Nouvelles internationales

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Giorgios Kestandis
Messages : 573
Inscription : 19 févr. 2020 14:05
NJ : Nachthal
NJ V4 : Bykova
NJ V3 : FROPT (Thalìboz)
Première date d'inscription : 21 janvier 2012

Re: Nouvelles internationales

Message par Giorgios Kestandis »

Nikolaï Azarov et plusieurs oligarques saratoves auraient un compte au Nachthal
06 Septembre 2044

Image

L'information a été divulguée par un groupe anonyme de hackers saratoves se revendiquant anticapitalistes. Après être parvenus à s'infiltrer dans la base de données de la Nachthalischer BundessBank (Banque de la Confédération du Nachthal), les pirates ont pu mettre la main sur le registre des clients étrangers de l'établissement, qui sont entièrement couverts par le secret bancaire, et ce qu'ils ont découvert est pour le moins édifiant : une dizaine d'oligarques - ayant fait fortune dans les hydrocarbures et l'extraction de métaux -, mais aussi quelques politiciens haut-placés dans l'appareil d'Etat saratove posséderaient un compte bancaire secret (c'est-à-dire non-déclaré aux autorités de leur pays d'origine) à la Nachthalischer BundessBank. Mais ce n'est pas tout, en creusant un peu plus, les hackers ont découvert que le président de la Fédération de Saratovie lui-même, Nikolaï Azarov (ancien homme d'affaires et régulièrement taxé d'oligarque par ses opposants), est également un client de l'établissement...

La nouvelle a, sans surprise, fait l'effet d'une bombe en Saratovie, où la presse ne s'est pas faite prier pour s'emparer des révélations du groupe de pirates. Si le montant exact du solde des comptes en question n'a pu être trouvé, tout porte à croire qu'il s'agit d'une véritable opération d'évasion fiscale à laquelle le chef de l'Etat saratove lui-même participe. Outre ce dernier, ce sont des personnalités extrêmement influentes telles qu'Alexandre Kozovoï (PDG d'Evraz - deuxième sur la photo), Roman Yartsine (PDG de Sargaz - troisième sur la photo) et Boris Litvinenko (homme d'affaire et patron de Novaïa Gazeta - dernier sur la photo) qui ont été épinglées par les révélations du groupe de hackers. S'ils s'exposent tous à de potentielles poursuites judiciaires pour fraude fiscale, Nikolaï Azarov, lui, ne sera toutefois pas inquiété puisque son immunité présidentielle couvre ce genre d'infraction. C'est toutefois un nouveau coup dur pour le président saratove (déjà très impopulaire) alors qu'il s'apprête à proposer une libéralisation de l'économie de son pays.

NOTE HRP: Accords RP entre joueurs.

________________________________________________
Image
"Il y a des décennies où rien ne se passe et des semaines où des décennies se produisent."

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 71
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

Les ultras westréens dans le collimateur du CIO et de la FIFA
18 Septembre 2044

Image

Lors de la dernière compétition de football qui s'est déroulé pendant les Jeux Olympiques de Kinto, le Westrait a par deux fois rencontré le Shidao lors du tournoi masculin et féminin. Dans les deux cas, le Westrait s'est imposé contre le Shidao et dans les deux cas, les ultras westréens de la "Brigade Black Sam Bellamy" ont provoqué des violences à l'encontre des supporters shis. Les affrontements ont eu lieu avant, pendant et après le match et se sont le plus souvent terminé par des blessés parfois graves du côté des shis et des arrestations massives chez les ultras westréens. La cause de ces combats ? La "Brigade Black Sam Bellamy" avait juré de venger physiquement l'affront qu'avait fait enduré la Garde Prolétarienne aux supporters karmalis lors de la coupe de Ventélie. C'est peut-être le cas, mais cela n'a pas été apprécié du côté de Kinto qui décidé de renvoyer la plupart des ultras chez eux, tandis que certains ont passé plusieurs jours en prison.

Ces affrontements n'ont pas fait plaisir non plus au CIO ainsi qu'à la FIFA, qui dans un communiqué a vivement condamné le recours à la violence de la part des ultras westréens, gâchant ainsi le message des JO de Kinto. A cause de leur attitude et de leur propension à chercher le conflit, le CIO et la FIFA ont décidé que lors des prochains Jeux Olympiques, aucun ultra westréen ne pourra assister aux matchs des deux équipes nationales, qu'une amende devra être payé pour les dommages physiques causés mais surtout qu'en cas de récidive, ce sera tout simplement les spectateurs westréens qui ne pourront plus assister à aucun match durant la prochaine compétition. Difficile de savoir si ces menaces pourront dissuader les ultras westréens, ces derniers ayant longuement paradé sur les réseaux sociaux pour montrer leurs "exploits". Cela ne risque pas en tout cas de rafraichir les relations déjà tendues entre les deux pays qui s'asticotent par moyens interposés depuis de nombreux mois puis "l'affaire karmal".

Vu avec notre MJ Sport préféré (Courage à toi au passage pour ce qui t'arrive, on t'aime !)

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 82
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Routes maritimes: Cartes rebattus, marchés à l'affut.
18 Septembre 2044


Image

L'actualité au Han'Chou et de la pérennité du détroit d'Ashurdabad donne du fil à retordre aux observateurs internationaux tant la situation évolue rapidement. C'est d'abord une annonce du conseil d’administration de la compagnie pétrolière nationale karsaise, KarsOil, qui recommandait à ses clients d'emprunter la route maritime de Janubie du Sud et d'éviter le canal d'Ashurdabad dont l'embouchure est en proie à d'importante tension autour du Han'Chou, suivi d'un message de la dirigeante gandharienne sur son compte officiel d'un réseau social populaire invitant les les transporteurs du pays à emprunter le Cap Janubie et enfin la décision du gouvernement uhmanéen de réorienter une partie de son trafic maritime en faveur de la Route Touranienne qui ont affecté les marchés, non sans conséquences.

De nombreuses compagnies navales ont dû répercuter les coûts des détours occasionnés, qu'ils soient provisoires ou permanents. La logistique de nombreux pays de l'axe Dytolie-Marquaz-Ventélie ont été passablement affecté avec notamment des livraisons en carburant retardé. Toutefois, aucune pénurie n'est à craindre au vu des stocks de carburant nationaux destiné à amortir ce genre de situation. La nouvelle hausse des cours du pétrole fait cependant craindre les risques d'une crise pétrolière alors que de plus en plus de voix s'élèvent à travers le monde dans les pays importateurs, le prix à la pompe augmentant rapidement.Tout comme les carburants, les prix des échanges de marchandises, des matériaux de construction tel que l'acier, et de nombreuses ressources tel que le fer, gaz, phosphate, coltan, lithium ou encore cuivre ont augmenté mécaniquement du fait des détours et retard de livraisons.

Si cette nouvelle a été froidement accueillit par les marchés ayant des activités liés au canal, le gouvernement Karmali a enfin sortit la tête de l'eau - de moins provisoirement - avec un prix de l'acier désormais légèrement supérieur à ses niveaux d'avant crise. L'effet de la politique de replis diplomatique de l'Aqsa commence également à se faire sentir avec des volumes d'exportation de fer en chute constantes. Enfin, la grève des mineurs au Daï Khin ampute un peu plus le marché de l'offre en fer essentiel à la fabrication de l'acier, une situation qui devrait donc se régler dans les jours à venir.

Avec une situation de plus en plus incertaines, les investisseurs se sont tournés vers les services portuaires gandhariens, askazes et Lianguois dont les actions ont été tiré à la hausse. Toutefois, alors que la morosité étaient palpable dans la plupart des bourses marquésiennes, dytolienne et ventélienne, l'annonce du chef de la diplomatie karsaise Abdallah Al Nahyan en visite au Zabol a rassuré les marchés, ce qui a permit de limiter la casse avec un résultat quotidien en demi-teinte. La proposition de renouer le dialogue avec Bunaghar et potentiellement Karagol a en effet été très bien accueilli, vu comme une lueur d'espoir. Les observateurs internationaux sont sont désormais pendu aux lèvres de la diplomatie gandharienne.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 71
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

On a perdu Rabanah Singh
21 Septembre 2044

Image

C'est une nouvelle qui va sans doute ravir la presse people du monde entier. Depuis maintenant plusieurs mois, nous avions écho des relations particulières que semblait entretenir le Prince Augustin avec Rabanah Singh, l'ancienne jeune Reine du Kitaya aujourd'hui communiste. Si la nature de leur relation semblait sur le point d'entamer un nouveau cap, il n'en est plus rien aujourd'hui. La cause ? Rabanah Singh a purement et simplement disparu. Lorsque les domestiques sont venus pour nettoyer sa chambre, ils n'ont trouvé que du sang et des traces de lutte. La terreur s'est emparé de la résidence kaiyuanaise de l'ex reine, où tout le monde a commencé à courir comme des poulets sans tête. Où a t-elle bien pu passer et surtout, est-ce bien son sang ?

Il aura fallut attendre la toute fin de la journée du 20 pour apprendre la nouvelle : Dans un message par radio, la pègre zufranaise à fait état de la capture de l'ex Reine et qu'elle est actuellement prisonnière. Pour sa libération, la pègre demande... 200 millions de dollars LIA... au Prince Augustin ! Si jamais ce dernier ne payait pas la somme d'ici la fin du mois de septembre, alors l'ex reine serait probablement livré aux autorités de la République Populaire du Kitaya qui paieraient très certainement pour cette captive. De nombreuses questions restent en suspens, notamment sur la manière dont la pègre zufranaise a réussi à pouvoir enlever l'ex reine sans alerter qui que ce soit de la sécurité. Certains parlent de complicité du gouvernement du Kaiyuan, ou alors de son milieu mafieux, proche de la pègre zufranaise. Beaucoup de questions, alors que l'heure tourne et que la vie de Rabanah Singh tient à un fil.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 71
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

"Il y a le feu partout, vive le feu vive les fous ♪"
27 Septembre 2044

Image

Une nuit de stupeur à Kanom, capitale du territoire du Han'Chou. Un attentat à la bombe à blessé la gouverneure Chử Hoài Tíns ainsi que plusieurs de ses proches, selon un récent communiqué. Simultanément, plusieurs véhicules de police et militaire ont été attaqué par tirs de mortiers ainsi que de bazookas, tandis que des tirs de mitrailleuses ont criblés de balles un poste de police dans la banlieue de la capitale. Puis pendant une partie de la nuit, des hommes et des femmes vêtus de noirs ont commencé à ériger des barricades et lancer des cocktails molotovs sur les militaires, qui ont riposté. Une nuit agitée qui ressemblait presque à une tentative d'insurrection, rapidement écrasée dans l'œuf. De nombreux blessés (dont plus d'une dizaine graves) sont à déplorés, mais aucun mort.

Apparemment, la gouverneure devrait s'en tirer seulement avec quelques séquelles et ses jours ne sont pas en danger. Mais au lendemain de cette véritable guérilla urbaine, des arrestations massives ont eu lieu dans les milieux de l'opposition ainsi que dans des groupes extra-parlementaire. Les services de sécurité du Han'Chou accusent une "coalition d'anarchistes et de communistes" d'avoir voulu tuer la gouverneure pour précipiter la guerre civile. Dans les jours à venir et selon de nombreux observateurs internationaux, la répression pourrait encore davantage s'abattre au Han'Chou et verrouiller un peu plus le jeu politique. De nombreux actes d'incivilités ont été noté encore tôt ce matin, bien que les militaires garantissent que la sureté est revenu dans les rues. Une fois encore, le Han'Chou fait la une de l'actualité alors que le gouvernement affûte son arsenal répressif et que l'opposition semble vouloir utiliser des moyens militaires pour se faire entendre. Le Han'Chou est-il tout simplement devenu ingouvernable ?

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 82
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Le constructeur automobile Euston dévisse à la bourse sous l'effet "Pickford"
27 Septembre 2044


Image

C'est une chute vertigineuse qui ne s'était plus vu depuis le premier choc pétrolier. Avec -12.8%, les titres de la Euston Company, le principal constructeur automobile cambrie, ont dévissé de manière spectaculaire après la "déculoté" du PDG de la compagnie, Paddy Shaughnessy, asséné par le tonitruant et imprévisible Premier Ministre cambrie Wyatt Pickford. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, la chute du cours des actions d'Euston a entrainé dans sa chute les titres phares du pays aux alentours des -3%. Le PDG d'Euston est apparu très fermé à la sortie de la conférence et n'a pas souhaité commenter les menaces du premiers ministres de taxer à "75-80-85-90%" les véhicules de la marque cambrie construit à l'étranger, soit largement plus que les tarifs douaniers habituels pratiqués sur l'importation de véhicules étrangers. La situation a décidément fait peur aux investisseurs du constructeur automobile qui connaissent la réputation de Wyatt Pickford, largement capable de passer à l'acte.

Dans le même temps, ce sont les actions des principales fonderies et aciéries du pays qui se sont envolé à +5.8% après près d'un mois de hausse consécutives grâce aux mesures protectionnistes de Wyatt Pickford. Ce dernier reçoit le plein soutien des protectionnistes, de la classe ouvrière et des classes moyennes qui voient d'un très bon œil le retour de leur industrie dans le pays, au contraire des classes aisés et des mondialistes. Les observateurs estiment que le nombre de voitures vendu devrait légèrement augmenter dans les prochaines semaine par anticipation de cette nouvelle taxe. Mais Wyatt Pickford anticipera-t-il les conséquences de sa politique sur l'économie des Iles-Unis? Les observateurs sont aux aguets.



Brèves économiques.
  • Daï Khin - Le décret royal sur la constitution d'un stock de pétrole et de gaz en prévision de la hausse des cours ont légèrement poussé les prix à la hausse.
  • Montbardo and Marguené - Le petit archipel continue de peaufiner sa politique très attractive pour les grandes fortunes et les multinationales, se profilant déjà comme l'un des plus importants paradis fiscaux du monde.

Avatar de l’utilisateur
MJ Culture
Messages : 206
Inscription : 09 févr. 2020 17:59

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Culture »

Au Lianwa, le rêve de l'OMPC n'est pas mort.
28 Septembre 2044


Image

L'idée était belle, utopique disaient certains. Réunir le plus possibles d'états de ce monde autour d'une table, afin de régler pacifiquement leurs différends et de mettre en place des règles de vivre-ensemble entre nations, c'était le rêve de l'Organisation Mondiale pour la Paix et la Coopération, basée à Røros au Jernland. Celle-ci, cependant, n'aura duré guère qu'un an et demie avant de s'effondrer suite au retrait de presque tous ses membres, victime de vices de forme dans la rédaction de sa charte, de sa lourdeur bureaucratique, du désintérêt de nombreux gouvernements et des dissensions idéologiques en son sein. Pendant près de deux ans, le tabou d'une "organisation mondiale" a continué de hanter de nombreuses chancelleries mondiales. Toutes, sauf celle du Lianwa.

La petite cite-état insulaire, en Mer des Dragons (Mer de Ventélie Occidentale, entre le Dai Kinh, le Gandhari, le Kaiyuan et le Van Ho), a toujours eu historiquement une excellente réputation diplomatique, due à sa discrétion sur la scène internationale ainsi qu'à sa stricte neutralité à la suite de son retrait de l'OCC il y a de cela quelques années. Centre financier majeur, le Lianwa avait toujours préféré une résolution pacifique aux conflits qui menaçaient parfois ses flux commerciaux, et sans être membre de l'OMPC en avait applaudi l'initiative. Ces derniers mois, la hausse des tensions dans le Détroit du Dar et en Mer des Dragons avaient menacé le statut et la prospérité du Lianwa, et l'idée de l'OMPC, jamais rejetée totalement dans la cité-état, fut ramenée sur le devant de la scène.

Sous l'impulsion du gouvernement Lianwais, des fonds massifs furent débloqués, et une charte fut écrite, s'inspirant à la fois des échecs et des maigres succès de l'OMPC. Celle-ci ne disposait pas d'initiatives permettant à des pays de ne pas se soumettre à une résolution qu'ils désapprouvaient, ce qui fut corrigé dans la nouvelle charte. Moins concentrée sur le souci de légiférer la diplomatie et les interventions extérieures des nations, la nouvelle organisation doit être, avant tout, un forum de diplomatie et de discussion, dans lequel les problèmes peuvent être résolus en amont d'une crise par le dialogue. Ne pas réussir ce pari fut l'échec de l'OMPC, et sera précisément ce que le Lianwa espèrera ne pas reproduire avec sa toute nouvelle Conférence Mondiale des Etats, à laquelle le gouvernement Lianwais a invité tous les états de la planète afin de promouvoir le dialogue plutôt que le bras de fer militaire.

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 82
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Relocalisation d'Euston aux Iles-Unis: Le Makengo dit non.
02 octobre 2044


Image

"Qu'il taxe!", c'est la réponse du Ministre de l'Economie du Makengo, Achille Tshilenge, qui s'est exprimé sur la principale chaine de radio du pays RMK1 face aux menace du Premier Ministre cambrie Wyatt Pickford de taxer à "plus de 75%" les véhicules du principal constructeur automobile des îles-Unis importé depuis le Makengo. Si la panique s'était emparé des investisseurs à l'annonce de Wyatt Pickford, les actions du constructeur cambrie se sont stabilisé à +3% après la déclaration du Ministre de l'Economie Achille Tshilenge. Et les titres d'Eutson pourrait continuer leur lente convalescence, du moins selon l'évolution de la situation.

Les annonces du Makengo ont rassuré. Mieux, elles ont conforté la nouvelle image de puissance commercial indépendante que s'est donné le Makengo à l'élection de l'actuel président de la République, Félix Kompaoré. Pendant des décennies, le pays a été frappé de plein fouet par ce que les observateurs appellent la "malédiction des ressources", c'est à dire le fait de posséder des sols riches en ressources et de ne pas en tirer le moindre avantage tout en subissant les inconvénients dû aux entreprises d'extractions souvent étrangères, à la corruption, etc. Le Makengo semble ainsi se libérer de ses chaînes et jouir enfin de ses possessions, contribuant notamment à l'explosion économique actuelle du pays. Le fait que le Ministre de l'Economie Achille Tshilenge n'ait pas courbé l'échine et au contraire sortit les griffes en menaçant subtilement de représailles commerciales montre que le Makengo est entré dans le cercle des puissances "indépendantes". Après les annonces d'Achille Tshilenge, la bourse de Lunda clôturait son exercice journalier dans le vert, signe du soutient des investisseurs.

Pour Wyatt Pickford, la situation devient délicate: Mettre à exécution ses menaces au risque de déclencher une guerre commerciale avec le Makengo ou revenir sur ses paroles, avec un possible dégât d'image pour le dirigeant. A moins que ce dernier ne transforme l'essai en opportunité avec un "deal" dont il en a le secret? Les observateurs patientent et...observent.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 87
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

L'audace de la pègre zufranienne
05 octobre 2044


Image

Après son coup d'éclat avec l'enlèvement audacieux et réussi de l'ex-reine du Kitaya, Rabanah, la pègre zufranienne a visiblement tenté de briller une nouvelle fois mais sans succès, cette fois-ci.
Concluant un accord avec les autorités du Kitaya, la pègre s'est engagée à leur livrer l'ancienne souveraine à l'aéroport de Yenigutekema en échange de la rançon s'élevant à 200 000 000 $L. Parallèlement à cela, un autre accord a été fait avec les autorités de Flavie concernant l'ex-Reine où, en échange d'une rançon de 220 000 000 $L, la pègre livrait leur prisonnière à la monarchie dytolienne dans un bâtiment situé dans le centre de la capitale zufranienne, une prisonnière qui se révélait être en réalité un mannequin ressemblant à s'y méprendre à la royale personnalité du Kitaya.

Un plan audacieux et bien préparé donc qui devait permettre à l'organisation criminelle d'empocher deux rançons au lieu d'une, en dupant la Flavie. Hélas pour la pègre, la chance n'était pas de leur côté.
Profitant de l'obtention de documents bancaires envoyés par la Flavie, la pègre - assistée par le groupe de pirates saratovs, Lazy Bear - a tenté de hacker le compte bancaire situé en Montbardo-et-Marguené où se trouvait la rançon pour forcer le versement. Hélas, la sécurité était trop résistante malgré les compétences des criminels qui ont échoué à parvenir à leurs fins. Pire, cela a eu pour effet de provoquer l'échec de la véritable livraison...
Se déroulant dans un climat d'extrême tension, la livraison de Rabanah à l'aéroport a dégénéré en échange de tirs suite à la découverte par les autorités du Kitaya de la tentative de hacking. Parvenant à fuir avec l'ancienne reine et sans avoir su mettre la main sur l'argent de la rançon, la pègre a perdu beaucoup en voulant jouer gros car qui leur fera confiance désormais? Mais surtout, qu'arrivera-t-il à la monarque?

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 82
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Une guerre commerciale sur fond d'usine automobile?
06 octobre 2044


Image

Sans vouloir être alarmistes, les observateurs évoquent cette possibilité alors que le Makengo et le Zufrana ont annoncé communément leur souhaits ou tout du moins projet de créer une entreprise automobile "100% algarbienne" selon les mots du Ministre de l'Economie Makengais Achille Tshilenge en réponse aux menaces du Premier Ministre cambrie Wyatt Pickford de taxer les voitures du fleuron cambrie Eutson construite au Makengo. L'annonce n'a pas provoqué de mouvements en bourse, alors que les investisseurs les plus expérimentés attendent de voir l'évolution concrète de la situation. En effet, l'annonce makengo-zufranienne a été contrebalancé par celle de Pickford qui assure avoir déjà "écrit le décret" et qui semble désormais se tourner vers les ROGRN, les constructeurs aiglantins de véhicules électriques. D'un côté, Wyatt Pickford pourrait choisir d'abandonner Eutson en taxant à hauteur de 75% les véhicules de la marque construit à l'étranger, ce qui provoquerait un report de la demande national sur les véhicules des autres marques cambries et étrangères non taxé. Mais le Makengo pourrait être tenté de prendre des mesures de rétorsions dont les conséquences resteront à déterminer. Quid du projet de marques makengo-zufranienne? Le marché de l'automobile algarbien pourrait être chamboulé par l'arrivé de cette nouvelle entreprise qui bénéficierait de l'effet "Made in Algarbia", mais cela sera-t-il suffisant pour concurrencer les autres marques automobiles déjà présente sur le marché? Tout dépendra des choix à venir, expliquent les observateurs.

Brèves économique:
  • Leonora: Les appels du Chancelier léonoran Price à une fiscalité plus avantageuse dans le pays et à un retour du "Made in Leonoran" ont provoqué une légère hausse des principaux titres léonorans en bourse, qui attendent encore que ces annonces soient validés. Les observateurs se montre confiant en la capacité du Leonora a attirer des investissements étrangers mais mettent en garde le chancelier contre l'équilibre budgétaire du pays.
  • Montbardo et Marguené: Selon les observateurs internationaux, l'archipel joue une stratégie gagnante en diversifiant ses sources de revenus. Avec une fiscalité très basse destiné à accueillir les plus grandes fortunes et son statue de paradis fiscal, le M&M est en excédent budgétaire. Mais qu'adviendrait-il en cas de pression international sur cette "anomalie fiscale" qu'est le M&M? Le tourisme semblent être une excellente source de revenu, en particulier le tourisme de luxe (médical ou non) et l'éco tourisme qui ont le vent en poupe, surtout pour les touristes d'affaires ayant besoin de calme et de d'intimité pour signer d'importants contrats loin des regards indiscrets...

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 82
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Menaces de Pickford sur les voitures cambrie Made in Makengo: C'est tax...euh, acté!
11 octobre 2044


Image

Le tonitruant premier ministres des Îles-Unis Wyatt Pickford a mis à exécution ses menaces de taxer à hauteur de 85% tout véhicules de la marque national Euston fabriqué au Makengo. L'annonce a provoqué une vague de panique chez les actionnaires qui ont fait plongé le titre d'Euston, et pas qu'un peu. Le titre a dévissé à -22,7%! Un triste nouveau record expliqué par le départ des actionnaires spéculatifs. Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Un nouveau tweet du premier ministre, expliquant les vaines négociations du directeur d'Euston a provoqué une nouvelle chute -10.9%: une véritable catastrophe. Dans le même temps, le numéro deux cambrie de l'automobile Docker a enregistré une hausse spectaculaire de 17,8% de ses actions - un record absolu pour le constructeur - après qu'un proche du PDG Owain Kavanagh ait déclaré que les vente du groupe était en train "d'exploser". Selon les observateurs, Euston pourrait difficilement faire pire en raison du profil des investisseurs restants: des professionnels de fonds de gestions bancaire, "mais on peut toujours creuser" prévient-ils, indiquant au passage que Pickford était "épatant". Les ventes d'Euston aux îles-Unis se sont effondrés depuis la promulgation de la Picky Tax, Euston ne pouvant compter que sur son maigre stock de véhicules déjà présent en Cambrie. Les travailleurs makengais sont dans l'incertitude la plus totale alors que tous pourraient être mis en chômage technique à tout moment. Ce sont au contraire tout les autres marques de voitures qui ont bénéficié de la Picky Tax aux Îles-Unis.

Avec des bénéfices tronqués, les derniers actionnaires regarde avec inquiétude - mais surtout exaspération - non plus les frasques du premier ministre mais les actions du directeur d'Euston, Paddy Shaugnessy qui ne semble dépassé par la situation. En l'absence d'une réaction du Makengo, Pickford aura gagné sur tous les plans, aussi bien politiquement qu'économiquement en rapatriant des dizaines de milliers d'emplois aux Îles-Unis...à moins d'un retournement de situation?

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Giorgios Kestandis
Messages : 573
Inscription : 19 févr. 2020 14:05
NJ : Nachthal
NJ V4 : Bykova
NJ V3 : FROPT (Thalìboz)
Première date d'inscription : 21 janvier 2012

Re: Nouvelles internationales

Message par Giorgios Kestandis »

Han'Chou : Un mouvement politique nationaliste hanchounais armé fait son apparition.
15 Octobre 2044

Image

Des informations et rumeurs courent sur des mouvements de miliciens nouvellement armés qui militent pour un Han'Chou libre dans l'Ouest du pays. Pour le moment personne n'arrive à démêler le vrai du faux, toutefois les habitants de cette région éloignée de tout, ont quand même lancé ces bruits. Pour le moment on ne sait pas combiens ils sont, quels sont leurs armements, d'où les armes proviennent,... D'après les quelques photos, les spécialistes parlent de copies d'armes, facilement accessible au marché noir ou qui sont en grande quantité dans des arsenaux.
Le mouvement semble être proche du nationalisme. ils revendiquent un départ des troupes impérialistes présente dans leur pays qu'il considère libre.
D'où provient cette organisation ? Pour le moment ce sont les rumeurs les plus folles qui circulent dans le pays.


________________________________________________
Image
"Il y a des décennies où rien ne se passe et des semaines où des décennies se produisent."

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits B
Messages : 87
Inscription : 09 févr. 2020 21:21

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits B »

Kampong Cham: Un attentat évité
20 Octobre 2044

Image

Le pire a été évité dans la ville de Kampong Cham, fraichement libérée par les forces kaiyuanaises du joug du Comité de Gestion. En effet, au début de l'après midi, une patrouille a repéré une voiture suspecte en face de la mairie de la ville ainsi qu'un individu tout aussi suspect, probablement le conducteur du véhicule, la quittant précipitamment. En alerte suite à la découverte par les services douaniers de dispositifs explosifs la veille et ce, dans un cadre de tensions importantes suite aux événements récents, celle-ci s'est lancée à la poursuite du conducteur, tout en informant leurs collègues de la présence d'un véhicule contenant potentiellement une bombe.

La vigilance des forces de l'ordre renforcée, un autre véhicule suspect a rapidement été repéré devant le quartier général de la police de Kampong Cham. Après de très longues minutes et l'intervention d'équipes de déminage, les deux véhicules qui contenaient effectivement des dispositifs explosifs artisanaux ont été rendus inoffensifs, évitant ainsi un double-attentat à la ville.

Si les responsables de ces deux tentatives d'attaque terroriste sont parvenus à semer les agents de police à leurs trousses, tout semble indiquer que cela est le fait d'une organisation soutenant le Comité de Gestion de Kampong Cham et, si le lien entre les bombes découvertes par la douane est avéré, qui serait basée à l'étranger.

Avatar de l’utilisateur
MJ Economie
Messages : 82
Inscription : 11 févr. 2020 00:19

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Economie »

Euston victime d'une tentative avorté d'OPA hostile
21 octobre 2044


Image

La chute spectaculaire des actions d'Euston combiné au poids économique du numéro un de l'automobile cambrie a attiré les convoitises d'acteurs bien particuliers. Rendu anonyme par les services de trading, une vague de rachat massif des actifs dévalué d'Euston ont été enregistré au Daï Kinh via les plate forme de trading en ligne. L'opération était bien organisé et coordonné, mais pas suffisamment rapide pour passer sous les radars des autorités de régulations boursières cambries qui ont avertit rapidement le conseil d'administration d'Euston. Sans surprise, ce dernier a momentanément bloqué les achats et les ventes de ses propres actions afin de redevenir l'actionnaire majoritaire. Désormais, la famille historique Heuston possède environs 30% des actions, et les acteurs publics cambries 30%, écartant désormais - théoriquement - tout risque de voir le fleuron automobile cambrie tomber en main étrangère.

Euston n'en fini pas de faire suer la bourse de Saint-Luton.
Conséquence d'une opération clandestine.
Brèves économiques:
  • Leonora - Les investisseurs saluent la dynamique des acteurs léonorans de l'automobile et de l'informatique, une situation qui s'est traduit par une appréciation des actions léonoranes de Pierce Technologie Consortium et de Bravados, le principal constructeur automobile du pays. L'annonce des discutions avec le Makengo concernant la reprise d'une usine suite au rapatriement d'Euston a été très bien vu des investisseurs.
  • Daï Kinh - La grève des mineurs dans les mine de fer du pays se poursuive, poussant à la hausse les cours du fer et de l'acier.
  • Han'Chou - Les rumeurs de la naissance d'une armée de milice nationaliste au Han'Chou fait craindre un peu plus la déstabilisation du pays, porte d'entrée du détroit d'Ashurdabad, la principale route commerciale du Globe. Les bourses de l'axe Kaiyuan-Karmalistan-Kars-Dytolie céruléenne clôturent leur exercices journalier avec un bilan en demi-teinte.
  • Khalouat - Un attentat dans une mine de phosphate a provoqué l'arret de la production. Un coup dur pour le marché qui se voit amputé d'une importante partie de la production mondiale alors que le Khalouat est le premier producteur mondial de cette ressource extrêmement importante pour les exploitations agricoles intensives. Fourmis ou cigale? Il faudra choisir.
  • Makengo - Félix Komparoé, président du Makengo, et Achille Tshilenge le Ministre de l'Economie, on gagné en popularité auprès de l'ensemble des classes sociales du pays malgré des couleurs politiques différentes. Le sauvetage des emplois makengais par le biais d'un projet de création d'un constructeur automobile zufrano-makenguais et la reprises de plusieurs usines par des acteurs étrangers (encore en discutions avec les aiglantins et les léonorans) a été très bien accueillit par la population et placé les deux hommes au centre de l'actualité internationale.

Avatar de l’utilisateur
MJ Conflits A
Messages : 71
Inscription : 09 févr. 2020 17:36

Re: Nouvelles internationales

Message par MJ Conflits A »

Le Han'Chou bientôt officiellement intégré comme Etat Libre du Léonora ?
30 Octobre 2044

Image

C'est très certainement l'évènement politique de l'année 2044. Le référendum devant statuer sur l'auto-détermination du Han'Chou s'est tenu aujourd'hui, sous une forte protection policière et avec le déploiement de certaines unités de l'armée. Compte tenu des différents points concernant le Traité de Karagol et la tenue du référendum, le Kaiyuan, le Liang et l’Aiglantine ont envoyé des observateurs afin de s'assurer que le référendum ne soit entaché d'aucune irrégularité. C'est avec une certaine ferveur que hanchouais et hanchouaises se sont rendus aux urnes, afin de déterminer l'avenir de leur pays. Après plusieurs mois chaotique fait de manifestations et contre-manifestations ainsi que d'attaque de groupe armés notamment contre la gouverneure Chử Hoài Tíns qui a été blessée à cette occasion, l'opinion publique semblait être scindée sur l'avenir du Han'Chou. Durant le dernier mois, une véritable guerre d'influence s'est jouée au niveau de la mobilisation populaire, que cela soit à travers les médias ou par les mobilisations de rues. Partisan du maintien au sein des Etats Libres ou partisans d'une auto-détermination ont longuement débattu, opposé leurs points de vues jusqu'à ce jour fatidique.

Tout au long de la journée, les votes ont été au coude à coude et ce n'est qu'au milieu de la journée qu'une petite percée a été observée en faveur du maintien. En début d'après-midi, les premiers décomptes donnaient le maintien autour de 58% et l'auto-détermination autour de 42%. Finalement, les scores ont donné le maintien à 61% et les partisans de l'auto-détermination à 39%. La gouverneure Chử Hoài Tíns a immédiatement tenue à féliciter ses concitoyens et concitoyennes pour s'être aussi massivement pressé aux urnes (Le taux de participation est autour de 78%), tandis que les premiers rapports émanant des observateurs internationaux n'ont dévoilé aucune fraude, bourrage d'urne ou autres procédés frauduleux. Ce soir encore, les rues de Kanom sont remplies pour célébrer la victoire du maintien au sein des Etats-Libres. L'opposition elle, semble pour le moment attendre que la tempête passe : Malgré cette victoire, le pays reste divisé. Nationalistes, libéraux et conservateurs pour le maintien au sein des Etats-Libres, tandis que socialistes et communistes se retrouvent du côté de l'auto-détermination. Maintenant le référendum passé, la situation devrait se calmer autour du Han'Chou. Du moins, c'est ce que la gouverneure Chử Hoài Tíns espère...

Répondre

Revenir à « Revue de presse »