ELECTIONS

Janubo-Marquésie 65-68-70
Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

ELECTIONS

Message par Juyando »

Juyando a écrit :
21 janv. 2020 21:55
ÉLECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES ANTICIPÉES DE 2041

PRESIDENTIELLES


PARS - Parti Arabe Républicain Saogien
Candidat officiel : Jessim Boussaner
Ligne politique : Droite
Président du parti : Abdel Fotouh-Nour
Idées défendues : Conservatisme, Libéralisme économique

ITS - Islamistes et Travailleurs Saogiens
Candidat officiel : Omar Alrazz
Ligne politique : Extrême-gauche
Président du parti : Omar Alrazz
Idées défendues : Communisme, Anticapitalisme, Socialisme

URGA - Union Radicale des forces de Gauche Arabes
Candidat officiel : Mouloud Ben Abdul
Ligne politique : Gauche
Président du parti : Gamal Qtb
Idées défendues : Socialisme, Progressisme

ILE - Indépendants Libres et Égaux
Candidat officiel : Aymen El-Assaoui
Ligne politique : Centre-gauche
Président du parti : Safia Taran
Idées défendues : Radicalisme, Républicanisme, Socialisme

SF! - Saog Fort !
Candidat officiel : Youssouf Al-Fahd
Ligne politique : Centre-droit
Président du parti : Hafez Al-Asadate
Idées défendues : Libéralisme économique, Réformisme, Transformisme

Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: 2041 - ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES

Message par Juyando »

Juyando a écrit :
21 janv. 2020 22:32
ESTIMATIONS DE VOTES A 20 JOURS DU SCRUTIN


PARS - Parti Arabe Républicain Saogien - 28 %
ITS - Islamistes et Travailleurs Saogiens - 20 %
URGA - Union Radicale des forces de Gauche Arabes - 17 %
ILE - Indépendants Libres et Égaux - 10 %
SF! - Saog Fort ! - 26 %

A 20 jours du scrutin désormais, le haut du tableau semble n'avoir jamais été aussi proche : après le discours qu'à tenu le candidat Al-Fahd lors de son grand meeting de Canli, qui était d'ailleurs son avant-dernier meeting avant le meeting qui se tiendra dans son fief, dans la petite ville d'Asoun, au Nord de la capitale, celui-ci a fait une montée fulgurante dans les sondages et les intentions de votes sont désormais très fortes, tandis qu'il se détache de la liste communiste et semble être le candidat qui affrontera Jessim Boussaner, déjà assuré d'être au second tour. Le candidat à sa réélection et ayant lui même provoqué les élections tiendra son dernier meeting dans la capitale le 09 Mars, peu avant le premier tour des élections présidentielles.
En troisième position, on semble désormais apercevoir un écart entre le Parti communiste et le parti de gauche, les communistes semblant donc arrivés en troisième position. Leur dernier meeting aura lieu trois jours avant les élections à Ora, fief communiste du pays. Les deux derniers semblent donc être ILE ainsi que l'URGA qui n'arrivent, depuis le début, pas à se démarquer ou très peu, mais ils obtiendront surement des sièges au Parlement, ce qui devrait peut être chambouler le programme prévu par la majorité qui sera élue, présidentielle ou non.

Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: 2041 - ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES

Message par Juyando »

Juyando a écrit :
22 janv. 2020 21:32
FOCUS - MEETING DU CANDIDAT AL-FAHD

Image



Le candidat du parti SF!, popularisé il y'a désormais quelques semaines après avoir été nommé premier ministre par intérim par le Président Boussaner puis limogé à peine quelques semaines plus tard par la même personne a tenu son grand meeting de campagne à Canli, là ou de nombreuses personnes se sont rassemblées pour témoigner leur soutien au candidat qui est pour l'instant annoncé au second tour face au Président Boussaner par les sondages. Les valeurs prônés par le parti du désormais ex-premier ministre sont des valeurs proches du PARS, qui divergent sur certains points mais surtout sur la manière de se comporter et de diriger le pays, que juge trop stricte le candidat Al-Fahd.

Ce meeting s'est donc déroulé en deux parties, avec tout d'abord l'introduction du meeting par un discours prononcé par le candidat lui même, puis par un texte lu par un de ses soutiens, Nasser El-Aïd, présentant le meeting du jour et remerciant toutes les personnes et les personnalités présentes qui se sont exprimées tour à tour : on aura notamment remarqué Bilal Faizou, grand acteur Saogien et soutien officiel du candidat Al-Fahd qui l'a exprimé il y'a désormais plusieurs semaines, bien avant que celui-ci soit nommé premier ministre, à la télévision; mais aussi des personnalités issus du monde de la religion comme l'imam d'Osul Said Ben-Sisi, l'économiste et présentatrice Esma Ozul.
Le meeting s'est ensuite terminé par un discours de clôture du candidat
Discour de cloture a écrit : Chers amis, soutiens venus de tout le pays aujourd'hui,
Tout d'abord je souhaiterai vous remercier d'être venus jusqu'ici pour assister à ce merveilleux meeting, je souhaiterai également remercier toutes les personnalités présentes ce soir et toutes les personnes qui m'ont apporté leur soutien et qui continueront dans les dernières actions qui se tiendront jusqu'à la date finale, la date où, vous, peuple Saogien, trancherez et choisirez votre Président.

Si je suis élu Président, je romprai avec les habitudes, et je mettrai en place au Saog et surtout au sommet un mode de vie complètement différent : fini les comportements d'émirs et de riches dirigeants, fini le mépris des classes moyennes et des pauvres pour favoriser les grandes entreprises, tout ça, ce sera terminé ! Les Saogiens vont trancher dans désormais moins de vingt jours, et désigner deux candidats qu'ils propulseront au second tour, puis ils trancheront à nouveau pour élire leur Président, la personne en qui ils croient.

Je lance un appel au peuple Saogien : nous lancerons une politique économique maitrisée de bout en bout qui redonnera à ce pays la force qu'il doit avoir, et en redonnant aux citoyens l'argent qui leur est dû. Nous favoriserons le libéralisme économique mais nous éviterons les contrats toxiques mis en places avec certaines nations partageant des intérêts avec les ennemis de l'Islam, avec nos ennemis, citoyens ! Nous cesserons ses contrats avec des pays comme l'Ennis en transférant notre savoir faire pour créer des armes qui se retourneront ensuite contre nous ! Stop à tout ça, le peuple Saogien devra triompher et passera avant l'argent et les intérêts sur la scène mondiale.
Nous avons, dans certaines régions, des zones ou les habitants n'ont même pas l'eau potable. Alors, chers amis, pourquoi faire construire des grattes ciels et avoir des projets militaires de grande envergure alors que certains de nos frères n'ont pas accès l'eau potable ni même à l'électricité ? Honte à ces principes qui doivent cesser maintenant pour mettre en place une justice sociale et une égalité qui doit être démarquée par des impositions pour certains poisons qui augmentera. Moi Président, je mettrai en place un grand plan pour l'accès à l'eau potable, l'électricité et à la santé dans toutes les régions et pour 100 % de nos concitoyens et de nos frères.

Mais le fléau de ce pays, c'est aussi le chômage : les chiffres ne sont jamais communiqués, mais je vais vous les donner les chiffres moi, nous comptons 18 % de taux de chômage dans notre pays, c'est énorme ! Les personnes au chômage n'ont même pas assez pour se loger et nous retrouvons des familles entières à la rue, c'est inacceptable. Alors aujourd'hui, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en nous pour faire baisser drastiquement le chômage. Je lance également un appel à tous les concitoyens qui croient en la liberté d'opinion, d'expression et en la liberté de la presse ? Les affaires concernant les journalistes espionnés et censurés, où en est-on ? Pourquoi entendons nous parler de ça alors que nous sommes dans un pays ou la liberté de la presse est censée être garantie ?

Avec nous, vous voterez pour un changement que vous mettrez vous même en place, nous le mettrons en place avec tous les Saogiens, dans un esprit de fraternité et d'union de notre nation. Personne ne sera exclu de la République. Nous aiderons tous ceux que la vie a brisé, tous ceux qui ont été abandonnés par les régimes politiques précédant, ceux qui souffrent de la maladie, de la pauvreté ou encore de la faim. Nous ne nous laisserons pas manipuler par certains pays qui veulent imposer la tyrannie, ou encore la dictature et par des personnalités internationales qui veulent faire peur et imposer leurs lois au monde entier. Ici, nous imposerons les lois de la République et rétabliront enfin une sécurité dans nos quartiers : nous feront voter une loi qui nous permettra d'emprisonner, de rendre apatride puis d'expulser toutes les personnes jugées coupable de terrorisme ne pouvant être exécutés.
Allah nous a guidé et a mis en place des textes qui sont aujourd'hui encore mis en place dans notre République, mais notre enjeu c'est d'adapter notre justice à aujourd'hui : nous reverrons les peines de morts et de flagellation en redonnant des consignes à nos tribunaux pour nous adapter au nouveau monde et être innovants.

Alors je lance un appel à tous les citoyens Saogiens qui souhaitent le changement, avec nous, le Saog sera fort, nous ferons du Saog une grande puissance mondiale où les gens vivent bien et sont heureux, nous feront de notre nation une nation ou la liberté est garantie et respectée, nous ferons de notre pays un pays où l'on peut visiter de nombreux monuments et contempler des paysages sans avoir peur pour sa sécurité, nous ferons de notre pays une nation ou la technologie sera forte mais alliée avec l'innovation qu'il faut faire tandis que l'eau potable n'est même pas encore disponible dans certaines zones. Alors chers Saogiens, pour tout ça, faites nous confiance et propulsez nous au pouvoir pour un Saog plus fort.

Alors Vive la République, Vive le Saog !


Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: 2041 - ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES

Message par Juyando »

Juyando a écrit :
23 janv. 2020 20:57
FOCUS - OMAR ALRAZZ AUPRES DES CITOYENS, DANS LES RUES D'ORA

Image
Le candidat communiste, lors d'une interview


Du côté de chaque candidat à la présidentielle, c'est une stratégie différente qui s'opère : de grands meetings pour les candidats du PARS et de SF!, mais du côté de la gauche et des communistes, on privilégie "le contact direct, franc et les vrais échanges, sans fausses promesses", selon les mots du candidat Alrazz, qui est allé à la rencontre des citoyens de la ville d'Ora, fief du Parti communiste, dans la journée du 08 Mars.
Le candidat a donc déambulé dans les rues escorté par une équipe de sécurité, et a été notamment interpellé sur plusieurs sujets qui sont pour lui importants tels que les inégalités. La ville d'Ora n'a pas été choisie par hasard pour cette action rarement vue dans les campagnes présidentielles : depuis plus de 20 ans, cette ville est détenue par des maires communistes et les derniers résultats aux scrutins le démontrent bien, elle montre un attachement fort à la gauche et aux communistes. La campagne est au plus fort et du côté d'ITS, on l'assure, la fin de campagne sera mouvementée et les actions de ce type seront renouvellées, un meeting extérieur, public et en pleine rue est notamment prévu d'ici la fin de campagne, les dates n'ayant pas été encore communiquées. Le candidat Alrazz a également affirmé que les sondages ne changeraient rien à sa détermination et que ces sondages étaient commandités par les "riches dignitaires du pays, contre les intérêts du peuple".

Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: 2041 - ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES

Message par Juyando »

Juyando a écrit :
27 janv. 2020 20:33
PRÉSIDENTIELLES - RÉSULTATS DÉFINITIFS DU PREMIER TOUR

Jessim Boussaner - 26 %
Omar Alrazz - 23 %
Youssouf Al-Fahd - 19,5 %
Mouloud Ben Abdul - 18,5 %
Aymen El-Assaoui - 13 %

Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: 2041 - ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES

Message par Juyando »

Juyando a écrit :
29 janv. 2020 21:36
PRÉSIDENTIELLES - RÉSULTATS DÉFINITIFS DU SECOND TOUR

Jessim Boussaner - 52 %
Omar Alrazz - 48 %

Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: ELECTIONS

Message par Juyando »

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2042 - J-145

Image
Abdel Fotouh-Nour, Président du PARS, a déclaré aujourd'hui sa candidature à Canli

Les élections municipales auront officiellement lieu les 15 et 22 Octobre prochain, comme l'a annoncé le ministère de l'Intérieur il y'a une quinzaine de jours, et il est aujourd'hui l'heure de faire un point sur les premières candidatures déclarées par les parties avec un petit tour d'horizon des principales villes du pays. Les commissions d'investitures sont actuellement en débat sur certaines villes, mais du côté de la majorité, on a déjà presque bouclé les investitures dans les villes les plus importantes. Les objectifs pour chaque partis politiques sont différents, et certaines villes sont à l'heure d'aujourd'hui assez incertaines quant à l'homme ou la femme qui s'assoira sur le fauteuil de maire en Octobre prochain.

Canli
Dans la capitale, gouvernée par le PARS depuis une vingtaine d'année, c'est le Président du parti qui vient d'être officiellement investi, Abdel Fotouh-Nour. Il a par ailleurs annoncé qu'il démissionnerait au moment venu de ses fonctions de Secrétaire Général, dans un climat difficile aux vus des ennuis judiciaires qu'il a actuellement ainsi que son parti. Le parti ITS, de l'extrême-gauche, a annoncé il y'a quelques jours l'investiture d'Inès Belfasi, trésorière du parti, pour briguer la ville. Aymen Nehred, maire PARS de la ville, avait annoncé il y'a quelques mois déjà qu'il ne serait pas candidat à sa succession, et qu'il se consacrerait à son mandat de député. Du côté des autres partis, aucun candidat n'est actuellement officiellement investi, même si du côté de SF!, c'est le Président du parti, Youssouf Al-Fahd, ennemi numéro un de la majorité après son bref passage par le poste de Premier Ministre, qui est pressenti pour briguer la mairie. Si tel était le cas, un duel électrique entre les deux partis majoritaires du pays devrait éclater.

Ora
À Ora, ville portée sous le feu des projecteurs pour son pourcentage de délinquance très fort, et où la pauvreté règne, le maire du parti de gauche de l'URGA, Amir Gered, vient d'annoncer officiellement sa candidature. ITS n'a pas annoncé de candidat, et pourrait former une coalition avec l'URGA pour garder la ville et former une majorité forte. Historiquement, la ville est étiquetée comme une ville à tendance de gauche, et a été le berceau des contestations et de la crise sociale de fin 2040. SF! a investi Irina Belaoui comme candidate, ILE a investi le député Tarik Al-Beneb, et le PARS Mehdi Cessem, un député de la majorité qui avait d'ailleurs fait parler de lui pour ses propos polémiques sur la délinquance et les quartiers qu'il avait qualifié de "appauvris par les rats pauvres et sans cervelle", propos qui ne lui avaient valus aucune sanction au sein du parti.


Elest
Du côté d'Elest, c'est ici aussi un duel électrique qui s'annonce : le Président de la Région Rayan Jekaoui, qui avait quitté en 2037 le PARS pour rejoindre SF!, va s'opposer au maire PARS de la ville Ilan Farit, en place depuis quinze ans, et âgé seulement de 38 ans, lui qui avait été élu à l'âge de 23 ans et qui a su redonner une place à la ville sur la carte du Saog, en faisant une ville importante à l'échelle nationale et même continentale, en vu de sa position géographique qui facilite le commerce. Le projet du maire sortant, la construction d'un nouveau port et d'une marina, fait grincer des dents et devrait être le principal sujet de débat entre tous les candidats. L'URGA a annoncé Merem Kalka, femme influente du parti et ex-secrétaire général, comme candidate, elle portera notamment un projet d'écologie pour prendre la mairie. L'ITS n'a, ici aussi, pas annoncé de candidat, laissant peut-être pressentir une alliance de gauche, comme à Ora.

Des alliances déjà apparentes, et des objectifs différents
L'union des gauches devrait être concrétisée dans plusieurs villes, dans les prochains jours. Les deux responsables de l'ITS et de l'URGA devraient normalement se rencontrer dans les jours prochains pour concrétiser un projet d'alliance de gauche, qui pourrait s'étendre plus globalement aux prochaines élections : aucun candidat de gauche n'est officiellement déclaré à l'heure actuelle. Les élections municipales seront donc peut être l'occasion pour la gauche de se rebâtir : les circonstances actuelles, avec une majorité qui peine à redémarrer après les accusations portées par le Malajat, et affaiblie par le terrorisme et le semi-arrêt des projets de lois en cours, seront surement l'occasion pour les partis de gauche de voir un nouveau jour, plus glorieux.

Pour SF!, le parti du centre, c'est l'occasion d'entrer sur la scène politique : le parti, qui réunit 95 députés au Parlement et qui peut donc théoriquement faire barrage à la majorité sur certaines lois, va rentrer dans l'arène des municipales, une première depuis sa création en 2037. Aucune alliance n'est prévu, selon les mots du chef de file, Youssouf Al-Fahd : "même avec un second tour-PARS contre un candidat ITS, nos consignes sont simples : s'abstenir, aucune alliance ne sera acceptée". SF! fait cependant face à un problème : depuis plusieurs mois déjà, le groupe parlementaire est sur le point d'exploser. L'investiture de Youssouf Al-Fahd à Canli pourrait faire éclater le groupe parlementaire, alors que certains députés s'y sont opposé publiquement.

Du côté d'ILE, parti de l'opposition identifié au centre-gauche, ces élections seront aussi un test. L'implication locale pourrait permettre au parti de voir lui aussi un nouveau jour, malgré que les partis traditionnels de gauche se relèvent peu à peu de leur défaite aux présidentielles et voient leur ligne politique devenir de plus en plus forte au fil du mandat du Président Boussaner. La meneuse, Safia Taran, ex-URGA, et seule femme présidente d'un parti dans le pays, s'est dit confiante. Du côté d'ILE, on étudiera toute proposition au moment venu, et on exclut aucune possibilité d'alliance dans certaines villes.

Enfin, pour la majorité, l'objectif est simple : garder les villes importantes. La majorité contrôle aujourd'hui beaucoup de villes, dont la capitale, mais la bataille va s'avérer rude : face à la gauche qui se relève et s'unie, et face au centre, composé principalement de dissidents PARS, il va être difficile de se défendre dans le climat actuel, le parti étant visé par de graves accusations. Malgré ces difficultés, on se dit "confiants" au siège du parti, et on espère bien garder des villes importantes telles que Canli. Ici aussi, on n'exclut aucune alliance, même s'il va paraître difficile de s'allier, SF! ayant claqué la porte avant même le début de la campagne.

La plupart des partis devraient déposé leurs dossiers d'investitures dans les prochains jours, malgré des arbitrages qui s'avèrent parfois, comme à chaque élection, compliqués dans certaines villes.

Avatar de l’utilisateur
Juyando
Messages : 380
Inscription : 05 févr. 2020 19:35

Re: ELECTIONS

Message par Juyando »

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2042 - J-110

Image
La triple alliance entre les forces de gauche et l'ILE en a surpris plus d'un !

Toutes les investitures sont désormais bouclées, et, au fur et à mesure que les candidats ont été déclarés, nous avons pu faire un récapitulatif en un tableau des candidatures dans les plus grandes villes du pays. On a, comme à chaque élection, eu droit à notre lot de surprise, avec notamment une alliance entre les forces de gauche et l'ILE dans deux villes : Daren et Mesnur. Le parti de la majorité, donné pour l'instant favoris dans ses deux villes dont il dispose déjà, devrait donc avoir quelques problèmes lors des prochaines municipales, alors qu'à plus de cent jours du premier tour, des jeux d'alliances sont déjà constitués entre trois parties, et c'est plutôt inédit, surtout à une date si loingtaine. Les forces de la majorité vont-elles devoir faire des concessions ? Réponse dans les prochaines semaines.

Image

Répondre

Revenir à « Saog »