Sommet des Détroits de Touranie - Askazie/Liang

Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Sommet des Détroits de Touranie - Askazie/Liang

Message par mark »

Image

Après plusieurs semaines de ronds de jambes diplomatiques et de préparatifs, les représentants des gouvernements des deux pays ont décidés de se rencontrer. Au regard du caractère exceptionnel que les deux pays espèrent donner à cette entrevue et à l'ère de coopération qu'elle est censée ouvrir, l'entrevue aura lieu sur les eaux entre les deux délégations.
Une rencontre historique en un lieu choisit pour être hautement symbolique.

Avatar de l’utilisateur
Frederick St-Luys
Messages : 561
Inscription : 05 févr. 2020 18:35

Re: Sommet des Détroits de Touranie - Askazie/Liang

Message par Frederick St-Luys »

Un sommet diplomatique pas comme les autres s'est ouvert ce mardi, au milieu de la Mer Intérieure, dans la région des Détroits de Touranie, au nord-est du Chaïbanistan. C'est dans ce bras de mer à mi-chemin entre les ports d'Askazie et ceux de la façade ouest du Liang que se sont rencontrés les officiels des deux pays en vue d'une série de discussions diplomatiques d'importance. La délégation liangoise s'y était rendue à bord de la frégate SLS Qochar, navire amiral de la 3ème division navale, accompagné de plusieurs vaisseaux civils plus légers. Selon le porte-parole du Ministère de l'Etranger, ce sommet "permettra de redéfinir les termes de la coopération de part et d'autre de la Mer Intérieure, et de refaire de la Touranie l'espace dynamique d'échange et de coopération qu'il a été durant l'essentiel de l'histoire".

Sur le plan plus concret, les experts de la Fondation pour les Études Internationales de Karashand considèrent que ce sommet comprendra, outre les éléments de sécurisation politique des relations bilatérales usuels, d'importants volets de coopération économique et régionale, destinés à dynamiser l'espace maritime touranien. La question de l'installation d'oléoducs et de gazoducs, ainsi que celle de la mise en place de normes navales et maritimes spécifiques seraient notamment à l'ordre du jour. Plusieurs grands conglomérats liangois auraient déjà envoyés des signaux d'intérêt pour l'ouverture d'un canal d'exportation plus direct vers la Dytolie, ainsi que les différents opérateurs du secteur gazier liangois.

L'idée d'une relance de l'intégration Trans-touranienne a été accueillie avec enthousiasme à Shulan, qui est le principal port liangois sur la Mer Intérieure...
Extrait de la Gazette de Shulan

Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 266
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Sommet des Détroits de Touranie - Askazie/Liang

Message par mark »



Image
La frégate SLS Qochar


Après deux jours de débats intenses mais "calmes et animés par un esprit de coopération mutuel" (porte-parole du Ministère des Affaires étrangères); les deux pays sont arrivés à plusieurs points d'accords sur les questions du transports, de la taxation, mais aussi de la sécurité de la mer intérieure. Cependant, si dès le départ les deux partis se sont trouvés intéressés et enthousiastes, le gros des débats s'est cristallisé autour de l'appartenance du Liang à l'OCC, réduisant de facto la liberté d'action de ce dernier en matière de tarification commerciale et particulièrement douanière.

Cet état de fait représentant un frein conséquent pour la nouvelle voie navale notamment, d'après les représentant Liangois eux-mêmes, par une obligation de taxer au minimum à 15,5 % tout produit étrangers à l'OCC entrant sur leur territoire, il a été entendu que le présent accord à été approuvé mais aura besoin de passer sous les yeux de l'OCC afin d'obtenir potentiellement une dérogation. Du coté Askaze, on ne se démonte pas : "L'OCC a été dès le départ dans nos objectifs internationaux par son caractère incontournable. Ce que nous avons commencé ici, nous le terminerons là-bas. La première chose que je ferais une fois de retour dans mon ministère, sera de demander audience à l'organisation pour deux choses : la question du Protocoles des Détroits Touraniens, et l'adhésion de l'Askazie à cet organisme au pire comme membre observateur, au mieux comme membre associé." Merdem Serket, Ministre des Affaires Étrangères d'Askazie


Diplomat, 12 Octobre 2042


Répondre

Revenir à « Diplomatie mondiale »