Siège du Gouvernement du Kishū

Ventélie 104
Avatar de l’utilisateur
Frederick St-Luys
Messages : 732
Inscription : 05 févr. 2020 18:35
NJ : Liang - Kishu
NJ V4 : Liang - Kishu
NJ V3 : Kaldia
Première date d'inscription : 15 mars 2011

Siège du Gouvernement du Kishū

Message par Frederick St-Luys »

Image
Le gouvernement du Kishū siège dans un complexe moderne, dans les quartiers nord d'Azaikyo

Le Gouvernement du Kishū est initialement né de la fusion du modèle liangois, fondé sur le modèle du "Sansi" liangois, dont l'actuel Situ du Liang est un descendant, avec les pratiques traditionnelles, royales, féodales et religieuses de l’archipel kishien.

Depuis le Rescrit Royal de Restitution de 1860, cet ancien système a été profondément réorganisé. D'abord, les Trois Serviteurs Exaltés - le Directeur du Protocole du Palais, le Porteur du Sceau Royal et le Secrétaire des Affaires de la Maison Royale - ont été détachés du gouvernement et intégrés pleinement à la seule maison du roi. Le Directorat des Astrologues a également été largement réduit et rattaché à la maison du roi. Les représentants des Grands Monastères bouddhistes(Yonno-Ji, Sanai-Ji, Tsuka-Ji et Yodai-Ji) et le Grande Prêtresse du temple d’Uchaajinja ont été exclus du Gouvernement, mais se sont vus garantir une place au sein de la chambre haute en contrepartie.

Les fonctions restantes ont ensuite été réorganisée sur un modèle moderne à la fin du XIXème siècle, inspiré des pratiques occidentales. Les trois ministères issus du découpage traditionnel "liangois" (ministère des masses, ministère de la guerre et ministère des travaux) ont été éclatés, tandis que la fonction de chancelier de l'Etat (daisho-daishin) a été consolidée sur le modèle du premier ministre britonnien. Le daisho-daishin préside à présent le Conseil des Grands Serviteurs de la Couronne, ou simplement Conseil ou Gouvernement, composé des ministres régissant les principaux ministères.

Le Conseil est responsable collectivement devant la chambre basse du parlement, qui peut le forcer à la démission, à l'exception de son chef. Théoriquement, seul le monarque peut démettre le daisho-daishin, mais ce dernier ne sera pas en mesure d'effectuer la moindre nomination, ou de maintenir en poste ses ministres, sans la confiance du parlement, et démissionne donc généralement plutôt que d'attendre la décision royale.

    Image
    Takatsukasa Kanade


    Les principaux membres du Conseil des Grands Serviteurs de l'Etat sont:
    • Takatsukasa Kanade, chancelière de l'Etat (daissho-daishin)
    • Tanaka Yuna, ministre des terres étrangères
    • Fujiki Satoru, ministre de l'économie et des travaux
    • Kaigo Yuichi, ministre de l'intérieur, tandai de la capitale
    • Yantan Nachisuke, ministre de la défense nationale
    • Kujo Sayako, ministre des infrastructures et de la mer
    • Kurinoe Iema, ministre de la santé
    • Akuso Yoji, ministre de la culture et des rites
    • Kochikawa Naoki, ministre de l'enseignement

    Répondre

    Revenir à « Kishu »