Revue de presse

Dytolie 45-51-52-72-75
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Revue de presse

Message par Yul »

Image
Royaume de Marcheterre

Revue de presse

Dans cette partie seront compilés différents articles de journaux, informant des événements ayant lieu en Marcheterre ou sur la scène internationale. Depuis plusieurs décennies, deux organes de presse, tirant des journaux quotidiens, se partagent l'essentiel du marché marcheterrois.

Image
La couronne (avec un c minuscule pour la différencier de la Couronne Royale), journal officiel de la monarchie marcheterroise est un journal d'état dirigé directement par le conseiller royal à l'information et porte-parole officiel de la Couronne, Paul-Alexis Le Guen, un jeune aristocrate cousin par alliance du Roi Philippe XII de Marcheterre. Rédacteur en chef du journal, il prend directement ses consignes du roi et de son Premier Ministre, Mgr le Cardinal Armand de Valsongé. La couronne a pour vocation de transmettre des informations provenant de la scène nationale et internationale, mais est depuis de nombreuses années critiquée et de plus en plus perçue comme un outil de propagande du pouvoir royal et de l'aristocratie.

Image
Le Clairon Vespéral est un journal privé fondé en 1984, qui se veut objectif et se présente lui aussi comme un organe de presse généraliste. Lu surtout par une partie grandissante du peuple, il a été maintes fois censuré depuis sa création et a plusieurs fois bien être fermé définitivement par le pouvoir royal, sauvé de justesse par quelques aristocrates dont le Cardinal de Valsongé lui même. Si le Clairon Vespéral assure une certaine liberté de parole, ses journalistes se voient régulièrement menacés par les royalistes les plus extrémistes, et sont même parfois incarcérés par le pouvoir royal pour diffamation ou propos anti-patriotiques.

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image

La Marcheterre, a la conquête des étoiles!
04.05.2042

Image


Imaginez! Vous êtes là, dans votre véranda, tranquillement installé en ce matin ensoleillé à dégusté un bon café. Le ciel est d'un noir d'encre, et vous contemplez les grands espaces de la mer de la Tranquilité... Car oui, vous êtes sur la lune! Impossible? Non! Impossible n'est pas Marcheterrois! Ce scénario qui pourrait avoir l'air tout droit sorti d'un banal livre de science-fiction pourrait bien devenir un jour réalité. Notre bon roi Philippe XII a en effet décidé de lancer un vaste programme destiné à faire de la Marcheterre un des pionniers de l'exploration et de la conquête spatiale. Un projet ambitieux bien sur, qui prendra plusieurs années, mais qui glorifiera notre royaume, et qui permettra à notre souverain de laisser une trace glorieuse dans l'histoire de notre pays, et dans celle du monde.

Les rabats-joie verront là un gaspillage, mais à ceux-ci, qui se disent pragmatique, toute la rédaction de notre quotidien ne répond qu'avec dédain. Il est vrai, tout de même, que les premières habitations marcheterroises ne seront pas construites dès demain sur la lune. Il faudra du temps, beaucoup de temps afin que les projets de notre souverain n'aboutissent réellement, mais déjà, notre bon roi Philippe le Douzième a posé les premières pierres de ce prodigieux projet. Dans sa sagesse, sa majesté a ainsi décidé de bloquer des fonds exceptionnels de recherche destinés aux forces armées aériennes de notre pays, leur permettant ainsi de se lancer dans diverses recherches, prémices certainement de travaux colossaux menant un jour à la construction de notre première station spatiale. "La conquête de l'espace passe par la conquête du ciel" a ainsi expliqué avec lucidité notre monarque, qui a ordonné que soient développées des technologies propres au domaine aérien. Ainsi, notre roi a souhaité que les industries royales d'armement développent de nouveaux modèles d'avions de combat multirôle ▮▮ et d'hélicoptères d'assaut ▮▮ qui bientôt garniront nos armées, et permettront aux futur astronautes de s'entraîner. Mais notre souverain a aussi souhaité porter un regard déjà plus lointain et plus haut dans le ciel, en annonçant que seraient développés des carburants à fusée ▮▮, permettant un jour de propulser nos navettes dans le cosmos, mais aussi des satellites ▮, essentiels de nos jours pour permettre la circulation de l'information.

Alors que dans le monde, nombre de pays continuent à regarder par terre et à se concentrer sur leurs besognes bien banales, Philippe XII, Auguste parmi les Augustes vient aujourd'hui de faire entrer la Marcheterre dans une nouvelle ère. L'histoire est en marche, et un nouveau chapitre commence désormais à s'écrire! Diex aïe et gloire au Roi!

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image
Les recherches entreprises par le Royaume ne plaisent pas aux technocrates
11.05.2042

Image


"L'aristocratie suit le mauvais chemin, et la Marcheterre va devoir en payer le prix." C'est en ces quelques mots que François Damien, président d'honneur du syndicat technocratique marcheterrois (STM) résume sa position vis à vis de la stratégie de développement de Philippe XII et de ses ministres.

"L'espace c'est beau, c'est romantique. C'est un rêve. Mais pour le moment, ce n'est que ça, et ce n'est pas ce qu'il faut pour notre pays..."nous explique ainsi l'avocat, professeur en sciences sociales et en droit. "La priorité que devrait avoir Philippe XII est le confort de notre peuple, et de développer des secteurs beaucoup plus stratégiques que l'air et l'espace, comme le secteur de la santé par exemple." L'état des lieux que fait le spécialiste est en effet alarmant : les secteurs de la santé et de l'énergie sont moins développée en Marcheterre que dans d'autres pays, tout comme les technologies de l'électronique ou de l'informatique. "Nous ne sommes pas dans une situation critique..." tempère tout de même le professeur, "mais si nous n'investissons pas dans ces domaines clefs, nous y allons tout droit!"

Les annonces publiées la semaine dernière dans le journal officiel du Royaume La couronne ont en effet soulevé un tonnerre d'indignation et de mécontentement chez les Marcheterrois, tant du côté des technocrates, qui rêvent d'un pays gouverné avec pragmatisme par des scientifiques, que dans une grande partie de la population du pays. En dehors de l'aristocratie, les recherches en aérospatial telles que le développement de carburants à fusée ▮▮ et de satellites ▮ ne sont pas perçu par une majorité des marcheterrois comme essentielles au développement de notre pays, mais plus comme un péché d'orgueil de la monarchie. Outre cela, les recherches en armement d'avions de combat multirôle ▮▮ et d'hélicoptères d'assaut ▮▮ annoncées publiquement font craindre à certains experts en géopolitique d'avoir des effets négatifs pour la diplomatie marcheterroise : "il est évident que nos voisins apprécieront peu que nous développions des armes, cela peut-être pris comme une forme de bellicisme de la part de la Marcheterre, et nuire à notre capacité à nous trouver des partenaires en Dytolie." Souvent cité, le Commonwealth qui développe un prototype de bombe atomique a déjà fait les frais de ce genre de mauvaise publicité.

Toujours est-il que l'affaire fait presque consensus, à l'exception donc de la noblesse. Pour presque toutes les personnes interrogées et qui ont eu le courage de nous faire part de leur désapprobation, le Royaume aurait bien besoin de rénovation et de modernisation, tant pour la santé que pour ses infrastructures. En d'autres termes : "regarder le pays plutôt que la lune."

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image

Le Squale mène une opération anti-terroriste dans les banlieues de Jorcourt
18.05.2042

Image


Rassurant! Alors que la sphère djihadiste menée par la JTA, principale organisation terroriste se revendiquant de l'islam dans le monde, semble encore menacer par un sursaut d'orgueil les états chrétiens de Dytolie, la Couronne a décidé de frapper un grand coup en envoyant l'armée de Marcheterre contrôler diverses caches des réseaux de contrebande et de trafics de drogue dans les banlieues chaudes de la capitale. A leur tête, le Squale, Jean-Paul Delcourt, général en chef des unités spéciales d'intervention (USI) et un milliers d'hommes ont donc passé les banlieues de Jorcourt au peigne fin afin de trouver d'éventuelles armes ou explosifs dissimulés. Une opération menée avec fermeté et rigueur qui n'a pas manqué de provoquer un début de révolte dans la racaille, mâtés avec force par nos militaires. Le bilan en fin de journée est rassurant : si quelques fusils mitrailleurs et armes de poing ont été découvertes, rien ne semble indiquer qu'un attentat tel que le Zeederland ou le Saog puissent avoir connu ces dernières semaines puisse-t-avoir lieu dans la capitale.

La Marcheterre doit-elle de toutes façons craindre des attentats sur son sol? D'après la Couronne, le risque demeure faible, même si la forte concentration de musulmans originaires du nord de l'Algarbe ou de Makengais justifierait de telles inquiétudes. D'après plusieurs aristocrates interrogés, et malgré les apparences, "les jeunes des banlieues, si ils sont peu éduqués de manière générale, grandissent avec notre télévision, notre presse, et finalement, sont en grande partie imprégnés de notre culture. Il y'a des musulmans, c'est vrai, mais la plupart son laïque, et lisent plus volontiers des bandes dessinées ou des mangas que le Coran, c'est une certitude." "Leurs héros ne sont pas Allah ou Mawamed, mais plutôt les nôtres!" assure-t-on en haut lieu. Pourtant, par mesure de précaution, l'opération a bien été organisée et s'est déroulée, finalement, sans trop de heurts. "Les terroristes ont frappé le Zeederland il y a peu, on sait qu'il existe des réseaux actifs en Dytolie, mais à priori, nous supposons qu'il n'y a pas de menace sérieuse sur notre sol... Si il y a des terroristes chez nous, ils chercheront à utiliser nos banlieues comme base de repli et continueront à se battre au Zeederland. Ils seraient de toutes façons bien stupides de s'attaquer à nous, et quoi qu'il arrive, nous serons en capacité de les intercepter!" nous explique ainsi un conseiller du Roi. "Quel la population ne s'inquiète pas, nous avons la situation bien en main grâce au Squale et à ses hommes. Et puis, l'opération nous a aussi permis de confisquer plusieurs kilos de résine de cannabis, c'est toujours ça de moins dans les rues!" Jean-Paul Delcourt, interrogé, a refusé de commenter l'opération, puisque tenu à garder secrètes des informations "sensibles". Toutefois a-t-il indiqué : "ne crions ni à la victoire, ni au loup. La vérité, c'est qu'on ne sait pas précisément ce que l'avenir nous réserve. Rien n'est sûr, sauf une chose : en cas d'attentat, la Marcheterre ripostera." Voilà qui devrait faire passer l'envie au JTA de venir faire son djihad chez nous!

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image
"Où est Wissam?" : la banlieue en quête de réponses
21.05.2042

Image


Cela aurait du être un moment magique que tous attendaient, professeurs comme adolescent. Mais le voyage scolaire a tourné au cuachemard. Un jeune homme d'origine Makengaise, Wissam M'Bock, est porté disparu après avoir été mis en garde-à-vue par la gendarmerie à Ambremesnil-sur-le-Dun. Son entourage, tout comme son avocat, sont inquiets.

Il était surveillant au collège pour jeunes filles "Les Bruyères", établissement scolaire privé réputé de la ville de Millebosc dans la banlieue ouest de Jorcourt. Travailleur, patient et apprécié de tous, élèves, professeurs comme membres de l'équipe de direction, il accompagnait une classe en voyage scolaire en montagne dans le massif de la Sainte-Croix. Le 14 avril dernier, tout dérape : une collégienne prend le volant dans l'autobus et prend la fuite avec, embarquant avec elle cinq de ses camarades. Wissam, lui, réussit à grimper dans l'autocar in-extremis, et à le stopper à Ambremesnil, quelques kilomètres plus loin. Accusé de tentative d'enlèvement et de viol sur mineures, ainsi que d'agression sexuelle sur la jeune fugueuse, Wissam n'est plus réapparu depuis son entrée à la gendarmerie. Son avocat, Kevin-Arnaud N'Diaye, lui aussi d'origine Makengaise nous certifie ne jamais avoir pu le rencontrer : "les gendarmes ne m'ont jamais permis de l'approcher. Je n'ai pas pu lui parler une seule fois depuis sa mise en garde-à-vue. Ni sa famille, ni ses collègues n'ont eu de nouvelles depuis. Il a été accusé de tout un tas de chose, alors qu'en réalité, il n'a rien fait!" Wissam a-t-il été victime d'une bavure? "C'est ce que l'on se demande. Personne ne nous dit quoi que ce soit, malgré toutes mes demandes, je me heurte au silence et à l'indifférence des gendarmes et des juges." Pire, Wissam ayant disparu, il a été déclaré coupable pour les faits qui lui sont reprochés puisqu'il n'a pas été en mesure de se présenter à son propre procès. "C'est un scandale!" nous explique Maître N'Diaye, "il est mis en garde-à-vue, personne sauf les gendarmes ne l'a vu ressortir, et le juge a considéré que son absence au procès prouvait de facto sa culpabilité. Alors même que la jeune Manon K. - la collégienne qui a volé l'autocar - "m'a déclaré qu'on l'avait forcé à mentir dans sa déposition pour le charger. Elle a reconnu ses torts, devant moi et ses professeurs!"

Depuis lors, un vent de protestation s'est levé dans les quartiers populaires tout autour de Jorcourt. Des heurts ont opposé de jeunes manifestants, pour la plupart d'origine Algarbienne aux milices royales qui ont rétabli l'ordre à l'aide de fumigènes et de canons à eaux. Plusieurs dizaines de manifestants ont été embarqués par les forces de l'ordre, avant d'être relâchés après plusieurs heures de garde-à-vue. En parallèle, les Technocrates, principale force politique d'opposition à la Couronne ont réagi par l'intermédiaire de leur Président d'honneur, François Damien. Celui-ci juge que si les faits étaient vrais, il s'agirait d'un des plus grands scandales de la justice depuis le début du siècle. Il a par ailleurs promis de suivre de près cette affaire, et proposé de représenter la famille du jeune Wissam face à la justice si Wissam ne réapparaissait pas "vivant et en bonne santé". Mais en banlieue on ne se fait gère d'illusion : 80% de ces genres d'affaires restent enfouis profondément dans les archives, pour ne jamais en ressortir.

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image

A trop jouer avec le feu, il a fini par se brûler!
04.06.2042

Image


"Un menteur assurerait bien que le feu a pris à la fontaine". Pris à son propre piège, un retraité de 67 ans écope d'un an de prison ferme et de 75 000 Ꞩ de dommages et intérêts pour avoir tenté d'arnaquer son assurance... par les voies légales.

L'idée n'était pas bête, mais Albert Kästner s'est finalement pris un retour de flamme dans l'affaire qui l'a opposé à son assureur, l'entreprise Mammouth Assurances. Tout commence en octobre dernier lorsque le sexagénaire, alors en voyage au San Colombo, a l'idée de s'acheter des cigares rares produits exclusivement dans le pays, et peu exportés. Il dépense ainsi près de 7 500 Ꞩ et s'achète quatre boites de cigares, qu'il ramène avec lui jusque chez lui à Jorcourt. Sur les conseils d'un de ses amis, avocat à la retraite, l'homme décide alors de contacter la Mammouth et de faire assurer ses cigares, en particulier contre le feu et les incendies.

Dans les semaines qui suivirent, le retraité en bon vivant consomma ses cigares un par un, jusqu'à terminer complètement sa dernière boîte. C'est alors qu'il décida de réclamer auprès de la Mammouth des indemnités, indiquant que ses cigares avaient tous disparus lors de "petits feux". La Mammouth a alors refusé d'indemniser son client, comprenant rapidement la supercherie. Mais Albert Jästner ne se démonta pas, et poursuivi la Mammouth devant les tribunaux, qui lui donnèrent finalement raison : En effet, il n'était stipulé nulle part dans la police d'assurance qu'il y avait une différence entre fumer un cigare et un feu régulier. Aux yeux de la loi, il y aurait du avoir une clause dans la police d'assurance qui aurait dit tous les feux à l'exception de celui de les fumer. L'assureur eut donc l'obligation d'indemniser son client à hauteur de 15 000 Ꞩ.

L'affaire prit un nouveau rebondissement cette semaine, puisque la Mammouth décida à son tour de poursuivre Albert Jästner en justice, l'accusant d'avoir intentionnellement incendié une partie de son patrimoine couvert par la police d'assurance, ce qui est un délit aux yeux de la loi. Le tribunal a cette fois donné raison à l'assureur, et a donc condamné Albert Jästner à douze mois de prison ferme ainsi qu'à verser à l'assureur 75 000 Ꞩ de dommages et intérêts.

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image

En Ambroisine, le Royaume veut rassurer
10.06.2042

Image


L'inquiétude est palpable chez les habitants vivant le long des côtes Ambroisines, à moins de 100 km de la Britonnie. Il y a quelques heures à peine, les médias du Commonwealth annonçaient qu'un accident, visiblement nucléaire a eu lieu à l'Université Royale d'Oxbridge, provoquant un nuage de fumées épaisses noires et radioactives que les pompiers locaux mirent plusieurs heures à éteindre. Suite à cette annonce, la crainte qu'une pollution radioactive puisse contaminer le nord de la Marcheterre, en aval des vents dominants a gagné la population vivant dans cette partie de notre royaume, crainte entendue et partagée par la Couronne, qui se veut tout du moins rassurante : "à ce stade, nous ignorons si nous parlons d'un accident nucléaire majeur ou d'un simple incident à portée locale..." nous déclare Paul-Alexis Le Guen, porte parole officiel de la Couronne et rédacteur en chef de notre journal. "Cependant notre Roi et son gouvernement ont décidé de prendre des mesures de précautions afin de protéger les sujets du Royaume." Ainsi, des comprimés d'iode sont d'ores et déjà en distribution libre dans toutes les pharmacies d'Ambroisine, une opération qui pourrait s'étendre le cas échéant pour toutes les communes du tiers nord du pays si le risque de contamination nucléaire était avérée.

En parallèle à cette première opération "de précaution", la Couronne a pris des dispositions afin de s'assurer de l'ampleur de la pollution sur notre territoire, et n'a pas attendu pour lancer un appel d'offres auprès de la communauté internationale afin de faire venir des spécialistes en ingénierie nucléaire sur notre sol. En outre, toujours à l'internationale, la Couronne a demandé officiellement des explications à la Britonnie par la voix de Mgr Armand de Valsongé et appelé formellement à l'ouverture d'une enquête internationale pour faire toute la lumière sur ces événements. Le Commonwealth, critiqué pour le développement d'armements nucléaires a en effet conclu des accords récemment avec l'OMPC où il s'engageait à ne plus développer ce type d'armement. L'accident d'Oxbridge laisserait-il supposer que le Commonwealth a depuis renié ces accords? Seule une enquête internationale et transparente permettra de le déterminer. La Britonnie n'a pour le moment pas publié le moindre commentaire sur cette affaire.

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image

Incident d'Oxbridge : le Commonwealth joue la transparence, la Marcheterre prend des mesures de précaution
13.06.2042

Image


Trois jours après l'incident vraisemblablement nucléaire se soit déroulé à l'université d'Oxbridge près de Lanfair en Britonnie, le gouvernement du Commonwealth a fait paraître une note présentant ses excuses, mais aussi acceptant la demande émise par la Couronne de Marcheterre en invitant des spécialistes de l'OMPC à venir mener une enquête internationale pour déterminer les cause et les conséquences de l'incident. Une attitude qui a rassuré en plus haut lieu, la diplomatie marcheterroise s'indiquant "satisfaite" de la réponse claire et "en toute vraisemblance" sincère de la chancellerie Britonne : "les Britons jouent franc-jeu..." nous explique Paul-Alexis Le Guen le porte parole de la Couronne et rédacteur en chef de notre journal, "ils reconnaissent leur bévue, savent exactement dans quelles situations ils sont vis à vis de la communauté internationale, et ont naturellement proposé qu'une enquête soit menée par l'OMPC; pour la diplomatie de Marcheterre, Lanfair a apporté la meilleure réponse possible." A noter tout de même que la réponse donnée par la chancellerie Britonne n'a pas manqué d'un certain panache, puisqu'elle n'a pas hésité à charger la diplomatie cambrienne qui avait elle même publié un véritable brûlot quelques heures à peine auparavant. "Quoi qu'il en soit, pour la Marcheterre le dossier est clos, si tant est qu'il y en eût un. Comme la Couronne s'y attendait, la Britonnie a réagi de manière parfaitement raisonnable. Tout rentre dans l'ordre." Clos, ou presque : "une demande d'enquête a officiellement été envoyée par Mgr de Valsongé il y a quelques heures à l'Organisation Mondiale pour la Paix et la Coopération. C'est désormais à eux d'analyser la situation et de faire part au monde de leurs conclusions." L'Organisation Internationale n'a pour le moment pas réagi.

Sur le plan national, l'incident laissera des marques, et servira, l'assure Paul-Alexis Le Guen de leçon au gouvernement. "Les premières analyses effectuées en Ambroisine n'ont rien décelé d'anormal, toutefois, la Couronne a prévu de faire venir des spécialistes en la matière depuis l'étranger. Un appel d'offres avait été émis en ce sens, et c'est un conglomérat Liangais, Xi International Chemicals qui viendra faire bénéficier notre pays de son expertise. Le Royaume prévoit en réalité de faire coup double : d'une part, les experts Liangais pourront confirmer ou infirmer les résultats des analyses menées par les techniciens marcheterrois en Ambroisine, d'autre part, du matériel sera acheté au conglomérat pour équiper les techniciens de Marcheterre et former des experts, permettant ainsi à notre Royaume de mener à l'avenir ce genre d'investigations de manière totalement indépendante." La Couronne prépare donc l'avenir du pays, et profite des événements pour se doter de ses propres spécialistes. Mais plus que cela, le gouvernement de notre souverain Philippe XII compte mettre en place des protocoles afin de garantir au mieux la sécurité des sujets du royaume et de leurs bien matériels : "des spécialistes seront formés, mais les forces de l'ordre tout comme les pompiers et les services hospitaliers seront formés pour pouvoir répondre à toute forme de crise nucléaire." Enfin, le Royaume a annoncé un plan de développement de bunkers souterrains partout dans le royaume afin de permettre à la population de s'y mettre en sécurité en cas d'alerte majeure. Dans cet objectif, plusieurs chantiers ont d'ores et déjà démarré dans les principales agglomérations du pays, sous la direction du nouveau chef d'état-major des armées, Jean-Paul Delcourt.

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image
La Marcheterre, éliminée de la coupe du monde de football
22.06.2042

Image


Historique! Prodigieux! Un parcours éclatant! Les journalistes du monde entiers étaient unanimes, ou presque, pour faire l'éloge du groupe marcheterrois, qui semble d'après les spécialistes du monde du football avoir fait une très belle compétition, malgré son élimination prématurée (dernière de son groupe avec seulement un point, deux défaites et un match nul). Sur le papier en effet, la Marcheterre alignait une des équipes les plus faibles de la compétition, créditée d'un 2/10 par les observateurs. Reversée dans le groupe B, l'un des plus relevés avec le Léonora - un des favoris de la compétition - le Gandhari et l'Ölan, la Marcheterre n'avait comme seul objectif de ne pas trop encaisser de buts... ce qu'elle fit, réussissant même l'exploit de tenir le nul face à une équipe ölanaise jouant à distance sa qualification contre les deux autres écuries. La Marcheterre semble ainsi avoir fait un bon parcours, exceptionnel, si l'on en juge des statistiques théoriques.

Mais l'histoire n'est pas si simple, et cette coupe du monde de football laisse un goût amère chez de nombreux Marcheterrois. Plus qu'un succès sportif finalement peu évident, cette élimination précoce de la compétition est surtout synonyme d'échec : un échec sportif bien sur, mais surtout un échec social. Charles Grandet, spécialiste marcheterrois du football donne ainsi quelques pistes d'analyses : "c'est terrible ce qu'il se passe dans le football marcheterrois. L'équipe nationale n'est aujourd'hui composée que de Marcheterrois de souche, dont la plupart sont issus des grandes familles de l'aristocratie. C'est un univers fermé, comme un grand nombre de sports dans le pays, alors qu'en banlieue, notre pays dispose d'un vivier de joueurs aux talents incomparables! Il suffit de se promener le dimanche dans les faubourgs de Jorcourt pour s'en rendre compte, le football est un sport très populaire, et beaucoup de joueurs amateurs sont bourrés de talents! Hélas, il n'existe pas de centres de formations spécifiques pour aider ces jeunes à performer, et surtout, il leur est impossible de rêver de jouer un jour dans l'équipe nationale, puisque les portes leurs sont irrémédiablement fermées." Ainsi, l'échec sportif du football marcheterrois est avant tout un échec social : "les jeunes des banlieues, surtout si ils sont d'origines algarbiennes n'ont aucun espoir de pouvoir faire carrière dans le football. Dans notre pays, l’ascenseur social est en panne depuis plusieurs décennies et c'est tout aussi vrai dans le football." La Marcheterre peut-elle rêver d'un jour gagner ne serait-ce qu'un seul match? "Assurément! Mais pour ça, il faudrait permettre à nos talents de représenter leurs pays; dans l'équipe actuelle, il n'y a que Albert Joly qui tienne à peu près la baraque."

Malgré cette contre-performance, la Fédération de football de Marcheterre ne semble pas vouloir changer de stratégie. "Il faudra plusieurs années, voir une bonne décennie pour créer des centres de formation corrects pour nos jeunes, et réussir un jour à aligner une équipe compétitive." Notre gardien national risque donc d'encaisser encore de nombreux buts.

Avatar de l’utilisateur
Yul
Messages : 318
Inscription : 04 févr. 2020 16:27

Re: Revue de presse

Message par Yul »

Image
La Couronne réquisitionne diamants et métaux précieux
29.06.2042

Image


De l'or, de l'argent, des diamants... La Couronne vient de lancer une grande opération de rachat à bas prix des bijoux de famille à la population. Un décret royale vient en effet d'être publié, imposant à tous les sujets de Marcheterre de faire un compte rendu précis des bijoux et autres objets en or en leur possession, afin de les racheter. Un ordre royale déguisé, puisque non obligatoire : cependant, les familles acceptant de vendre leurs biens les plus précieux se verront dispensés de payer un nouvel impôt, lancé dans la foulée. Pour beaucoup, un véritable scandale.

Les raisons de cette ordonnance royale sont à mettre au crédit, semble-t-il, des recherches scientifiques et industrielles débutées en mai dernier. Le développement de ces nouvelles technologies, voulu par le roi Philippe XII, semble particulièrement consommateur de ce type de ressources, particulièrement difficiles à trouver en Marcheterre. Chez les technocrates, principales force d'opposition politique et militant contre la Couronne, cette nouvelle ordonnance ne passe pas : "C'est tout simplement scandaleux. C'est un racket. Le roi exige des familles qu'elles se séparent de leurs biens les plus précieux, des souvenirs, des héritages, pour assouvir ses petites lubies. Et la raison invoquée serait qu'il ne faudrait pas saturer le marcher par une trop forte demande, et laisser respirer les artisans" nous explique François Damien, Président d'Honneur des Technocrates. En effet, le développement de nouveaux avions de combat multirôle ▮▮ et hélicoptères d'assaut ▮▮, ainsi que de satellites ▮ demande l'utilisation d'or, d'argent, de platine et de diamant pour les éléments électroniques et informatiques embarqués. La Marcheterre, qui n'a jusqu'à présent signé aucun traité international ne peut se fournir en ce type de matériaux à bas prix, les artisans, comme l'armée, devant acheter ces fournitures à prix coûtant. Seul le platine, extrait dans le pays ne fait pour le moment pas défaut. "Cette ordonnance, c'est la conséquence directe de l'échec de la diplomatie Marcheterroise. On parlait du football il y a peu de temps et de l'échec social et sportif de notre pays; voilà un autre exemple de l'incompétence de l'aristocratie de notre pays" conclue ainsi François Damien.

Pour autant, il n'est pas certain que la Couronne puisse atteindre ses objectifs. D'après un sondage effectué par nos services, de nombreuses familles semblent se préparer à payer la nouvelle taxe, plutôt qu'à céder leurs bijoux de famille. Nombreux sont ceux qui y voient une forme de résistance anti-monarchique douce : "le roi fait n'importe quoi..." nous confie ainsi un anonyme, "entre ses rêves d'espace, ses avions, ses hélicos, ses satellites... c'est incompréhensible, le pays a besoin d'autre choses, c'est absolument pas des priorités. J'ai entendu qu'ils développent un carburants à fusée ▮▮, j'espère qu'il lui pétera à la gueule pendant les tests, c'est tout ce qu'il mérite." Seul l'installation de bunkers souterrains semble être perçue de manière positive par la population. "Oui, ça c'est bien, surtout avec les conneries des gars d'en face qui jouent aux apprentis sorciers avec l'uranium de l'OMPC..." nous explique un autre anonyme, visiblement peu informé, "... mais bon. Franchement, on a surtout besoin de médicaments!" Un besoin que la Couronne semble totalement ignorer.

Répondre

Revenir à « Marcheterre »