religieuse ou d’une autre. Nous avons donné les garanties nécessaires pour rassurer les populations. Je crois que ce discours a été entendu en Al Dranaf mais volontairement obscurci en Dytolie notamment où nous sommes accusés des pires maux. J’ai autorisé avec nos alliés ölanais l’envoi d’une centaine d’observateurs internationaux en provenance de tout pays pour assister aux opérations de gestion des réfugiés. Cette décision est le symbole de notre volonté de transparence et elle constitue une innovation dans un contexte de vives tensions militaires. Nous pouvons être fiers du travail de notre armée et avoir toute confiance dans sa gestion future du territoire.

Je connais l’attachement des chrétiens d’Al Dranaf à la terre de leurs ancêtres. Il serait injuste de les priver de ce territoire dans lequel ils sont nés, se sont mariés, ont eu des enfants et travaillent depuis des années, parfois depuis plusieurs générations. La coalition n’imposera pas de départ volontaire. Chacun sera libre de décider s’il souhaite quitter ou non Al Dranaf, en toute connaissance de cause. Je me suis engagé à garantir la liberté de culte pour toutes les minorités religieuses du pays, cet engagement sera maintenu. Pour les individus qui quitteront le pays, la coalition organisera leur départ en toute sécurité et dans une totale sérénité. Les pays candidats à l’accueil des populations désireuses de quitter Al Dranaf devront se manifester auprès de la coalition pour discuter des conditions de départ de ces populations. Nous nous assurerons d’un véritable plan d’accompagnement de ces populations. Nous n’abandonnerons pas les volontaires au départ pour le seul prétexte qu’ils ne méritent plus notre attention.

J’appelle les partisans du JTA à la modération et au dialogue. Le gouvernement contre lequel les combats étaient engagés est tombé et a été renversé par les forces de la coalition ölano-karsaise. Le JTA doit devenir un acteur à part entière du processus que nous allons engager en Al Dranaf en acceptant de se constituer en force politique pour défendre pacifiquement ses intérêts et ses revendications. J’appelle toutes les forces armées musulmanes, chrétiens et juives à prendre part au processus de transition en déposant les armes. La coalition mènera une opération de désarmement dans les prochaines semaines. On ne discute pas de la paix dans un pays en guerre civile depuis plus d’un quart de siècle en ayant des milliers d’armes non autorisées en circulation.

Nous organiserons le rapatriement des soldats morts pour le Royaume dans les prochaines heures. L’ensemble du gouvernement et des membres de la famille royale assisteront dans la mesure du possible aux cérémonies funéraires qui accompagneront le retour de nos soldats. Je présiderai spécialement une cérémonie religieuse en la mémoire de nos soldats morts pour conquérir la liberté. Bien naturellement, les autorités locales assisteront aux cérémonies pour lesquelles un membre du gouvernement ou de la famille royale ne pourra pas assister. Dès leur retour sur le sol karsais, nos soldats seront décorés de la médaille de Chevalier de l’Ordre du Wissam, la plus prestigieuse distinction de notre Royaume. J’assisterai personnellement à la décoration de nos soldats, en présence du prince héritier Hussein. Mon estime pour nos soldats est éternelle.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh."

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

21 mai 2041 | Communiqué de presse | Séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter au Gandhari

Le Royaume de Kars fait part de son émotion à la suite de l’effroyable tremblement de terre ayant secoué le Gandhari. Chaque jour, le bilan des victimes et des dégâts causés par le séisme s’alourdit. Le Royaume adresse à l’ensemble du peuple du Gandhari ses prières face au drame que vient de connaitre le pays. Le Royaume propose dès aujourd’hui l’envoi d’une force humanitaire composée de spécialistes de la détection des victimes dotés de chiens spécialement formés pour ces interventions ainsi que du matériel médical et des vivres. Les efforts déployés par les services de la sécurité civile Gandharienne sont à la hauteur du drame que vit un peuple frères du notre. Le Royaume de Kars accompagnera la République du Gandhari dans la reconstruction de ses infrastructures dès lors que le temps du deuil sera écoulé.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

13 juin 2041 | Communiqué de presse | Projet de traité international sur les armes de destruction massive

Conformément à sa doctrine en matière de politique étrangère, le Royaume de Kars ne s’engagera pas dans un traité multilatéral visant à réduire sa souveraineté nationale et à impacter négativement sa capacité de défense tant que celui-ci ne sera pas le fruit d’un large consensus international. Nous ne croyons pas à la capacité de seulement deux puissances, aussi respectables soient elles, d’engager le reste du monde dans un sens positif pour l’avenir du monde. La question des armes de destruction massive est un sujet sérieux qui appelle l’ensemble des Etats à se réunir autour de la table pour parvenir à un consensus acceptable par tous. En rejoignant le traité bilatéral signé par le Gandhari et le Shnieretz, le Royaume affaiblirait considérablement sa position internationale dans une région céruléenne marquée par des conflits militaires récurrents depuis plusieurs décennies.

Le Royaume souscrira au principe d’un traité international de limitation des armes de destruction dès lors que ce dernier sera négocié, adopté et appliqué par la majorité des puissances de notre siècle. Nous saluons l’initiative menée par nos partenaires du Gandhari et du Shnieretz mais nous considérons, aujourd’hui, que cette initiative est prématurée et ne répond pas à des standards suffisants en matière de respect des normes internationales. L’absence d’une organisation internationale en mesure d’harmoniser les normes, de contrôler le respect des normes et de sanctionner les récalcitrants constitue à ce jour un obstacle significatif à l’engagement du Royaume pour ce type de traité international.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

24 juin 2041 | Communiqué de presse | Menaces sur la souveraineté des Etats riverains du détroit d'Egine

Le Royaume prend acte de la décision de la République de Valdaquie d’élargir son emprise territoriale dans le détroit d’Egine et d’imposer un péage à l’ensemble des navires qui circuleront dans le détroit pour rejoindre la mer de Cérulée et la mer Pourpre. Cette décision s’inscrit en contradiction avec le droit international puisque par cette action, la Valdaquie étend son territoire bien au-delà de sa Zone Economique Exclusive, niant ainsi les droits des Etats riverains du détroit et de la mer Pourpre de circuler librement dans les eaux internationales.

Nous considérons cette décision comme significativement regrettable en vue d’une stabilisation de la situation politique dans la région et pour l’équilibre des relations entre la Marquésie et la Dytolie orientale. Les tensions entre l’Union des Républiques Populaires d’Ölan et la République de Valdaquie témoignent de l’extrême sensibilité de ces pays dans une époque troublée par des enjeux géopolitiques pluriels.

Considérant la décision d’Albarea comme illégale au regard du droit international et du respect des droits des Etats riverains du détroit d’Egine, le Royaume de Kars indique à l’ensemble des bâtiments battant pavillon karsais de ne pas accepter le paiement du péage réclamé par les autorités valdaques et invite la Valdaquie à ouvrir une négociation avec l’Ölan pour définir les modalités de contrôle du détroit d’Egine.

De toute évidence, aucun Etat n’a le droit ni la légitimité pour prendre possession d’un détroit large de plus de 75 kilomètres, au croisement de la Marquésie et de la Dytolie. Nous invitons nos amis valdaques à la prudence sur cette affaire ainsi qu’à la recherche permanente du compromis avec ses voisins. Le Royaume de Kars ne reconnaitra pas la légitimité d’un seul Etat, quel qu’il soit, sur le détroit d’Egine mais est prêt à reconnaitre la légitimité égale de la Valdaquie et de l’Ölan en permettant la conservation d’un couloir dédié aux eaux internationales, comme le prévoit le droit international. Le Royaume propose sa coopération pour permettre la conclusion d'un compromis acceptable par tous.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

18 juillet 2041 | Communiqué de presse | Statut d'Etat observateur du Shnieretz à la LIM

Suite à la demande d’adhésion de l’Union du Shnieretz en qualité d’Etat observateur au sein de la Ligue Islamique Mondiale, le Royaume tient à faire connaitre sa position officielle sur le sujet. Considérant la présence de citoyens de confession musulmane au sein du pays candidat, estimée à plus de 4,5 millions dont 2,5 millions de sunnites, la candidature du Shnieretz répond aux critères fixés par l’organisation de la Ligue Islamique Mondiale pour accepter l’adhésion d’un nouvel Etat. La communauté musulmane est significative pour mériter une représentation au sein de notre organisation. Si de toute évidence une adhésion pleine et entière de cet Etat n’est pas à l’ordre du jour, le Royaume appelle ses partenaires et alliés de la Ligue Islamique Mondiale à accepter la candidature du Shnieretz au nom de l’universalisme de notre organisation ainsi que de notre plein soutier au dialogue interreligieux.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

21 juillet 2041 | Communiqué de presse | Nomination du Gouvernement Al-Mazroui II

Sur proposition du Premier ministre, Sa Majesté nomme les personnalités suivantes par ordre protocolaire :

Président du Conseil des ministres : S.M. le Roi Abdallah IV
Vice-président, Ministre des Armées : S.A.R. le Prince héritier Hussein bin Abdallah
Premier ministre : M. Suhail Al-Mazroui (ingénieur)
Ministre des Affaires étrangères : M. Abdallah Al-Nahyan (diplomate)
Ministre de l’Intérieur : M. Majid Al-Qasabi (avocat)
Ministre de l'Economie : Mme Nemat Shafik (économiste)
Ministre du Pétrole : M. Thamir Ghadhban (ingénieur)
Ministre de la Justice : M. Majed Al-Hogail (magistrat)
Ministre des Transports : M. Jassim Al Sulaiti (ingénieur)
Ministre de l’Education : M. Sameh Al-Shoukry (universitaire)
Ministre de l’Agriculture : Mme Houda-Imane Faraoun (ingénieure)
Ministre des Affaires sociales : Mme Lubna Al-Qasimi (médecin)
Ministre de la Culture : M. Abdallah Al-Jumah (universitaire)

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

6 août 2041 | Communiqué de presse | Annonce du président Botamba en vue des prochaines élections en 2043

Le roi Abdallah salue le courage et le sens des responsabilités dont fait preuve le président de la République démocratique du Makengo, Youssouf Botamba. Les deux dirigeants ont pu s’entretenir par téléphone pendant près d’une heure pour évoquer les dossiers importants de l’actualité internationale mais également la situation politique makengaise. Le roi Abdallah a rappelé au président Botamba le soutien du Royaume de Kars dans son gouvernement et son souhait de le voir accomplir son mandat jusqu’à son terme. Le Makengo s’est considérablement transformé depuis l’arrivée à la tête du pays du président Botamba : réussite économique, réussite sociale et réussite internationale sont les déterminants du bilan actuel d’un homme d’Etat engagé et dévoué pour son pays. La décision du président Botamba de ne pas se représenter aux prochaines élections présidentielles en 2043 est un signe de bienveillance à l’égard du peuple makengais. La transition politique doit se préparer dès aujourd’hui dans un cadre politique stable pour garantir l’expression des droits des citoyens makengais lors des prochaines élections. Le roi Abdallah rappelle au peuple makengais son amitié.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

26 septembre 2041 | Communiqué de presse | Situation en Lantanie et suspensions des discussions bilatérales

Suite aux évènements en cours en République de Lantanie, le Royaume de Kars appelle ses ressortissants à la plus grande prudence. Nous invitons nos ressortissants à ne pas sortir de chez eux sauf en cas d’extrême urgence et de conserver dans la mesure du possible le calme nécessaire à la résolution des tensions actuelles en Lantanie. L’expédition hasardeuse menée par des forces aéronavales de l’armée lantanienne, suscitant à raison l’inquiétude de nos amis et partenaires jernlanders, est condamnable et sans raison valable. Nous déplorons l’incapacité du gouvernement de la République de Lantanie à maintenir son armée sous son commandement, laissant la possibilité à des généraux de mener des expéditions pouvant déboucher, dans le pire des cas, sur l’ouverture d’un nouveau conflit armé en Dytolie du Nord.

Dès notre connaissance de cet évènement, nous avons pu nous entretenir avec les autorités du Jernland pour favoriser le dialogue et la diplomatie malgré le caractère injustifiable et injustifié de l’expédition aéronavale de la Lantanie. Si cette expédition a été, fort heureusement, sans conséquence négative pour l’Etat du Jernland, nous appelons toutes les parties à la retenue et à l’ouverture d’une médiation régionale pour rétablir le dialogue pour éviter un embrasement régional. Nous demandons en outre à la République de Lantanie de s’expliquer, clairement et sans ambiguïté, sur ses intentions vis-à-vis du Jernland. Les mesures de répression actuellement en cours en Lantanie contre la population civile et l’opposition politique constituent une nouvelle source d’inquiétudes pour l’équilibre de la région.

En conséquent, nous suspendons avec effet immédiat les discussions actuellement en cours avec la République de Lantanie concernant la signature d’un traité bilatéral avec le Royaume de Kars. Nous ne pouvons que regretter l’attitude de la Lantanie et nous souhaitons vivement un retour à la normale afin de reprendre nos discussions là où nous en étions avec le gouvernement le plus légitime possible pour les mener à son terme. Nous demandons à la Lantanie de s’expliquer sur ses intentions, de rétablir l’ordre républicain sur son sol et de rétablir la confiance dans son gouvernement pour lui permettre de mener des discussions avec les puissances étrangères.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

8 décembre 2041 | Communiqué de presse | Adhésion d’Al Aqsa et du Khaldum à la Ligue Islamique Mondiale

Le Royaume de Kars se réjouit de l’adhésion du Basiléat d’Al Aqsa et de la République démocratique du Khaldum au sein de la Ligue Islamique Mondiale (LIM). L’adhésion de ces deux pays, dont l’ouverture au reste du monde est encore très récente, constitue un message fort envoyé aux musulmans du monde : la Ligue Islamique Mondiale demeure encore aujourd’hui un lieu incontournable pour les puissances musulmanes. Après avoir victorieusement protégé toutes les populations d’Al Dranaf en intervenant contre l’ancienne puissance coloniale dytolienne, les États membres de la Ligue Islamique Mondiale ont réaffirmé leur engagement farouche en faveur de la protection des minorités musulmanes partout dans le monde. Cet engagement de solidarité envers l’ensemble des musulmans constitue le socle inébranlable de l’alliance des puissances musulmanes rassemblées au sein de l’organisation. Le Royaume de Kars se réjouit d’accueillir le Basiléat d’Al Aqsa et la République démocratique du Khaldum le 14 décembre prochain au siège de la Ligue Islamique Mondiale pour discuter des réformes nécessaires pour réorienter les missions de l’organisation et les adapter aux enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

17 décembre 2041 | Communiqué de presse | Attaque de l'Ambassade du Saog à Bunaghar (Gandhari)

Le Royaume de Kars condamne avec la plus grande fermeté l’initiative malheureuse de l’ambassadeur saogien au Gandhari. Aucun Etat ne peut s’associer à une telle initiative dont les conséquences humaines sont désastreuses avec plus de 27 morts et autant de blessés. Nous adressons nos plus sincères condoléances à la famille de l’universitaire gandharienne, Sanghita Sodhi, décidée dans l’attaque de l’ambassade saogienne. Nous prions pour toutes les victimes de cet acte malheureux qui ne saurait être utilisé à des fins politiques, tant en Janubie qu’en Marquésie.

Nous saluons la volonté du président saogien de mener une enquête exhaustive pour déterminer la chaîne de commandement d’une telle initiative et pour punir les individus impliqués dans cette attaque de l’ambassade saogienne. Nous invitons le gouvernement du Gandhari à renouveler sa confiance dans la politique de la République Arabe du Saog qui a permis, à ce jour, de faire toute la lumière sur cette affaire. Le commanditaire de cette attaque a été interpellé et sera traduit devant la justice saogienne dans les plus brefs délais et au moyen d’un procès équitable.

Nous réaffirmons notre plein et entier soutien à la République Arabe du Saog et à son gouvernement dans sa lutte quotidienne contre le terrorisme et l’extrémisme politique à laquelle il doit faire face à Canli et dans le reste du pays. Le Royaume de Kars, aux côtés de la Ligue Islamique Mondiale, réaffirme son soutien indéfectible à la République Arabe du Saog. L’efficacité de l’enquête menée sur l’attaque de Bunaghar témoigne de la volonté du Saog de restaurer son image et sa crédibilité sur la scène internationale. Toute mesure de rétorsion additionnelle à l'encontre la République Arabe du Saog sera considérée à juste titre comme de l’acharnement et symbolisera la volonté d’un ou de plusieurs États de maintenir une situation de tensions inutilement. Nous invitons toutes les parties à la prudence.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

26 décembre 2041 | Communiqué de presse | Appropriation illégale du Canal de Nord Janubie par le Léonora

Le Royaume de Kars invite le gouvernement du Léonora à se conformer à la résolution votée par l’Organisation Mondiale pour la Paix et la Coopération concernant le droit de la mer et la règlementation des eaux internationales. Si chaque État côtier dispose du droit fondamental d’être souverain dans la limite de ses eaux territoriales, il est désormais illégal d’imposer des règles supplémentaires et contraignantes aux navires désirant franchir le Canal de Nord Janubie. Il convient pour les États riverains de faire valoir leur droit dans le respect du droit international qui leur autorise une souveraineté suffisante pour exercer leur contrôle dans leurs eaux territoriales. Nous regrettons la décision du Léonora de ne pas respecter la décision de l’Organisation Mondiale pour la Paix et la Coopération et appelons son gouvernement à réviser sa position en autorisant une liberté de circulation pour les navires dans le Canal de Nord Janubie.

Si le Léonora venait à maintenir cette politique coercitive à l’endroit des navires étrangers au-delà du 31 décembre 2041, le Royaume de Kars ordonnerait à l’ensemble des navires karsais ainsi qu’aux navires ayant pour port de destination ou port de départ un port du Royaume de ne pas emprunter le Canal de Nord Janubie sous peine d’interdiction d’amarrer dans nos infrastructures, y compris pour la fourniture en pétrole brut ou raffiné. Cette décision s’appliquera à compter du 1er janvier 2042 sans limitation de durée. Nous appelons les membres de la Communauté internationale à prendre des initiatives similaires.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

1er janvier 2042 | Adresse à la Nation radiodiffusée et télévisée | Allocution du Nouvel An : S.M. le Roi remercie les efforts du peuple karsais

Image
Sa Majesté le roi Abdallah IV
Commandeur des Croyants, Gardien des Lieux Saints et Co-protecteur de Hiérosolyme


"Louange à Dieu, Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.

Cher peuple,

J’ai ce soir une pensée émue pour nos enfants morts pour la patrie en Dranavie pour participer à la libération de nos frères et sœurs. Grace au sacrifice de nos soldats, les minorités ont le droit à la parole et peuvent exercer librement leurs cultes sans craindre quoi que ce soit pour leur intégrité. Jamais nous n’oublierons le sacrifice de nos soldats pour mettre hors d’état de nuire un gouvernement illégitime et entièrement dépendant de l’ancienne puissance coloniale. Au moyen d’un effort militaire exceptionnel, nos forces, alliées à celles de l’Union des Républiques Populaires d’Ölan, nous avons remporté une victoire militaire en seulement quelques semaines, permettant de réduire le bilan humain et matériel de cette guerre pour les populations locales. Jamais une guerre n’est décidée par plaisir, elle est toujours une obligation impérieuse pour protéger et défendre. Aujourd’hui, nous pouvons tous être fiers de l’émancipation du Gouvernorat d’Al Dranaf pour lequel nous travaillons quotidiennement à son redressement.

[…]

Je veux saluer l’engagement du gouvernement conduit par le Premier ministre Suhail Al Mazroui qui a su administrer avec brio la situation en Al Dranaf et procéder au rétablissement de l’état de droit et du droit fondamental à la sécurité. Les rues d’Al Karak sont aujourd’hui plus sures qu’hier et nous continuerons à œuvrer pour le redressement d’Al Dranaf. Je sais l’impatience des dranafiens pour le futur plan d’investissement que nous préparons aux côtés de nos alliés de la Ligue Islamique Mondiale. Ce plan participera au redressement de l’économie dranafienne ainsi qu’au rétablissement de ses principales infrastructures. J’ai l’honneur d’annoncer la mobilisation de 34 milliards de dollars pour le futur plan d’investissement d’Al Dranaf. Cette mobilisation exceptionnelle est le fruit d’un engagement de notre Royaume pour près de 20 milliards de dollars, d’Al Aqsa pour 3 milliards de dollars, de la Byrsa pour 7 milliards de dollars et du Saog pour 4 milliards de dollars.

[…]

Je tiens à remercier les peuples de la Ligue Islamique Mondiale qui ont su démontrer l’unité du monde musulman pendant l’intervention militaire en Al Dranaf mais également pour la mise en place du plan d’investissement qui mobilisera des ressources financières, humaines et matérielles originaires de plusieurs pays membres de la Ligue Islamique Mondiale, symbolisant la solidité de notre alliance et l’unité de nos peuples dès que la situation l’exige. Le Sommet organisé dans notre capitale les 14 et 15 décembre dernier démontre la volonté des États membres de la Ligue Islamique Mondiale pour réformer l’organisation et réorienter ses missions dans un monde en perpétuelle évolution. J’ai accueilli avec plaisir mes homologues chefs d’État et de gouvernement. J’ai pleinement confiance dans la capacité de l’organisation pour assurer la sécurité des États membres et participer activement au développement économique et social du monde arabo-musulman. La création de la Banque Islamique de Développement (BID) est une véritable avancée pour la coopération économique des États membres et l’allocation de nouvelles ressources à de grands projets de développement économique, industriel, d’infrastructures.

[…]

J’ai demandé au Premier ministre Suhail Al Mazroui de poursuivre ses efforts pour accompagner le développement économique du Royaume en insistant sur la nécessité d’ajouter un volet social à la politique du gouvernement. La formidable croissance que nous nous apprêtons à dévoiler pour l’année 2041, proche de 20%, doit être partagée entre toutes les corporations, toutes les strates, toutes les catégories de la population. C’est un engagement fort que je souhaite rappeler ici et qui accompagnera la politique du gouvernement tout au long de cette nouvelle année. Je rappelle aussi mon engagement d’améliorer les infrastructures de la vie quotidienne comme le traitement des eaux usées, la gestion des déchets et l’accès à l’eau potable. Un plan d’investissements massif sera proposé pour rehausser nos infrastructures à l’échelle nationale tout en continuant d’accompagner les efforts de nos ingénieurs et scientifiques dans la recherche et développement.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2042.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh."

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

19 janvier 2042 | Communiqué de presse | Programme nucléaire militaire du Commonwealth

Le Royaume de Kars a appris, comme le reste de la communauté internationale, l’existence d’un programme nucléaire militaire sous l’égide du Commonwealth, vraisemblablement entamé il y a plusieurs années. Le Royaume condamne avec fermeté les recherches menées par le Commonwealth en vue d’obtenir la bombe nucléaire qui constitue, pour notre civilisation, l’arme de destruction massive ultime. Sans l’acte héroïque d’un lanceur d’alerte aujourd’hui réfugié hors des frontières du Commonwealth et en sécurité dans un pays tiers, le Commonwealth aurait pu poursuivre, en secret, un programme nucléaire militaire dont la conséquence pourrait être désastreuse : rompre l’équilibre géopolitique du monde et faire entrer notre civilisation dans l’ère nucléaire. Pire encore, ces révélations démontrent l’absence totale d’éthique du gouvernement du Commonwealth envers ses engagements internationaux puisqu’en menant un programme nucléaire militaire, il viole le traité de non-prolifération des armes nucléaires qu’il a pourtant signé et ratifié par la voix de son parlement national.

Le Royaume de Kars lance un appel à la communauté internationale : nous devons, nous États souverains, agir dans les plus brefs délais pour faire cesser ce programme nucléaire militaire qui remet en cause des équilibres indispensables pour préserver la paix et la sécurité collective. Considérant l’état actuel de la production d’uranium, élément indispensable pour fabriquer une arme nucléaire, seul l’État du Liang est en mesure de fournir cette ressource au Commonwealth : nous appelons l’État du Liang et ses entreprises à cesser d’exporter dès aujourd’hui de l’uranium vers le Commonwealth au risque de participer, directement, au programme nucléaire militaire briton. Nous sommes convaincus qu’une alternative économique pourra être proposée à l’État du Liang pour compenser les éventuelles pertes pécuniaires liées à l’interruption du contrat avec le Commonwealth.

Nous appelons également l’ensemble des Etats de la communauté internationale à réfléchir à la mise en place d’un embargo économiquesur l’ensemble des importations et des exportations de marchandises et de services du Commonwealth. Nous proposons également l’instauration d’un régime de sanctions envers les principaux dirigeants du Commonwealth ainsi qu’un gel des avoirs à l’étranger. Nous attendons du Commonwealth une transparence totale de sa part en autorisant la création d’une commission de contrôle qui disposera d’un accès libre et permanent pour vérifier l’utilisation du nucléaire civil auquel le Commonwealth à droit mais également contrôler l’utilisation des stocks d’uranium existants ou à venir. Sans un travail de transparence intégral de la part du Commonwealth, nous considérons qu’un régime de sanctions fortes et durables doit être mis en place dans les plus brefs délais.

Avatar de l’utilisateur
Siman
Messages : 1040
Inscription : 05 févr. 2020 13:15

Re: Palais royal de Kars - Al-Maquar

Message par Siman »

Image

26 janvier 2042 | Communiqué de presse | Décès d'Abdelkader Al-Mousra, ancien président de la République Arabe du Saog

Nous avons appris avec une profonde émotion le décès de M. Abdelkader Al-Mousra à l’âge de 79 ans. Nous adressons à sa famille et à l’ensemble du peuple saogien les condoléances sincères et fraternelles du Royaume de Kars après la disparition de l’ancien président de la République Arabe du Saog de 2031 à 2040. Le monde retiendra du président Al-Mousra un attachement indéniable à son pays pour lequel il s’est engagé dès le plus jeune âge. Nous lui devons la réouverture du Saog à l’international et la possibilité offerte à des millions de saogiens de voyager à travers le monde, de créer des entreprises et de vivre dans un pays respectueux des libertés civiles et religieuses. Il était un fervent partisan de l'unité panislamique et un défenseur infatigable de son pays. Sa Majesté le roi Abdallah de Kars salue un homme de bonne volonté qui a œuvré pour le développement de son pays et le rétablissement de l’égalité au sein de la société saogienne. Le Royaume de Kars se tient aujourd’hui aux côtés des Saogiens pour prier et remercier la mémoire d’un homme d’État qui aura marqué de son empreinte le monde arabo-musulman.

Répondre

Revenir à « Kars »