Nouvelles internationales

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Les Madelines touchées par les conséquences d'une violente tempête solaire
08 octobre 2042


Image

C'est un phénomène assez rare, mais pas sans conséquences qui a frappé les Madelines, archipel au milieu de la Coralésie. En effet, une tempête solaire a provoqué des conséquences sur les objets technologiques. Ainsi, plusieurs coupures d'électricité ont été recensé, tandis que les pompiers ont annoncé avoir dû intervenir pour plusieurs départs de feu dans des foyers où des appareils se seraient embrasés. Si le phénomène a été plus impressionnant pour les victimes de ces dérèglements électroniques, il aurait pu être beaucoup plus grave pour l'ensemble de l'humanité. En effet, selon plusieurs spécialistes de l'espace en Rumagnola, il s'agit d'une tempête solaire, qui, une semaine plus tôt, aurait pu renvoyer l'enesmeble de la planète à un niveau proche du XVIIIème siècle. « Les Madelines ont été davantage touchées que d'autres pays du globe en raison de sa plus grande proximité avec les pôles, notamment celui du sud » assure Ignazio Vepettito, professeur de physique en Rumagnola. Une tempête solaire d'une telle intensité n'a pas été observée depuis le milieu du XIXème siècle. Ainsi, l'humanité a échappé à un grand bon en arrière, tandis qu'aux Madelines les dégâts se chiffrent à quelques millions de dollars.
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Les scientifiques britons jouent avec des allumettes au dessus d’une cuve d’essence
14 octobre 2042


Image

Enième rebondissement dans l’affaire du nucléaire du Commonwealth alors qu’un groupe de scientifique du Commonwealth présents en Algarbe-du-Sud a fait défection et a révélé l’existence d’un tir de missile chargé d’uranium non-enrichi à un niveau militaire. De même, l’ensemble des États disposant de satellites ▮▮▮ ont détecté un tir de missile depuis l’Algarbe-du-Sud ainsi que son explosion en vol. Au sol, plusieurs navires laingois qui assuraient l’approvisionnement en uranium du Commonwealth – dans le respect des engagements pris devant l’OMPC, c’est-à-dire avec une traçabilité des matériaux – ont relevé un pic de radioactivité consécutivement au tir. Selon les principaux experts, cette concordance entre les deux événements ne laissent planer que peu de doute : le Commonwealth a fait exploser dans les cieux un missile chargé d’uranium ; cette analyse est d’ailleurs confirmée par les scientifiques ayant fait défection et s’étant réfugiés au Liang où ils espèrent que leurs compétences en physique nucléaire seront mieux mises à contribution plutôt que de devoir jouer aux apprentis sorciers avec des matériaux hautement dangereux.

Le pic de radioactivité conduit d’ailleurs à un afflux de personnes présentant des signes de contamination à l’uranium dans les hôpitaux. Les bantoustans sont concernés, mais une partie de la population blanche se présente également dans les hôpitaux qui leur sont destinés avec des signes caractéristiques de contamination. Il paraît de plus en plus évident que la Britonnie viole ses engagements sur l’abandon du programme nucléaire militaire. Les enquêteurs ennissois qui se sont rendus en Britonnie pour procéder à des inspections se sont d’ailleurs heurtés à un refus des autorités civiles publiques et privées, ainsi que des aurotités militaires de coopérer. L’opposition en Britonnie a été particulièrement forte et les inspecteurs ont été bloqués et il leur a été opposé une demande de mandat judiciaire d’un juge.
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 45
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

La ville alekanne de Dorban bombardée pendant plusieurs heures par la flotte gandharienne
15 Octobre 2042


Image
La ville de Dorban (Nord-Est de l'Aleka) a subi un bombardement maritime de plusieurs heures dans la matinée du 15 Octobre 2020.

Les images font déjà le tour des réseaux sociaux : des infrastructures portuaires encore fumantes, des voies de chemins de fer et des autoroutes éventrées, ou encore des bâtiments d'habitation criblés d'impacts, sans compter l'alimentation électrique totalement absente dans une bonne partie de la ville. Plusieurs dizaines de civils auraient aussi été tués tandis que les hôpitaux de Dorban ont compté plusieurs centaines de blessés.
Ce sont les résultats de plusieurs heures de bombardement de la ville ayant eu lieu ce matin. Les autorités alekannes dénoncent, elles, une attaque militaire gandharienne. En effet, pendant au moins deux heures, la métropole de Dorban a été sous le feu d'une flotte de plusieurs dizaines de bâtiments postés à une quinzaine de kilomètres au large.
Le premier élément qui interroge les observateurs internationaux, au-delà de cette provocation militaire en bonne et due forme de la part de l'armée gandharienne, est l'apparente passivité des forces armées alekannes. Aucun affrontement naval ne semble avoir eu lieu, tandis que l'aviation alekanne, après avoir tenté une première manoeuvre de riposte, semble avoir décidé de regagner ses aérodromes, après avoir constaté son infériorité numérique évidente face à l'aviation gandharienne embarquée à bord de plusieurs porte-avions. Quelques éléments de l'armée alekanne au sol (pièces d'artillerie) semblent avoir tenté de mettre à profit la proximité de la flotte gandharienne, très (trop ?) proche des côtés, pour riposter. Toutefois ces éléments obsolètes et archaïques semblent avoir eu bien des difficultés à ajuster les éléments hostiles, même s'ils sont parvenus à envoyer par le fond une frégate obsolète gandharienne.
Si tous les Alekans, même bantous, semblent pour le moment unis autour de la dénonciation de cette lâche attaque gandharienne, qui a coûté de nombreuses vies civiles, l'attitude de l'armée alekanne est aussi critiquée par les partis proches du régime, dont certains jugent cette rispote militaire trop timorée. Aucune réponse militaire adéquate n'a accueilli la flotte gandharienne, qui a pu se "promener" selon les mots des plus critiques, qui appellent à un réarmement de l'Aleka et demandent au gouvernement des explications sur l'inaction de l'armée face à cette attaque extérieure. Si l'envoi par le fond d'une frégate a sans aucun doute participé au départ de la flotte gandharienne, celle-ci ne semblait néanmoins pas avoir prévu de rester sur place, aucune barge de débarquement n'ayant été aperçue, ce qui alimente l'hypothèse de la provocation gratuite.
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Le chancelier radanien et deux responsables gouvernementaux périssent dans un attentat
20 décembre 2042


Image

Le Chancelier Ctibor Šrobár, ainsi que l’intendant Štefan Hrivnák et le connétable Dušek Kučera ont péri dans un attentat qui vient d’endeuiller la capitale radanienne. Réunis pour dîner dans un restaurant fameux de la ville où l’élite du Grand Joupanat a coutume de se retrouver à l’heure des déjeuner et des dîners, une bombe a explosé peu après 20 heures, tuant au total sept personnes (donc quatre victimes en plus des trois personnalités gouvernementales) et faisant pas moins de 55 blessés. Alors que l’établissement était presque complet – il compte 70 couverts – ces chiffres témoignent de la violence de l’explosion. Pour la police radanienne arrivée sur place, ce bilan s’explique notamment par l’exiguïté des lieux qui a considérablement accru le souffle de la bombe. Impliqué dans d’importants scandales de corruption révélés au cours des semaines précédentes, le clan Šrobár se trouve décapité de l’une des figures les plus controversées de la scène politique radanienne de ces dernières années, il avait échappé récemment à une motion de défiance.

L'attentat a été rapidement revendiqué par l'Union anarchiste révolutionnaire.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Le frère de l'ex-chancelier radanien meurt dans un règlement de compte mafieux
23 décembre 2042


Image

Ondrej Šrobár, frère de l'ex Chancelier Ctibor Šrobár, a été retrouvé sans vie, le corps criblé de balles, dans son hôtel particulier de Líška, faubourgs proche de Skvělá. Cachés au milieu du millier de bouteilles et tonneaux présent dans la cave, sa femme et son fils unique, Marián Šrobár, sont quant à eux sains et saufs. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'attaque se serait déroulée aux environs de trois heures du matin et serait le fruit d'un règlement de compte mafieu. En plus de l’assassinat, les assaillants sont parvenus à ouvrir le coffre et emporter cinq millions de dollars en liquide, une dizaine de lingots d'or et pour plus de dix millions de dollars en pierres précieuses. Interrogés par la Gendarmerie, les villages aux alentours n'ont rien vu, rien entendu et ne savent rien.

Ondrej Šrobár, appelé le Roi du Tungstène, exploitait les mines de Staré Kopce via la co-entreprise Radano-Jernlander Radanská Těžební Společnost. Il a récemment été impliqué, comme son défunt frère, dans d’importants scandales de corruption. Bien que jamais formellement prouvé, l'individu était lourdement suspecté d'entretenir des liens avec le Milieu Radanien, nébuleuse très secrète du banditisme organisé s'adonnant au trafic d'armes, au trafic d’œuvres d'art, aux braquages, à la prostitution, aux détournements de fond, au blanchissement d'argent, aux contrats d'assassinat, aux enlèvements, etc. Il était pressentit pour devenir le prochain Chancelier du Grand Joupanat.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Les pays socialistes officialisent leur alliance
31 décembre 2042



Image

Les dirigeants du monde socialiste se sont réunis en ce 31 décembre 2042 à Cewell au Westrait pour officialiser un projet qui couvait depuis de nombreux mois: la constitution d'une alliance entre le Westrait, l'Ölan et le Gandhari. Bien qu'encore en pleine guerre civile au Zufrana, le Pacte de Wenkele qui rassemble les forces socialistes du Zufrana a envoyé son dirigeant pour signer l'accord.
Connue sous le nom officiel de Pacte d'Amitié, de Coopération et d'Assistance Mutuelle (PACAM), cette entente des pays socialiste se fera dans les domaines militaires, économiques, culturels et technologiques.
Le Pacte de Cewell - nom plus officieux - entrera en vigueur le 1er janvier 2043. A terme, les pays membres souhaitent coordonner leur développement économique et technologique pour atteindre la prospérité et détenir le savoir dans l'intérêt supérieur de la prospérité des peuples. Les parties signataires du Pacte déclarent vouloir combattre l'impérialisme, défendre l'internationalisme et promouvoir un système alternatif au capitalisme.
L'organisation se dotera d'une Commission Interétatique de Coopération Socialiste (CICS) qui siégera à Cewell et sera chargée de diriger le PACAM. Un Comité Militaire Révolutionnaire (CMR) se verra confier les missions de coordonner les exercices militaires réguliers entre les armées des États membres et de diriger les opérations militaires. Enfin, le Commissariat Général à la Planification et à l'Entraide Économique (CGPEE) se verra confier la mission de créer un plan de développement économique collectif que devront mettre en œuvre les Etats membres pour atteindre l'objectif de prospérité.
Douglas Reed, Eyaz Kéjal, Samrath Lota et Yihun Adugna ont affirmé œuvrer pour la paix et le bien-être des masses populaires en unissant leurs forces pour construire un espace mondial du socialisme. Les quatre dirigeants ont également affirmé que tout État qui souhaitait s'engager pour pour la prospérité, la paix et la coopération avait toute sa place au sein du Pacte de Cewell.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

L'appel à la grève de l'Internationale Syndicale Rouge n'est que peu suivie
15 février 2043


Image

A l'appel de l'Internationale Syndicale Rouge, plusieurs pays ont connu des appels à la grève générale dans les mines et les principales usines. Ainsi, en Algarbe, au Makengo et au Zufrana, au Saog et en Byrsa ; en Dytolie, avec les Iles-Unies, la Valdaquie ou encore Ennis ; en Orient, au Karmalistan, Khelkadesh, Liang ou Kaiyuan, ce sont plusieurs syndicats adhérents à l'internationale qui ont reçu comme message d'organiser des manifestations. Toutefois, cet appel n'a été que très peu suivi d'effet, compte tenu du contexte de guerre civile au Zufrana, d'élection qui occupe tout l'espace médiatique au Makengo, des bons résultats économiques au Liang ou Kaiyuan, ou encore en raison d'un contexte socio-économique peu favorable. Il s'agit d'un coup porté à la crédibilité de l'organisation syndicale internationale qui voit sa voix largement ignorée, jusque dans les rangs des syndicats qui sont supposés en être proche idéologiquement et programmatiquement.

Par endroit, les forces de l'ordre sont intervenues pour procéder à des arrestations, bien que les heurts aient été sporadiques et de faible ampleur.
► Afficher le texte

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Y a-t-il un pilote dans l'avion ?
21 avril février 2043


Image


Suite aux tractations entre Cewell et Bunaghar, l'ensemble de ce qui s'est constitué comme un gouvernement en exil à celui actuellement en place au Gandhari - Yadleen Ghalo Kanjanarah, Kiv Tokas et Vikam Kawera - devait être rapatrié par avion afin de passer en procès. Ikna Omara étant morte, c'est un cercueil qui accompagnait les trois membres du gouvernement en exil vers ce qui s'apparentait comme leur mise à mort une fois le retour au pays. Le Gandhari a fait venir exprès un avion de la flotte présidentielle pour assurer le voyage. Tout s'est effectivement bien déroulé... jusqu'à ce que l'avion soit perdu pendant plusieurs longues minutes, avant de changer brusquement de cap. Ce n'est plus direction Bunaghar, mais direction Karagol que l'avion s'est dirigé. Après une autorisation de pouvoir se poser, l'avion a atterrit en fin de soirée avec un étonnement quasi général. L'avion a été détournée de l'intérieur, par un groupe qui s'est baptisé le "Commando Jasbir Kéjar" et qui se réclame du PCG historique et anti-révisionniste. Ce dernier demande maintenant au gouvernement de Mamta Shakan de lui accorder l'asile politique, ainsi qu'aux trois autres membres du gouvernement en exil du Gandhari. Une situation rocambolesque qui va sans doute laisser quelques marques entre Cewell et Bunaghar.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 45
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

"J'ai un colis pour m'sieur Shivaji"
21 avril 2043


Image


Les courriers diplomatiques sont d'habitude d'une certaine convenance. Les mots employés sont bien pesé, les tournures de phrases doivent faire transparaître l'intention du pays écrivant le courrier. Nous pouvons parier que Sharkar Shivaji en sa qualité de Raja du Dahar, va passer une très mauvaise journée. Lui qui s'attendait sans doute à recevoir un petit pli diplomatique d'excuse en provenance de la lointaine Radanie suite à la réaction du Raj Dahar sur l'Edit sur la terre, il n'aura reçu... qu'une petite enveloppe dans laquelle se trouvait une cartouche de 7,62 x 44mm Wako. D'ailleurs l'expéditeur n'est pas inconnu, puisqu'il a laissé une petite griffe pour facilement remonter à lui. ll s'agit des Roľníčke Milície, les milices paysannes de la Radanie. Ces dernières se sont longuement battues depuis de nombreux mois et leur participation aux Laudes Sanglantes est connu de tous.

Comme le dirait un proverbe radanien, "le chien aboie et la caravane l'écrase". De quoi faire sans doute relativiser et réfléchir le Raja du Dahar la prochaine fois qu'il voudra donner des leçons aux braves radaniens !

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 45
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

"Bellum omnium contra omnes"
18 juin 2043


Image
Les "Minériades" sont devenus une pratique courante dans le pays au cours de ces derniers mois

Peu de commentateurs politiques pouvaient imaginer que la situation intérieure valdaque puisse aussi vite devenir incontrôlable. Alors que beaucoup prédisaient une victoire écrasante de Petru Ursachi aux élections de Novembre 2042, tout ne s'est pas déroulé comme prévu. Croissance en berne, problèmes sociaux et politiques nombreux, répressions importantes de l'opposition et de plusieurs grèves pour des paramilitaires, tout n'était pas rose pour Petru Ursachi ainsi que pour le Parti National-Libéral, donné jusque là largement vainqueur des élections. La défaite lors de la Coupe du Monde de Football alors que la Valdaquie était organisateur a amoindri le prestige national du pays, tandis qu'une série d'articles et d'enquêtes ont commencé à faire remonter des affaires de corruptions touchant Petru Ursachi (des histoires de sommes colossales détournées notamment à destination du paradis fiscal qu'est le Montbardo et Marguené), ainsi que son passé avant la révolution qui a déposée la monarchie il y a maintenant quelques années. Sentant une opportunité de pouvoir briser le monopole politique détenu par le PNL, l'ensemble de l'opposition au sein du Parlement a décidé de s'unir pour présenter une candidature commune : Le Front de Salut National s'en est trouvé ressuscité. Rattrapant de plus en plus le PNL, le FSN avait selon les derniers sondages avant l'élection de quoi talonner activement son adversaire. Pourtant le jour des élections, les irrégularités sont nombreuses et évidentes.

Le soir des résultats, le PNL est donné vainqueur avec 71.8% des voix contre 28.2% pour le FSN. La fracture entre Petru Ursachi, le PNL ainsi que le FSN et l'ensemble de l'opposition est consommée. Un véritable bras de fer commence, afin de savoir qui est légitime et qui ne l'est pas. Mihail Cioloș, Président de la Chambre des Députés et alors affilié au PNL, décide de mener la fronde et rejoint le FSN. Ce dernier décide "d'épurer" le nouveau parlement valdaque de l'ensemble des pro-Ursachi avant que la Constitution soit invalidée par un parlement dominé exclusivement par le FSN. Le pays se fracture entre le FSN et le PNL, tandis que les valdaques sortent par centaines de milliers dans les rues afin d'exiger de nouvelles élections. Car si Petru Ursachi et le PNL n'est plus apprécié suite au trucage des élections, l'opposition libérale qui trône à la tête du FSN ne l'est pas davantage et elle est considérée comme étant aussi corrompue et opportuniste que son rival politique. Pendant de longues semaines, la situation est confuse dans l'ensemble du pays. Mais deux forces vont durant les premiers mois de 2043, s'unir pour sauver "l'intérêt supérieur de la nation" et lutter contre "l'influence néfaste des partis" : L'armée valdaque dirigée par le maréchal Traian Constantinescu, l'homme fort et également figure de prestige après sa victoire en Alilée-Arovaquie. En appui de cette dernière, le Sénat valdaque entre également en dissidence en refusant de reconnaître à la fois la légitimité du PNL ainsi que du FSN.

Cette alliance entre l'armée et le Sénat se concrétise petit à petit, l'armée déployée dans l'ensemble du pays prête serment de défendre la légitimé du Sénat ainsi que la nécessité pour ce dernier de rétablir l'ordre dans le pays. Alors que le PNL décide de s'appuyer sur les forces nationalistes légionnaires ainsi que d'anciens monarchistes - ce qui est très mal vu par l'opinion publique valdaque une fois de plus - et que le FSN fait appel aux forces étudiantes et libérales, le Sénat valdaque décide de s'appuyer sur la classe ouvrière valdaque et plus précisément les mineurs nistroves et dobrogèves : C'est le début des "Minériades", la descente de milliers de mineurs armés dans les villes pour littéralement fracasser l'opposition de manière ultra-violente, avec la protection de l'armée. Par cinq fois en l'espace de trois mois, ces "Minériades" vont littéralement semer la terreur chez les opposants du Sénat. Au sein de ce même Sénat, deux figures fortes font leur apparition et semblent être derrière l'appel aux mineurs et à d'autres éléments de la classe ouvrière pour défendre le Sénat : Aurelian et Marius Tiberiu, deux frères sénateurs qui bien que se revendiquant indépendants, ne cachent pas leurs vues socialisantes. C'est d'ailleurs l'aîné Aurelian qui a défendu l'utilisation des "Minériades" devant le Sénat, en déclarant qu'il faut par tous les moyens "empêcher Petru Ursachi et ses nouveaux alliés monarchistes de vendre le pays au Jernland" tout en se méfiant du "Parlement pourri par des politiciens corrompus qui de leur côté, veulent vendre le Valdaquie aux libéraux-libertaires". De la situation chaotique que connait la Valdaquie depuis maintenant six mois, deux hommes semblent être en mesure de redresser la barre, promettant au pays de renouer avec sa puissance passée...

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 45
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

"Vous voulez mourir pour la Radanie, vous ?"
09 juillet 2043


Image


Depuis plus d'une semaine, les réseaux sociaux mondiaux sont le théâtre d'une imposante cristallisation du débat autour de la situation en Radanie et de sa posture vis à vis du Jernland. Les débats sur les visées expansionnistes du dernier sur le premier, ou alors l'attitude insolente du second est sujet à de nombreuses discussions. Depuis peu et principalement en Dytolie et en Ventélie, l'on voit de plus en plus l'hostilité à l'égard de la Radanie se faire jour. En cause ? De nombreuses fuites sous forme d'articles et de vidéos de déclarations du Grand Joupan, imputant à ce dernier le meurtre de Ctibor Šrobár ainsi que sa famille, dans le but d'asseoir sa nouvelle autorité politique. Plus que cela, d'autres articles explicatifs tendent à démontrer que le Grand Joupan aurait éliminé Ctibor Šrobár parce que ce dernier était au courant des affaires de corruption du premier, bien plus grave que celles imputées à Ctibor Šrobár. Le net dytolien et ventélien est littéralement noyé par une propagande anti-radanienne qui fait son effet et fait monter d'un cran l'hostilité à l'égard de la Radanie, perçue comme provocatrice et voulant déclencher un conflit contre le Jernland, afin de prouver que ce dernier serait expansionniste alors qu'il ne cherche qu'à se défendre. "Vous voulez mourir pour la Radanie, vous ?" est devenu la phrase de ralliement sur le net dytolien et ventélien pour exprimer son hostilité contre la Radanie et son gouvernement. Les tensions déjà nombreuses entre les deux pays, semble continuer sur un autre terrain...
Résultat d'une opération clandestine

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

La police déjoue un attentat contre la reine douairière Adélaïde
09 juillet 2043


Image


La police flavienne est intervenue aujourd'hui pour interpeler plusieurs individus de nationalité shihanes soupçonnés de préparer un attentat. L'opération qui a mobilisé un important dispositif policier aux abords du palais royal a permis de déjouer ce qui aurait pu être l'un des attentats les plus marquants en Flavie. En effet, un quinzaine d'individus venus directement du Shiha ont cherché à s'introduire de manière rocambolesque dans le palais royal pour vraisemblablement déstabiliser le Flavie, jusqu'au sommet de l'État. Ainsi, les membres du commandos avaient prévu d'emprunter les égouts pour s'infiltrer dans le palais royal, avant de tomber sur des grilles qui barraient l'accès des égouts passant sous le siège du pouvoir royal. Si lors de l'opération de police une dizaine d'individus ont trouvé la mort du côté des assaillants, cinq autre ont été arrêtés et font actuellement l'objet d'un interrogatoire des forces antiterroristes de la Flavie.

Selon les premières informations qui auraient fuité, leur cible n'aurait été personne d'autre que la reine douairière Adélaïde.

Du côté des forces de l'ordre on déplore seulement deux blessés, dont le pronostic vital ne serait pas engagé. S'il reste encore peu clair comment les assaillants auraient réussi à se procurer des armes, la piste la plus vraisemblable reste celle du marché noir. La police a annoncé qu'elle aurait identifié les suspects dès leur arrivée sur le sol à l'aéroport d'Adélis en raison de la vigilance accrue entourant l'immigration en provenance du Shiha, compte tenu des circonstances géopolitiques particulières. Le porte-parole de la police aurait déclaré d'ailleurs "inutile d'entourer le pays de barbelés pour surveiller les allers et venues des ressortissants étrangers présentant des risques de commettre des crimes et délits".

La sécurité a été considérablement renforcé aux abords du palais, tandis que les autorités flaves confirment que la famille royale est indemne et n'a jamais été véritablement en danger compte tenu du très haut niveau de sécurité entourant ses membres, notamment au sein du palais.
Résultat d'une opération clandestine

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 80
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Echange de coups de feu à Warmita, à la frontière entre San Marco et l'Anmayo
14 juillet 2043


Image


C'est une nouvelle scène irréaliste qui tourne sur les chaînes d'information en continue. En effet, selon les première informations qui sont relatées par les journalistes de l'Anmayo, des individus disposant d'importants moyens militaires auraient cherché à conduire une vaste opération sur le territoire national. La ville de Warmita, à la frontière entre l'Anmayo et San Marco et disputée entre les deux pays, a été le théâtre de cette opération. Ignorant les intentions des "assaillants", dont aucun signe distinctif ne permet de savoir s'il s'agissait de forces régulières ou de paramilitaires ne relevant pas nécessairement de l'État de San Marco, les douanes et la polices locales anmayaises ont alerté les autorités nationales qui ont dépêché sur place des détachements de leurs propres forces armées pour sécuriser la ville et tenter d'appréhender les "suspects". Si plusieurs coups de feu ont été échangé, on ne relève pas de blessés côté anmayais, à l'exception d'un policiers légèrement touché. Côté assaillants, les deux blessés ont pu toutefois être évacués rapidement par voie aérienne. l'important déploiement de moyens humains et matériels laissent présager une action des autorités de San Marco, sans que les intentions ne soient très claires. Le fait que plusieurs narcotrafiquants aient cherché à riposter aux forces assaillantes laisse présager toutefois une visée antidrogue. Quelques trafiquants ont trouvé la mort dans l'opération, envoyant un signal aux barons locaux.

Un peu plus tard, une activité radar suspecte a mis en alerte la chasse anmayaise qui a multiplié les opérations de souveraineté dans son espace aérien, de sorte de prévenir toute intrusion. En fin de journée, la tension est légèrement retombée, même si les forces armées et la police d'Anmayo restent sur leurs gardent et que la présence militaire a été renforcée à la frontière avec San Marco, dont les autorités n'ont pas encore fait de déclaration officielle.
Résultat d'une opération clandestine/militaire

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 45
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

"Et ça fait bim, bam, boum, ça fait pshht et ça fait vroum ♪"
11 Août 2043


Image


Réveil brutal pour la zone portuaire de Nueva-Suerte, l'un des principaux ports du San Marco. Plusieurs explosions ont été entendues à un très court intervalle, causant de nombreux dégâts dans les installations portuaires, notamment des réservoirs de carburants et divers infrastructures routières reliant le port au reste du pays. Si pour le moment les dégâts ne sont pas exactement chiffrés et connus, il semblerait qu'il s'agisse d'une attaque ciblée afin de rendre inopérant le port pendant plusieurs jours, voir plusieurs semaines. Les autorités ont directement décidé de boucler la zone et d'opérer une fouille minutieuse de la zone, tout en interrogeant l'ensemble des travailleurs de la zone portuaire. Cette attaque contre le port de Nueva-Suerte a lieu quasi un mois après les échanges de coups de feu à Warmita, ville-frontière entre l'Anmayo et le San Marco. Rien pour le moment ne permet d'émettre une accusation contre qui que ce soit, mais l'hypothèse de l'incident technique a dors et déjà été écarté par les autorités du San Marco. L'enquête va donc s'engager afin de pouvoir trouver des pistes et comprendre comment une partie des installations portuaires ainsi que des réserves stratégiques ont pu être visées, pour une partie détruite mais surtout très lourdement endommagées. Le continent Dorimarien longtemps connu pour sa grande tranquillité, est entrain de connaître une recrudescence de violence.
Résultat d'une opération clandestine

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 65
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Tensions en Marquésie : Le baril de pétrole dépasse les 100 $
14 Août 2043


Image


Les informations parues dans le quotidien daharien Estuary Times le 11 juillet dernier sur l’existence présumée d’un programme nucléaire militaire secret au Karmalistan continuent de secouer la bonne marche des affaires du monde : la hausse des tensions entre deux des principales puissances économiques et militaires de la région, le Shakhanat du Karmalistan et le Royaume de Kars, suscite l’inquiétude des marchés financiers à travers le monde depuis plusieurs jours. Symbole de cette inquiétude, le cours du baril de brut a terminé à son plus haut niveau depuis le début de l’année avec un cours à 102,50 dollars le baril. Les automobilistes du monde entier devraient constater dans quelques jours l'augmentation des prix à la pompe. Cette hausse pourrait toutefois s'aggraver car l’escalade se poursuit entre les deux pays puisque le gouvernement karsais a décidé d’évacuer l’ensemble de ses ressortissants au Karmalistan en réaction aux manifestations anti-karsaises organisées depuis plusieurs jours dans les grandes villes du pays. Le Karmalistan a réfuté à plusieurs reprises les accusations portées par l’Estuary Times et a reçu le soutien remarqué de la Confédération de Janubie par la voix de sa présidente. A l’opposé, le Shidao, qui renforce ses réserves stratégiques de pétrole, a décidé l’instauration de sanctions contre le Karmalistan au même titre que le Wakoku, le Kaiyuan ou encore plus récemment la Cambrie qui a rompue son contrat d’approvisionnement en pétrole avec le Karmalistan pour s’engager avec le Kars. La décision encore très incertaine de ce dernier sur la mise en place de sanctions diplomatiques et/ou sectorielles est très attendue par les marchés compte tenu de la position centrale du pays dans la production de pétrole mondiale.

Répondre

Revenir à « Revue de presse »